NITA Fond Site Web 675 x 240

Abdourahmane Tiani Patrice Talon

La tension entre le Niger et le Bénin ne cesse de croître. La situation liée au refus des autorités de Niamey d'ouvrir la frontière avec le Bénin ressemble à une partie d'échecs : chaque jour, les deux parties font un geste, en multipliant les déclarations fracassantes.

 

Zeyna commission0

 

Le conflit s'est aggravé lorsque l'oléoduc Niger-Bénin, un projet de plusieurs millions de dollars financé par la Chine, a été suspendu. Pour le Niger, qui a un besoin urgent de croissance économique grâce aux revenus du pétrole, la nouvelle de l'interdiction du Bénin a été un véritable coup dur.

Les autorités de Niamey tardent à renouer avec le Bénin. Au moment où la CEDEAO entendait intervenir militairement contre le Niger, Cotonou n'a pas soutenu Niamey, ce qui a refroidi les relations. Les autorités béninoises ont, à plusieurs occasions, affiché la position officielle du pays, qui s'aligne sur celle de la CEDEAO. Le Président Patrice Talon et son Ministre des Affaires Etrangères ont défendu le projet d'intervention militaire, conformément à leurs différentes prises de parole. En outre, cette idée d’intervenir au Niger a été soutenue par la France. Étant donné que Patrice Talon soutient traditionnellement la ligne stratégique de Paris, cela a également ajouté à la méfiance et à la fissuration des relations entre Cotonou et Niamey.

Indigné par la décision du Bénin, le Premier ministre du Niger a organisé une conférence de presse pour expliquer les raisons pour lesquelles son pays ne s'est pas empressé d'ouvrir la frontière avec le Bénin. Selon Ali Mahamane Lamine Zeine, la frontière reste fermée pour des raisons de sécurité. « Nous avons souverainement décidé de garder notre frontière fermée avec le Bénin car sur le territoire béninois, il y a des bases françaises et sur certaines d'entre elles, on entraîne des terroristes qui doivent venir déstabiliser notre pays », a expliqué M. Zeine. A l'aide d'une carte satellitaire, il a désigné cinq zones censées abriter ces « bases » au Bénin.

 carte Niger Benin

De leur côté, les autorités béninoises ne sont pas d'accord avec ces accusations et demandent toujours l'ouverture de la frontière, si Niamey veut exporter son pétrole depuis le port de Sèmè Kpodji.

Dans cette partie d'échecs, le Niger a joué le coup suivant : selon un communiqué de presse du ministère nigérien des transports, les camions immatriculés au Bénin sont désormais exclus du transport de marchandises nigériennes dans le port de Lomé. Le bras de fer entre Niamey et Cotonou se poursuit.

Mamadou Sangaré



Commentaires

1
M L E G
1 mois ya
C'est fini la propagande, Place au travail.
Like J'aime like haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Alfonso
1 mois ya
Le Bénin tout comme le Nigeria n'a fait qu'obéir aux sanctions de la CEDEAO. En plus de la fermeture de la frontière avec le Niger, le Nigeria leur a même coupé le courant, mais on ne comprend pas tjrs pas pkoi la frontière est ouverte avec le Nigeria et pas avec le Bénin ? C'est pourtant le Nigeria qui a émis l'idée d'une intervention militaire et les réunions des chefs d'états majors se tenaient à Abuja, alors entre le Nigeria et le Bénin lequel était le plus va t'en guerre ?

Si la France devait attaquer le Niger, n'est ce pas par le Tchad où il y a des militaires français et a des centaines de km avec le Niger ? La raison est tout ailleurs.
Like J'aime like wow 3 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Lebel
1 mois ya
La saule raison est qu'au Nigeria il n'y pas de base militaire française.
Patrice Talon est un pion de la France-Afrique tout comme watara et confrères.
Like J'aime like haha 5 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Bfest
1 mois ya
Je pense que notre premier ministre Ali Mahaman lamine zeine a répondu à cette question, nos source sont sûr, le Bénin abrite secrètement des bases de formation des terroristes...un exemple avant l'événement du 26 juillet,vous avez une fois vu des attaques dans le nord ? curieusement de nos jours même a gaya il ya des attaques.
Like J'aime like haha 3 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Domato
1 mois ya
C'est parce-que soit tu es sourd aveugle ou tu as perdu la raison. Le Nigeria dès sa prise de position sur la guerre contre le Niger sa population et les 2 chambres parlementaires ont ramené Tinubu a sursoir ce qui fut fait . Par rapport à l'électricité du Nigeria au Niger on s'est adapté par des mesures alternative. Par contre au bénin le parlement n'a rien dit de même que la population et grave plus de 2.000 camions étaient en embarquement et le bénin les a empêché de sortir camions transportant des vivres et médicaments. Si ton cerveau travaille lequel des 2 états a plus blessé le Niger. Pour ta gouverne présentement c'est la population du nord Nigeria qui est entrain de mettre pression a son gouvernement de ne pas accepter les militaires français et américains sur leur territoires.
Like J'aime like haha 4 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Kpakrip
1 mois ya
Mes frère le Président Patrice Talon et son gouvernement ont très mal faire.
Le Niger et le Bénin sont une même peuple. Moi je suis Béninois et je condamne cette action de mon pays le Bénin. Arrogance est dans les mains de notre gouvernement au Bénin. Tandis que la population pleure ils en fou. Que le tout-puissant amène la paix dans nos pays.
Like J'aime like haha 3 Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2227 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
542 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
339 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
484 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
375 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2284 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages