lundi 3 octobre 2022

3314 lecteurs en ligne -

fraren

RDC : malgré sa démission, la justice s'active pour le cas Vidiye Tshimanga, ancien conseiller spécial stratégique du Président Félix Tshisekedi

vidiye tshimanga

Malgré qu'il a annoncé avoir renoncé à son poste par «obligation éthique», le parquet général près la cour d'appel de Kinshasa-Gombe a ouvert hier, lundi 19 septembre une information judiciaire à l’encontre de Vidiye Tshimanga, ancien conseiller spécial stratégique du Président Félix Tshisekedi. Mieux, le même parquet a requis de l’Agence de prévention et lutte contre la corruption (APLC) d'auditionner et d'enquêter l'ex-conseiller spécial, personnalité politique et homme d’affaires congolais sur les faits de corruption présumée en rapport avec une commission de 20% qu'il aurait négociée auprès d'une société de prétendus investisseurs dans les mines, en usant de son influence.  

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Vidiye Tshimanga, conseiller spécial en matière stratégique du Président Félix-Antoine Tshisekedi a démissionné de son poste le 16 septembre. Cette démission fait suite à la publication d’une enquête du journal suisse Le Temps publiée le 15 septembre en partenariat avec le consortium d’investigation OCCRP. Elle décrivait comment Vidiye Tshimanga, conseiller stratégique du président de la République démocratique du Congo (RDC), proposait ses services – rémunérés – à de pseudo-investisseurs dans les mines du pays. Le scandale provoqué par les vidéos filmées en caméra cachée l’a contraint à la démission le 16 septembre.

 

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com