jeudi 8 décembre 2022

2114 lecteurs en ligne -

fraren

Burkina Faso : A Ouagadougou, des manifestants exigent le départ de l’armée française et de l'Ambassadeur de la France

manifestation Ouaga 18 11 2022 BIS4

Au Burkina Faso, une nouvelle manifestation est en cours ce vendredi 18 Novembre 22 à Ouagadougou où plusieurs centaines de jeunes, munis de drapeaux russes et burkinabés se sont rassemblés pour réclamer « le départ de l’ambassadeur de France au Burkina Faso et celui de l’armée française ». Après une mobilisation au niveau du stade municipal, les manifestants se sont réunis devant l’ambassade de France, où ils ont bloqué l'accès la représentation diplomatique pendant plusieurs minutes, avant d’être dispersés à coup de gaz lacrymogène.

Une fois devant l’ambassade, ils ont remis un courrier, en guise de piqûre de rappel. « Après une première lettre demandant le départ de la France, nous avons à nouveau remis une deuxième lettre aujourd’hui. Une troisième sera transmise aux autorités pour demander purement et simplement le départ de la France », a déclaré Cheik Mahamoudou, un des leaders de la manifestation.

« Depuis longtemps nous avons dit que nous ne voulons plus de la France dans notre pays. C’est la France qui est la source de nos malheurs. Tous les jours on sort, mais ils sont toujours là. Mais aujourd’hui là, c’est aujourd’hui. Si la France ne bouge pas, on ne bouge pas », a martelé l’un des manifestants. 

Pour rappel, le 28 octobre dernier, plusieurs centaines de personnes avaient déjà manifesté exigeant le « départ dans un délai de 72h » de la France au Burkina Faso.

manifestation Ouaga 18 11 2022 BIS4manifestation Ouaga 18 11 2022 BIS4manifestation Ouaga 18 11 2022 BIS4

.

Commentaires  

-11 #1 HALADOU HACHIMOU 18-11-2022 16:29
LA FRANCE EST L’ENNEMIE MORTELLE DU PEUPLE AFRICAIN. ELLE SUCE NOTRE SANG ET NOUS CONDAMNE A LA MISÈRE. Chaque patriote du continent doit se donner pour mission de lutter sans relâche contre nos oppresseurs multiséculaires que sont les Français et contribuer à l’effondrement du système néocolonial qui nous maintient en esclavage.

Nous ne devons avoir aucun répit tant que le dernier soldat français n'aura pas quitté la terre sacrée d'Afrique, tant que nous n'aurons pas banni le franc CFA, remplacé le français qui nous été imposé comme unique langue d'enseignement dans nos écoles par nos langues maternelles, déchiré les "accords de coopération économique" et autres contrats léonins imposés par la France, récupéré le contrôle total de toutes nos richesses minières spoliées par la France, acquis le droit de diversifier nos partenaires internationaux sans aucun statut préférentiel donné à la France, instauré notre indépendance politique à l'ONU et bâti l’État Fédéral d'Afrique.

NOUS N'AVONS AUCUNE AUTRE AMBITION DANS CE MONDE QUE CELLE-LÀ. NOUS ALLONS SACRIFIER NOS VIES ET NOTRE TEMPS SUR TERRE À CE SEUL ET UNIQUE IDÉAL POUR LEQUEL NOTRE GÉNÉRATION EST NÉE: LAVER 5 SIÈCLES D’HUMILIATIONS, D’OPPRESSIONS MULTIFORMES, D’EXTERMINATIONS DE MASSE, DE MÉPRIS, DE RACISME, DE BRIGANDAGES ET DE CRIMES IMPUNIS.
Citer | Signaler à l’administrateur
-8 #2 Marwan 18-11-2022 17:58
Quand elle est malmenée chez les voisins maliens et burkinabé, elle prend ses aises d'occupant a Niamey et se permet même de nous menacer. Ah, si seulement la lâcheté pouvait tuer, alors le Niger serait vide de nos jours.
Citer | Signaler à l’administrateur
-10 #3 Ani 18-11-2022 20:13
Que Dieu maudit la France pour tout ce qu'elle fait aux africains
Citer | Signaler à l’administrateur
-9 #4 TOTO A DIT 19-11-2022 01:43
:-) ;-) AH!!!! WIWI!!!
Le peuple debout du Faso n'en démord du départ de cette France . : PARTEZ DONC !!!
Quand TOTO A DIT partage .... Y a quoi?? 8) :-*

C’est à coup de sifflets, de vuvuzelas et de slogans du genre "A bas la France", que de jeunes manifestants ont pris d’assaut la devanture de l’ambassade de France, réclamant hic et nunc que la France « rentre chez elle ». « Depuis longtemps nous avons dit que nous ne voulons plus de la France dans notre pays. C’est la France qui est la source de nos malheurs. Tous les jours on sort, mais ils sont toujours là. Mais aujourd’hui là, c’est aujourd’hui. Si la France ne bouge pas, on ne bouge pas », a martelé l’un des manifestants.

Rappelons que si c’est dans la soirée que le nombre de manifestants a commencé à grossir, les manifestations ont débuté depuis le matin, aux environs de 8h.

Les forces de l’ordre sont sur place pour contenir la furie des masses. Après moult tentatives de négociation avec les manifestants, leur demandant de se retirer, ils ont fini par tirer des grenades lacrymogènes pour disperser les foules qui, visiblement, s’expriment violemment en lapidant de gros morceaux de cailloux dans la cour de l’ambassade.

