mercredi, 05 août 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


depute Lumana 19 02 2020

DECLARATION DES DEPUTES AU TITRE DU MODEN-FA LUMANA AFRICA DU MERCREDI 19 FEVRIER 2020

Nigériennes, Nigériens

Chers compatriotes ;

Les députés au titre du MODEN / FA LUMANA AFRICA dont les noms suivent, se sont réunis ce jour mercredi 19 Février 2020, au siège du groupe parlementaire, a l’effet d’examiner la situation créée par le Ministère de l’intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses, suite aux correspondances adressées au Bureau Politique National et a un ex militant de notre parti et font fa déclaration dont la teneur suit.

Il s'agit des Honorables Députés :

1- AYOUBA SIRFI ;

2- KADRI DODO;

3- HAROUNA OUSMANE;

4- MAMANE ISSA MAIFADA donnant procuration à BOUREIMA KARIMOU DIT DIARA;

5- MADAME SARDAOUNA AMINA ABDOU SOUNA;

6- SEYDOU ADAMOU

7- GARBA HIMA

8- OUMAROU DOGARI MOUMOUNI

9- SOUMANA SANDA

10- HAMZA MAAZOU donnant procuration à SOUMANA SANDA;

11- YOUNOUSSA ALI donnant procuration à SEYDOU ADAMOU;

12- MOUMOUNIT ISSA donnant procuration à SOUMANA HASSANE;

13- ASSOUMI TAHIROU;

14- ILLIASSOU HAMADOU;

15- MADAME KADI ZAKARI;

16- KARIMOU BOUREIMA;

17- KARIMOU NIANDOU à travers un message d'adhésion total ;

18- NASSIROU HALIDOU donnant procuration à AYOUBA SIRFI;

19- MADAME RAMATOU HIMA;

20- SOUMANA HASSANE;

21- AMINOU EL HADJ MAMANI donnant procuration à ASSOUMI TAHIROU.

Nous, parlementaires au titre du MODEN-FA LUMANA AFRICA, ci-dessus cités, découvrons avec stupéfaction, la désinvolture avec laquelle le Ministère de l’intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses traite les questions qui relèvent de la gestion interne de notre parti, rigoureusement régies par la charte des partis politiques et les textes fondamentaux que nous nous sommes souverainement donnés.

Notre indignation, est d'autant plus grande que le Ministre au nom duquel le secrétaire General IDDER ADAMOU signe, est un chef de parti qui a eu directement à traiter avec fermeté et de manière irrévocable des dossiers similaires au sein de son propre parti, lorsque, même après une décision de justice, il refusa de réintégrer des militants dudit parti exclus.

A notre sens, les questions actuelles qui devraient mériter toute l'attention du Ministère de I ‘intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses concernent le cas de Diffa ou une vingtaine de nos compatriotes ont perdu la vie pour quelques mesures de céréales et le cas de Gaigorou ou 3000 personnes ont été sommées de quitter leur terroir, pour ne citer que ces cas récents. Nos pensées et nos prières vont à l'endroit de toutes les victimes civiles et militaires de l'insécurité dans notre pays.

Dés lors :

- Comment comprendre et accepter cette posture du Ministère de l'intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses, après que le Bureau Politique National du MODEN-FA LUMANA AFRICA ait décidé en toute régularité d’appliquer ses textes à un de ses membres, qu'il notifie par acte d'huissier sa décision a l’intéressé qui l'accepte par son silence ?

- Comment comprendre et accepter cette posture du Ministère de l'intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses, alors que 230 membres du BPN sur 235, tous les 9 présidents de coordinations régionales et de la diaspora, tous les présidents des  coordinations départementales et communales, les structures de participation (Femmes, jeunes et phénix), leurs bases et Nous députés, sommes ensembles, sous  l’empire de nos textes fondamentaux pour agir?

- Comment comprendre et accepter cette posture du Ministère de l'intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses, lorsque tous les actes liés à cette situation ont été transmis avec clarté et de manière irréfutable audit Ministère ?

- Comment, disons-nous comprendre et accepter que par rapport à tous ces faits populaires, de vérité, de bonne foi et de droit incontestables on traite notre parti et ses légitimes représentants de la sorte ?

