mercredi 17 août 2022

3671 lecteurs en ligne -

fraren

Assemblée nationale : le projet de loi des finances 2019 adopté par les députés

Assemble National 1

Les députés ont adopté, vendredi 8 décembre tard dans la soirée, le projet de loi des finances pour l'année budgétaire 2019. Comme une lettre à la poste, et malgré d’intenses débats, le projet a été voté à une large majorité avec 129 voix pour, 33 contre et 2 abstentions.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Le budget 2019 est équilibré en en recettes et en dépenses à la somme de 2.050,76 milliards de franc CFA, une première pour le Niger de voir le budget dépasser la barre des 2000 milliards. Les députés de la majorité l’ont soutenu en bloc, alors que ceux de l’opposition l’ont rejeté, pointant du doigt plusieurs dispositions « irréalistes », et des « dépenses fallacieuses », en plus de critiquer la hausse de la pression fiscale sur les contribuables. Pour la majorité qui fait foi aux engagements du gouvernement, notamment du ministre des Finances Hassoumi Massaoudou, la loi des finances 2019 est conforme aux engagements du régime de la Renaissance de financer, à travers le PDES, le développement du Niger par une plus grande mobilisation des ressources internes.

Des organisations de la société civile (AEC, MPCR et ROTAB), ont également critiqué certaines dispositions du projet de loi des finances 2019, à la suite d’une « session budgétaire citoyenne ».

Selon les commissaires du gouvernement, la loi des finances 2019 se traduit, en plus de la hausse du budget, de l’instauration de nouvelles taxes, d’un élargissement de l’assiette fiscale ainsi que de nouvelles mesures destinées à rationaliser le train de vie de l’Etat et à renforcer les dépenses sociales et sécuritaires.

Il reste toutefois au gouvernement d’assurer sa bonne exécution surtout au regard de la conjoncture difficile actuelle. Fortement contesté, le budget 2018 a par exemple été remanié par deux fois en cours d’année, ce qui pourrait attester d’une faiblesse de la maîtrise de certains enjeux et facteurs déterminants de l’évolution de la situation économique nationale et internationale, ainsi que de ses perspectives.

Ikali (Actuniger.com)

 

.



Commentaires  

-1 #1 precision 08-12-2018 15:32
La loi des finances pour ne pas dire le copier/coller 2019 de massaoudou a ete vote par par ramassis de prostitues du guri.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Sab 08-12-2018 16:50
To Allah swt yayi mamu tsari da muyagun Shugabani
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Dan Borno 09-12-2018 06:59
un etat peut il fonctionne sans budget ? oh bien mes frere Niigeriens Simon pourquoi s insulter pour une loi adoptee nos representants habilites a le faire.cela de droit puisqu etant nos elus.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com