mardi, 21 août 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

benomar1ermai

Allocution de Monsieur le Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale, Monsieur Mohamed Ben Omar, à l'occasion de la célébration de la fête du premier mai 2018

 

Nigériennes
Nigériens
Mes chers compatriotes

Demain 1er Mai 2018, le Niger célèbrera de concert avec la communauté internationale, la fête du Travail.

Date anniversaire des évènements douloureux de CHICAGO, le 1er mai symbolise aussi la lutte permanente des travailleurs pour un monde plus juste et pour l’instauration à tous les niveaux d’activités économiques, des relations professionnelles fondées sur des principes fondamentaux de justice sociale, d’équité et de respect de la personne humaine.

La célébration de cette fête sert habituellement de cadre au Gouvernement, Employeurs et Travailleurs, partenaires incontournables que nous sommes, pour jeter un regard critique sur la situation économique et sociale de notre pays, ainsi que les perspectives qu’elle offre, dans cette lutte que nous menons tous, en vue d’assurer et de garantir un mieux être à l’ensemble de nos concitoyens.

Mesdames et Messieurs,

Comme vous le savez, l’événement coïncide, cette année, avec le deuxième anniversaire de la deuxième mandature de l’accession à la magistrature suprême de notre pays, de son Excellence Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Chef de l'État, ce qui nous donne, de ce fait, l’occasion de faire un état des lieux des réalisations faites pendant cette période.

En effet, pendant ces années d’exercice du pouvoir, le Gouvernement de la 7ème République, sous la conduite éclairée de son Excellence BRIGI RAFINI, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, profondément pénétré des vertus du dialogue social a, inlassablement, œuvré à créer les conditions d’un partenariat fécond entre tous les acteurs du monde du travail afin que, par la concertation permanente et la négociation, des solutions idoines puissent être trouvées chaque fois que de besoin, aux multiples problèmes qui, immanquablement, se posent dans les relations entre les employeurs et leurs employés.

Sans que cela ne soit un bilan exhaustif, nous pouvons citer plusieurs réalisations dans ce cadre, dont entre autres :

Dans le domaine de l’emploi : 
- la création de 95.193 emplois dont 11.979 emplois permanents et 83.214 emplois temporaires. Il faut noter également que ces emplois émanent aussi bien du secteur public que du secteur privé.
Par ailleurs, mon département ministériel a engagé un processus d’actualisation de la Politique Nationale de l’Emploi, adoptée en 2009, afin de prendre en compte les réalités du moment. 
En termes de perspectives on peut citer: 
l’organisation en concertation avec le BIT du processus d’élaboration de la nouvelle politique nationale de l’emploi ;
la finalisation du projet d’emploi des jeunes et l’inclusion productive qui va concerner 40 communes sur toute l’étendue du territoire et occupera environ 40 000 jeunes ;
l’élaboration du plan d’action national pour l’emploi des jeunes avec l’appui de la CEDEAO ;
l’élaboration du plan d’action national sur les investissements dans les ressources humaines en santé et du social décliné en 10 recommandations qui visent à optimiser l’utilisation du personnel en situation d'emploi dans la poursuite des Objectifs de Développement Durable et de la Couverture Sanitaire Universelle ; 
la mise en œuvre du programme de création de micros entreprises par les jeunes ;
le suivi de la mise en œuvre et la relecture du protocole d’accord initial sur l’emploi de la main d’œuvre signé entre le Niger et le Royaume de l’Arabie Saoudite. 
La nouvelle politique nationale de l’emploi en cours d’élaboration, sera assortie d’un plan d’action dynamique qui tiendra compte de l’impératif de la préservation des jeunes contre les risques majeurs qui les guettent aujourd’hui. Il s’agit, entre autres, de l’émigration incertaine en direction de l’Europe et de l’enrôlement dans les groupes terroristes et autres narco trafiquants qui pullulent dans le vaste espace sahélo-saharien.
D’autres perspectives prometteuses en matière de création d’emplois s’annoncent avec le démarrage de grands chantiers de construction d’infrastructures devant abriter la conférence de l’Union Africaine en 2019.
Dans le domaine du travail et du dialogue social :
le suivi régulier de la mise en œuvre du protocole d’accord signé entre le Gouvernement et les partenaires sociaux avec à la clé plusieurs rounds de négociations avec l’ITN et la CTN;
la poursuite des activités de la Commission Nationale des Elections Professionnelles (CONEP) en vue de la détermination de la représentativité des organisations syndicales des travailleurs dont le processus a atteint sa dernière ligne droite avec l’affichage au niveau des services et des communes, dans toutes les régions, des listes électorales provisoires et la collecte de l’ensemble des réclamations qui sont entrain d’être intégrées pour la validation de la liste électorale définitive. 
la poursuite de la déconcentration des services du Ministère, par la création d’Inspections du Travail au niveau des départements.
l’adoption du Décret N°2017-682/PRN/MET/PS du 10 août 2017 portant Partie Règlementaire du Code du Travail de la République du Niger ; 
l’élaboration d’une convention collective du secteur des transports.
En termes de perspectives, on note l’élaboration d’un avant-projet de Convention Collective interprofessionnelle.