Il est important de relever et que cela soit clairement entendu, Oumarou Noma a définitivement cessé d’être militant du MODEN-FA LUMANA AFRICA depuis le 26 juillet 2019 sur la base de nos textes (articles 161, 162 et 163 des statuts) et  par la volonté des militantes et militants qui l'ont rejeté comme en a attesté le fiasco retentissant de la tentative de réunir des délégués le 4 août 2019 à Dosso et la présente déclaration des députés que nous sommes. Même mille fois reprise, une telle tentative ne réunira jamais le quorum requis, car les délégués sont statutaires et irremplaçables.

Le MODEN-FA LUMANA AFRICA est une association démocratique qui a fait un choix souverain et légal qui doit être respecté par tous et par chacun.

Que ceux qui tentent de recruter pour la foire de Dosso disent qu'avec ou sans représentativité, le Ministère de Intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses la validera se trompent, le seul a mesure de le faire l'a déjà fait, il s'agit du tout puissant.

Ils disent aussi que contrairement a I ‘huissier commis le 4 août 2019 à Dosso, qui avait tenu à respecter son serment, celui qu’ils prévoient d’emmener cette fois-ci serait prêt a authentifier des faux délégués.

Nous rappelons, que les délégués statutaires connus de toutes les régions ont été répertoriés par acte d'huissier et les listes seront déposées au parquet en temps opportuns, car cela relèvera désormais du pénal.

Nous, députés ci-dessus :

1- Réaffirmons, notre solidarité, notre loyauté et notre fidélité au fondateur de notre parti SE HAMA AMADOU;

2- Apportons, notre soutien indéfectible au Bureau Politique National et à son  président par intérim Tahirou Saidou dit parc 20;

3- Dénonçons, avec la dernière énergie le deux poids deux mesures dont est victime le MODEN/FA LUMANA AFRICA;

4- Mettons en garde l’ex militant Oumarou Noma contre toute usurpation de qualité ;

5- Demandons au Bureau Politique National de prendre toutes les dispositions pour empêcher ce mercenaire de parler ou d'agir au nom du parti;

6- Prenons a témoins l'opinion nationale et internationale sur les menaces graves, que font peser de tels agissements sur la démocratie, état de droit, la paix et la quiétude sociale, risques dont le Niger, notre cher pays n'a nullement besoin dans !e contexte périlleux actuel ;

7- Osons espérer, que les principes sacro-saints de l’Administration publique, de légalité, de neutralité, d'impartialité et de sincérité seront désormais, scrupuleusement respectés par le Ministère en charge de l’ordre public.

VIVE LE MODEN-FA LUMANA AFRICA;

VIVE LE NIGER

FAIT A NIAMEY, LE 19 FEVRIER 2020

JE VOUS REMERCIE DE VOTRE AIMABLE ATTENTION

declaration Lumana 19 02 2020

declaration Lumana 19 02 2020 BIS

declaration Lumana 19 02 2020 BIS1

declaration Lumana 19 02 2020 BIS2

declaration Lumana 19 02 2020 BIS3

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+2 #1 Yampabou 20-02-2020 10:09
Chers membres du Lumana.
Ne tirez pas. Si Noma cherche la honte, donnez-la lui.
C'est à dire, il veut tenir ce congrès à Dosso? Le pouvoir honteux actuel veut l'aider à se déshonorer? Aidez-les.
Allez à leur congrès. Faites lui plate couture. Décidez de son sort devant lui et ce pouvoir de merde.
Comme cela, devant la face du monde, vous leur montrerez que Noma n'est rien sans vous.
A partir de là vous saurez aussi qui le soutient.
On a coutume de dire qu'une calebasse, c'est deux personnes qui la casse. S'il tire de son côté, lâchez.
Il veut la honte? Il faut la lui donner devant ceux qui le pousse à se déshonorer.
C'est mon avis!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 samna 20-02-2020 12:07
Mais vous devez accepter cette convocation et participer activement a ces assises de Dosso. Puisque vous dites que vous êtes majoritaire et donc vous avez la légalité avec vous ayez le courage politique d'aller a Dosso pour exclure définitivement Noma et ramener la cohésion dans votre rang. Nous sommes en 2020 et les élections électorales sont pour bientôt. Il ne sert a rien de cacher la vérité en faisant croire que Noma est a la solde du régime et que le ministère de l’intérieur cherche a s' immiscer dans votre problème , interne a loumana alors même que la crise est loumano-loumanoste!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 na kowa. 20-02-2020 15:15
Citation en provenance du commentaire précédent de samna :
Mais vous devez accepter cette convocation et participer activement a ces assises de Dosso. Puisque vous dites que vous êtes majoritaire et donc vous avez la légalité avec vous ayez le courage politique d'aller a Dosso pour exclure définitivement Noma et ramener la cohésion dans votre rang. Nous sommes en 2020 et les élections électorales sont pour bientôt. Il ne sert a rien de cacher la vérité en faisant croire que Noma est a la solde du régime et que le ministère de l’intérieur cherche a s' immiscer dans votre problème , interne a loumana alors même que la crise est loumano-loumanoste!

