vendredi, 27 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Issoufou face au FDS BIS lanczos3

ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU NIGER AUX FDS

Officiers, sous-officiers, militaires du rang, aviateurs, gendarmes, gardes nationaux et agents de sécurité de la place de Diffa.

Zeyna transfert argent bis

Aujourd’hui, je me suis fait le devoir de venir personnellement à cette place d’Armes de la zone de Défense N°5 pour m’adresser à vous directement. Vous qui êtes physiquement engagés sur le terrain pour combattre jusqu’à l’éradication totale du groupe terroriste Boko Haram.

Dans ce combat, Diffa constitue aujourd’hui une plaque tournante, un HUB stratégique de nos forces en ce qu’elle abrite, en plus de l’Etat-major de la zone 5, celui du Secteur N°4 et l’Etat-major Tactique de la Force Mixte Multinationale(FMM), illustration parfaite de la mutualisation des moyens des pays riverains du lac Tchad avec l’appui des pays amis et des partenaires stratégiques.

Déjà en 2014, faut-il le rappeler, suite à la prise de contrôle de plusieurs villes des Etats de Borno et de Yobé au Nigéria dont celles frontalières de Damassak et Mallanfatori, la région de Diffa a commencé à sentir les prémices des menaces de ces forces du mal depuis Mainé Soroa jusqu’à Bosso en passant par Chétima Wangou, Gueskerou, Lamana, Abadan, Ngagam, Toumour pour ne citer que ces localités.

Au niveau national, nous avons mis en place l’opération N’GAA(bouclier) par anticipation face à la menace grandissante le long de notre frontière. Mais cette mesure s’est avérée insuffisante suite aux attaques simultanées d’envergure de la ville de Diffa et la position verrou de Bosso le 6 février 2015.

En réaction à cette agression insupportable, le Niger et le Tchad ont monté l’opération MAI DUNAMA, opération qui a infligé des revers sans précédents aux assaillants, contraignant les rescapés de cette riposte expéditive à abandonner les villes de Damassak et Mallanfatori reconquises et occupées par nos forces jusqu’au 15 juillet 2015 date de leur retrait avant le retour de la rivière Komadugu Yobé.

Depuis l’activation de la FMM le 8 septembre 2015, Boko Haram a, de façon récurrente, été significativement affaibli par les succès que vous avez brillamment réussi à enregistrer au cours des différentes opérations.

Vous qui êtes engagés en première ligne dans ce combat, je tiens à vous exprimer de vive voix, toute ma satisfaction et toutes mes félicitations pour ce que vous faites sur le terrain.

Je tiens aussi à louer votre professionnalisme et votre combativité.

Comme nos forces le font vous le faites dans d’autres d’opérations, ici aussi à Diffa vous menez le combat avec discernement en épargnant et en protégeant les populations civiles dans le respect des droits de l’homme et du droit international humanitaire.

Dans cette guerre de braves membres des FDS sont tombés sur le champ d’honneur avec bravoure et dignité. Des victimes civiles ont été également enregistrées. Nous prions Allah le Tout Puissant pour qu’il les accueille dans son paradis éternel.

L’ennemi a aussi enregistré de lourdes pertes depuis 2015 : environ 1400 de ses éléments ont été neutralisés sans compter d’importants moyens et équipements récupérés ou détruits. D’ailleurs ce chiffre est largement en deçà de la réalité. Comme vous le savez bien, les terroristes abandonnent rarement leurs morts sur le terrain sauf sous contraintes de force majeure. Ce chiffre de 1400 environ ne reflète donc pas la réalité et le bilan infligé à Boko Haram doit être plus important. Du reste, la dernière attaque de nos positions, celle de Bilabrim est la parfaite illustration de cette réalité. En effet, au cours de cette attaque nous avons certes perdu douze (12) de nos vaillants combattants alors que les assaillants, bien que n’ayant laissé aucun corps sur place ont, de sources sûres, transporté vingt et neuf (29) corps à bord des véhicules pour les enterrer à destination sur les berges du lac Tchad.

Mais Boko Haram mène guerre déloyale, une guerre asymétrique, une guerre d’esquive, une guerre de retardement, une guerre d’usure, ce qui explique sa résilience.

Cette guerre tend donc à s’inscrire malheureusement dans la durée mais, croyez-moi, le terrorisme n’a pas d’avenir, le terrorisme sera vaincu. Il sera vaincu car la cause qu’il défend n’a aucune noblesse ni porteuse d’aucune valeur morale. Il sera vaincu car sa cause n’a rien à voir avec l’islam qui est, comme on le sait, une religion de paix, une religion de juste milieu. Il sera vaincu car ses animateurs sont devenus de vulgaires bandits de grands chemins vivant de rapines et autres prises d’otages.

Les terroristes Boko Haram sont sans avenir parce que sans idéal. Depuis la création de la secte Boko Haram en début des années 2000, d’allégeance en allégeance, d’abord avec les Talibans, ensuite avec l’Etat islamique, puis d’alliances et autres pactes contre-nature avec d’autres groupes terroristes, toujours en quête d’un hypothétique idéal, les divisions se multiplient en son sein, développant ainsi les germes de sa propre destruction.

