lundi, 06 juillet 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Seydou Tahirou Lumana

Le Mouvement démocratique nigérien (MODEN/FA Lumana), le parti de l’opposant Hama Amadou, a tenu les assises de sa 3e conférence nationale ainsi que de son 3e Congrès ordinaire, ce dimanche 4 Août à Niamey. C’est le bureau politique national, sous la présidence intérimaire de Seydou Tahirou dit « Parc 20 », qui a convoqué le Congrès, qui s’est ouvert au Palais des Sports. Pour l’occasion, les militants du parti se sont fortement mobilisés, afin de démontrer la légitimité de ces assises, qui interviennent alors que le parti traverse, depuis quelques semaines, une crise sans précédent.

Zeyna transfert argent bis

Toutes les différentes coordinations du parti, ceux des 8 régions ainsi que celle de la diaspora, ont répondu présent au Congrès de Niamey dont la cérémonie d’ouverture a été rehaussée par la présence des principaux leaders de l’opposition politique. Pour la circonstance, le président Mahamane Ousmane de l’ADR (RDR-MNRD), et Ibrahim Yacouba du MPN Kishin Kassa, ont prononcé des allocutions de soutien au parti, ainsi qu’à son leader Hama Amadou. Absent du Congrès, l’opposant qui a adoubé le Congrès Niamey, s’est adressé aux militants de son parti, à travers une vidéo depuis Cotonou, où il poursuit son exil. Le président intérimaire, Seydou Tahirou « Parc 20 », a également prononcé un discours d’ouverture, dans lequel il a rappelé les enjeux de ce congrès, qui intervient dans un contexte des plus particuliers.

Après la cérémonie d’ouverture, qui s’est déroulée dans une salle pleine à craquer, les travaux du Congrès se sont poursuivis jusqu’à tard dans la soirée. Les Congressistes ont adopté plusieurs résolutions et recommandations visant, comme l’ont souligné les dirigeants, à « impulser une nouvelle dynamique au parti ». Ainsi, plusieurs amendements ont apportées aux textes fondateurs du parti, pour ce qui concerne notamment son mode de fonctionnement et de gestion. Parallèlement aux travaux de la conférence et du congrès, les autres instances du parti, notamment l’Organisation des jeunes (OJL), ont également tenu leurs réunions statutaires.

Congrès parallèle

Il convient de noter que ce même dimanche 4 Août, un autre congrès du parti s’est tenu à Dosso, à l’appel cette fois, de celui qui se considère toujours comme président intérimaire, Oumarou Noma. Malgré la clarification apportée, à quelques jours du congrès, par le leader du parti Hama Amadou, il a tenu à organiser des assises à Dosso, au nom du parti. Sans toutefois, la présence des autres coordinations et instances du parti, qui se sont rendues au congrès de Niamey, mis à part l’aile dirigée par Seyni Mereyda de Niamey.

Avec ces deux congrès, nul doute qu’une nouvelle page judiciaire va s’ouvrir pour le premier parti de l’opposition politique. A Niamey, le bureau politique national a tenu à faire savoir que toutes ses décisions, notamment le constat de la démission d’office de Oumarou Noma, ainsi que la convocation du Congrès, respectent les statuts du parti. La justice tranchera et dans cette crise, le ministère de l’Intérieur, en charge de la tutelle des partis politiques, aura également son mot à dire, lorsqu’il s’agira de valider l’un des deux congrès. Autant dire que malgré la démonstration de force de Niamey, la crise que traverse Lumana est loin de tirer son épilogue…

Soumana Sanda Congres Lumana 04 08 2019

Congres Lumana 04 08 2019

Congres Lumana 04 08 2019 BIS1

Congres Lumana 04 08 2019 BIS

Congres Lumana 04 08 2019 BIS2

Congres Lumana 04 08 2019 BIS3

 

A.K.M (Actuniger.com)

 

Commentaires  

+4 #1 Lilbo 04-08-2019 23:50
Dieu seul est maitre, l'homme propose , Dieu dispose
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Lilbo 04-08-2019 23:51
La legitimite sera du cote du juste, inchallah
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 LA FORCE 05-08-2019 01:45
Le Lumana est un grand parti, mais le problème c'est qu'il est cantonné à Niamey. Et si on espère gagner les élections, il faut que le parti soit reconnu dans toutes les régions du pays, notamment Zinder, Maradi et Tahoua qui sont les plus peuplées du pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #4 Yahaya 05-08-2019 06:01
Citation en provenance du commentaire précédent de LA FORCE :
Le Lumana est un grand parti, mais le problème c'est qu'il est cantonné à Niamey. Et si on espère gagner les élections, il faut que le parti soit reconnu dans toutes les régions du pays, notamment Zinder, Maradi et Tahoua qui sont les plus peuplées du pays.