bien dit
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 DAN BANDE 21-02-2020 09:19
Je crois que c'est la meilleure façon de déshonorer ce traître qui n'a pas du tout honte. Vraiment il n'y a qu'au Niger où n'importe énergumène peut se lever et faire prévaloir qu'il est important, populaire, patati patata alors qu'au fonds il ne peut même faire adhérer sa femme à sa cause." Kaîtcho Niger".
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 MAMANE NA KANDE 21-02-2020 11:37
IL FAUT QUE LUMANA NE CEDE PAS LA MISSION NOUVELLE EST DE DESTABILISER CE PARTI EN VUE DES PROCHAINES ECHEANCES ELECTORALES SACHANT QUE BAZOUM SERA AU MIEUX SIXIEME DANS CETTE COURSE
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 MAMANE NA KANDE 21-02-2020 11:37
IL FAUT QUE LUMANA NE CEDE PAS LA MISSION NOUVELLE EST DE DESTABILISER CE PARTI EN VUE DES PROCHAINES ECHEANCES ELECTORALES SACHANT QUE BAZOUM SERA AU MIEUX SIXIEME DANS CETTE COURSE
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

NITA Banniere web 03

CANAL RECRUTEMENT 10500F

Top de la semaine

Publier le 05/08/2020, 19:29
lutte-contre-la-pandemie-de-covid-19-l-uemoa-accompagne-les-etats-membres-par-la-remise-de-masques-de-protection-et-d-un-appui-financier-communique-de-presse En application des décisions prises par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union...Lire plus...
Publier le 05/08/2020, 13:53
proces-lumana-en-appel-le-president-par-interim-oumarou-noma-obtient-gain-de-cause Le délibéré du procès en appel de l’affaire qui oppose le président par intérim du MODEN/FA Lumana...Lire plus...
Publier le 05/08/2020, 08:17
niger-100-millions-de-dollars-pour-ameliorer-les-services-decentralises-et-la-gestion-du-secteur-extractif-sur-fond-de-covid-19-communique-de-presse  Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé aujourd’hui un financement de...Lire plus...
Publier le 03/08/2020, 22:18
alliance-gayya-zappe-le-pna-et-son-president-ne-sont-nullement-engages-par-l-investiture-d-un-candidat-a-la-presidentielle Le président du PNA Al’Oumma a confirmé à actuniger que ni lui et encore moins son parti ne sont en...Lire plus...
Publier le 02/08/2020, 22:28
message-a-la-nation-du-president-de-la-republique-chef-de-l-etat-sem-issoufou-mahamadou-a-l-occasion-du-60e-anniversaire-de-l-independance-du-niger  Nigériennes, Nigériens, Mes Chers Concitoyens, C’est la dixième fois que je m’adresse à vous à...
Publier le 05/08/2020, 13:53
proces-lumana-en-appel-le-president-par-interim-oumarou-noma-obtient-gain-de-cause Le délibéré du procès en appel de l’affaire qui oppose le président par intérim du MODEN/FA Lumana...
Publier le 02/08/2020, 20:24
message-a-la-nation-de-l-opposition-politique-nigerienne-a-l-occasion-du-60eme-anniverssaire-de-la-proclamation-de-l-independance  Nigériennes, Nigériens, Chers hôtes vivant parmi nous, L’Opposition Nigérienne, regroupée au...
Publier le 03/08/2020, 22:18
alliance-gayya-zappe-le-pna-et-son-president-ne-sont-nullement-engages-par-l-investiture-d-un-candidat-a-la-presidentielle Le président du PNA Al’Oumma a confirmé à actuniger que ni lui et encore moins son parti ne sont en...
Publier le 03/08/2020, 11:06
la-modification-de-la-loi-portant-indemnites-et-avantages-des-deputes-quand-les-subtilites-de-la-procedure-legislative-financiere-echappent-aux-acteurs-politiques   Dans sa volonté de circonscrire les domaines de compétence du législateur, le constituant...
Publier le 03/08/2020, 22:18
alliance-gayya-zappe-le-pna-et-son-president-ne-sont-nullement-engages-par-l-investiture-d-un-candidat-a-la-presidentielle Le président du PNA Al’Oumma a confirmé à actuniger que ni lui et encore moins son parti ne sont en...
Publier le 05/08/2020, 13:53
proces-lumana-en-appel-le-president-par-interim-oumarou-noma-obtient-gain-de-cause Le délibéré du procès en appel de l’affaire qui oppose le président par intérim du MODEN/FA Lumana...
Publier le 31/07/2020, 13:38
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-30-juillet-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 30 juillet 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 02/08/2020, 20:24
message-a-la-nation-de-l-opposition-politique-nigerienne-a-l-occasion-du-60eme-anniverssaire-de-la-proclamation-de-l-independance  Nigériennes, Nigériens, Chers hôtes vivant parmi nous, L’Opposition Nigérienne, regroupée au...
Publier le 03/08/2020, 20:58
necrologie-disparition-a-dakar-de-notre-compatriote-bouramah-ali-harouna-secretaire-general-de-la-confejes Notre compatriote, BOURAMAH ALI HAROUNA, secrétaire général de la CONFEJES, est  décédé ce lundi...

