mercredi 10 août 2022

4840 lecteurs en ligne -

fraren

Nigéria : d'après Buhari, la réouverture des frontières va encore attendre

Muhammadu Buhari President of Nigeria

Le président nigérian n’est pas pressé de rouvrir les frontières terrestres de son pays, fermées unilatéralement depuis le 20 Août dernier. Malgré les concertations tripartites, Muhammadu Buhari vient d’annoncer de nouvelles conditions qui risquent de faire perdurer encore cette fermeture partielle qui impacte négativement l’économie des pays voisins notamment le Niger et le Bénin.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Les frontières nigérianes resteront encore fermées tant que le pays ne sera pas sûr et certain d’avoir « régler les choses », à l’issue des travaux du comité spécialement mis à cet effet pour analyser la situation et faire les recommandations nécessaires. C’est  en substances ce que vient de confier le président nigérian à son homologue ghanéen par rapport à la réouverture des frontières terrestres du pays qui sont fermées depuis le 20 août dernier. Les présidents Muhammadu Buhari et Nana Akufo-Addo se sont entretenus, lundi 20 janvier à Londres, en marge du « UK-Africa Investment Summit 2020 ». « Nous allons d’abord régler les choses. Nos agriculteurs, en particulier ceux qui cultivent du riz, ont maintenant un marché, et sont heureux, et nous sommes aussi préoccupés par les drogues dures et les armes. Une fois que le comité présentera ses recommandations, nous allons nous asseoir et les analyser pour décider de la suite » a expliqué le président nigérian à son homologue ghanéen.

Selon Buhari, au delà de la contrebande des produits alimentaires, la fermeture partielle des frontières du Nigeria a été motivée par la circulation des armes et des munitions, ainsi que les drogues dures, qui ont inondé le pays à travers les pays voisins.  Le chef d’Etat nigérian a ajouté qu'il ne pouvait pas laisser faire,  les yeux ouverts, et regarder les jeunes de son pays se faire détruire par des drogues dures « bon marché », et aussi laisser l’afflux des armes compromettre la sécurité nationale de son pays.


« Lorsque la plupart des véhicules transportant du riz et d'autres produits alimentaires à travers nos frontières terrestres sont interceptés, nous trouvons des drogues dures et bon marché. Cela a des conséquences terribles pour n'importe quel pays. Nous sommes en fait les plus grandes victimes ». Muhammadu Buhari.

 Mesures de protection

Lors de son entretien avec le président Akufo-Addo, le président nigérian a regretté l’impact négatif de la fermeture partielle sur les pays voisins. Cependant, il a ajouté qu’il ne peut laisser les armes et les drogues inondées son pays en raison de la prolifération des armes légères dans la région du Sahel. Pour Buhari, cela représente d’ailleurs de graves défis en matière de sécurité au Mali, au Tchad, au Burkina Faso, au Niger et au Nigéria. Selon le compte rendu de la présidence nigériane, le chef de l’Etat ghanéen a fait preuve de  « compréhension » sur la nécessité pour le Nigeria de protéger ses citoyens, mais Nana Akufo-Addo a plaidé pour « un processus accéléré, parce que le marché nigérian est significatif pour certaines catégories d’homme d'affaires ghanéens ».

Samedi 18 janvier toujours à Londres où il recevait une délégation de la diaspora nigériane au Royaume-Uni, le président nigérian a également évoqué la question de cette fermeture partielle des frontières avec ses concitoyens. Selon Muhammadu Buhari,  « cette mesure n’est pas destinée à punir ses voisins, mais à renforcer la sécurité et l'économie du pays ». Buhari a souligné que les agriculteurs nigérians se sont d’ailleurs félicité de cette fermeture des frontières qui a considérablement réduit la contrebande des produits agricoles ainsi que l’introduction des armes et des munitions dans le pays.

A.Y.B (actuniger.com)



Commentaires  

+8 #1 Gaskiya 21-01-2020 22:26
Il aime son peuple!
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 Issa le Célèbre 22-01-2020 00:07
Il ferme ça même s'il veut jusqu'à la fin du monde.... Nous au Niger on n'a pas besoin du confort de son pays... Seulement c'est nos dirigeants qui sont lâches. Mais sinon nous on a tous....
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #3 Mijitaba Elh Sahirou 22-01-2020 00:08
Un president qui entend le cri de son peuple,un homme sage,un homme respecte dans la communauté internationale et surtout l'homme le plus plus DIGNE des Etats ouest africains
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #4 EKY 22-01-2020 00:18
qu'elle reste fermée définitivement
on s’enfou.
ça apprendra a nos dirigeants de ne compter sur personnes. c'est a nous de profiter du Nigeria pas l'inverse.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #5 Kiz 22-01-2020 01:01
C’est vraiment dommage. Nous pouvons comprendre que le Nigeria connaisse quelques difficultés liées à des transactions transfrontalières. Mais tous les pays vivent ce genre de situation. Pour des pays liés par des accords de coopération économique, il existe des mécanismes pour y faire face. Et lorsque c’est le pays ayant le rôle de grand frère dans la CEDEAO qui s’adonne à ce genre de pratique, alors c’est très inquiétant. Nous devons beaucoup réfléchir avant de faire une monnaie unique avec le Nigeria dans ces circonstances.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 ka loura da kiyawo 22-01-2020 04:31
Il vaut mieux avoir de bons rapports avec nos frères Nigérians qu'avec les Français qui soutiennent tous les terroristes du Sahel.

Le Niger est un pays complaisant et lâche vis-à-vis de la France qui soutient Boko Haram.

Je ne parle même pas du pactole des contrats d'armement détourné, impliquant le fils de Issoufou, cet ex-ministre de la défense et le petit Steve Féroce.

Je comprend la colère de Buhari aussi quand je vois un MI sans honneur et sans dignité, faire la courbette à Macron.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #7 Isma Assane 22-01-2020 07:55
Travaillons dur aussi, apprenons a ne pas compter sur le voisin. Arrêtons de le condamner il a raison son peuple avant les autres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #8 Boulama Malam Ari 22-01-2020 07:57
Il n'a cas fermer même leur frontière de l'espace aérien s'il veut, dans tous le cas eux aussi il en bénéficie de nous, ce le moment de nous réveillé pour la croissance économique de notre pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #9 Salissou Ibrahim 22-01-2020 08:00
Niger et Bénin doivent être des grands garçons et transformer cette fermeture en opportunité et inventer des alternatives pour faire face à cette situation.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #10 Mahamane Mahamadou 22-01-2020 08:01
A quelque chose cette fermeture aura servis car nous nous rendons compte qu'on peut exister sans le Nigéria. Depuis la fermeture rien n'est bloqué au Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #11 Salifou Anza Agali 22-01-2020 08:02
Il ne s'agit pas de fermer pour le plaisir,il doit faire le bilan des mois passés,quel est l'impact sur le vécu quotidien des nigérians.ces derniers paient plus de pots casses
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #12 Namata Nomaou 22-01-2020 08:03
C'est son problème ; s'il est garçon qu'il construise un mûr pour garder ses fous de Dieu et autres kidnappeurs pour rançon chez lui.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #13 Habibu Mamane 22-01-2020 08:04
Paraît il que vous ne savez pas ce qui se passe réellement,les nigérians souffrent plus que nous car nous nigériens sommes les acheteurs de leurs produits,donc Buhari étouffe l'économie de son propre pays
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #14 Almoustapha Talata Doulla 22-01-2020 08:17
C'est une bonne nouvelle qu'il garde les frontières Nigérianes fermées jusqu'à la fin du monde, en ce qui concerne nos pays et plus particulièrement le Niger c'est l'occasion de se ressaisir et relancer son industrialisation à travers la relance de nos unités de production qui faisaient notte fierté jadis.
Il faut comprendre que les produits Nigériens sont toujours de qualité contrairement au Nigeria qui produit en masse.
Que Bouhari construise un mur de séparation même s'il le veut, d'ailleurs ces compatriotes opérateurs sont touchés en plein fouet par cette situation donc ce n'est pas le Niger qui est victime de cela.
Nous devrons en revanche tirer profit de cette situation en orientant notre stratégie.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Ousmane Ganao Koundi 22-01-2020 08:18
C'est un homme déterminer j'adore son parcours de gouvernance,car il est loyal,digne,respecter et soucieux de son pays. Voir pas son blême si nôtre devrait suivre type de son gouvernance nous serons pas inquiet de son pays. Mais,hélas qu'Allah nous facilite les tâche! Niger mon beau pays mais mal géré par(......)
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #16 Amina Boureima 22-01-2020 08:25
:lol: :lol: :lol: ce vieux fatigue les gens :eek: :eek: :zzz garde tes portes fermées jusqu’à ta mort
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #17 gaulois 22-01-2020 08:52
Citation en provenance du commentaire précédent de Mahamane Mahamadou :
A quelque chose cette fermeture aura servis car nous nous rendons compte qu'on peut exister sans le Nigéria. Depuis la fermeture rien n'est bloqué au Niger


