lundi 8 août 2022

2408 lecteurs en ligne -

fraren

Cédeao : communiqué de la réunion ministérielle tripartite Bénin-Niger-Nigeria contre la contrebande

reunion tripatie cedeao BIS

COMMUNIQUÉ CONJOINT SUR LA RÉUNION DU COMITÉ TRIPATITE CONTRE LA CONTREBANDE

FAIT

LE 14 NOVEMBRE 2019, ABUJA, REPUBLIQUE FEDERALE DU NIGERIA.

COMMUNIQUE FINALE

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

  1. La réunion du comité ministériel tripartite sur la lutte contre la contrebande s'est tenue le 14 novembre 2019 a Abuja, République Fédérale du Nigéria, sous la présidence de H.E. Geoffrey Onyeama, Ministre des Affaires étrangères de la République Fédérale du Nigéria
  2. Les Ministres suivants étaient présents à la réunion:
  3. République du Benin

S.E. M. Aurelien A. Agbenonci, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération

S.E M. Romuald Wadagni, Ministre de l'Economie et des Finances

S.E Mme Shadiya A. Assouman, Ministre de |'Industrie et du Commerce

République du Niger

M Mohamed Bazoum, Ministre de l'intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et du Secteur Coutumier et religieux

S.EM. Sadou Seydou, Ministre Du Commerce et Du Secteur Privé

S.E. Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga, Ministre d'Etat Charge de L'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Etranger

S.E M. Ahmat Mahmadu Diop Jidoud, Ministre des Finances

République Fédérale Du Nigeria

S.E M. Geoffrey Onyeama, Ministre des Affaires étrangères

Mme Zainab Shamsuna Ahmed, Ministre des Finances, du Budget et de la Planification Nationale.

S.E Rauf Aregbesola, Ministre de l'Intérieur

S.E M. Lai Mohammed, Ministre de l'Information, de la Culture et de l’Orientation National

S.E Emb. Zubairu Dada, Zubairu Dada, Ministre adjoint aux Affaires Etrangères

S.E Emb. Mariam Katagum, Ministre d'Etat Chargée de l'Industrie, Du Commerce et de l'Investissement.

3 Ont également assisté à la session:

  1. Tei Konzi, Commissaire de la CEDEAO / Commerce, Douane et Des libre Circulation

4 Lors de la cérémonie d'ouverture, les allocutions de bienvenue ont été prononcées par H.E. Geoffrey Onyeama, Ministre Nigérian des Affaires étrangères, chefs de délégation des Républiques du Niger et du Bénin.

Le Commissaire de la CEDEAO chargé du commerce, des douanes et de la libre circulation a prononcé un discours.

  1. La réunion a pris note du mandat du Comite, qui comprend notamment des mesures et des actions visant à faciliter et a renforcer la répression de la contrebande de riz et d'autres articles interdits le long des frontières des trois pays.
  2. S'agissant de la question de la lutte contre la contrebande, la réunion a porté sur la multitude de problèmes auxquels se heurtent les trois pays, en particulier dans les domaines de la contrebande de biens et de services non approuves en vertu des Protocoles relatifs au schéma de libéralisation des échanges de la CEDEAO (ETLS), Libre. Mouvement de personnes sans documents de voyage en règle de la CEDEAO, ainsi qu'une pléthore d'entrepôts illégaux le long des corridors frontaliers.
  3. A cet égard, la réunion a reconnu que la contrebande de marchandises, êtres humains et la traite des êtres humains constituaient une violation collective des Protocoles de la CEDEAO sur I'ETLS et la libre circulation, qui constitue une grave menace économique et de sécurité pour le commerce inter régional et la libre circulation.