Tu ne connais pas le Niger mon frère.Tu as parlé dans le vide
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Salame 05-08-2019 06:29
Citation en provenance du commentaire précédent de LA FORCE :
Le Lumana est un grand parti, mais le problème c'est qu'il est cantonné à Niamey. Et si on espère gagner les élections, il faut que le parti soit reconnu dans toutes les régions du pays, notamment Zinder, Maradi et Tahoua qui sont les plus peuplées du pays.

Exactement, c'est un parti des ethnocentriste et voleurs
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 MAESTRO 05-08-2019 06:40
vraiment lilbo ALLAH YA TCHARA
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #7 abdoul kader 05-08-2019 07:29
rien ne sesse de courir il faut partir appoint lumana ne pas un petit partit mais tous ses militants doivent sunirent pour barrer la route aux ennemis
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #8 Mamaki 05-08-2019 08:16
Moi je n'aime pas Lumana, mais je trouve que le juge qui a rendu la décision en faveur de Noma doit avoir honte pour ce qu'il a fait. L'affaire d'intérim est un aspect administratif des partis politiques, il n'aurait même pas dû se prononcer par rapport à ça. Le Président du parti t'a laissé l'intérim et il peut à tout moment le retirer. C'est vraiment élémentaire ça.
D'autre part, Noma en tant que intérimaire ne peut pas convoqué un congrès. L'intérimaire a toujours une limite qu'il ne peut pas dépasser. Imaginez simplement que le Président de votre parti vous laisse l'intérim, vous pouvez convoquer rapidement un congrès pour prendre sa place. Une sorte de quoi d'Etat au sein du parti. Il y a des choses qui relèvent simplement du bon sens.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #9 LA FORCE 05-08-2019 08:22
Citation en provenance du commentaire précédent de Yahaya :
Citation en provenance du commentaire précédent de LA FORCE :
Le Lumana est un grand parti, mais le problème c'est qu'il est cantonné à Niamey. Et si on espère gagner les élections, il faut que le parti soit reconnu dans toutes les régions du pays, notamment Zinder, Maradi et Tahoua qui sont les plus peuplées du pays.

Tu ne connais pas le Niger mon frère.Tu as parlé dans le vide

Et dis moi toi qui connait le Niger mieux que moi. Qu'est ce que lumana apporte suffrage dans les régions du Niger à part Niamey et Tillabery?
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #10 LA FORCE 05-08-2019 08:24
Citation en provenance du commentaire précédent de LA FORCE :
Citation en provenance du commentaire précédent de Yahaya :
Citation en provenance du commentaire précédent de LA FORCE :
Le Lumana est un grand parti, mais le problème c'est qu'il est cantonné à Niamey. Et si on espère gagner les élections, il faut que le parti soit reconnu dans toutes les régions du pays, notamment Zinder, Maradi et Tahoua qui sont les plus peuplées du pays.

Tu ne connais pas le Niger mon frère.Tu as parlé dans le vide

Et dis moi toi qui connait le Niger mieux que moi. Qu'est ce que lumana apporte comme suffrage dans les régions du Niger à part Niamey et Tillabery?
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #11 Mamaki 05-08-2019 08:44
Citation en provenance du commentaire précédent de Mamaki :
Moi je n'aime pas Lumana, mais je trouve que le juge qui a rendu la décision en faveur de Noma doit avoir honte pour ce qu'il a fait. L'affaire d'intérim est un aspect administratif des partis politiques, il n'aurait même pas dû se prononcer par rapport à ça. Le Président du parti t'a laissé l'intérim et il peut à tout moment le retirer. C'est vraiment élémentaire ça.
D'autre part, Noma en tant que intérimaire ne peut pas convoqué un congrès. L'intérimaire a toujours une limite qu'il ne peut pas dépasser. Imaginez simplement que le Président de votre parti vous laisse l'intérim, vous pouvez convoquer rapidement un congrès pour prendre sa place. Une sorte de quoi d'Etat au sein du parti. Il y a des choses qui relèvent simplement du bon sens.

Erreur: Lire "coup d'Etat" au lieu de "quoi d'Etat"
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #12 Ali 05-08-2019 09:32
Citation en provenance du commentaire précédent de LA FORCE :
Le Lumana est un grand parti, mais le problème c'est qu'il est cantonné à Niamey. Et si on espère gagner les élections, il faut que le parti soit reconnu dans toutes les régions du pays, notamment Zinder, Maradi et Tahoua qui sont les plus peuplées du pays.

