mercredi 10 août 2022

3838 lecteurs en ligne -

fraren

Assemblée nationale : l’opposition dépose une motion de censure contre le gouvernement de Birgi Raffini

Brigi Rafini photo Actuniger

Le groupe parlementaire de l'opposition, composé des députés des partis Lumana, Hankouri et Kiishin Kassa ; a déposé, ce lundi 24 juin, une motion de censure contre le gouvernement de Birgi Raffini. La motion a été aussitôt lue par le secrétaire parlementaire en séance plénière. Conformément à la Constitution et aux dispositions du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, la motion sera examinée sous 48h.

Dans la lettre de motion qu’ils ont adressée au premier ministre et chef du gouvernement, les 35 députés signataires, ont annoncé avoir décidé de se saisir de cette voie de droit que lui offre la Constitution, « par devoir envers le peuple pour réprouver la gouvernance catastrophique qui caractérise votre gestion de la chose publique en vous disant que trop c’est trop et qu’il va falloir rendre le tablier ».

Le dépôt de la motion de censure intervient à la veille du Sommet de l’UA qu’accueille le Niger du 4 au 8 juillet, mais aussi à quelques jours de la fin de la session ordinaire de l’Assemblée nationale.

Le Parlement compte 171 membres et majorité requise pour l’adoption du texte est de 86 voix. L’opposition parlementaire compte 35 élus, et avec la majorité confortable dont dispose le gouvernement au Parlement, la motion n’a aucune chance de passer. Cependant, selon un député de l’opposition, l’essentiel, c’est de profiter des débats lors de l’examen du texte, « qui vont nous permettre, nous élus de la nation, de mettre à nue la gestion catastrophique du régime sur plusieurs dossiers, ainsi qu’une série de scandales dans la gestion des deniers publics ».

A.Y.B (Actuniger.com)



Commentaires  

-2 #1 Nouhou Amadou Bouzou 24-06-2019 13:43
Ces gens sont la honte de ce pays ils doivent circuler trop c'est trop
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Mouhamed Ahmed Silimane 24-06-2019 13:44
Je n’est rien contre le PM mais trop c’est trop ces ministres et ces députés ne font que détruire le pays avec leurs pouvoirs qui sont malheureusement mal utilisés.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 Mouhamed Ahmed Silimane 24-06-2019 13:48
Vous n'avez vraiment pas de temps
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #4 abdoul kader 24-06-2019 14:21
en tout cas brigi rafini et l homme qui rassure les nigériens mais il ne détient aucun pouvoir pour faire pression sur ses ministre qui ne remplissent les condition.il doit faire partir bazoum qui est président et candidat du parti .haba haba mutane
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 Andree 24-06-2019 19:12
Brigitte Issoufou, la troisieme premiere dame n'a pas a s'inquieter. La mecanique du nombre va jouer en sa faveur.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 DIYANFO 25-06-2019 12:32
Où sont passés les gens qui, pendant que hama était premier ministre disaient qu'il n'était pas le seul nigérien capable d'être premier ministre pour siéger pendant sept ans. Aujourd'hui tout le monde a compris que ce n'est pas le fait de passer sept ans qui soit leur problème mais plutôt qu'il soit occuper par Hama. Sinon comment comprendre que ces mêmes gens, s'ils sont honnêtes ne soient pas capables de dire la même chose aujourd'hui.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 zaz 25-06-2019 13:54
c'est vraiment très grave pour l'avenir de notre pays la constitution doit êtres
respecté card se ce qui garantie les droits de tout 'un chaqu'un mais aujourd'hui le niger est détruit par c'est qui se dise les garants de cette constitution
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Dokin karfe 25-06-2019 14:12
En tout cas, le bon sens et le respect de soi même, obligent qu'on reste sérieux face à ce qu'on a dénoncé lorsqu'on est hors du pouvoir.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Issoufou 28-06-2019 08:32
Everything has an end .
La mer donne, la mer reprend. Un jour tu es le chasseur, un autre jour tu es la proie.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Kadi maliki.13.96 29-06-2019 00:24
Vous saviez quoi le peuple veut connaître la vérité dotée parlé nous qui êtes-vous si nous n'étions pas présent c'est triste de voir Les choses se dégrader, sachez que le peuple n'est plus ignorant ont suit de près tout ce qui se passe #et sans le savoir vous aviez créer un peuple mécontent.. soyons nous politiciens non mais juste la liberté d'expression être nos propres maîtres sa commence :cry:
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com