En matière de protection sociale : 
l’Organisation d’un atelier de validation de la liste harmonisée des Maladies Professionnelles, validée à Saly à Dakar ;
l’adoption par l’Assemblée Nationale de la loi sur les principes fondamentaux de la protection sociale ;
En termes de perspectives on note:
l’organisation des assises nationales sur le socle juridique de la protection sociale ;
l’élaboration des décrets d’application sur les principes fondamentaux de la loi sur la Politique Nationale de Protection Sociale ;

Toutes ces mesures prises ont permis d’apaiser le climat social et favoriser ainsi le bon déroulement des activités dans notre pays.

Mesdames et Messieurs,

La célébration de cette journée donne aussi l’occasion aux travailleurs de présenter leurs doléances au Gouvernement.

D’ores et déjà, je puis vous rassurer que celles-ci seront examinées avec la plus grande diligence requise.

Aussi, à cette occasion, est-il de tradition, de récompenser les travailleurs qui, durant leur vie professionnelle se sont brillamment distingués par leur dévouement au travail. C’est ici le lieu de féliciter les heureux récipiendaires.
Notre vœu le plus ardent est que ces médailles d’honneur puissent servir de véritable facteur de motivation pour les récipiendaires et un moyen d’émulation pour les autres travailleurs, en vue d’une plus grande productivité à tous les niveaux d’activités économiques.

Mesdames et Messieurs,

Nous commémorons cette fête du travail au moment où nos vaillantes populations des zones rurales attendent impatiemment la précieuse saison de pluie. 
Qu’Allah le tout puissant nous gratifie de sa grâce, afin que soit éloigné à jamais le spectre de la faim et de la pauvreté au Niger.

Vive la fête internationale du travail !
Vive le dialogue social, condition de paix et de développement !
Vive le monde du travail !
Vive le Niger et bonne fête à tous.

Je vous remercie !

 

Commentaires   

0 #1 Issahak 01-05-2018 18:09
Mr le Ministre , que pensez vous des contractuels de la sante avec plus 6 mois d'arrieres des pecules.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Zk 01-05-2018 18:44
Il est tout de même important de dialoguer avec l'ensemble des syndicats, Sinon au vu de ces efforts il est vraiment à l'écoute de tous
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Ibrahim 02-05-2018 01:15
Monsieur le ministre, en tant qu'un éminent dirigeant de ce pays et en tant que peut être futur président du Niger,il vous fallait au moins souhaiter une bonne résolution de la crise éducative nigérienne.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Vacances présidentielles : le président Issoufou à Dan Daji, son village natal

19 août 2018
Vacances présidentielles : le président Issoufou à Dan Daji, son village natal

Le chef de l’Etat a entamé, ce samedi 18 Août, ses traditionnelles vacances annuelles. Mahamadou Issoufou est arrivé dans la matinée à Tahoua, à bord de l’avion présidentiel « Mont Greboun »...

Migration, terrorisme, développement : Niamey et Berlin sont au diapason

16 août 2018
Migration, terrorisme, développement : Niamey et Berlin sont au diapason

La Chancelière allemande Dr. Angela Merkel  et  le Président Issoufou Mahamadou du Niger sont au diapason sur les questions de lutte contre le terrorisme, la migration illégale et la promotion...

Arrivée du Président de la République SEM Issoufou Mahamadou à Berlin pour une visite de travail et d’amitié

15 août 2018
Arrivée du Président de la République SEM Issoufou Mahamadou à Berlin pour une visite de travail et d’amitié

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, est arrivé mardi en fin d’après-midi, 14 août 2018, à Berlin, en Allemagne, où il effectue une visite de...

Le Conseil de la ville de Maradi dissous, le mandat des élus locaux et délégués spéciaux encore prorogé de 6 mois

13 août 2018
Le Conseil de la ville de Maradi dissous, le mandat des élus locaux et délégués spéciaux encore prorogé de 6 mois

Le Conseil des ministres de ce lundi 13 Août qui s’est tenu sous la présidence du chef de l’Etat, Mahamadou Issoufou, a examiné, entres autres décisions, un décret portant renouvellement...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 13 AOÛT 2018

13 août 2018
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 13 AOÛT 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 13 août 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la...

ETAT DU NIGER vs AFRICARD : un nouvel arrangement à l’amiable à 5,44 milliards de FCFA

12 août 2018
ETAT DU NIGER vs AFRICARD : un nouvel arrangement à l’amiable à 5,44 milliards de FCFA

L’information avait commencé à fuiter dans la presse ivoirienne depuis quelques jours, avant que, ce samedi 11 Août, le Conseil de l’Etat du Niger la confirme à l’occasion d’une conférence...