Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

Elections 2023 au Nigeria

La Commission électorale du Nigeria (INEC) a annoncé, mercredi soir, sa décision de reprogrammer au samedi 18 mars les élections des gouverneurs et députés locaux prévues le 11 mars. Un délai nécessaire, selon la Commission, pour achever la reconfiguration des machines utilisées lors de la présidentielle.

Zeyna commission0

L'élection des gouverneurs et des députés locaux prévue samedi au Nigeria est repoussée d'une semaine en raison d'une décision de justice jugée tardive, a annoncé mercredi 8 mars la Commission électorale (Inec). "La Commission a pris la décision difficile mais nécessaire de reprogrammer les élections des gouverneurs et des assemblées locales, qui auront désormais lieu le samedi 18 mars 2023", a-t-elle indiqué.

Un tribunal nigérian a autorisé mercredi les autorités électorales à reconfigurer les machines utilisées lors de la présidentielle, une décision trop tardive "pour que la reconfiguration puisse être achevée" à temps, a déclaré l'Inec dans un communiqué.

La Commission a également affirmé souhaiter "avoir suffisamment de temps" pour sauvegarder les données stockées sur les machines BVAS, utilisées pendant l'élection présidentielle du 25 février, entachée par des accusations de "fraudes massives" par l'opposition.

Défaillances techniques

Le scrutin a été marqué par de graves défaillances techniques et de nombreux retards dans la transmission électronique des résultats, provoquant l'ire d'une partie des électeurs. Les deux adversaires de Bola Tinubu ont contesté les résultats, dénonçant des "manipulations".

Mercredi plus tôt dans la journée, la justice avait rejeté la demande de Peter Obi et son équipe d'inspecter les machines BVAS avant leur reconfiguration. Dans son communiqué, la Commission a toutefois déclaré ne pas "être opposée à ce que les parties au litige inspectent le matériel électoral". "Elle continuera d'accorder à tous les plaideurs l'accès au matériel (...) pour poursuivre leurs affaires devant les tribunaux", a-t-elle poursuivi.

Pendant la présidentielle, de nombreux Nigérians s'attendaient à suivre la publication progressive des résultats en ligne, mais le portail en ligne a été très lent à s'actualiser. Cette lenteur a semé la confusion et la colère, bien que la loi n'exige pas que les résultats électroniques soient publiés avant la proclamation des résultats officiels.

Par le passé, les élections nigérianes ont souvent été entachées de soupçons de fraudes et d'achats de voix.

Avec AFP



Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1045 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
490 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
267 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
422 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
310 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
316 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2259 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages