lundi 8 août 2022

3534 lecteurs en ligne -

fraren

Politique : plébiscité par son parti malgré sa déchéance, l’opposant Hama Amadou prône la réconciliation et la décrispation

hama 3e congres Lumana BIS bicubic

Il y avait eu bel et bien deux congrès parallèles, le dimanche 4 Août, au nom du principal parti de l’opposition politique, le MODEN/FA Lumana Africa. Et il y avait bel et bien eu consensus sur la personnalité de son leader incontesté, Hama Amadou. L’opposant en exil depuis 2016, n’était certes pas présent à Niamey pour le congrès qu’il reconnait et qui a été convoqué par le bureau politique national, mais son ombre a plané durant tous les travaux du Conseil national.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Au sortir de ce 3e Congrès de Lumana qui coïncide avec le 10e anniversaire de sa création, Hama Amadou a été d’ailleurs plébiscité par le parti, comme son candidat pour les prochaines élections présidentielles de 2021. A Dosso, où un autre Congrès a été convoqué par Oumarou Noma, l’ancien vice-président intérimaire qui s’est fait couronner comme nouveau président du parti au cheval ailé, Hama Amadou était aussi présent sur les affiches mais également dans les résolutions prises à l’issue des travaux, et dans lesquelles il a été encore adoubé par des assises dont il a publiquement dénié la légitimité, et contesté la légalité.

Malgré la crise que traverse le parti, et qui risque de finir devant les tribunaux au regard des décisions prises à Niamey et à Dosso, l’allégeance à Hama Amadou ne souffre donc, et encore, d’aucune contestation au sein du MODEN/FA Lumana. L’ancien allié de Mahamadou Issoufou, a pourtant été déchu de la présidence de son parti par décision de justice, le 25 juillet dernier, suite à son assignation par Oumarou Noma, alors président intérimaire, après sa destitution par Hama Amadou. Selon la teneur de la décision en référé, rendue par le Tribunal de grande instance hors classe de Niamey, « Hama Amadou n’a plus qualité pour agir au nom du parti », suite à sa condamnation à un (1) an de prison, dans l’affaire dite des « bébés importés ». L’opposant, ancien tout puissant premier ministre sous la 5e République, semble d’ailleurs prendre acte de cette décision, qui en l’espèce et en l’état actuel des choses, complique pour ne pas dire compromet ses chances de se présenter pour les prochaines présidentielles de 2021.

Appel à l’unité et à la décrispation sociale

Les prochaines présidentielles ; c’est dans moins de deux ans. C’est assez proche mais encore loin, et comme il l’a lui-même dit lors d’un récent meeting de son parti, « beaucoup de choses risquent de se passer d’ici 2021 ». C’est en tout cas, en rassembleur prônant l’unité nationale ; la réconciliation politique et une décrispation sociale, que l’ancien candidat arrivé au second tour des dernières présidentielles de 2016, s’est adressé « au pouvoir en place et à tous les partis politiques », dans un message vidéo, qu’il a adressé aux militants de son parti, lors des assises du Congrès de Niamey du dimanche 4 Août. Dans le message enregistré à Cotonou, où il se trouve présentement, le leader de l’opposition politique a certes évoqué la situation de crise que traverse son parti politique ainsi que les perspectives d’avenir. Il a surtout insisté sur la nécessité de mettre fin à « la situation de guéguerre politique », qui prévaut actuellement, et a plaidé pour un apaisement politique et social, afin que le Niger puisse faire face aux nombreux défis qui l’assaillent. 

« J’en appelle donc au pouvoir en place, et aux partis politiques de tous bords ; je le dis sincèrement : sans arrières pensées et calculs politiques retors ; et cela en ma seule qualité de citoyen nigérien, convaincu que le bonheur politique ne se fera jamais dans un climat de guerre politique perpétuelle. J’en parle dans l’espoir que tous, acceptent de revenir à l’esprit consensuel et au fair-play, qui avait jusqu’à la fin de la dernière décennie, caractérisé les rapports entre les partis politiques nigériens. Notre pauvre pays a besoin d’un autre climat que celui qui prévaut. Il a besoin de reconstruire son unité nationale, pour faire face efficacement aux périls de plus en plus menaçants des groupes armés. Il a besoin de décrispation sociale, pour libérer les initiatives créatrices indispensables à l’épanouissement de son économie. Il aspire à retrouver confiance et harmonie entre les citoyens et les institutions pourvoyeuses de service public. Le Niger a besoin de projeter dans le monde, une autre image que celle du pays le plus pauvre du monde, dont les habitants s’accroissent à une vitesse de métronome, rendant  ainsi leur survie chaque jour un peu plus problématique ». Déclaration de Hama Amadou.

