lundi 8 août 2022

2498 lecteurs en ligne -

fraren

Déclaration du Bureau Politique National du Parti Nigérien pour l'Autogestion PNA AL'OUMMA, relativement à l'affaire de Kidal, ville du Mali

Declaration Pna Alouma STJ lanczos3

Le Bureau politique du PNA AL'OUMMA, réuni ce dimanche 29 Septembre  2019 a analysé la situation relative à la sécurité dans la zone transfrontalière entre la République sœur du Mali et la nôtre, à savoir la République du Niger. 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Tous les Nigériens en particulier et d'autres citoyens du monde en général, ont suivi et apprécié les justes et responsables déclarations de son Excellence, Monsieur Isssoufou Mahamadou sur la situation de l'insécurité créée au tour de la ville malienne de Kidal, surtout au cours de ces derniers mois. Il est de notoriété publique que cette localité, chef lieu de la commune, du département et de région au Mali constitue un véritable sanctuaire des terroristes, des brigands, des trafiquants de drogues et d'êtres humains et ce, à la porte de notre pays la République du Niger. Il est de notoriété publique que toute la bande frontalière située entre le Mali d'autre part  et le Burkina Faso et le Niger d'autre part a subi et subit encore des attaques meurtrières des terroristes dont le centre de référence et Kidal au Mali. A partir de cette ville dont la zone affiche certainement sa volonté de se séparer de la République du Mali pour créer un Etat Indépendant limitrophe entre autres avec notre pays le Niger, des terroristes de plusieurs genres écument la partie ouest de notre pays, détruisent des villages assassinent des pacifiques paysans, et tuent des militaires des trois (3) pays de la zone, membres du G5 Sahel. Le Niger notre pays a été endeuillé à plusieurs reprises par ces assassins de la zone de Kidal. 

Par rapport à cette insécurité grandissante qui menace l'intégrité de notre pays, le Niger et celle des autres pays du Sahel, le Président de la République du Niger son Excellence Issoufou Mahamadou a tiré la sonnette d'alarme en déclarant à plusieurs reprises, par exemple :

-A Abuja à l'occasion du dernier sommet de la CEDEAO;

-A Bamako, en présence du Président de la République du Mali;

-A la tribune de l'ONU, tout dernièrement lors de l'assemblée générale de cette institution. 

Parce qu'il a dit la vérité, rien que la vérité admise aussi bien par des Nigériens, des maliens, de tous les africains et les citoyens honnêtes du monde, certains individus malhonnêtes et bornés se sont permis à partir de Kidal d'organiser des manifestations pour vilipender, insulter et déshonorer le Président du Niger et son image. Cet évènement constitue à n'en point douter une provocation et une insulte à l'égard du Niger et de son peuple. 

Face à ce comportement inacceptable, le BNP du PNA AL'OUMMA :

-Condamne vigoureusement les actes et propos des manifestants de Kidal ;

-Fustige les propos déplacés inamicaux et dignes des fascistes racistes des bandes fascistes de Hitler et de Mussolini, le duccé italien;

-Apporte son soutien ferme et indéfectible au Président du Niger qui vient de subir cet affront;

-Appelle toute la jeunesse nigérienne et panafricaine du monde pour qu'elle lutte contre des comportements de genre de ceux de la jeunesse de Kidal. 

FAit à Niamey, le 29 septembre 2019

Pour le Bureau politique national 

Le Président

Sanoussi Tambari Jackou



Commentaires  

-11 #1 Kay 01-10-2019 00:54
Mais sanoussi jackou vraiment tu na pas honte mais vous disiez qu'il a parle en tant que président de la CEDAO non mais vous vous dans votre déclaration vous parle du niger vous etes malade
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #2 atta 01-10-2019 08:17
Tous ce que ces terroristes auront reussi apres crimes et désolation, c'est de rassembler les nigériens derrière leur presi.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #3 Falke 01-10-2019 10:18
Citation en provenance du commentaire précédent de atta :
Tous ce que ces terroristes auront reussi apres crimes et désolation, c'est de rassembler les nigériens derrière leur presi.

