samedi 13 août 2022

3477 lecteurs en ligne -

fraren

Transhumance politique : l’ancien gouverneur de Maradi, Moussa Alhousseini, quitte le Lumana pour Jamhuriya

Moussa Alhousseini

Le mercato politique reprend ses droits au lendemain de la traditionnelle pause politique de Ramadan qui cette année n’a vraiment pas été une au vu des évènements qui ont émaillé le mois sacré de l’Islam. L’ancien gouverneur de la région de Maradi de 2012 à 2013, Moussa Alhousseini, membre du bureau politique national du MODEN/FA Lumana, a décidé de quitté le parti de Hama Amadou pour rejoindre le MPR Jamhuriya d’Albadé Abouba.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Militant de première heure du parti dans la région d’Agadez, c’est à travers une lettre de démission adressée au président par intérim de Lumana que l’intéressé a officialisé sa décision. « Ma conduite est motivée par mon désir d’apporter ma contribution aux efforts innombrables que déploie le Président de la République SEM Elhadj Mahamadou Issoufou dans le cadre de la sécurité, de la paix et le développement de notre cher pays le Niger », a expliqué M. Alhousseini dans sa lettre de démission.

Avec cette décision, le Lumana perd un cadre dans la région d’Agadez. Moussa Alhouseini est resté longtemps fidèle à Hama Amadou qu’il a suivi lors du départ du parti de la majorité en 2013. Conseiller pédagogique et ancien syndicaliste, il avait été éjecté de son poste de gouverneur après neuf fois de fonction, pour avoir décidé de suivre Hama Amadou au plus profond de la crise qu’a traversé le parti en 2014. Il quitte le principal parti de l’opposition politique pour un parti de la majorité à l’approche des échéances électorales.

Au niveau du bureau politique du Moden Lumana, on minimise ce départ car selon un membre de la direction du parti, il y a plusieurs années que Moussa Alhousseini a pris ses distances avec le parti au sein duquel il n’est plus considéré comme militant depuis belle lurette.

moussaalhousseini depart Lumana

Ikali (Actuniger.com)



Commentaires  

+1 #1 Dan Barno 05-06-2019 23:30
”mercato” vraiment!!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Vigilance 06-06-2019 00:32
En lisant sa lettre, on dirait qu'il attend quelque chose du parti au pouvoir, bonne chance.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Baise partout 06-06-2019 07:10
Hum il en a marre de la galère c'est vraiment de la trahison j'espère qu'il se rejeté par le parti au pouvoir .
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 banda reni 06-06-2019 08:00
et après Issoufou?le Niger notre pays doit continuer son destin.c'est avoir une courte vision que chaque rallié parle uniquement du Président Issoufou. Le président Issoufou a réaffirmé qu' il quittera en 2021.que deviendrez-vous , mes chers ralliés ?Il faut voir le Niger , rien que le Niger.Les hommes passent, les nations restent et demeurent séculaires.Vive le NIGER, UN et INDIVISIBLE.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Toujani 06-06-2019 08:56
Bon c'est son choix. De toute façon, au Niger, on sait que les gens n'ont pas de conviction et suivent uniquement leur propre intérêt. Peut importe.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Politiciens nigériens sans convicti 06-06-2019 09:19
Citation en provenance du commentaire précédent de Vigilance :
En lisant sa lettre, on dirait qu'il attend quelque chose du parti au pouvoir, bonne chance.

Mais naturellement, toi aussi! Sinon, pourquoi ce retournement de veste? Surtout quand on imagine les tonnes de sarcasmes qu'il ne manquera sans doute pas de susciter.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Gouri dey dey???? 06-06-2019 09:23
Bonjour à tous,
Je constate que c'est une lettre qui doit être rejeté car elle est mal rédigée dans le fond et la forme.
Mon Dieu un ancien Gouverneur qui ne maitrise pas les règles élémentaires en matière de rédaction administrative.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 ranao 06-06-2019 10:46
Dans tous les cas,où est la différence?MNSD?LUMANA et JAMAHURIA sont sortis d'un même moule.La différence est le leadership à la tête des 3 partis.Lui,il a préféré la gestion de Albadé à celle de Hama ,où se trouve alors le problème?C'est son choix et il en a droit.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 keyné 06-06-2019 14:31
Une belle décision, félicitation, beaucoup suivront, car Allah voit et contrôle tout.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 tabarrya 06-06-2019 15:19
Même Soumana te rejoindre
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Hankali 06-06-2019 16:40
Citation en provenance du commentaire précédent de banda reni :
et après Issoufou?le Niger notre pays doit continuer son destin.c'est avoir une courte vision que chaque rallié parle uniquement du Président Issoufou. Le président Issoufou a réaffirmé qu' il quittera en 2021.que deviendrez-vous , mes chers ralliés ?Il faut voir le Niger , rien que le Niger.Les hommes passent, les nations restent et demeurent séculaires.Vive le NIGER, UN et INDIVISIBLE.


Au temps de tazarce de l'ex-président M. Tandja,les gens qui ont une courte vision disaient que lui seul peut diriger notre pays.Il est le seul démiurge. Et Allah à leur grande surprise, créa le soldat Salou et ensuite S.E. M. Issoufou.Il faut que nos hommes politiques se méfient de ces laudateurs.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Aboubacar Aghali Akomeli 08-06-2019 00:44
Ne condannez pas les crocodiles avant d'aller à la rivière pour ne pas porter un faux jugement sur eux cette décision je pense qu'elle est purement déterminée car c'est d'être motiver pour son pays natale afin de lui apporter des contributions positive.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com