dimanche, 23 septembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

accords bm

Trois accords de financement pour un montant de quelque 120 millions de dollars US, soit près de 66 milliards de francs CFA destinés au secteur rural et aux jeunes  ont été signés jeudi 28 juin au Ministère de Plan à Niamey entre la Banque Mondiale et le Gouvernement nigérien, rapporte l’ANP.

 

Le Représentant Résident sortant de la Banque Mondiale à Niamey, M. Siaka Bakayoko et plusieurs membres du Gouvernement nigérien ont, paraphé les documents d’accord.
Ils portent sur le financement du Projet Régional d’Amélioration des Systèmes de Surveillance des Maladies en Afrique de l’Ouest (REDISSE III) pour 22 milliards F CFA ( la moitié en don et l’autre partie sous forme de prêt) ;  du Projet Emploi des Jeunes et Inclusion Productive (PEJIP) à travers un don de 30 millions de dollars (16,5 milliards F CFA) et un don additionnel de 50 millions de dollars (27,5 milliards F CFA) et du  Projet de Développement  des Compétences pour la Croissance (PRODEC).
Le projet REDISSE vise l’élaboration d’interventions coordonnées en matière de prévention et de traitement des maladies à dimensions transfrontalières dans le cadre de la Stratégie d’aide à l’intégration régionale, financé à hauteur de 120 millions.
Il couvre le  Bénin, la Mauritanie, le Mali et le  Niger,
Quant au  PEJIP, il  a pour objectif d’accroitre les activités génératrices de revenu des jeunes nigériens en ciblant 40.000 jeunes âgés de 15 à 25 ans dans certaines zones rurales et péri-urbaines des huit (8) régions du Niger.
Le projet prévoit d’offrir un ensemble intégré de services conçus pour stimuler la productivité et encourager la diversification des activités en levant les principaux obstacles auxquels se trouve confrontée la jeunesse nigérienne.
Concernant le financement additionnel accordé au PRODEC, il permettra à ce projet de poursuivre ses objectifs d’amélioration de l’efficacité et de la pertinence de la formation professionnelle et technique, mais aussi de développement des compétences à court et moyen termes, en plus de la promotion des programmes d’apprentissage dans les secteurs agro-pastoraux.
Ce financement mettra également un accent particulier sur la formation des jeunes dans les secteurs de l’agriculture et de l’élevage, les deux pivots de l’économie nigérienne.Quelque 32.000 jeunes filles et garçons seront ainsi formés par le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA), a-t-on annoncé.
Avec ces accords, « la Banque Mondiale marque effectivement son attachement à la réalisation des priorités sectorielles du Gouvernement dans les domaines de la santé, du développement des compétences et de création d’emplois en milieu rural, contribuant ainsi à la réduction de la pauvreté et l’élimination du spectre de la famine », a déclaré à l’occasion la Ministre  du Plan, Mme Kané Aïchatou Boulama.
Elle a dit que  « toutes ces actions participent de la transformation du monde rural en se focalisant sur la jeunesse qui constitue le fer de lance de toute Nation ».
Pour sa part  M. Siaka Bakayoko,  Représentant Résident de la Banque Mondiale en fin de mission au Niger, il s’est réjoui de la bonne collaboration avec le Gouvernement du Niger qui a permis d’obtenir « des bons résultats dans la mise en œuvre des projets ».
Il a réaffirmé ‘’la disponibilité constante de la Banque Mondiale » à accompagner le Niger dans la mise en œuvre de son programme.
Le porte feuille 2018 de la BM au Niger compte 23 opérations dont 15 projets nationaux, 7 projets régionaux  et une aide budgétaire pour une enveloppe cumulée de plus 1,6 milliard de dollar américain, rappelle– t-on.

 

 

ANP

Commentaires   

-2 #1 HAMADOU MAMODOU KOURA 29-06-2018 10:12
PAUVRE BEN TU NE SIGNES RIEN DONC IL N' Y AURA PAS DE SUBSIDES POUR TOI A CETTE OCCASION.REGARDES LE FAUTEUIL OU ILS T'ONT FAIT T’ASSEOIR IL EST PETIT PAR RAPPORT AUX LEURS.ES TU PETIT PAR RAPPORT A EUX ?. NON ASSURÉMENT CAR TU ES NOTRE PRÉSIDENT DE PARTI.FAIS COMME IBRAHIM YACOUBA ON S'EN VA VOIR AILLEURS.OU BIEN LE VENTRE TE RETIENT ENCORE ?.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 bagague 29-06-2018 11:05
Tout cet budget partira malheureusement dans l'achat des véhicules et des enveloppes aux ministres de tutelle.Très peu sera consacré véritablement aux activités desdits projets proprement dits.