Facile a dire depuis ta fada de niamey. Les creve-la-faim de maradi, zinder diront le contraire.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #18 Ibou 22-01-2020 09:04
La réalité est que buhari ne veux pas travailler a éradiquer la corruption aux frontières du Nigeria. Nous connaissons tous le Nigéria , si tu as de la naira biens et personnes passent sans aucun contrôle.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #19 Nazifi Sani 22-01-2020 09:17
Qu'elle reste fermée. Le président Bukari pensait que les pays voisins vont mourir suite à la fermeture de son pays. Le bon Dieu est là pour nous aider
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #20 Samana 22-01-2020 09:27
Nous ce n'est pas la réouverture que nous attendons. Nous voulons plutôt qu'il construise un mur de séparation pour qu'il garde chez lui ses fous de Dieux et autres bandits et brigands de tout acabit qui kidnappent nos concitoyens pour des éventuelles rançons. On a marre!
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #21 Jaf 22-01-2020 09:28
Il peut construire un mur le long de la frontière.ça apprendra aux nigériens a être fiers de leur pays et que l'étranger est étranger même si vous partagez frontière et langue communes.vivement Attikou en 2023 inchaAllah.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #22 Jaf 22-01-2020 09:33
Récemment à Lome on a affirmé que le Nigeria est le plus grand pourvoyeur en faux médicaments de la région.pour autant on n'a pas fermé nos frontières.le Nigeria qui se plaint que ses voisins l'inondent de drogues dures!le monde à l'envers quoi.si seulement nous pouvions nous passer de son électricité .
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #23 bagague 22-01-2020 09:35
Nos pays souffrent de cette fermeture des frontières,mais Buhari a raison,l'interet de son peuple d'abord.C'est ce gendre de dirigeant que le Niger cherche jusqu'à présent.C'est dommage qu'on l'a pas trouvé jusqu'ici
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #24 Yampabou 22-01-2020 11:00
Si, on l'a trouvé, mais le Bon Dieu nous l'a repris.
Au temps de Kountché, le Niger ne souffrait pas comme maintenant.
Kountché est mort, le Niger avec.
Dommage!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #25 Yampabou 22-01-2020 11:29
Citation en provenance du commentaire précédent de bagague :
Nos pays souffrent de cette fermeture des frontières,mais Buhari a raison,l'interet de son peuple d'abord.C'est ce gendre de dirigeant que le Niger cherche jusqu'à présent.C'est dommage qu'on l'a pas trouvé jusqu'ici