« Cela fait la quatrième fois que les gendarmes ont jeté du gaz, mais on est toujours là.
Quand ça va finir on va voir ce qu’ils vont faire maintenant », s’écrie un manifestant.

A suivre
Citer | Signaler à l’administrateur
-9 #5 TOTO A DIT 19-11-2022 01:46
Suite et fin
Pour l’instant, la rue n’en démord pas. Aux quatre coins de l’ambassade, les gendarmes ont placé leurs pick-up et sécurisent le périmètre. Les manifestants aussi sont aux aguets. Ils disent être prêt à tout, même à y passer la nuit s’il le faut.

« Ce qu’on veut seulement c’est que la France dégage ! »
Citer | Signaler à l’administrateur
-11 #6 Sani Saley 19-11-2022 04:14
Merci les burkinabes. Battez vous pour votre independence et chassez ces terroistes de nos pays
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #7 Mimétisme 19-11-2022 10:15
Ce que font les autres ne nous regarde pas. En particulier ce que font les burkinabé et maliens. Ils ne seront jamais un exemple pour nous nigériens.
Lorsque nous nous battons contre nos rébellions et autres, le petit blaise attisait le feu. Comprenez ce que je dis. Nous avons aidé les maliens mais en retour ils nous ont insulté etc....
Le Niger est libre de construire ses partenariats avec qui lui semble sans s'en prendre à aucuns de ses anciens partenaires. Voilà c'est clair.
L'arrogance, l'insolence et le mensonge ou le déni vont conduire ces pays en dans l'abysse.
Citer | Signaler à l’administrateur
-9 #8 Marwan 19-11-2022 12:05
Citation en provenance du commentaire précédent de Mimétisme :
Ce que font les autres ne nous regarde pas. En particulier ce que font les burkinabé et maliens. Ils ne seront jamais un exemple pour nous nigériens. ...


Voila qui est bien dit. Nous nigériens sommes en effet trop lâches, égoïstes, cupides et hypocrites pour prendre exemple sur les fiers valeureux burkinabés et maliens.

Court te cacher petit dans ton berceau. La lutte c'est pas pour les enfants.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #9 Hamidou 19-11-2022 12:44
Je constate que Nabot Itté et les trolls de l'ambassade de France sont mobilisés pour donner des votes négatifs à tous ceux qui critiquent la politique française sur ce forum, comme le sont les milliers de trolls recrutés par la France sur tous les autres forums africains.

Se font-ils aussi aider du staff d'Actuniger? C'est la preuve qu'ils sont désespérés et essayent d’arrêter le tsunami avec les mains. Considérez tous ces votes négatifs comme des votes positifs car certainement le nombre de votes positifs qu'ils ont dû annuler est 10 fois plus élevé que ce que vous voyez ci-dessus. C'est une fierté pour nous. Ils nous honorent. C'est la preuve que notre lutte ne les laisse plus indifférents et qu'ils vivent dans l'angoisse permanente de voir leurs esclaves découvrir le chemin de la liberté.

Ils perdent leur temps et leur argent. Ces petites astuces de filou ne nous arrêteront pas. Nous sommes debout maintenant et nous ne nous laisserons plus jamais marcher sur les pieds par des nains prétentieux et arrogants... fussent-ils 60 millions.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #10 Hamadi 19-11-2022 12:53
Peu importe, que ces "faggots and sons of bitches" degarpillent d'ici et Itté Sylvain avec eux.Vive la fin du dictat et de l'hégemonie des blancs, vive Afrocentrisme. Allez y vous faire [mot censuré]er les negrophobes.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #11 Hamadi 19-11-2022 12:53
Peu importe, que ces "faggots and sons of bitches" degarpillent d'ici et Itté Sylvain avec eux.Vive la fin du dictat et de l'hégemonie des blancs, vive Afrocentrisme. Allez y vous faire [mot censuré]er les negrophobes.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #12 Marwan 19-11-2022 16:21
Citation en provenance du commentaire précédent de Hamidou :
Je constate que Nabot Itté et les trolls de l'ambassade de France sont mobilisés pour donner des votes négatifs à tous ceux qui critiquent la politique française sur ce forum, comme le sont les milliers de trolls recrutés par la France sur tous les autres forums africains.

Se font-ils aussi aider du staff d'Actuniger? C'est la preuve qu'ils sont désespérés et essayent d’arrêter le tsunami avec les mains. Considérez tous ces votes négatifs comme des votes positifs car certainement le nombre de votes positifs qu'ils ont dû annuler est 10 fois plus élevé que ce que vous voyez ci-dessus. C'est une fierté pour nous. Ils nous honorent. C'est la preuve que notre lutte ne les laisse plus indifférents et qu'ils vivent dans l'angoisse permanente de voir leurs esclaves découvrir le chemin de la liberté.

Ils perdent leur temps et leur argent. Ces petites astuces de filou ne nous arrêteront pas. Nous sommes debout maintenant et nous ne nous laisserons plus jamais marcher sur les pieds par des nains prétentieux et arrogants... fussent-ils 60 millions.


Tu as tout compris. J'espere que actuniger n'est pas concerne.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #13 Zero 21-11-2022 19:18
Citation en provenance du commentaire précédent de Sani Saley :
Merci les burkinabes. Battez vous pour votre independence et chassez ces terroistes de nos pays

Tu n'étais pas né quand ils ont pris leur indépendance.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com