lundi, 15 octobre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Ali Mariama Elhaj Ibrahim

L’Assemblée nationale a procédé, ce jeudi 20 avril, à l’élection partielle des de ses deux sièges vacants à la Haute Cour de Justice (HCJ). A l’issue du scrutin qui s’est déroulé en l’absence des députés de l’opposition, c’est l’honorable Mme Ali Mariama Elhaji Ibrahim du PNDS Tarrayya qui a été élue présidente de la haute Cour en remplacement de Karidjio Mahamadou qui avait démissionné à la suite de sa nomination au gouvernement. Elle a été élue avec 134 voix pour, 0 contre et 0 abstention au cours du scrutin à l’issue duquel un autre député également du PNDS Tarraya, l’honorable Moutari Souley, a également été élu par ses pairs pour occuper le siège laissé vacant par le défunt député Issaka Ali.

La nouvelle présidente de la Haute Cour de Justice (HCJ) est membre du Comité exécutif national du PNDS Tarrayya. Ministre de l'Education nationale durant le premier mandat de Issoufou Mahamadou, l’élue de la région de Diffa est inspectrice de l’éducation, un domaine dans lequel elle a essentiellement passé sa carrière. Elle est également connue pour avoir milité au sein de plusieurs associations féminines notamment la CONGAFEN.

La Haute cour de justice est une institution constitutionnelle créé auprès de l'Assemblée nationale et qui compétente pour juger le président de la république et les membres du gouvernement en raison des faits qualifiés crimes ou délits commis dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de leurs fonctions. Elle est composée de quatre (4) députés que l'Assemblée nationale élit en son sein après chaque renouvellement général,  trois (3) magistrats dont un (1) désigné par la Cour de cassation, un (1) par le Conseil d'État et un (1) par la Cour des comptes.  Son président est élu parmi les quatre (4) députés.

Depuis le début de la législature, les députés de l’opposition boycotte la procédure de renouvellement de cette juridiction aux motifs que les députés-juges ne reflètent pas la configuration de l’Assemblée nationale puisqu’aucun des députés de l’opposition n’y figure. Saisie, la Cour constitutionnelle a estimé par arrêt, qu’aucune disposition des textes en vigueur n’oblige le président de l’Assemblée nationale ainsi que le bureau du parlement à prendre en compte cet aspect dans la procédure d’élection des députés membres de la Haute Cour de Justice.

A.Y.B (Actuniger.com)

Commentaires   

+8 #1 Hum 20-04-2018 21:33
Cette dame qui a mis l école nigérienne à genoux sans se faire des soucis et propulsée maintenant à la haute cour de justice pour détruire une justice déjà agonisante, la promotion des nuls.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 alfaga 20-04-2018 21:44
Que Dieu tout puissant maudisse guri et tous ceux qui l'incarnent pour tout le mal qu'ils ont fait a ce pays et son peuple.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #3 Mahamane Bakah 20-04-2018 21:58
Pour ceux qui s'offusquent, je vous rappelle qu'ils ont remporté les dernières élections avec un score de 92,3 %
Citer | Signaler à l’administrateur
+13 #4 Daouda Amadou 20-04-2018 22:00
Président de république. Pnds.
Assemblée pnds .
Premier ministre pnds .
CSC.pnds
Haute cour de la justice pnds
Cour construction pnds
Cours de cassation .pnds
Chef de état major pnds
Police pnds
Gendarmerie pnds
Cours des comptes pnds
Association islamique pnds
Eglise pnds
partout c'est pnds .
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 Baban Bilal 20-04-2018 22:10
Guri,le règne sans partage
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #6 Baban Bilal 20-04-2018 22:10
Guri,le règne sans partage
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #7 niger 21-04-2018 01:06
Guri ou la promotion de la médiocrités
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 21-04-2018 08:18
hum
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #9 Balki 21-04-2018 22:37
La trahison de mahamdou issoufou ne connaitra jamais de limite. L'effondrement de son systeme satanique est la meilleure chose qui puisse arriver a ce pays apres son independance.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #10 Bagague 22-04-2018 06:18
C'est ça le régime GURI,les grands voleurs sont promus et protégés.Elle doit commencer par son dossier,celui de rachat de l'école BEDIR.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Vkasso 23-04-2018 15:55
Citation en provenance du commentaire précédent de Mahamane Bakah :
Pour ceux qui s'offusquent, je vous rappelle qu'ils ont remporté les dernières élections avec un score de 92,3 %


Oui c'est vrai mais c'est 92.3% de leur partisan car l'opposition a boycotté
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Ali 25-04-2018 08:29
Citation en provenance du commentaire précédent de Daouda Amadou :
Président de république. Pnds.
Assemblée pnds .
Premier ministre pnds .
CSC.pnds
Haute cour de la justice pnds
Cour construction pnds
Cours de cassation .pnds
Chef de état major pnds
Police pnds
Gendarmerie pnds
Cours des comptes pnds
Association islamique pnds
Eglise pnds
partout c'est pnds .

Merci mon frere pour avoir bien vu.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Le parlement nigérien autorise la ratification de plusieurs accords signés par le gouvernement

14 octobre 2018
Le parlement nigérien autorise la ratification de plusieurs accords signés par le gouvernement

Les députés nigériens ont adopté ce vendredi 12 octobre 2018, en séance plénière, des projets de loi autorisant la ratification de plusieurs accords de financement et de prêt signés entre...

SOMMET OIF : « Il ne peut avoir de prospérité dans l’espace francophone sans paix ni sécurité », déclare Mahamadou Issoufou

14 octobre 2018
SOMMET OIF : « Il ne peut avoir de prospérité dans l’espace francophone sans paix ni sécurité », déclare Mahamadou Issoufou

Allocution de Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger Au XVIIème sommet de la francophonie, Erevan, le 11 Octobre 2018 Monsieur le Président de la Conférence,...

FRONT PATRIOTIQUE : l’activiste Abdoul Moumouni Ousmane de la RD, lâche Ibrahim Yacouba

10 octobre 2018
FRONT PATRIOTIQUE : l’activiste Abdoul Moumouni Ousmane de la RD, lâche Ibrahim Yacouba

Nouvelle défection dans les rangs du Front Patriotique ! La Révolution Démocratique (RD), un des membres fondateurs, s’est désengagée du Front lancé le 9 juin dernier par une dizaine de partis...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MARDI 09 OCTOBRE 2018

9 octobre 2018
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MARDI 09 OCTOBRE 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mardi 09 OCTOBRE 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la...

PRETENDU « ACCORD ISSOUFOU-SALOU » : mis en cause par Hama, l’ancien ministre Cissé réfute en bloc !

6 octobre 2018
PRETENDU « ACCORD ISSOUFOU-SALOU » : mis en cause par Hama, l’ancien ministre Cissé réfute en bloc !

 Depuis un certain temps, une vielle histoire déjà racontée avec détails et arguments, a refait surface au-devant de l’actualité nationale. Il s’agit de l’affaire du supposé « pacte secret » signé entre...

DIALOGUE POLITIQUE : Ibrahim Yacouba ramène le FRDDR à la table du CNDP

6 octobre 2018
DIALOGUE POLITIQUE : Ibrahim Yacouba ramène le FRDDR à la table du CNDP

C’est presque en catimini que l’opposition FRDDR est en train de reprendre sa place au sein du Conseil national de dialogue politique (CNDP), qu’elle boycotte depuis 2016. Malgré son refus...