Un president qui a divise et continue de divisier ses citoyens pour ses seuls interets egoistes ne meritent pas qu'on se rassemble autour de lui.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Zoumari 01-10-2019 14:10
J'ai toujours condamné le statut de Kidal au Mali.
Aucun pays ne tolere ce qui se passe au Mali.
L'inaction de l'Etat du Mali constitue un prejudice pour mon pays.
La solution est de s'unir pour liberer Kidal au risque de payer les frais.
Je soutiens le President pour sa franchise car rien ne sert de courir il faut aller à point.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Nomad 01-10-2019 16:44
Chaque peuple au monde a droit a son destin que le président du Niger ou Mr Sanoussi le veut ou pas, les trafiquants des drogues sont tapis au plus haut sommet de l’etat du Niger, le président du Niger doit combattre pour le bien être des Nigériens au lieu d’enfl Une situation déjà enflammée
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 JMJ 01-10-2019 17:41
''....lutte contre des comportements de genre de ceux de la jeunesse de Kidal.''
Dommage de mettre la jeunesse de toute une région dans le même panier à cause de quelques individus malveillants.
Vous politiciens affamés êtes la cause de tous nos probèmes. Retranchés dans vos salons feutrés, à injecter l'argent du peuple dans vos poches et ceux de vos proches laissant vos populations dans la misère et créant un terreau propice au developpement du banditisme! Vous avez fini par contaminé et à vous associer les forces de défenses (ca fait mal de le dire mais les policiers et les gendarmes en milieu rural passent plus de temps à racketter les pauvres qu'à surveiller le territoire). Ou étiez vous tous ce temps, quand les forces du mal semaient leur graines dans un pays qu'on vous a confié ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Afriki 02-10-2019 09:00
Les hommes sont partis .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Afriki 02-10-2019 09:14
Mais Kidal et la soit rebellion au Mali sont soutenus et protege par la france et la soit communaute internationale. Et l'onu ou la munisma ainsi que barkhane sont la bas pourquoi ?. Alors il faut cesser d'inventer un faux ennemi pour fuir l'ennemi veritable.
Mais vraiment le ridicule ne tue pas .
La france est responsable de tout ce desordre au sahel d'abord en lybie puis en faconnant cette rebellion au mali qui ont commis des crimes contre des militaires sous le regard bien avise de la france. Toute cette solicitaion des forces etrangeres etaient forcees et premeditees .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Douniyako 02-10-2019 09:49
Ma sala Mali lal'le babu gaskia. Am'ma mu kula da masaloli mu shi ne gaskiya
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 Excellente déclaration ! 02-10-2019 16:32
Excellente déclaration !
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 LE TARGUI 03-10-2019 08:41
Bonjour
Ce Vieux débile n'a jamais connu la Honte dans sa vie!
Pourquoi tu ne rappelles pas à ton Président que c'est Lui qui a tambouriné pour demander une intervention au Mali? Pourquoi tu ne lui rappelles pas pas de protéger juste ses frontières au lieu d'envoyer nos soldats au Mali? Pourquoi vous ne demandez pas le départ des bases étrangères de ce pays si elles ne peuvent pas faire le minimum pour détecter les mouvements de ces Jihadistes? Et enfin pourquoi parler seulement de Kidal (ville étrangère) et non de Diffa qui est chez nous au Niger? Vous pensez que les Maliens sont heureux quand un Etranger parlent d'une partie de leur Pays? Et vous vous étonnez qu'ils réagisent comme ça! Qu'ALLAH maudisse les Hypocrites et les Injustes de tous les bords !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Oumarou 03-10-2019 18:53
Des avions de combat nigeriens doivent survoler
ler l espace aérien "kidaliens" pour dissuasion
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Zora 24-09-2021 02:00
Thanks for finally talking about >Déclaration du Bureau Politique National du Parti Nigérien pour l'Autogestion PNA AL'OUMMA, relativement
à l'affaire de Kidal, ville du Mali
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com