Il reste maintenant à savoir si cette main tendue du leader politique sera entendu par qui de droit, pour être accepté. Si au plus haut sommet de l’Etat, le président Issoufou Mahamadou, a lui aussi et à plusieurs reprises prôné l’union de toutes les forces vives de la nation, afin de permettre au Niger de faire face aux nombreux défis qui l’assaillent, il n’en demeure pas moins qu’au niveau du pouvoir, il a toujours été estimé qu’il n ' y a aucun problème politique dans le pays.

A quelques pas des prochaines élections générales, qui s’annoncent sous un climat des plus tendus, aucun appel à la paix et à la réconciliation ne sera de trop. Sauf que le climat de méfiance et de suspicion qui prévaut de part et d’autres, est tel qu’il ne faudrait pas s’attendre à un changement de la situation politique actuelle, surtout au regard du rapport des forces en présence.

{mp4}Hama-amadou-04-08-2019{/mp4}

A.Y.B (Actuniger.com)



Commentaires  

+6 #1 DAN NIGER 06-08-2019 13:28
Dans tous les cas Hama sera inéligible, donc le mieux c'est de céder la présidence à des braves comme Noma.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Guim Bubac 06-08-2019 15:15
La vérité n'est toujours pas bonne à dire!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Nigérien N°1 06-08-2019 16:19
Je lance un vibrant appel à Issoufou et Hama et au delà, tous les hommes politiques nigériens de faire enfin une union sacrée pour la paix et développement de notre cher pays. Sachez que vous êtes des frères, car fils du Niger, frères car des musulmans et nous savons que le Prophète (SAW) nous a appris que les musulmans sont des frères. Essayons alors de tirer le meilleur de chacun de nous pour le grand bonheur de notre peuple. Unis, nous sommes plus forts et complémentaires pour accomplir ensemble un développement harmonieux de notre nation.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 dodo 06-08-2019 16:52
HAHA. à malin malin, trop tard mr Hama, on n' apprend pas des grimaces à un vieux singe. tu ne seras pas parmi les candidats en 2021. tu as trop saigné le niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #5 Labizé 06-08-2019 18:03
Si Hama parle sincèrement c'est in Ouf pour le Niger.
C'est un très informé, in grand politician très rusé, mais qui manqué de patriotism tout comme d'autres politiciens au pouvoir.
Nous espérons qu'il soit sincere et conscientise ses militants va-t-en guerre.
Le Niger va gagner en prospérité et lui aussi sera dans les annals de l'histoire pourquoi pas in prix nobel.
Citer | Signaler à l’administrateur
-8 #6 mousty 06-08-2019 18:24
On s'en fiche, le problem du Niger c'est ce Monsier hama
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 Labizé 06-08-2019 19:19
Si Hama parle sincèrement c'est un Ouf pour le Niger.
C'est in homme très informé, un grand politician très rusé, mais qui manque de patriotisme tout comme d'autres politiciens au pouvoir.
Nous espérons qu'il soit sincere, rejected l'esprit de revanche et conscientise ses militants va-t-en guerre.
Le Niger va gagner en prospérité et lui aussi sera dans les annales de l'histoire des hommes qui prone la paix, pourquoi pas un prix nobel
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #8 Seyni 07-08-2019 00:15
Hama nyalla :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #9 Yacouba 07-08-2019 00:19
Cest9tout de noir vetu que Hama assiste par vidéo aux obsèques de Lumana Africa.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 MOUSTIQUE 07-08-2019 10:18
En je ne crois pas à la sincérité du Sieur Hama Amadou, rappelez vous de ses actes en tant que PM de Mahaman Ousmane, - bloquage - de Tanja Mamadou - peau de banane et enfin il a trahi Seini Omar par égoisme et jalousie. Il a voulu faire la même chose avec TARAYYA mal l'a pris.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Hama 07-08-2019 20:57
Je pense que nigérien que nous sommes ont devrais mettre de côté tout ce qui est haine moi personnellement je suis apolitique mais mais la situation du Niger fait pitié svp soyons uni pour sortir le Niger dans ce gouffre
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Abdoul 08-08-2019 08:51
Hama ne change pas .la recherche d apaisement fait parti de ses stratégie pour atteindre son objectif ( le pouvoir). Tu n as pas la capacité de tromper les bon citoyens ,seule les passionnés continueront à te suivent.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Abdoul 08-08-2019 08:53
Hama ne change pas .la recherche d apaisement fait parti de ses stratégie pour atteindre son objectif ( le pouvoir). Tu n as pas la capacité de tromper les bon citoyens ,seule les passionnés continueront à te suivent.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com