Dans la même Rubrique

SEM Kalla ANKOURAO : « après six mois d’intenses activités au sein du Conseil de sécurité, le Niger se prépare activement à assumer la présidence du plus important organe des Nations unies »

5 août 2020
SEM Kalla ANKOURAO : « après six mois d’intenses activités au sein du Conseil de sécurité, le Niger se prépare activement à assumer la présidence du plus important organe des Nations unies »

INTERVIEW DU MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRE, DE LA COOPÉRATION, DE L'INTÉGRATION AFRICAINE ET DES NIGÉRIENS DE L’EXTÉRIEUR A L’OCCASION DES SIX MOIS DU NIGER AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS...

Lutte contre la pandémie de Covid-19 : l’UEMOA accompagne les Etats membres par la remise de masques de protection et d’un appui financier (Communiqué de presse)

5 août 2020
Lutte contre la pandémie de Covid-19 : l’UEMOA accompagne les Etats membres par la remise de masques de protection et d’un appui financier (Communiqué de presse)

En application des décisions prises par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union lors de la session extraordinaire tenue par visioconférence le 27 avril 2020, la Commission...

Procès Lumana : en appel, le président par intérim Oumarou Noma obtient gain de cause

5 août 2020
Procès Lumana : en appel, le président par intérim Oumarou Noma obtient gain de cause

Le délibéré du procès en appel de l’affaire qui oppose le président par intérim du MODEN/FA Lumana Oumarou Noma et le Bureau politique national représenté par son secrétaire général, est...

Alliance « Gayya Zappé » : le PNA et son président ne sont nullement engagés par l’investiture d’un candidat à la présidentielle

3 août 2020
Alliance « Gayya Zappé » : le PNA et son président ne sont nullement engagés par l’investiture d’un candidat à la présidentielle

Le président du PNA Al’Oumma a confirmé à actuniger que ni lui et encore moins son parti ne sont en aucun concerné par l’investiture d’une candidature à la présidentielle de...

Fête de l’Arbre : le Président Issoufou Mahamadou appelle à "éviter d’agresser la nature"

3 août 2020
Fête de l’Arbre : le Président Issoufou Mahamadou appelle à "éviter d’agresser la nature"

Le Président de la République Issoufou Mahamadou a présidé, ce lundi 3 août 2020 à Agadez (Plus de 950km au nord-est de Niamey), la cérémonie commémorative des festivités du 60ème...

MESSAGE A LA NATION DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT SEM. ISSOUFOU MAHAMADOU A L’OCCASION DU 60è ANNIVERSAIRE DE L'INDÉPENDANCE DU NIGER

2 août 2020
MESSAGE A LA NATION DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT SEM. ISSOUFOU MAHAMADOU A L’OCCASION DU 60è ANNIVERSAIRE DE L'INDÉPENDANCE DU NIGER

  Nigériennes, Nigériens, Mes Chers Concitoyens, C’est la dixième fois que je m’adresse à vous à l’occasion des cérémonies commémorant l’anniversaire de l’accession de notre pays à l’indépendance. L’année prochaine,...