8 En conséquence, la réunion a pris note de toutes les préoccupations exprimées et est convenue des points suivants:

  • Création d'un comité de suivi et d'évaluation des trois pays, comprenant des ministres des finances, du commerce et des affaires étrangères. Parmi les autres membres, on compte le conseiller aux douanes, à l‘immigration et à la sécurité nationale, qui a pour mandat de prendre des mesures qui faciliteraient et renforceraient la répression des marchandises passées en contrebande et d’autres questions connexes;
  • Le Comité de suivi et d'évaluation doit veiller a la mise en œuvre intégrale du mandat adopté par le Comité mixte contre la traite des êtres humains; (Mandat joint en addenda)
  • Création d'un comité de la facilitation des echanges entre les trois pays, comprenant des ministres des Finances et du Commerce, afin de promouvoir le commerce inter régional entre les trois pays;
  • Veiller a ce que des personnes des trois pays entrent dans / quittent leurs Etats respectifs avec des documents de voyage valides, reconnus par la CEDEAO, par l’intermédiaire de postes contrôles reconnus; et
  • Mise en place d'une équipe de patrouille frontalière composée des services de police, des douanes, de l'immigration, de la marine et des services de sécurité de l'Etat des trois pays.

L’équipe doit tenir sa première réunion à Abuja du 25 au 26 novembre 2019. L’équipe de patrouille doit se mettre d’accord sur les modalités de son opération et recommander la réouverture des frontières.

9, Les délégations du Benin et du Niger ont appelé à la réouverture immédiate des frontières nigérianes.

  1. En conclusion, les trois pays ont réaffirme leur engagement à renforcer 'intégration Economique.

FAIT A ABUJA, NIGERIA CE 14 NOVEMBRE 2019

LE COMITE TRIPARTITE



Commentaires  

+1 #1 Nigerien 18-11-2019 18:53
Pourquoi pas d'excellence au Ministre Bazoum ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Illo 18-11-2019 20:37
Salamatou n'est pas ministre d'État mais secrétaire d'État et pour la finance vous avez fait une sauce jidoud diop pour former une seule personne...
A part ça on souhaite bon vent à la coopération tripartite.. Et tout ça ce sont les béninois qui nous ont attiré ça. Le premier ministre indien était venu pour encourager le bénin à être l'exutoire du riz indien et Bouhari n' a pas gobé et il a raison
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Zoro 19-11-2019 14:36
Merci à Buhari vraiment, si seulement tous les présidents se préoccupaient des accords communautaires, on allait certainement avoir moins d'arnaques, vols, crimes, meurtres et autres délits... comment pouvez-vous être d'accord sur des principes et ensuite vous les bafouez comme si de rien n'était... ça s'appelle la malhonnêteté...si vous n'étiez pas sur de respecter ces protocoles, il ne fallait pas les signer c'est tout...Trump par exemple, sachant qu'il n'allait pas respecter l'accord de Paris sur le climat, il a tout simplement retiré son pays de l'accord... ça c'est honnête et courageux...vous partez signer tout et n'importe quoi, ensuite vous ne voulez pas respecter ce que vous avez vous même signé... vraiment incroyable...
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Zoro 19-11-2019 14:36
Merci à Buhari vraiment, si seulement tous les présidents se préoccupaient des accords communautaires, on allait certainement avoir moins d'arnaques, vols, crimes, meurtres et autres délits... comment pouvez-vous être d'accord sur des principes et ensuite vous les bafouez comme si de rien n'était... ça s'appelle la malhonnêteté...si vous n'étiez pas sur de respecter ces protocoles, il ne fallait pas les signer c'est tout...Trump par exemple, sachant qu'il n'allait pas respecter l'accord de Paris sur le climat, il a tout simplement retiré son pays de l'accord... ça c'est honnête et courageux...vous partez signer tout et n'importe quoi, ensuite vous ne voulez pas respecter ce que vous avez vous même signé... vraiment incroyable...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 DAn doutchi 19-11-2019 16:18
A chacun son pays d'abords vous avez la france non
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Que dieu nous guide anmee 21-11-2019 15:21
:cry: uideu
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Mahamadou ide 23-11-2019 19:20
Bravo pour le nigeria! Si des hommes qui se considère pour des hommes d'affaires se mettent à construire des magasins le long des frontières à fin de soutenir la fraude au détriment des etats; alors le Nigeria doit cette action salutaire
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com