Si, on l'a trouvé, mais le Bon Dieu nous l'a repris.
Au temps de Kountché, le Niger ne souffrait pas comme maintenant.
Kountché est mort, le Niger avec.
Dommage!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #26 kolo 22-01-2020 12:02
Il a fermé ses frontières. Si vous voulez, fermez les vôtres; c'est tout. c'est une bassesse de s'en prendre à Bouhari
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #27 Niger Oye 22-01-2020 15:02
Citation en provenance du commentaire précédent de kolo :
Il a fermé ses frontières. Si vous voulez, fermez les vôtres; c'est tout. c'est une bassesse de s'en prendre à Bouhari

Pourquoi les Nigeriens s´agitent sur une question de Souveraineté du Nigeria.
Buhari a le droit de proteger l´Economie de son Pays
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #28 Oluloyo 22-01-2020 17:06
Le Bénin s'adapte peu à peu, et quand il va ouvrir, c'est là nous on ferme. Lentement mais sûrement le Bénin progresse avec ou sans le Nigeria.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #29 JMJ85 22-01-2020 17:46
Le problème est que nous on laisse passer leurs produits agricoles sur notre territoire malgré la fermeture. Le niger n'a qu'à bloquer leur produits aussi car à cause de leur piment, tomate, igname et autres qui inondent le marché nos agriculteurs de tirent pas grands profits. Ils n'ont qu'à tout manger chez eux puisqu'ils se suffisent.
Vraiment nos dirigeants font preuve de faiblesse, les nigériens aussi ont du potentiel pour s'autosuffire si on profite des BIENFAITS de la fermeture et accroitre l'accès de nos compatriotes à nos produits locaux.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #30 Allah sarki 22-01-2020 23:35
Maître djaffe escro va te faire foutre
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #31 Jo 23-01-2020 10:16
LA FERMETURE DES FRONTIÈRE AVEC LE BÉNIN ET LE NIGER NE CHANGE RIEN EN NOUS. NOUS SOMMES DES HABITUÉS DEPUIS 1983 SOUS LE RÉGIME DU GÉNÉRAL MATTHIEU KÉRÉKOU PENDANT 6 MOIS. MAIS, CELA N'AVAIT AUCUN IMPACT SUR NOTRE ÉCONOMIE. LE BÉNIN D'AUJOURD'HUI SURTOUT SOUS LE RÉGIME DU PRÉSIDENT SEM PATRICE TALON LE PEUPLE EST ALAISE DEPUIS LE 20AOÛT DERNIER DONC NOUS N'ATTENDONS PAS LE NIGÉRIA AVEC DE MANGER AU BÉNIN. DEPUIS 6MOIS RIEN N'EST MODIFIER CHEZ NOUSET NOUS MÊME FIERS ET NOUS PRIONS ENSEMBLE POUR QUE LA FERMETURE DES FRONTIÈRE SOIENT CONTINUELLE. JE DEMANDE À NOTRE PRÉSIDENT DE NE RIEN NÉGOCIER CONCERNANT LA FERMETURE. CELA N'A QU'A RESTÉ COMME ÇA POUR TOUJOURS. CAR CELA NOUS MOTIVE D'AVANTAGE. VIVRE LE BÉNIN ET LE NIGER ET LA LUTTE CONTINUE.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #32 MK 23-01-2020 12:27
On peut vivre sans le Nigeria, mais il faut comprendre que le président BUHARI il est excellent pour le Nigeria à ce moment précis, seuls les économistes sont capables de comprendre l'autosuffisance
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #33 Illiassou amadou 07-02-2020 22:22
Il a deja oublier que grace a ces pays qu'ils est devenir au pouvoir partucullairement le Niger et leTchad so non Boko Haram ne laissera organise cette election
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #34 Dandizé 13-02-2020 09:44
Buhari n'a pitié de personne il est sadique souvenez vous en 1984 il a chassé les nigériens ,il a fermé les frontières au moment où les nigériens subissaient les affres d'une famine atroce .De toutes les manières c'est son dernier mandat quelqu'un qui va ouvrir les frontières viendra. Nous allons souffrir mais nous n'allons pas mourir
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com