samedi, 23 juin 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

MRN 18-04-2017

Les partis politiques membres Mouvance pour la renaissance du Niger (MRN) ont rendu publique, le dimanche dernier au siège national du PNDS Tarayya, une déclaration où ils se sont prononcés essentiellement sur la situation scolaire et universitaire qui prévaut dans notre pays jusqu'aux dernières manifestations du 10 avril dernier.

Ainsi dans cette déclaration lue par M Mamane Moktar Kassoum, président du parti CPR Ingantchi, la MRN a souligné le calme relativement remarquable qui a régné au sein de l'Université Abdou Moumouni de Niamey depuis le mois de mai 2014. Mais hélas, cette embellie a subitement laissé place à une situation agitée le 10 avril 2017 suite à un mot d'ordre du comité directeur de l'Union des Scolaires Nigériens USN.
Selon la MRN, le Comité directeur de l'Union des scolaires nigériens (CD/USN) a décidé d'observer une série de grèves et d'organiser des manifestations de rue pour contester les nouveaux critères d'attribution de l'aide sociale aux étudiants non boursiers. Et ces mouvements ont été lancés sans préavis note la MRN, donc non conforme à la réglementation en vigueur en la matière. Le lundi, des échauffourées ont éclaté entre les forces de l'ordre et les scolaires qui avaient pris la décision de bloquer la circulation routière par des barricades. Ces échauffourées ont malheureusement vu la mort d'un étudiant, une mort tragique que la MRN a profondément déploré tout en s'inclinant devant la mémoire du défunt et en exprimant sa compassion à la famille de l'étudiant. Dans sa déclaration, la MRN a également regretté la tournure prise par les évènements et cela en dépit des efforts consentis par le gouvernement en faveur de l'enseignement supérieur nigérien.

MRN 18-04-2017 BIS1

MRN 18-04-2017 BIS3

S'appesantissant sur ces efforts justement, la MRN a rappelé le relèvement à la hausse, d'année en année, des dépenses allouées à ce secteur tant dans le fonctionnement que dans la bourse et autres accessoires. Selon, la MRN, les dépenses totales de l'année 2016 étaient de plus de 41milliards, tandis que celles liées à l'enveloppe bourses sont passées de 3milliards en 2010 à plus de 20milliards en 2016. Quant à l'aide sociale, son enveloppe est passée de 700millions à 2,29 milliards pour la même période. A cela s'ajoutent la création et l'ouverture de quatre nouvelles universités, la dotation des centres des œuvres universitaires nationaux et régionaux en moyens de travail dont les bus flambant neufs de transports mis à la disposition des Universités d'Agadez, de Diffa, de Dosso et de Tillabéry. Des efforts méritoires aux yeux de la MRN qui marquent, selon sa déclaration, la volonté politique de soutenir l'enseignement supérieur.
Quant au ministère de tutelle, force est de constater selon la MRN qu'il s'évertue à créer les conditions les plus idoines pour normaliser les années académiques. Cela à travers le recrutement des enseignants qualifiés, la conception des curricula appropriés, la construction d'infrastructures et l'équipement adéquat, le retour à la normale des années académiques et la refonte rigoureuse des textes qui étaient devenus obsolètes. Regrettant à nouveau la tournure prise par les évènements, qui ont fait des blessés de part et d'autre, outre la mort d'un étudiant, la MRN a indiqué que l'USN aurait dû se conformer à la réglementation en matière de manifestations pour voir sa marche autorisée comme c'est le cas pour les autres organisations. «Pour une association qui se réclame des principes de la démocratie, qui se prévaut de la légitimité de l'USN, le recours à la violence portée souvent par les collégiens ... n'est pas tolérable, ni même concevable » souligne la déclaration de la MRN.

