mercredi, 03 mars 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS

GIM UEMOA



Brigi Rafini photo Actuniger

Niamey, le 23 avril 2020

As salama alekum wa rahmatullahi wa barakatuhu

Mes chers Concitoyens,

Par la grâce d’Allah, le Très Haut, le croissant lunaire annonçant le début du mois béni de ramadan a été aperçu, aujourd’hui, dans plusieurs localités de notre pays.

Zeyna transfert argent bis

En conséquence, le jeûne de ramadan commencera demain vendredi 24 avril incha Allah.

Cette année, comme vous le savez déjà, le jeûne de ramadan intervient dans un contexte sanitaire particulièrement préoccupant en raison de la propagation du COVID-19, une pandémie qui n’épargne aucun pays du monde.

Plus préoccupant encore, à cette date, il n’existe ni traitement ni vaccin contre cette pandémie. La seule arme pour y faire face reste la prévention.

C’est tenant compte de cette terrible réalité que le Gouvernement du Niger, à l’instar des autres Etats de l’Afrique et du Monde, a adopté plusieurs mesures de prévention, parmi lesquelles la distanciation sociale et l’interdiction d’accès aux lieux de culte.

La mesure d’interdiction d’accès aux lieux de culte est, nous le reconnaissons, particulièrement douloureuse tant elle affecte considérablement nos pratiques religieuses dans leur format habituel.

Il en est ainsi, à titre illustratif, de la suspension de la Oumra et du Tarawih, ainsi que de la fermeture jusqu’à nouvel ordre des Saintes Mosquées de la Mecque et de Médine.

Chers Concitoyens,

Nous sommes face à un défi majeur. Un défi qui appelle de notre part plus de lucidité, plus de rationalité mais surtout plus de compréhension.

Conscient de la gravité de ce défi, le Gouvernement a été amené à prendre la décision d’interdire l’accès aux lieux de culte, en l’occurrence ici les mosquées, pour les prières collectives quotidiennes et celles de vendredi. Ce qui oblige les fidèles à prier chez eux jusqu’à la levée de cette mesure.

Il est vrai que cette décision nous impose des sacrifices. Mais, il faut reconnaitre qu’elle s’est fondée sur les prescriptions du Saint Coran et des Hadiths du Prophète Mohamed (Paix et Salut sur Lui) relatives à la protection de la vie en période d’épidémie.

En période d’épidémie, comme c’est le cas avec le COVID-19 dont la contagiosité est attestée, il nous est recommandé de nous isoler et d’éviter les rassemblements physiques afin de ne pas mettre notre propre vie et celle d’autrui en danger. Et l’Islam nous recommande de nous éloigner du danger, car la vie humaine est sacrée en Islam.

C’est tenant compte de cette exigence fondée sur les valeurs et principes islamiques, et de ses propres responsabilités que le Gouvernement a pris cette décision pour préserver les vies humaines.

Mes chers Concitoyens,

Comme vous l’avez constaté, le Gouvernement n’a pas procédé à un confinement intégral.

Il a simplement mis l’accent sur des gestes barrières généralement observés. Ces mesures préventives sont, à l’heure actuelle, le seul moyen de freiner la propagation du COVID-19 dans notre pays. Il s’agit des gestes simples qui sont à la portée de tous les citoyens.

C’est pourquoi, j’en appelle, une fois de plus, à votre sens de sacrifice et de l’intérêt général en continuant à observer rigoureusement les mesures barrières édictées pour arrêter la propagation du COVID-19.

Cette épidémie n’est nullement une vue de l’esprit.

Cette épidémie est bien réelle car elle a entrainé le décès de 22 de nos compatriotes, et 447 sont actuellement sous traitement.

Les mesures de prévention prises par le Gouvernement resteront donc en vigueur jusqu’à ce que les conditions sanitaires permettent de les lever.

Les fidèles observeront le jeûne comme d’habitude même si exceptionnellement les prières de Tarawih, comme les autres prières quotidiennes et de Vendredi, ne pourront pas se faire dans les mosquées.

