mardi, 13 novembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Ibrahim Yacouba main haut min

Alors que le dialogue politique est au point depuis le retrait de l’opposition politique du comité ad ’hoc du CNDP sur la révision du Code électoral, les acteurs politiques des deux bords continuent à se rejeter la responsabilité de ce blocage.

 

Après la sortie des représentants de l’opposition qui ont détaillé les raisons de la décision de retrait, et celle qui a fait polémique du président du PNDS Tarrayya, le président du Front patriotique et du MPN Kiishin Kassa, a aussi donné son avis sur la crise actuelle.

 Selon Ibrahim Yacouba, « comme c'est le cas depuis la Conférence nationale, c'est l'ensemble des acteurs qui produiront les normes les plus consensuelles et les plus à même de garantir la transparence, l'honnêteté et la sincérité des scrutins à venir ». Il n’est donc pas question, selon l’ancien chef de la diplomatie, « qu’une majorité présidentielle devenue notoirement impopulaire et qui a délibérément choisi de se confondre à l'État et aux institutions qui doivent demeurer républicaines ».

Le chef de file de la « Yacoubia », accuse la majorité de vouloir mettre en place, « une CENI et un Code Électoral taillés sur mesure pour la maintenir, coûte que coûte, au pouvoir ». « Mais il n'en sera jamais ainsi incha Allah », a poursuivi Ibrahim Yacouba pour qui, « il y a quelque chose de surprenant à voir ceux qui ont le plus bénéficié du dialogue politique vouloir le vider de son contenu et croire qu'il serait possible de refuser aux nigériennes et aux nigériens ce que la Constitution leur a donné ».

Le président du MPN Kiishin Kassa dont le parti, il faut l’avouer, a été le premier à dénoncer certaines dispositions du nouveau code électoral alors qu’il était même dans la majorité, estimé que, « il ne sera pas possible à la majorité actuelle de confisquer ce droit par ce Code Électoral et cette CENI qui ne représentent qu'eux et leurs affidés ».

 En tout état de cause, Ibrahim Yacouba prévient que, « nous nous battrons pour défendre nos acquis démocratiques et nous ne leur accorderons aucun répit ». 

Ikali (Actuniger.com)

 

 

Commentaires   

-3 #1 DIYANFO 07-11-2018 08:48
yACOUBA a toute le chance de devenir un président dans ce pays car pour arriver là où il y a assez d'eau, ll faut accepter de traverser le désert ça était ainsi pour tous les partis devenus grands. Si un homme a une ambition à diriger ce pays il ne se contente pas des petits intérêts personnels que le pouvoir en place pourra lui donner. On a vu les cas de tanja, issoufou, hama. Mais il y a un prix à payer, et ce prix que beaucoup ne veulent payer.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 zazamo 07-11-2018 09:40
Au depart j avais beaucoup de respect pour ce monsieur. mais le ton belliqueux qu il emploie me désole.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 zazamo 07-11-2018 09:40
Au depart j avais beaucoup de respect pour ce monsieur. mais le ton belliqueux qu il emploie me désole.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Descartes 07-11-2018 10:43
la politi

que nigérienne doit être au service de l'intérêt général
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 Valerie 07-11-2018 12:58
Moi je ferais tout pour qu il le soit pas
Ils sont tous pareil
Je deteste l opposition qui vous fait croire qu ils sont bon et les pauvres qui votes pour eux sont oublies
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 Gorzo 07-11-2018 14:08
Une opposition qui parle de coquilles vides. ça veut dire que ces opposants à Issoufou veuillent piller les maigres ressources de l'Etat. A vos gardes. Issoufou a intérêt de ne pas le pays dans les mains de ces prédateurs des opposants. Lui, Yacouba c'est un pressé, il a raté sa chance, comme d'ailleurs Tchana. Quand même, ils ont nettement mieux que le fugitif et les lumaniogènes
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #7 Gorzo 07-11-2018 14:09
lire à ne pas laisser ....
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 le penseur 07-11-2018 16:53
De les manières Dieu, le tout puissant connait le prochain président. Soyez patient
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 le penseur 07-11-2018 16:54
lire de toutes les manières
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 Yacoubou laouali 08-11-2018 16:56
Du courage son excellence. Que Dieu vous accompagne.petit frère oumarou issia korra tantale
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 Yacoubou laouali 08-11-2018 16:57
Korra tabotake
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 pauvre Niger 12-11-2018 15:58
Pourquoi attendre qu'on chasse de ton poste ministériel pour venir prétendre défendre les acquis démocratiques.
Ce pays manque réellement des hommes politiques dignes de ce nom.
Vraiment pauvre Niger..
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

CONFÉRENCE DE PARIS : pour Issoufou Mahamadou, « il faut des institutions démocratiques fortes pour imposer la paix et la sécurité dans le monde »

12 novembre 2018
CONFÉRENCE DE PARIS : pour Issoufou Mahamadou, « il faut des institutions démocratiques fortes pour imposer la paix et la sécurité dans le monde »

Intervention de SEM MAHAMADOU ISSOUFOU, Président de la République du Niger, lors de la Conférence de Paris pour la Paix Mesdames et Messieurs, Permettez-moi de remercier le Président Emmanuel Macron...

Le Président Issoufou Mahamadou a pris part dimanche à Paris à la commémoration du centenaire de l’Armistice

12 novembre 2018
Le Président Issoufou Mahamadou a pris part dimanche à Paris à la commémoration du centenaire de l’Armistice

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou accompagné de la Première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou, a pris part dimanche matin, 11 novembre 2018, à la...

MAHAMANE OUSMANE : « le Niger va mal aujourd’hui ! »

11 novembre 2018
MAHAMANE OUSMANE : « le Niger va mal aujourd’hui ! »

  Message du président MAHAMANE OUSMANE,  à l’occasion de la marche suivie de meeting organisée par le Front pour la Restauration de la Démocratie et la Défense de la République...

SOUMANA SANDA : « ce raz de marée est la traduction éloquente du ras le bol des nigériens »

11 novembre 2018
SOUMANA SANDA : « ce raz de marée est la traduction éloquente du ras le bol des nigériens »

Mot de bienvenue du Président de la Coordination Régionale FRDDR, Soumana Sanda, à la marche suivie de manifestation de l’opposition politique, ce dimanche 11 novembre à Niamey.

POLITIQUE : forte mobilisation à la manifestation de l’opposition, qui réclame « un code électoral consensuel et une bonne gouvernance »

11 novembre 2018
POLITIQUE : forte mobilisation à la manifestation de l’opposition, qui réclame « un code électoral consensuel et une bonne gouvernance »

  Des milliers de manifestants ont répondu présent, ce dimanche 11 novembre à Niamey, à la marche suivie de meeting, du Front pour la restauration et la défense de la...

RTA : l’ex ministre des Transports Ladan Tchiana et les 100 millions d’euros d’Areva

7 novembre 2018
RTA : l’ex ministre des Transports Ladan Tchiana et les 100 millions d’euros d’Areva

L’ancien ministre d’Etat en charge des mines puis des transports, Omar Hamidou Tchiana, fait de nouveau parler de lui. Dans des tweets qu’il a posté ce mercredi 7 novembre, le...