jeudi 18 août 2022

2545 lecteurs en ligne -

fraren

FINANCE : des bailleurs de fonds exigent la restitution de 580 millions « disparus » au trésor public

Arret Utilisation Compte FC

Dans une lettre en date du 7 novembre 2018 dont L 'Eclosion a obtenu copie, UNICEF, Banque mondiale, UNFPA, Alliance du vaccin, I 'Agence française de développement et I ‘Agence espagnole de coopération internationale se sont dits "très préoccupés par le retard pris dans la restitution des fonds sur les comptes du Fonds commun des niveaux décentralisés ". Voici l’histoire de cette disparition de gros sou au Trésor national du Niger…

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Il vous souviendra que le gouvernement avait pris la décision de créer un Compte unique du trésor pour recevoir toutes les entrées d’argent que ce soit des sociétés et entreprises publiques ou des projets qui soutiennent I ‘Etat, ce, pour "une gestion optimale des fonds publics" avait expliqué l‘argentier nigérien Hassoumi Massoudou. C'est dans la foulée de cette réforme que prés de 580 millions de FCFA ont été “délocalisés” des comptes du Fonds Commun (PC) d'appui pour le Programme de Développement Sanitaire (PDS). Suite à cette délocalisation les responsables financiers du fond FC ont alerté les bailleurs de ce fonds qui ont aussitôt exigé au coordinateur du Programme au Ministère de la Santé, la restitution des 580.000.000  dans le compte d’où ils ont été prélevés.Arret Utilisation Compte FC 2 1 Arret Utilisation Compte FC 2 2

Pour ce faire, le Ministère des Finances dispose jusqu'au 30 novembre pour la restitution de ces fonds destinés à la santé des populations. Dores et déjà ces principaux bailleurs ont demandé au coordinateur du Fonds Commun d’appui le gel du compte principal du fonds et menace de l’interruption de leur financement pour l’appui du Programme de Développement Sanitaire du moins de façon collective. Questions : quelle destination ces fonds ont-ils pris ? Pourquoi le ministère des Finances n’a-t-il pas envoyé une correspondance à ces bailleurs concernant le prélèvement des 580.000.000 ? Toutes ces questions suscitent une préoccupation quant à la réelle utilité du compte unique du trésor. N’est-il pas un moyen pour le gouvernement de détourner des fonds de leurs vraies destinations ?

On se rappelle que dans l’affaire du financement de la construction de la route de l’uranium nos confrères de u bihebdomadaire L’Evénement ont révèle qu’un premier décaissement avait été effectué au trésor et pourtant sur le terrain rien n’a été fait.

Certains bailleurs ont déjà exigé au ministère des Finances qu’ils soient exemptés de cette mesure  du compte unique du trésor pour un suivi transparent de leurs fonds.

Si Ies PTFS que nous savons incrédules sont, eux-mêmes, sceptiques vis-à-vis de ce compte unique, il est clair qu'il y'a anguille sous roche.

Par ailleurs les banques de la place ainsi que les Opérateurs économiques ont aussi fustigé cette mesure mais connaissant celui qui trône au ministère des Finances, ils ont laissé la décision sachant qu’ils ne pouvaient pas la combattre

 

SERIBA ISSOUFOU

L’Eclosion



Commentaires  

0 #1 HOO HO ! 22-11-2018 14:37
Mon commentaire est que Haa anhh? :zzz :zzz :zzz
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Tchimi !!! 22-11-2018 16:10
L'argent destiné destiné au financement des voyages intempestifs, vous pensez que ça provient d'où ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Tchimi !!! 22-11-2018 16:27
Citation en provenance du commentaire précédent de Tchimi !!! :
L'argent destiné destiné au financement des voyages intempestifs, vous pensez que ça provient d'où ?