Je suis d accord avec toi mais il ya aussi une chose que tu dois savoir.Lumana a des personnes bien connues et respectés dans toutes ces zones mais simplement parce que Lumana est taxé a tort de parti de l Ouest,le message a du mal a convaincre dans ces regions.Ce qui es dommage pour une democratie.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Ali 05-08-2019 09:33
Citation en provenance du commentaire précédent de Ali :
[quote name="LA FORCE"]Le Lumana est un grand parti, mais le problème c'est qu'il est cantonné à Niamey. Et si on espère gagner les élections, il faut que le parti soit reconnu dans toutes les régions du pays, notamment Zinder, Maradi et Tahoua qui sont les plus peuplées du pays.

Je suis d accord avec toi mais il ya aussi une chose que tu dois savoir.Lumana a des personnes bien connues et respectées dans toutes ces zones mais simplement parce que Lumana est taxé a tort de parti de l Ouest,le message a du mal a convaincre dans ces regions.Ce qui es dommage pour une democratie.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #14 Lilbo 05-08-2019 10:06
Lumana n'est pas un parti ethnicentriste ou automatique...le seul.problème de lumana c'est d'avoir un dirigeant qui fout la frousse de sa vie au Président MI et sa cliquaille immigree tel que bazoum...
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #15 Dan Daji 05-08-2019 10:37
Citation en provenance du commentaire précédent de LA FORCE :
Le Lumana est un grand parti, mais le problème c'est qu'il est cantonné à Niamey. Et si on espère gagner les élections, il faut que le parti soit reconnu dans toutes les régions du pays, notamment Zinder, Maradi et Tahoua qui sont les plus peuplées du pays.

Monsieur ''je sais tout'' d'où viennent alors les députés Lumana des autres régions du Niger?
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #16 Farouche man 05-08-2019 12:21
Bonne chance mais le parti est mal organiser
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #17 Djamaha 05-08-2019 14:33
Fantastique ! Ce congres a dépassé toute attente. Hurrah!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #18 nazirou ibrahim jibrilla 05-08-2019 18:22
bonsoir tout les monde que parti loumana son exelelensse hama amadou
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 me 05-08-2019 21:01
Vous allez trouvé bizarre , mais je pense que c'est encore un agile de Hama Amadou pour endormir les autres ( divisé pour bien régner ). Le temps nous le dira anyway!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #20 Hassi 06-08-2019 05:28
la clique de Noma = menu fretin
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 Bali Da Dama 06-08-2019 12:38
Lumana doit s'unir sinon ils vont regretter. c'est ce que cherche leurs detrcateurs
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #22 le nigerien 07-08-2019 11:20
BONJOUR ,JE NE SUIS PAS DE LUMANA , MAIS POUR UN EQUILIBRE DES FORCES POLITIQUES ET EVITER LA DICTURE ILS DOIVENT S'UNIR OU PERIR
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