MRN 18-04-2017 BIS

MRN 18-04-2017 BIS4

La mouvance a, en outre, salué la rencontre entre le Président de la République et l'USN tendant à aller vers la détente et la création des conditions de dialogue nécessaire entre les scolaires et le gouvernement. La MRN a exhorté les scolaires « à faire preuve de responsabilité et de maturité d'esprit et de n'avoir en vue que les intérêts des élèves et des étudiants qui doivent finir leur année scolaire et faire face aux examens programmés ». Mais les étudiants doivent aussi et surtout « ouvrir les yeux, être lucides et voir tous les vautours sillonnant le ciel en l'obscurcissant, pensant avoir enfin gagné les morts dont ils rêvaient pour réaliser les desseins qu'ils ont toujours nourris » a souligné la MRN. Exprimant son dégoût pour le manque de décence dont font montre ces vautours, la MRN leur a rappelé que « l'histoire est plus compliquée qu'ils n'ont l'air de penser » et a indiqué que « leur posture, en plus d'être indécente, est pathétique et trahit leur manque d'imagination symptomatique de leur manque de perspectives ».
La mouvance a fustigé la récupération grossière faite de ces évènements par certains acteurs. Evoquant la mort de l'étudiant Bagalé Mallah, la MRN a indiqué qu'elle est survenue « suite à une chute sur une des grosses pierres utilisées par les étudiants comme barricades et qu'il a personnellement cherché secours auprès des gendarmes qui l'ont transporté à l'hôpital ». Une expertise médicolégale a été demandée et sa famille a porté plainte à la Justice. La MRN estime que cela contribuerait à élucider davantage les circonstances du décès plus que regrettable de l'étudiant.



mrn declaration 16-04-2017



mrn declaration 16-04-2017 BIS



mrn declaration 16-04-2017 BIS1

 

Zabeirou Moussa(onep)

 

Commentaires   

+2 #1 Liptako 18-04-2017 23:07
L'heure n'est plus à la politique politicienne. Le mouvement des scolaires est le baromètre d'un grand malaise sociale à prendre en compte. Les nigériens s'en foutent de l'opposition.Ils ont des attentes légitimes. Il faut écouter le peuple et être franc dans le langage. Le peuple nigérien est mature, et l'opposition l'a compris. Ne decevez pas davantage le Niger. Donner la chance à la bonne gouvernance.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 seynos 19-04-2017 09:18
Cette majorité prend les nigériens pour des ignorants. Si non comment comprendre que des intellectuels de leur rang comparent les bourses et autres œuvres universitaires de 2010 à 2017 en trompant le peuple pour dire qu'elles ont augmenté. C'est normal qu'elles augmentent parce que l'effectif des étudiants a augmenté de 2010 à 2017
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Le juste milieu 19-04-2017 11:02
Un peu de respect Monsieurs de la Majorité,saisir cette occasion pour faire de la politique en comparant des bilans à partir de l'an 2001 est tres honteux en cette circonstance.Vousaurez dû vous arreter seulement à la premiere paragraphe de cette declaration.Enfin corrigez votre gouvernance pour le bien de vos electeurs àqui vous devez vos positions respectives.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 GONGA 19-04-2017 11:10
Vous serez tous devant Allah et vous n'échapperez à son châtiment, tas de voleurs, menteurs, escrocs, voyous, sans scrupules, assassins. Allah ya issa. Bommo yahé ba.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Democrate 20-04-2017 01:28
Ces guignols .... Dieu ne dort pas.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 ok 20-04-2017 08:52
Kassoum, j'ai pitié de toi car lire un mensonge c'est vraiment pas pour quelqu'un qui est issu d'une famille honnête. connaissant une partie des siens je de la peine à te regarder lire de tel texte mais devant ses intérêts l'homme oublie que personne ne peut t'empêcher ou donner quelque chose que le créateur ne t'a pas prédestiné.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 bellaye 20-04-2017 09:25
Kassou rappelles toi que ce sont les Etudiants qui t'ont crée et tu es jeune tu aurais dû t'abstenir de lire cette déclaration l'histoire est là
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Na kowa 20-04-2017 13:03
Juste de la pitié pour le griot Kassoum Dan kira!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Na kowa 20-04-2017 13:07
Citation en provenance du commentaire précédent de ok :
Kassoum, j'ai pitié de toi car lire un mensonge c'est vraiment pas pour quelqu'un qui est issu d'une famille honnête. connaissant une partie des siens je de la peine à te regarder lire de tel texte mais devant ses intérêts l'homme oublie que personne ne peut t'empêcher ou donner quelque chose que le créateur ne t'a pas prédestiné.