"Pauvre Trésor public" ! !
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #4 ZZ 22-11-2018 16:33
Le pays n´est ni gouverne ni dirige. Juste un ramassi de voyous nourris, loges, blanchis sur le dos du bas peuple qui agissent a leur guise.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #5 sabo 22-11-2018 16:57
c'est normale que les ONG internationals s'installent elles meme au Niger pour gerer leur fond plutot que de le confier a l'Etat.
Dommage vraiment!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #6 Hagoy!!! 22-11-2018 17:02
Monsieur de l'Eclosion, je remarque que vous ne faites éclore que des mensonges sur fond d'états d'âme défavorables au régime en place au Niger. Je parie que vous n'êtes pas journaliste, et cela vous excuse. Sinon, comment vous lancer dans une telle diatribe sur la seule base de l'avis d'une des parties, sans en avoir recueilli celui de l'autre? Vous vous postez en redresseur de torts, alors même que vous n'êtes qu'un vulgaire mercenaire de la plume. C’est ce qui, sans doute, fait que vous ne vous préoccupez même pas de chercher à comprendre les tenants et les aboutissants du Compte Unique du Trésor. Engoncé dans ton complexe de colonisé, tu te dis que les PTF (des Blancs) ont forcément raison, et que tes compatriotes (probablement parce que Noirs) ont tort.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #7 Hagoy!!! 22-11-2018 17:03
Alors, pour un souci d’équité et de quête de vérité, je vous suggère d’approcher les responsables du Ministère des finances pour entendre leur son de cloche à eux avant de prendre position. Au sortir d’un tel entretien, je suis sûr que vous reverrez de vous-même votre copie sur le sujet. D’ores et déjà , je vous le dis tout net : les rapaces, les indélicats, les voleurs, les pilleurs de nos maigres ressources ne sont pas toujours du côté où on le croit, ou qu’on souhaite qu’ils soient.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 Tchokorba 22-11-2018 18:42
Ceux qui nous aident n'ont aucun intérêt à accuser le pays de malversations s'il n'y a pas un grain de vérité dans cette affaire
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Oumar 23-11-2018 07:49
Mais mon ami Hagoy ce que le journaliste a fait c juste lancé le debat et que tout celui qui se sent concerné reagisse, qui qu'il soit
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 jPauvre niger 23-11-2018 08:12
Bailleurs de fonds= bailleurs de problèmes?

C'est le prix de la dépendance: nos valeureux bienfaiteurs nous interdisent toute la prise décision souveraine en tant qu'Etat souverain.
Autrement dit "je vous aide donc faites exactement ce que je vous dis de faire sinon..." semblent nous dire nos "bailleurs de fonds".
A dire que certains nigériens sont contents de ce chantage que les autres font sur leur pays
Vous avez pauvre Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #11 HABA KOUMA 23-11-2018 08:49
Chantage des bailleurs de fonds.
Voila ce que nous coûtent nos irresponsabilités, nos zizanies, nos mésententes et nos querelles quotidiennes.
Les autres nous imposent leur loi parce que nous quémandons.
La main qui reçoit n'est-elle pas toujours en bas?
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #12 HABA KOUMA 23-11-2018 09:19
1. Et à cause de ces miettes nos partenaires nous empêchent parfois de prendre des décisions souveraines en tant qu’Etat souverain.
2. Ils nous humilient en nous faisant revenir sur nos propres décisions
3. Ils donnent ainsi à nos politiques la direction qui les arrange.
4. Et nous acceptons tout cela/
5. Nous acceptons car au lieu de nous entendre pour nous organiser et nous prendre en charge nous passons notre temps à nous chamailler
6. Nous passons tout notre temps à faire cette démocratie que nos amis bailleurs des fonds nous conseillent vivement.
7. Et pour cause: ces querelles intestines nous empêchent de voir l'essentiel c'est à dire la construction d'une économie forte digne de ce nom.
8. Et nous continuons à mendier.
9. La main qui reçoit n’est-elle pas toujours en bas?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #13 JANDODO 23-11-2018 09:53
Ces partenaires au (sous) développement, ces amis européens qui donnent à la Turquie 3 milliards d’Euros (soit 2000 milliards de cfa) pour les aider à lutter contre les flux migratoires et qui parallèlement jettent des miettes au Niger pour la même mission.
Mépris? Racisme?…
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #14 JANDODO 23-11-2018 10:18
Et ces européens qui nous jettent des miettes n’hésitent pas à traiter le Niger de .... gendarme de l'Europe.
Quel cynisme!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #15 KOUDIBO 23-11-2018 12:57
La faute à qui? A vos responsables qui sont prêts à signer n'importe quoi, aveuglement dès qu'on leur parle d'argent.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 Tchoss 23-11-2018 17:05
Hum honteux le cas du niger . Des dirigeants qui ne pensent qu'a se remplir les poches et a acheté des véhicule dernier cri a des prostitué . Que le tout puissant vous punissent par sa colère . Ameen !
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #17 omar 24-11-2018 03:00
comment donner un ministère des finances à un voleur et vous demandez à ce dernier de ne pas voler? c'est pas étonnant.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #18 Sss 25-11-2018 19:58
Hum
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com