NITA Banniere web 03

Top de la semaine

Publier le 06/07/2020, 00:01
religion-cheikh-djibril-ismael-karanta-elu-nouveau-president-de-l-association-islamique-du-niger-ain Le Cheikh Djibril Soumaila Karanta a été élu ce dimanche à Niamey, président de l'Association...Lire plus...
Publier le 05/07/2020, 22:10
covid-19-5-cas-importes-sur-208-tests-realises-et-0-deces-dimanche-05-juillet Sur 208 tests réalisés ce dimanche 05 juillet, le ministère de la Santé publique a annoncé que cinq...Lire plus...
Publier le 05/07/2020, 21:58
report-des-locales-le-president-de-la-republique-et-le-gouvernement-n-ont-pas-d-injonctions-a-donner-a-la-ceni-declare-le-premier-ministre-birgi-rafini Le premier ministre et président du Conseil national de Dialogue politique (CNDP), a animé samedi...Lire plus...
Publier le 04/07/2020, 22:38
covid-19-six-6-nouveaux-cas-dont-1-importe-ce-samedi-04-juillet Le Niger a confirmé ce samedi 04 juillet six (6) nouveaux cas de coronavirus (1 cas importé), 4 de la...Lire plus...
Publier le 04/07/2020, 14:06
elections-la-ceni-propose-un-report-des-locales-pour-le-17-janvier-2021-et-des-legislatives-partielles-pour-la-diaspora Dans l’incapacité d’organiser les élections locales le 1er novembre prochain comme prévu dans son...Lire plus...
Publier le 30/06/2020, 07:47
g5-sahel-a-nouakchott-les-chefs-d-etat-font-le-point-avec-macron-sur-les-engagements-pris-a-pau La capitale mauritanienne accueille ce mardi 30 juin 2020, un sommet des Chefs d’Etat des 5 pays...
Publier le 03/07/2020, 13:11
covid-19-le-non-respect-du-port-de-la-bavette-sera-desormais-sanctionne-au-niger-premier-ministre Au Niger, le non-respect du port de la bavette, prévu dans le cadre des mesures barrières contre la...
Publier le 06/07/2020, 00:01
religion-cheikh-djibril-ismael-karanta-elu-nouveau-president-de-l-association-islamique-du-niger-ain Le Cheikh Djibril Soumaila Karanta a été élu ce dimanche à Niamey, président de l'Association...
Publier le 04/07/2020, 14:06
elections-la-ceni-propose-un-report-des-locales-pour-le-17-janvier-2021-et-des-legislatives-partielles-pour-la-diaspora Dans l’incapacité d’organiser les élections locales le 1er novembre prochain comme prévu dans son...
Publier le 04/07/2020, 07:49
mines-le-niger-se-dote-d-une-politique-miniere-pour-les-10-prochaines-annees Le Conseil des ministres du vendredi 3 juillet a adopté un projet de décret relatif à la politique...
Publier le 30/06/2020, 08:15
gouvernement-ce-qu-il-faut-retenir-du-dernier-reamenagement-de-l-equipe-de-brigi-rafini Le Président de la République Issoufou Mahamadou a procédé, lundi 29 juin 2020 dans la soirée, à un...
Publier le 03/07/2020, 19:40
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-03-juillet-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 03 juillet 2020, dans la salle habituelle...
Publier le 03/07/2020, 13:11
covid-19-le-non-respect-du-port-de-la-bavette-sera-desormais-sanctionne-au-niger-premier-ministre Au Niger, le non-respect du port de la bavette, prévu dans le cadre des mesures barrières contre la...
Publier le 01/07/2020, 13:56
dialogue-politique-a-la-demande-des-non-affilies-une-nouvelle-session-pour-ce-vendredi-3-juillet-2020 A la demande du groupe des partis non-affiliés, le premier ministre et président du Conseil national...
Publier le 04/07/2020, 14:06
elections-la-ceni-propose-un-report-des-locales-pour-le-17-janvier-2021-et-des-legislatives-partielles-pour-la-diaspora Dans l’incapacité d’organiser les élections locales le 1er novembre prochain comme prévu dans son...

Dans la même Rubrique

Report des locales : « le Président de la République et le gouvernement n’ont pas d’injonctions à donner à la CENI », déclare le premier ministre Birgi Rafini

5 juillet 2020
Report des locales : « le Président de la République et le gouvernement n’ont pas d’injonctions à donner à la CENI », déclare le premier ministre Birgi Rafini

Le premier ministre et président du Conseil national de Dialogue politique (CNDP), a animé samedi après-midi à son cabinet, un point de presse dans lequel il est revenu sur la...

Elections : la CENI propose un report des locales pour le 17 janvier 2021 et des législatives partielles pour la diaspora

4 juillet 2020
Elections : la CENI propose un report des locales pour le 17 janvier 2021 et des législatives partielles pour la diaspora

Dans l’incapacité d’organiser les élections locales le 1er novembre prochain comme prévu dans son chronogramme initial, la CENI a proposé le report du scrutin pour le 17 janvier 2021, c'est-à-dire...

Covid-19 : les meetings politiques autorisés sous condition de respecter le port des bavettes

3 juillet 2020
Covid-19 : les meetings politiques autorisés sous condition de respecter le port des bavettes

  Le gouvernement nigérien a décidé de la levée de la mesure de suspension des meetings des partis politiques et autres associations qui a été prise dans le cadre de...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 03 JUILLET 2020

3 juillet 2020
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 03 JUILLET 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 03 juillet 2020, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président...

Dialogue politique : à la demande des non-affiliés, une nouvelle session pour ce vendredi 3 juillet 2020

1 juillet 2020
Dialogue politique : à la demande des non-affiliés, une nouvelle session pour ce vendredi 3 juillet 2020

A la demande du groupe des partis non-affiliés, le premier ministre et président du Conseil national de dialogue politique (CNDP), a convoqué une nouvelle session extraordinaire du dialogue politique pour...

Le PAN Ousseini Tinni : « le droit à la liberté ne saurait être un obstacle incontournable aux missions d’intérêt général » (Discours de clôture de la session des lois)

1 juillet 2020
Le PAN Ousseini Tinni : « le droit à la liberté ne saurait être un obstacle incontournable aux missions d’intérêt général » (Discours de clôture de la session des lois)

L’Assemblée nationale a clôturé ce mercredi 1er Juillet 2020, les travaux de sa première session ordinaire au titre de l’année 2020 dite session des Lois. A cette occasion, le président...