Chers Concitoyens,

A la veille du début du jeûne de ramadan, moment de dévotion, je vous invite à plus de patience car la patience est le propre du fidèle musulman. Je vous demande surtout de vous élever au-dessus de ces restrictions que nous impose la crise sanitaire actuelle.

Je vous invite à multiplier les prières et les invocations conformément à la tradition du Prophète Mohamed (Paix et Salut sur Lui), à implorer Allah Soubahanahou wa Ta alla pour qu’Il descende sa miséricorde et sa Clémence sur notre pays et le monde entier, et qu’Il nous débarrasse définitivement de cette terrible maladie.

En ces moments de grande dévotion, j’ai une pensée pieuse envers tous ceux qui ont succombé au COVID 19 et à bien d’autres maladies. Qu’Allah les agréés dans son paradis éternel.

A tous les malades, je leur souhaite un prompt rétablissement.

Aux personnels de santé, je salue leur don de soi, leur dévouement et l’énorme sacrifice qu’ils consentent, au quotidien, y compris au prix de leur propre santé, pour sauver la vie des autres.

Aux Forces de Défense et de Sécurité, j’adresse tous nos encouragements pour leur abnégation au service de la Nation.

Quant aux opérateurs économiques, je leur demande d’éviter la surenchère des prix. Les services compétents ont été instruits, à cet effet, avec une attention particulière sur les produits de première nécessité.

Je vous invite, mes Chers Concitoyens, à davantage de solidarité et de bienveillance envers les plus faibles, ceux qui ont besoin d’assistance pour passer le jeûne dans des conditions de dignité.

Pour sa part, l’Etat a déjà mis en place un dispositif pour assister les personnes vulnérables sur toute l’étendue du territoire national.

Au nom du Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Elhadj ISSOUFOU MAHAMADOU, et du Gouvernement, je souhaite à tous les fidèles musulmans un excellent mois de Ramadan.

Puissent ces moments de recueillement et de dévotion envers Allah nous procurer davantage de sérénité, de paix, de sécurité et de santé.

Puisse Allah nous accorder la meilleure rétribution de nos actes de foi et d’adoration. Amen.

As salama alekum wa rahmatullahi wa barakatuhu   

Commentaires  

+3 #1 Takobakoy 23-04-2020 22:25
Très triste vraiment. J'ai pas voulu a ce que son excellence le premier prononce certains passages du discours en tant qu'il est considéré très sage. Sur vous plait, il n'y a trop de contradictions dans cette affaire de corono. On parle de pandémie qui jusqu'à là n'a pas de reme d'une part, et de l'autre on parle des cas de guérison. Ma question est la suivante, comment ces cas ont été guéris? Si c'est d'eux même, pourquoi s'affoler de cette maladie qui se soigne d'elle même? jusqu'à intertir de prier. Puis vous voulez qu'on prie pour la fin de la maladie et vous interdisez l'accès aux mosquées. Les marchés s'animent chaque jour là le virus n'y est pas , c'est donc dans les mosquées que ça se trouve?SOUBBAHANALLAH. J'ai jamais vu une incohérence totale de nos de nos gouvernants que dans cette situation de covid19.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #2 Nigerien 24-04-2020 10:10
Citation en provenance du commentaire précédent de Takobakoy :
Très triste vraiment. J'ai pas voulu a ce que son excellence le premier prononce certains passages du discours en tant qu'il est considéré très sage. Sur vous plait, il n'y a trop de contradictions dans cette affaire de corono. On parle de pandémie qui jusqu'à là n'a pas de reme d'une part, et de l'autre on parle des cas de guérison. Ma question est la suivante, comment ces cas ont été guéris? Si c'est d'eux même, pourquoi s'affoler de cette maladie qui se soigne d'elle même? jusqu'à intertir de prier. Puis vous voulez qu'on prie pour la fin de la maladie et vous interdisez l'accès aux mosquées. Les marchés s'animent chaque jour là le virus n'y est pas , c'est donc dans les mosquées que ça se trouve?SOUBBAHANALLAH. J'ai jamais vu une incohérence totale de nos de nos gouvernants que dans cette situation de covid19.