Cette secte sera vaincue car notre cause est noble. Cette secte sera vaincue car nous poursuivons notre montée en puissance. Le gouvernement mettra tout en œuvre pour ce faire. Il continuera à créer toutes les conditions pour vous permettre de mener à bien votre mission de protection de l’intégrité de notre territoire ainsi que celle des personnes et des biens.

Pour l’heure, je vous exhorte à plus de vigilance, à plus de collaboration avec toutes les Autorités administratives, coutumières et religieuses, les populations dans leur ensemble, les humanitaires, les pays amis et partenaires stratégiques qui nous accompagnent. Si nous agissons tous unis en synergie, les terroristes de Boko Haram n’ont aucune chance de l’emporter, surtout que nous avons le soutien de toute la communauté internationale. Gardez toujours à l’esprit que celui qui a la population de son côté a gagné la guerre à 50%. Gardez aussi à l’esprit qu’il ne faut jamais sous-estimer l’ennemi aussi petit soit-il.

Je vous demande de mettre beaucoup plus d’accent sur le renseignement, la mobilité, les actions offensives pour garder à tout instant l’initiative et l’ascendant sur l’ennemi.

Pour finir, à la mémoire de tous nos braves membres des FDS tombés sur les champs d’honneur, je vous demande d’observer une(01) minute de silence.

Je vous remercie.

 

Commentaires  

-4 #1 AHB 10-11-2019 16:49
le disque est rayé. C'est la nieme fois que le mot vaincu est utilise abusivement par issoufou et son gang. BH sera vaincu Inch Allah mais pas par ce regime tout aussi malfaisant que lui.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #2 lolna 10-11-2019 21:14
Citation en provenance du commentaire précédent de AHB :
le disque est rayé. C'est la nieme fois que le mot vaincu est utilise abusivement par issoufou et son gang. BH sera vaincu Inch Allah mais pas par ce regime tout aussi malfaisant que lui.

Une chose est sure, toi on t'a vaincu, on vaincra Boko Haram aussi, vive le Niger vive les FDS
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Abdallah Ba Abdallah BA 10-11-2019 22:09
Les problèmes se trouve en Afrique et les solutions se trouve en Afrique et pas en France.
La France est le pays de pourvoyeur du terrorisme chez nous.
La solution se trouve en Afrique et la seule solution c est la réconciliation et le dialogue avec les terroristes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 Guim Bubbac 11-11-2019 05:53
Enfin il a fallu voir le soutien qu'apporte son homologue du Burkina d'exporter son armée face aux terroristes pour que ce business man de président bouge.
Mahamadou Issoufou, les nigériens savent que vous êtes trop fort en discours, mais aussi champion en parcours d'autres pays au détriment du votre; attendons de voir les actes qui feront du Niger le tombeau de Boko Haram.
J'aimerais pour finir demander au chef suprême s'il s'était rendu à Diffa sans que rien ne lui soit arrivé, pourquoi ne l'a t-il pas fait dès le début des attaques sanglantes contre son peuple ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Cholum 11-11-2019 06:53
Le discours ne se mange pas pour apaiser une faim chronique des sinistrés de la crise humanitaire encore meurtris dans leur chair et leur âme par des inondations. Les cargaisons de vivres et autres accessoires n'ont pas suivi pour montrer que l'État se préoccupe de ceux qui sont en situation de vulnérabilité, de précarité et de misère. Encore un discours creux. D'accord pour éradiquer boko haram mais où est la concrétisation du slogan "les nigériens nourrissent les nigériens" Contempler l'eau qui menace des populations ne suffit pas. Quelle est la mesure concrète et urgente qui s'en est suivie. Ou est l'assistance des citoyens. Les laisser pour compte. A la charge des humanitaires à ressources limitées voire épuisées car axées sur de petits projets d'assistance.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 Black 11-11-2019 08:18
C'est facile de se barricader pour quelques minutes dans un coin de la ville meurtrie de diffa entoure de toute la force militaire presente dans la region pour prononcer le meme discour guerrier vide de compassion et ce apres presque 10 ans de guerre et des milliers de victimes civiles innocentes. Issoufou est tout simplement desesperant comme chef.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Zembla 11-11-2019 08:45
Citation en provenance du commentaire précédent de Cholum :
Le discours ne se mange pas pour apaiser une faim chronique des sinistrés de la crise humanitaire encore meurtris dans leur chair et leur âme par des inondations. Les cargaisons de vivres et autres accessoires n'ont pas suivi pour montrer que l'État se préoccupe de ceux qui sont en situation de vulnérabilité, de précarité et de misère. Encore un discours creux. D'accord pour éradiquer boko haram mais où est la concrétisation du slogan "les nigériens nourrissent les nigériens" Contempler l'eau qui menace des populations ne suffit pas. Quelle est la mesure concrète et urgente qui s'en est suivie. Ou est l'assistance des citoyens. Les laisser pour compte. A la charge des humanitaires à ressources limitées voire épuisées car axées sur de petits projets d'assistance.


