mercredi 17 août 2022

3308 lecteurs en ligne -

fraren

Soumana Sanda: « les nigériens n'en peuvent plus et ne veulent plus de cette gouvernance dangereuse »

Soumana Sanada 28 09 2019

Discours du Président de la Coordination Régionale FRDDR, Soumana Sanda, à l'occasion de la marche suivie de meeting de l'opposition politique,  le samedi 28 septembre à Niamey

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Messieurs les Leaders du FRDDR,

Messieurs les Leaders des partis amis

Messieurs les Responsables de la Société Civile

Militantes, militants,

Je voudrais au nom du bureau régional de la coordination FRDDR de Niamey, vous souhaiter la chaleureuse bienvenue et vous remercier pour cette extraordinaire mobilisation.

Cette démonstration de force mémorable, en plus du rejet sans équivoque de la gestion patrimoniale et prédatrice établie par la renaissance, traduit votre engagement et votre détermination à ne rien lâcher, relativement au processus électoral jusquà ce que le bon sens, la tradition de consensus et des normes admises soient ramenés et respectes.

Après presque 9 ans de gestion chaotique qui a consacré le règne de l'impunité pour les soutiens du système, le développement et l'amplification des trafics en tout genre et notamment celui de la drogue, l'exacerbation de l'insécurité dans nos villes et campagnes, l'abandon total des secteurs sociaux de base, etc. ; il est enfin, temps de saisir l'opportunité des échéances à venir pour sauver ce qui reste du Niger et donner des raisons d'espérance à notre peuple profondément meurtri.

Militantes et militants,

Cette année encore, les inondations ont fait beaucoup de victimes dans notre pays, particulièrement dans la Capitale. Le manque d'anticipation du pouvoir qui n'a pas pris soin d'ériger des digues ou de renforcer celles qui existent, a conduit au désastre même si ce dernier porte sournoisement la responsabilité sur les pauvres populations riveraines.

A toutes ces familles éplorées et abandonnées par ce régime, nous exprimons notre sincère compassion.

Nous marquons également notre solidarité aux commerçants   du grand marché qui subissent au quotient des tracasseries de toute sorte.  

Chers Leaders,

Les populations de la Capitale m'ont de nouveau chargé de vous dire quelles sont prêtes et attendent avec impatience vos mots d'ordre, car la situation lexige. 

Le Niger et son peuple n'en peuvent plus et ne veulent plus de cette gouvernance dangereuse qui, à travers un processus électoral inique, prédispose notre pays à des graves périls.

Vive la République

Vive le FRDDR

Vive le Niger



Commentaires  

+4 #1 Albora 29-09-2019 08:59
Degager Issoufou releve d'une imperieuse necessite pour la survie du Niger en tant que Nation.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #2 Machin Chouette 29-09-2019 17:25
il parle de quels nigériens ? les chercheurs de coquilles pleines ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 lolna 29-09-2019 21:33
Citation en provenance du commentaire précédent de Machin Chouette :
il parle de quels nigériens ? les chercheurs de coquilles pleines ?

Tu vois quoi, les nigeriens bien nes, de la bonne espece, de la haute classe quoi! :cry:
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Guim Bubac 30-09-2019 05:01
Il ya longtemps que le pays vit dans des situations chaotiques, le régime de Mahamadou Issoufou a simplement vendu le Niger; et ça beaucoup de nigériens ne l'ont encore compris.
C'est après sa sortie qu'ils réaliseront les situations dangereuses dans lesquelles il a posé le pays.
Ce monsieur ne s'est jamais soucié des vrais problèmes des nigériens, il s'investit plus pour son aura à l'extérieur.
Le récent déplacement à Diffa justifie que MI n'est pas le président des pauvres nigériens mais celui des riches.
Combien de soldats et civils ont tués mais il ne s'est pas rendu, il a fallu l'inauguration d'un pipe linepour effectuer le déplacement sans craindre là pour sa sécurité.
Le pipe line est pour le transport du pétrole dont les milliards leur rempliront les poches.
C'est triste sa gouvernance !
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 doki 30-09-2019 13:53
soumana ça vous reste encore, vous allez faire d'autres 10 ans d'opposition incha Allah. Tous les nigériens démocrates ont compris votre jeu.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Tika 30-09-2019 15:35
Les langues se délient...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com