mercredi 17 août 2022

3792 lecteurs en ligne -

fraren

MNSD Nassara : la crise éclate au grand jour à la section de Niamey

Seyni Foukori et Tamboura

C’est un secret de polichinelle, le MNSD Nassara traverse depuis quelques temps une crise interne qui a pris naissance depuis l’option prise par la direction du « grand Baobab » de rejoindre la majorité MRN au pouvoir. Face au président Seyni Omar, soutenu par la majorité des membres du bureau politique national, la fronde est menée par Foukori Ibrahim l’ancien DG de la Nigelec et président de la section de Diffa, et Issoufou Tamboura, le tonitruant président de la sous-section commune V de Niamey.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Après les joutes épistolaires des derniers mois et des échanges de lettres au ton parfois virulent, l’échéance du prochain congrès ordinaire du parti prévu pour le 23 mars prochain à Tahoua, a ravivé les tensions. En cause, la prise de contrôle des structures régionales et départementales en prélude au renouvellement des instances dirigeantes de l’ancien parti-Etat. Si au niveau de certaines sections comme celle d’Agadez qui a reconduit DKO et celle de Tillabéry qui a plébiscité le président Seyni Omar, les opérations de renouvellement se sont déroulées dans le calme et la sérénité, ce n’est pas le cas par exemple au niveau de la section de Niamey. La réunion du samedi 9 mars pour le renouvellement du bureau de la section de la capitale a donné lieu à une véritable passe d’armes entre les deux clans. La tension était telle que certains militants se sont venus aux mains, et Issoufou Tamboura, chef des contestataires a été contraint de quitter la réunion alors qu’il voulait se porter candidat. Le bureau qui a été au final mis en place est de l’aile de Seyni Omar avec à sa tête, Adamou Salifou comme président et Mounkaila Issoufou au poste de SG. Toutefois, Issoufou Tamboura et ses partisans n’en démordent pas et entendent porter l’affaire devant les juridictions bien qu’au niveau du nouveau bureau, on estime que la crise est désormais passée.

C’est dans cette atmosphère que le MNSD Nassara va tenir son congrès, un rendez-vous qui s’annonce décisif pour le parti à moins de deux ans des prochaines élections générales. Ce n’est pas la première fois que le parti au pouvoir de 1999 à 2010 traverse une crise interne et qu’il se relève, mais à chaque fois au prix fort de la perte de certains militants et pas des moindres. Au regard des forces en présence, nul doute que le président Seyni Omar a toutes les cartes pour garder la main sur la formation qu’il hérité de Tandja Mamadou, mais à cette allure, il sera difficile pour le MNSD Nassara de continuer à maintenir sa force électorale et de jouer le faiseur des rois à défaut de prétendre retrouver à nouveau le pouvoir.

A.Y.B (Actuniger.com)



Commentaires  

-1 #1 Noureidine Ousmane Issa 10-03-2019 20:36
Tous des traîtres
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Momo 10-03-2019 20:38
Aucun d'eux ne fait le poids de toute façon. La marionnette de Seyni ne pèse même pas 5% aujourd’hui. Il n'ira pas eux élections, il va se ranger derrière Bazoum pour espérer devenir PAN comme la si bien dit STJ
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Sab 11-03-2019 00:45
De toutes les façons on s'en fou. Je lance un appel de ne aux Nigeriens (es) de ne plus soutenir des marionnettes.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Kk 11-03-2019 06:35
Attention aux racines j, en ai besoin.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 le nigerien 11-03-2019 07:12
Ne voooter pas le 1vice president du Niger pour vs dire que seyni omar a trahis le MNSD ne pas confiance mais Mr Foukory
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 gourdaytoudja@gmail.com 11-03-2019 08:15
Quand les intérêts de divers le différend est obligatoire et seul un vrai leader arrivent à gérer.
Il n'est un secret pour personne que depuis l'avènement de seyni le parti ne fait que perdre sa force.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Karmazi 11-03-2019 08:33
Le president son excellence seini sera sans doute i.a le future president de la republique en 2021. C juste pour rassurer certains
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 bagague 11-03-2019 09:10
SEYNI OMAR,SEYNI SALATOU,KADRI TIDJANI,ADEL ROUBEYD,etc sont tous des minables et des traitres.Quand ils étaient à l'opposition,ils fais aient à chaque occasion des déclarations véhémentes à l'endroit de ISSOUFOU et de régime.Mais depuis qu'ils avaient été intégrés dans son Gouvernement,ils se sont tu et ont abandonné leurs camarades de lutte.C'est Pourquoi,TAM[mot censuré] Issoufou et bien d'autres qui ne les ont pas suivi dans leur honte sont à saluer et à considérer comme de véritables politiciens,des hommes dignes en un mot
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 AN AY KENI 11-03-2019 09:41
komi dalokacin shi saan ruwa saan shilalo in ana shawara rayuwa bata baci.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Oho 11-03-2019 13:05
Citation en provenance du commentaire précédent de bagague :
SEYNI OMAR,SEYNI SALATOU,KADRI TIDJANI,ADEL ROUBEYD,etc sont tous des minables et des traitres.Quand ils étaient à l'opposition,ils fais aient à chaque occasion des déclarations véhémentes à l'endroit de ISSOUFOU et de régime.Mais depuis qu'ils avaient été intégrés dans son Gouvernement,ils se sont tu et ont abandonné leurs camarades de lutte.C'est Pourquoi,TAM[mot censuré] Issoufou et bien d'autres qui ne les ont pas suivi dans leur honte sont à saluer et à considérer comme de véritables politiciens,des hommes dignes en un mot

Véritables politiciens, des hommes dignes!? Sans blague. ... Tous les politiciens sont pareils.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Oho 11-03-2019 13:11
:roll: :sigh: politiciens, des hommes dignes!? Sans blague ! Tous les politiciens sont pareils : ils sont au peuple ce que le mildiou est à la pomme de terre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Ok 11-03-2019 15:08
Monsieeur SEYNI n'à même pas un poids chez lui.et tant qu' il contiera de rester à la tête dun MNSD,seule sa femme votera pour lui. Car il a trahi
le parti et il nous a trahit.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Abdoul moumouni 11-03-2019 21:03
Tout le monde sais que seyni a vendu le m n s d nassara
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Abdoul moumouni 11-03-2019 21:19
inch'Allah on va le chassé à la présidence du parti dans toutes sa vie il n'a que fait de détournement ont sais bien qu'il à aussi détourner l argent du parti et inchallah justice sera faite
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Incha allah loumana sera al la tete 11-03-2019 21:50
:D :D :D
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Tall 12-03-2019 09:19
A travers cette n ème crises du MNSD le PNDS tarraya est sur le point de gagner son pari de la CNS, Tandja est en partie responsable de ce que le parti qui a fait de son rêve (président) réalité est entrain de basculer dans le Chao ! Pauvres militants de l'ancien baobab politique nigérien
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com