Une promenade les main vides a Diffa ou reigne la misere, juste a la veille de son nieme voyage a paris pour un sommet de macron. Pauvre Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 TOTO A DIT 11-11-2019 12:51
Ce qui peut être certain , dit et vérifiable par les statistiques et occurrences , jamais de mémoire de Nigériens , les FAN et FORCES PARAMILITAIRES, n'ont enterré et pleuré autant des leurs que sous le magistère de ce monsieur .... De cet hâbleur inconséquent se cachant justement derrière ces forces de défense en grande barricade.......... pour bomber la poitrine et les joues.

Pour dire des magistères combinés de Diori , Kountche, Ali Seibou, Mahamane Ousmane, Bare, Wanke , Tandja , Salou au finish ... les effectifs des FAN assassinés et portés disparus n'ont atteint cette hécatombe que sous ce mismanagement de monsieur peureux dont les déplacements à Niamey par exemple indisposé plus d'un .... Déplacements en général ... Barricade quadrillée vers l'aéroport pour les excursions interplanetaires au dos des pauvres contribuables....

Bien que comparaison ne soit pas deraison combien de fois il est facile de voir en exemple un John Jerry Rawling en bain de foule avec la population , avec aise bien qu'il ne soit plus au pouvoir ..... : C'est lui pourtant le Militaire.... :P :P
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #9 Lecteur-Actuniger 11-11-2019 16:29
Il n'est jamais tard pour visiter d'avantage les FDS qui vivent à Diffa ainsi que la population
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Intarou 12-11-2019 10:12
Il n'y a eu aucun mots sur les enlèvements !!
Des familles pelures leurs filles, femmes enfants, pères et mères !!
Qu'Allah facilite leur libération. Amine souma amine
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 27/11/2020, 08:56
47e-conference-des-ministres-de-l-oci-a-niamey-le-niger-accueille-le-monde-musulman Le Niger accueille du 27 au 28 novembre 2020, la 47ème  session du conseil des ministres des...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 17:28
tandja-mamadou-baba-repose-pour-l-eternite-a-maine-soroa-sous-sa-terre-natale L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 14:14
burkina-le-president-roch-marc-christian-kabore-reelu-des-le-premier-tour-avec-57-87-des-voix-ceniLe président sortant Roch Kaboré, candidat du MPP, a été réélu dès le premier tour de l’élection...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 13:29
solidarite-nationale-orano-niger-et-ses-filiales-font-un-don-d-equipements-d-une-valeur-de-125-millions-fcfa-aux-victimes-des-inondations Dans le cadre de son engagement sociétal et en réponse à l’appel des autorités à la solidarité...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 25/11/2020, 22:44
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-25-novembre-2020 En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la...

Dans la même Rubrique

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 25 NOVEMBRE 2020

25 novembre 2020
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 25 NOVEMBRE 2020

En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la République, une délégation de pouvoirs pour la présidence d’un Conseil des Ministres. C’est...

Coalition Bazoum2021 : 45 partis soutiennent Bazoum Mohamed pour l’élection présidentielle

23 novembre 2020
Coalition Bazoum2021 : 45 partis soutiennent Bazoum Mohamed pour l’élection présidentielle

Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont officialisé, le samedi 21 novembre 2020 au Palais des congrès de Niamey, leur soutien à...

Elections : « malgré des défis importants, le Niger a l’opportunité d’assurer un transfert paisible du pouvoir » selon Mohamed Ibn Chambas, envoyé spécial du SG de l’ONU

23 novembre 2020
Elections : « malgré des défis importants, le Niger a l’opportunité d’assurer un transfert paisible du pouvoir » selon Mohamed Ibn Chambas, envoyé spécial du SG de l’ONU

Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU, Mohamed Ibn Chambas, a estimé que l’ensemble des acteurs au processus électoral doivent...

Elections Présidentielles : 15 partis politiques s’engagent à soutenir Albadé Abouba dès le premier tour

21 novembre 2020
Elections Présidentielles : 15 partis politiques s’engagent à soutenir Albadé Abouba dès le premier tour

Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion, pour soutenir la candidature d’Albadé Abouba du MPR Jamhuriya dès le premier tour de l’élection...

Présidentielles : la requête des 4 candidats à la Cour constitutionnelle sur la candidature de Bazoum déclarée «irrecevable » (arrêt)

20 novembre 2020
Présidentielles : la requête des 4 candidats à la Cour constitutionnelle sur la candidature de Bazoum déclarée «irrecevable » (arrêt)

La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par quatre  (4) candidats à la présidentielle, lui demandant de surseoir à statuer sur la...

Elections générales 2020-2021 : un forum des scrutins apaisés, l’opposition dit ne pas être invité

20 novembre 2020
Elections générales 2020-2021 : un forum des scrutins apaisés, l’opposition dit ne pas être invité

A quelques jours de la tenue des élections générales de 2020 et 2021 au Niger, les appels à des élections paisibles, apaisées et inclusives ses multiplient. Le pays qui s’apprête...