dimanche, 22 juillet 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

CM 10 06 2017

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 12 janvier 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.

Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

I. AU TITRE DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE L’ELEVAGE.

Le Conseil des Ministres a examiné et adopté le projet de décret portant adoption du Plan de réforme du Secteur des engrais au Niger.

Le Gouvernement s’est engagé dans un processus de réforme du Secteur des engrais au Niger. Cette réforme s’avère nécessaire du fait de la faible contribution de ce Secteur aux objectifs d’une agriculture forte au Niger.

Ce Plan contribuera à mettre en place un système efficace et durable, capable d’assurer la disponibilité et l’accessibilité d’engrais de qualité dans toutes les régions du Niger. Il vise également à élaborer un cadre opérationnel de la subvention des engrais destinée aux producteurs ciblés.

Le Plan de réforme du Secteur des engrais est axé sur une participation plus dynamique du Secteur privé dans la production, l’importation et la distribution des engrais. Il s’appuie également sur le rôle de régulation de l’Etat dans la promotion d’un Secteur des engrais plus transparent et concurrentiel.

Pour son élaboration, la démarche a consisté en quatre (4) étapes qui sont :

une revue documentaire et la mobilisation d’une expertise nationale et internationale ;
la conduite des études thématiques complémentaires ;
la consultation de toutes les parties prenantes dans les huit (8) régions ;
un atelier national de validation du projet de plan de réforme.

Ce Plan de réforme comprend un cadre institutionnel et règlementaire, un Programme Opérationnel de la subvention et une définition du rôle adapté de la CAIMA.

En effet, une simulation à partir des études, des consultations et de la revue documentaire démontre qu’avec la subvention actuelle et une participation active du Secteur privé, il est possible de toucher plus de producteurs, réduire les prix des engrais et accroître sensiblement les quantités d’engrais utilisés par hectare. La réforme aura pour résultat une meilleure disponibilité et accessibilité des engrais pour les producteurs nigériens. Le bilan alimentaire sera amélioré grâce à une augmentation des rendements agricoles, notamment dans la production vivrière.

La durée de sa mise en œuvre est de cinq (5 ) ans dont une période pilote de deux (2) ans qui fera l’objet d’une évaluation par le Gouvernement.

II. RAPPORT DU COMITE INTERMINISTERIEL SUR LE PROJET DU PLAN D’ACTIONS POUR LA GESTION DE LA CEINTURE VERTE DE NIAMEY.

Le Conseil des Ministres a entendu le Rapport du Comité Interministériel qui fait ressortir une situation très dégradée de la Ceinture Verte de Niamey.

Le Conseil des Ministres a décidé de prendre les mesures idoines en vue de restaurer cette importante infrastructure de l’Etat dans sa vocation première. Aussi, des actions seront entreprises en vue de situer les responsabilités et de sanctionner les coupables.

De même, d’importantes décisions dissuasives sont envisagées pour protéger et préserver la Ceinture Verte de Niamey.

III. MESURES NOMINATIVES.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE.

Après avis du Conseil Supérieur de la Défense Nationale, le Conseil des Ministres a examiné et adopté les nominations aux hautes fonctions militaires ci-après :

  • Chef d’Etat-major des Armées Adjoint :
    Général de Brigade IBRAH BOULAMA ISSA.
  • Chef d’Etat-major Armée de Terre :
    Général de Brigade SIDIKOU ABDOU ISSA. 
  • Chef d’Etat-major Armée de Terre Adjoint :
    Général de Brigade OUMAROU NAMATA GAZAMA.
  • Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale :
    Colonel-major SALIFOU WAKASSO.
  • Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale en Second :
    Colonel-major ABDOULKARIMOU HIMA.

L'ordre du jour étant épuisé, Son Excellence Monsieur le Président de la République a levé la séance.

Fait à Niamey, le 12 janvier 2018

Le Secrétaire Général du Gouvernement 

ABDOU  DANGALADIMA

Commentaires   

+3 #1 Abz 13-01-2018 07:00
Très bien la ceinture verte sera restaurée. Cette décision est très salutaire
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Civil 13-01-2018 07:13
Maizama n a fait que ce que ses aînés ont l habitudes de faire détourner le dénier public. Le secteur agricole souffre du manque de l engrais
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Citoyen lamda. 13-01-2018 21:58
Que les autorités situe d'abord la responsabilité de l'Etat qui est une continuité. Ensuite mettre le paisible citoyen dans ses droits avant toute action visant à l'exproprier.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Issa 14-01-2018 07:47
Citation en provenance du commentaire précédent de Civil :
Maizama n a fait que ce que ses aînés ont l habitudes de faire détourner le dénier public. Le secteur agricole souffre du manque de l engrais

Tu n'as rien compris. C'est la réforme que ce monsieur que tu accuses a fait..
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 bagague 15-01-2018 12:14
Aujourd'hui c'est MAIZAMA qui dans est le fillet,mais s'il y a la justice dans ce pays,alors certains Ministres devraient etre des compagnons de cellules de MAIZAMA,C'est l'exemple de KARIDJO MAMADOU,HASSOUMI ,BAZOUM,FOUMAKOYE,etc.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

La monnaie unique de Task force de la Cedeao au centre de l’entretien entre le président Issoufou et le gouverneur de la BCEAO

21 juillet 2018
La monnaie unique de Task force de la Cedeao au centre de l’entretien entre le président Issoufou et le gouverneur de la BCEAO

Le président de la république Issoufou Mahamadou s’est entretenu ce vendredi avec le gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) M. Tiemoko Meyliet Koné.

Adoption d’un décret réglementant les modalités de délégation de la maîtrise d'ouvrage public au Niger

21 juillet 2018
Adoption d’un décret réglementant les modalités de délégation de la maîtrise d'ouvrage public au Niger

Le  Gouvernement nigérien a adopté en conseil des ministres le vendredi 20 juillet 2018, un décret  portant réglementation de la maitrise d'ouvrage public délégué au Niger dans le cadre de...

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 20 JUILLET 2018

20 juillet 2018
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 20 JUILLET 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 20 juillet 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République,...

NIGER-BENIN : mise en service des Postes de contrôle juxtaposés de Malanville, des puissants outils d’intégration au sein de l’espace UEMOA

13 juillet 2018
NIGER-BENIN : mise en service des Postes de contrôle juxtaposés de Malanville, des puissants outils d’intégration au sein de l’espace UEMOA

Les Postes de Contrôle Juxtaposés (PCJ) de Malanville, à la frontière entre le Bénin et le Niger, sont officiellement opérationnels depuis ce jeudi 12 juillet, quatre années après l’inauguration. A...

Discours de SEM OUSSEINI TINNI à l’occasion de la clôture de la 1ère Session Extraordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2018

9 juillet 2018
Discours de SEM OUSSEINI TINNI à l’occasion de la clôture de la 1ère Session Extraordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2018

09 juillet 2017 Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement, Honorables collègues Députés, Mesdames et Messieurs,

ELECTIONS GÉNÉRALES : la CENI chiffre son budget à un peu plus de 87 milliards FCFA

9 juillet 2018
ELECTIONS GÉNÉRALES : la CENI chiffre son budget à un peu plus de 87 milliards FCFA

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a dévoilé le budget estimatif processus électoral pour l’ensemble des scrutins locales, législatives et présidentielles prévues de 2019 à 2021. Selon...