L'hypocrite congénital de kassoum dans toute sa splendeur! Il ternis l'image des vrais musulmans en plus!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Maï Kibia 21-04-2017 09:49
Mensonges mensonges et mensonges c'est le seul langage de nos leaders. Prenant les gens pour des ignares. Une comparaison au fil des annés hummm. Pour quoi ne pas comparer le nombre de ministere de 2001 à 2016 ou cinseilllés, ou deputés. Les fonds politiques de 2001 à 2016, alors arreté de vous foutre des gens, vous avez a donné le pouvoir à travers le peuple nigerien pour ameliorer leur conditions de vie mais helas on assiste qu'à des scandales de jour en jour. On a tout se qu'il faut pour être au rang des pays emergeant en Afrique, mais helas on est entouré par des incapables
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 ok 21-04-2017 10:11
Citation en provenance du commentaire précédent de Maï Kibia :
Mensonges mensonges et mensonges c'est le seul langage de nos leaders. Prenant les gens pour des ignares. Une comparaison au fil des annés hummm. Pour quoi ne pas comparer le nombre de ministere de 2001 à 2016 ou cinseilllés, ou deputés. Les fonds politiques de 2001 à 2016, alors arreté de vous foutre des gens, vous avez a donné le pouvoir à travers le peuple nigerien pour ameliorer leur conditions de vie mais helas on assiste qu'à des scandales de jour en jour. On a tout se qu'il faut pour être au rang des pays emergeant en Afrique, mais helas on est entouré par des incapables


hélas on est entouré par des bandits
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 sunu assurance

 

265x285 C CDM Booster Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Session extraordinaire du Parlement : Au menu, la loi de finances rectificative et celle portant réglementation des communications électroniques

22 juin 2018
Session extraordinaire du Parlement : Au menu, la loi de finances rectificative et celle portant réglementation des communications électroniques

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou a signé, hier jeudi 21 juin, un décret portant ouverture d'une Session Extraordinaire de l'Assemblée nationale.

ASSEMBLÉE NATIONALE : Exclu du MPN Kishin Kassa, le député Oumarou Tanimoune siégera désormais comme indépendant

22 juin 2018
ASSEMBLÉE NATIONALE : Exclu du MPN Kishin Kassa, le député Oumarou Tanimoune siégera désormais comme indépendant

Comme il fallait s’y attendre, le bureau politique national du MPN Kishin Kassa  a décidé d’exclure le député Oumarou Tanimoune Anna. C’est ce que confirme la notification que vient de faire...

Avenir politique incertain pour l'opposant nigérien Hama Amadou

22 juin 2018
Avenir politique incertain pour l'opposant nigérien Hama Amadou

Quel avenir pour Hama Amadou et son parti Lumana ? C'est la question qui se pose aujourd'hui. Il vient d'être déchu de son poste de député, une décision qui fait suite...

Déclaration du FDR : l’opposition tire à boulets rouge sur la CENI et remet en cause la médiation de l’OIF

20 juin 2018
Déclaration du FDR : l’opposition tire à boulets rouge sur la CENI et remet en cause la médiation de l’OIF

Déclaration du Front Démocratique et Républicain (FDR) du mercredi 20 juin 2018 Chers Concitoyens ; Il y a de cela plus de deux ans que Issoufou Mahamdou, à travers un hold-up...

Allocution de SEM Issoufou Mahamadou à l'ouverture du Conseil d’Administration du Programme Alimentaire Mondial ROME

19 juin 2018
Allocution de SEM Issoufou Mahamadou à l'ouverture du Conseil d’Administration du Programme Alimentaire Mondial ROME

Monsieur le Président du Conseil d’Administration du Programme Alimentaire Mondial, Mesdames et Messieurs les Membres du Conseil d’Administration Monsieur le Directeur Exécutif du Programme Alimentaire Mondial

Le Niger et le PAM conviennent d’élaborer et de mettre un programme conjoint pour lutter contre la pauvreté et éliminer la faim

18 juin 2018
Le Niger et le PAM conviennent d’élaborer et de mettre un programme conjoint pour lutter contre la pauvreté et éliminer la faim

Poursuivant sa visite de travail et d’amitié en Italie, le Président de la République, Chef de l’Etat SE. Issoufou Mahamadou s’est rendu hier matin au siège du Programme alimentaire mondial...