Ca fait longtemps deja que le masque de brigitte est tombe. La sagesse il faut la chercher ailleurs que chez brigitte issoufou.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Basu mamaki 25-04-2020 00:55
Désolé le premier ministre , es que tu es un musulman, même ton nom n'a aucun rapport avec un nom musulman, sa ne m'étonne pas d'ailleur si tu demander la fermeture des mosques. Tu parle de islam et de la pandemie, si vous refuser que les gens prient ensemble le virus que tu as peur va t'attraper ce sur et tu vas voir
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 02/03/2021, 16:50
situation-politique-le-comite-des-sages-de-la-cndh-appelle-au-dialogue-pour-la-paix-des-coeurs-et-des-esprits Communiqué du Conseil des Sages de la Commission nationale des droits humains (CNDH) suite aux...Lire plus...
Publier le 02/03/2021, 14:53
niger-tournons-la-page-s-inquiete-de-la-situation-nee-de-la-proclamation-des-resultats-globaux-provisoires-du-deuxieme-tour-de-l-election-presidentielle-communique Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 14:38
ousseini-tinni-president-de-l-assemblee-nationale-j-anticipe-mes-felicitations-les-plus-chaleureuses-au-candidat-elu-a-la-presidence-de-la-republique Discours de SEM OUSSEINI TINNI à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session extraordinaire de...Lire plus...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 26/02/2021, 21:53
alkache-alhada-ministre-de-l-interieur-nous-n-accepterons-jamais-que-des-pyromanes-ou-que-des-individus-sans-foi-ni-loi-sapent-les-fondements-de-notre-nation  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse...
Publier le 27/02/2021, 23:23
mahamane-ousmane-de-l-injustice-jaillit-la-frustration-et-de-la-frustration-nait-la-revolte-interview-exclusive-avec-la-dw Le candidat battu aux élections présidentielles [selon les résultats provisoires proclamés par la...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 25/02/2021, 12:43
tensions-post-electorales-calme-precaire-a-niamey-internet-toujours-bloque Après 48h de violentes manifestations à Niamey, un calme précaire règne dans cette matinée du jeudi 25...

Dans la même Rubrique

Situation politique : le Comité des sages de la CNDH appelle au dialogue pour la paix des cœurs et des esprits

2 mars 2021
Situation politique : le Comité des sages de la CNDH appelle au dialogue pour la paix des cœurs et des esprits

Communiqué du Conseil des Sages de la Commission nationale des droits humains (CNDH) suite aux troubles récents découlant des résultats du second tour de l'élection présidentielle 2021.

Hama Amadou déféré à la prison civile de Filingué, Tchanga à Ouallam

1 mars 2021
Hama Amadou déféré à la prison civile de Filingué, Tchanga à Ouallam

Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en détention au niveau de la maison d’arrêt de Filingué. L’ancien chef...

Ousseini Tinni, Président de l’Assemblée nationale : « J’’anticipe mes félicitations, les plus chaleureuses, au candidat élu à la présidence de la République »

1 mars 2021
Ousseini Tinni, Président de l’Assemblée nationale : « J’’anticipe mes félicitations, les plus chaleureuses, au candidat élu à la présidence de la République »

Discours de SEM OUSSEINI TINNI à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session extraordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2021

Assemblée nationale : vers l’institution d’une pension de retraite et d’un passeport diplomatique pour les anciens députés

28 février 2021
Assemblée nationale : vers l’institution d’une pension de retraite et d’un passeport diplomatique pour les anciens députés

L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour statuer, entre autres, sur la modification de la proposition de loi  portant institution d’un régime...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 26 FEVRIER 2021

28 février 2021
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 26 FEVRIER 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni, le vendredi 26 février 2021, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République,...

Chefferie traditionnelle : cadeau de fin de mandat du président Issoufou aux chefs traditionnels

28 février 2021
Chefferie traditionnelle : cadeau de fin de mandat du président Issoufou aux chefs traditionnels

Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant modalités d’application du statut de la Chefferie traditionnelle. L’adoption de ce nouveau texte...