Pauvre Niger!!!Toujours des prébendiers à la tête des institutions de l'Etat.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #3 Hankuri 29-06-2018 11:31
De quels jeunes il s´agit. De la bande de Abba Issoufou, le fils de son pere ou des jeunes nigeriens qui se demenent a longueur de journee pour trouver de quoi se mettre sous la dent ? Pauvre Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 yussuf 29-06-2018 11:52
Bien dit,Mr "bagegue" ce qui m'inquiète personnellement, où allons-nous ?que laissons-nous aux générations futures ? sachez bien chers frères et sœurs nigériens le bien mal acquis ne profite et ne profitera jamais,Et nous ne pouvons laisser à nos enfants que le bon exemple.Mais où est le "le bon exemple" au Niger depuis la conférence nationale ?Le prophète (SAW) a dit : "Même le père de famille rendra compte ".
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Blackmarket 29-06-2018 12:25
Un énième financement au profit des zones rurales et des jeunes mais les résultats sont là, bien palpables... Pfff!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 MAI IDON GANI 29-06-2018 12:27
QUANT ON DIT AU [mot censuré] :" CHEZ TOI YA CEREMONIE, IL REPOND QU'ON LES RETOMBES PAR TERRE". PUISSE ALLAH VOUS OBLIGEZ A INVESTIR SUFFISAMENT DANS DES ACTIONS CONCRETES QUE DANS LE FONCTIONNEMENT. AMEN.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Tchiwake 29-06-2018 18:19
Si Diori Hamani avait Vendu l'âme de cet pays vous allez pas vous retrouvez aux commandes de notre Cher Niger. Mais aujourd'hui l'âme du Niger est assassinée, le futur de cet pays est hipothequé pour 50 ans.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Agour 30-06-2018 17:05
: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 M maliki 30-06-2018 19:12
Cette jeunesse au nom de qui on fait tout mais qui n'arrive toujours pas à voir ce qui se fait en son nom.
Mais pourquoi ? On utilise toujours sa main pour attraper le serpent. Mais............
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

L’ex-ministre Koubra Abdoulaye, casée à la nouvelle Agence nigérienne de Diffusion (AND)

19 septembre 2018
L’ex-ministre Koubra Abdoulaye, casée à la nouvelle Agence nigérienne de Diffusion (AND)

L’ex ministre de la Communication, Mme Sani Koubra Abdoulaye, a trouvé un point de chute. Elle a été nommée, lors du dernier conseil des ministres, directrice de la toute nouvelle...

LOI DES FINANCES 2019: le budget de l’Etat franchit la barre des 2.000 milliards FCFA, une première au Niger

18 septembre 2018
LOI DES FINANCES 2019: le budget de l’Etat franchit la barre des 2.000 milliards FCFA, une première au Niger

Le Conseil des ministres qui s’est réuni le lundi 17 septembre sous la présidence du chef de l’Etat, Mahamadou Issoufou, a examiné et adopté le projet de loi portant loi...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 17 SEPTEMBRE 2018

17 septembre 2018
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 17 SEPTEMBRE 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 17 septembre 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président...

LOI DES FINANCES 2019: les mesures fiscales que prévoit le gouvernement (en exclusivité et en intégralité)

15 septembre 2018
LOI DES FINANCES 2019: les mesures fiscales que prévoit le gouvernement (en exclusivité et en intégralité)

C’est la dernière ligne droite pour la préparation du Projet de loi des finances 2019, qui doit être prochainement validé en Conseil des ministres avant son dépôt à l’Assemblée nationale,...

MAHAMADOU ISSOUFOU SUR BBC AFRIQUE : « Ce qui est paradoxal, c’est que ceux qui nous critiquent sur l’installation des bases militaires de nos alliés, ne critiquent pas les terroristes »

13 septembre 2018
MAHAMADOU ISSOUFOU SUR BBC AFRIQUE : « Ce qui est paradoxal, c’est que ceux qui nous critiquent sur l’installation des bases militaires de nos alliés, ne critiquent pas les terroristes »

Depuis que la Libye a sombré dans le chaos en 2011, le Sahel est de plus en plus menacé par des attaques d'extrémistes. Burkina Faso, Mali, Mauritanie ou encore le...

FDR: l’UDR de Cissé se retire du FRDDR

12 septembre 2018
FDR: l’UDR de Cissé se retire du FRDDR

L’Union pour la démocratie et la République (UDR Tabbat) d’Amadou Boubacar Cissé (ABC) a décidé, ce mercredi12 septembre, de se retirer du Front pour la restauration et la défense de...