mardi, 13 novembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

CDScongres

Après plusieurs mois d’un nouveau feuilleton politique et judiciaire, le CDS Rahama compte repartir sur de nouvelles bases. Le parti vert a ainsi tenu les assises de la 15e Assemblée générale de la délégation nationale ainsi que le 8e Congrès extraordinaire du parti, le dimanche 4 novembre au Palais des Sports de Niamey.

 

Au terme d’une longue journée de travaux qui sont poursuivis jusqu’à minuit sur le thème : « CDS Rahama, un parti rénové, uni et front », plusieurs résolutions ont été prises par les congressistes. Il s’agit de la confirmation de Me Boubacar Madougou comme président du parti vert, ainsi que l’exclusion définitive de plusieurs membres du bureau politique nationale (BPN) notamment Abdou Labo, l’ancien président, l’ex ministre Mme Ben Wahab Aichatou, Abdou Amani ou Ligari Adam.

La CDS Rahama, qui a également réaffirmé son appartenance à la majorité MRN, a décidé de la création d’un poste de vice-président national qui a été confié à Elhaj Moutari Kadri, ancien vice-président du parti au titre de Zinder. C’est d’ailleurs lui qui a été à l’initiative de la fronde contre Abdou Labo avant qu’il ne soit exclu par ce dernier, puis réhabilité par le bureau intérimaire dirigé par Me Madougou, qui était alors vice-président au titre de Dosso.

Après la page Mahamane Ousmane, sous le règne duquel le parti a connu son ère de gloire avec notamment la victoire à la présidentielle de 1993, ainsi que celle brève de Abdou Labo, le parti vert a beaucoup perdu de ses plumes et ne pèse plus grand-chose sur l’échiquier politique national. Le grand défi de la nouvelle direction, c’est de redorer le blason de la CDS malgré toutes les épisodes tumultueux qu’il a connus, et qui ont donné naissance à plus de cinq formations politiques. Autant dire un défi de titan pour Me Boubacar Madougou, désormais patron de la CDS Rahama.

Ikali (Actuniger.com)

 

 

Commentaires   

-3 #1 dogo 05-11-2018 14:33
wayo, pauvre Madougou, si tu le savais tu n' allais pas convoquer ce congres. il fallait chercher l'union.tu es venu en 2012 et le statut du parti dit qu'il faut avoir fait 2 mandats en tant que vice président donc 10 ans pou être candidat . sache bien que l'autre aile s'organise pour faire un congres ou tous les délégués et membres seront présents.
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #2 MAI DOKA 05-11-2018 14:59
le parti vert a beaucoup perdu de ses plumes et ne pèse plus grand-chose sur l’échiquier politique national.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #3 ALKALY 05-11-2018 15:31
Triste fin pour Abdou Labo, c'est de cette manière que vont finir tous les traîtres, les gourmands et les opportunistes.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #4 Hamissou Issa Dan Konyaou 05-11-2018 22:01
Me Madougou ne possède pas toutes les qualités pour convoquer un quelconque congrès. Celui qui sera exclu du parti.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 balo goka 06-11-2018 07:02
Les militants de CDS pourront ils rejoindre la formation d politique de Na Farko ?
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #6 DIFFA BOYS 06-11-2018 10:12
pauvre MADOUGOU, le congres sera annule
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #7 DIFFA BOYS 06-11-2018 10:14
AUCUN MEMBRE DE PARTI POLITIQUE SAUF jackou POUR 5 mn POUR VOUS INFORMER que le partis est en justice
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Samaila 06-11-2018 15:40
Maitre Madougou est entrain de leur faire subir ceux qu'ils ont fait subir à Mamane Ousmane. C'est bien fait pour eux. Bon courage au nouveau Président de la CDS.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Madarounfa 06-11-2018 18:58
Bon vent Mr le président que Dieu te donne la sagesse que celui qui t'a précédé n'avait pas.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #10 Dan kouttoukoulii 06-11-2018 22:35
Me Madougou, who is this ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Youri 07-11-2018 02:18
Ça c'est des partir qu'il faut discours definitivement.
Je ne comprends pas pourquoi les nigeriens accordent de l'importance aux idioties
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #12 Harouna Hamidou 07-11-2018 11:30
Ainsi finissent tous ceux qui optent pour la trahison. Bon vent mon maître.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #13 kiwache 07-11-2018 19:51
Personne ne pleurera sur le sort reserve a abdou labo par ses camarades manipules par ses allies d'hier du guri qui l'ont crache omme du chewing gum mache. Les autres aussi suivront.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 tchan day 10-11-2018 10:11
vraiment c'est du n'importe quoi dans ce pays,mon NIGER un pays de tous les paradoxes. au 21eme siècle ,on continue de vivre comme à l'époque napoléonienne.mais qu'on le veuille où pas y'aura forcément des situations qui nous imposeront des changements conséquents bien qu'on ne souhaite d'en arriver à ce stade.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

CONFÉRENCE DE PARIS : pour Issoufou Mahamadou, « il faut des institutions démocratiques fortes pour imposer la paix et la sécurité dans le monde »

12 novembre 2018
CONFÉRENCE DE PARIS : pour Issoufou Mahamadou, « il faut des institutions démocratiques fortes pour imposer la paix et la sécurité dans le monde »

Intervention de SEM MAHAMADOU ISSOUFOU, Président de la République du Niger, lors de la Conférence de Paris pour la Paix Mesdames et Messieurs, Permettez-moi de remercier le Président Emmanuel Macron...

Le Président Issoufou Mahamadou a pris part dimanche à Paris à la commémoration du centenaire de l’Armistice

12 novembre 2018
Le Président Issoufou Mahamadou a pris part dimanche à Paris à la commémoration du centenaire de l’Armistice

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou accompagné de la Première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou, a pris part dimanche matin, 11 novembre 2018, à la...

MAHAMANE OUSMANE : « le Niger va mal aujourd’hui ! »

11 novembre 2018
MAHAMANE OUSMANE : « le Niger va mal aujourd’hui ! »

  Message du président MAHAMANE OUSMANE,  à l’occasion de la marche suivie de meeting organisée par le Front pour la Restauration de la Démocratie et la Défense de la République...

SOUMANA SANDA : « ce raz de marée est la traduction éloquente du ras le bol des nigériens »

11 novembre 2018
SOUMANA SANDA : « ce raz de marée est la traduction éloquente du ras le bol des nigériens »

Mot de bienvenue du Président de la Coordination Régionale FRDDR, Soumana Sanda, à la marche suivie de manifestation de l’opposition politique, ce dimanche 11 novembre à Niamey.

POLITIQUE : forte mobilisation à la manifestation de l’opposition, qui réclame « un code électoral consensuel et une bonne gouvernance »

11 novembre 2018
POLITIQUE : forte mobilisation à la manifestation de l’opposition, qui réclame « un code électoral consensuel et une bonne gouvernance »

  Des milliers de manifestants ont répondu présent, ce dimanche 11 novembre à Niamey, à la marche suivie de meeting, du Front pour la restauration et la défense de la...

RTA : l’ex ministre des Transports Ladan Tchiana et les 100 millions d’euros d’Areva

7 novembre 2018
RTA : l’ex ministre des Transports Ladan Tchiana et les 100 millions d’euros d’Areva

L’ancien ministre d’Etat en charge des mines puis des transports, Omar Hamidou Tchiana, fait de nouveau parler de lui. Dans des tweets qu’il a posté ce mercredi 7 novembre, le...