lundi 8 août 2022

2907 lecteurs en ligne -

fraren

Mali: l'armée annonce l'interpellation de plusieurs présumés terroristes dont 3 ressortissants européens

FAMa 600x375

Dans son dernier communiqué sur le bilan des opérations militaires, l'état-major des forces armées maliennes (FAMa) vient d'annoncer la neutralisation de plusieurs présumés terroristes ainsi que la saisie d'importants matériels. Parmi les suspects interpellés, "trois ressortissants européens", le 10 avril dernier à Diabaly, à quelques 300 kms au nord-ouest de Bamako.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Dans le communiqué daté du 12 avril 2022, l'état-major des FAMa ne donne pas l'identité des "trois ressortissants européens" sur les cinq (05) suspects interpellés le dimanche 10 avril dernier à Diabaly, une localité situé à quelques 300 kms au nord-ouest de Bamako. «Le détachement FAMa  de Diabaly a procédé à l’interpellation le 10 avril 2022 de cinq suspects, dont trois ressortissants européens», peut-on juste lire dans le communiqué relatif au dernier bilan des opérations militaires en cours dans le pays.

communique Etat Major mali 12 04 2022

Cette annonce qui est accompagnée d'une précision qui n'est pas passée inaperçue et va certainement faire des vagues, intervient en pleine tensions entre Bamako et les pays européens. En début de semaine, les 27 pays membres de l'Union européenne (UE) ont annoncé leur décision de suspendre leurs missions d'entrainement et de formation au profit des forces de défense et de sécurité malienne (EUCAP Sahel Mali et EUTM Mali). La principale raison selon le chef de la diplomatie européenne, Josep Borell, c'est l'absence de "garanties nécessaires" de la part des autorités de transition de Bamako.

Les tensions entre Bamako et Bruxelles se sont exacerbées ces derniers temps dans le sillage de la brouille entre les autorités françaises et les autorités de transition malienne, ce qui a conduit au retrait des soldats de l'opération française au Sahel Barkhane ainsi que ses alliés européens de la force Takuba. Désormais, c'est le maintien des soldats européens dans la force onusienne, la MINUSMA, qui est en suspens en attendant une décision de l'UE dans les prochains jours.

Ce n'est pas la première fois, ces derniers temps que l'armée malienne fait cas de la nationalité de certains "chefs terroristes" qu'elle annonce avoir neutraliser sur le terrain des opérations. Il y a quelques semaines, un autre communiqué de l'état-major a fait cas de "chefs terroristes de nationalité nigérienne et burkinabé" qui ont été tués par les FAMa dans le cadre de leurs opérations militaires. Une annonce qui a été vite détournée par certains en "infox", des activités surtout maliens ayant vite le lien entre l'annonce faite quelques jours plutôt par le chef d'état nigérien Bazoum Mohamed sur la libération de "certains chefs terroristes" au nom de la paix. "Des terroristes libérés par le Président Bazoum du Niger ont été neutralisés par les forces armées maliennes", ont,  en substances, repris plusieurs commentateurs et même médias maliens, ce qui n'a évidemment jamais été prouvé.

A.Y.B (actuniger.com)

 



Commentaires  

+4 #1 TOTO A DIT 13-04-2022 18:35
:-* 8) TOTO A DIT dit des 3 terroristes européens interpellés par les FAMA, sur un lopin Africain, il faut simplement les PENDRE PAR LES TESTICULES, pour leur sortir tous les vers par les narines afin qu'ils expliquent comment ils se sont retrouvés en Afrique pour tuer des AFRICAINS, et n'eussent qu'ils ont été pris la main dans le sac, les media de propagande europee
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 TOTO A DIT 13-04-2022 18:49
TOH ! :eek: :o
Un glitch technique....
TOTO A DIT disait, il faut bien les torturer ces salauds pour qu'ils disent qui les envoient, les financent, les armes et aii finish CASTRER LES ET COUPER LEUR LES BRAS.....

Et TOTO A DIT parle sérieusement, d'aucuns peuvent le trouver sadique , violent, sauvage, n'en demeure pas que si. TOTO A DIT dirigeait une unité et qu'il pêche ces albinos terroristes c'est ce qu'il allait faire ...

Que ces machins de droit de l'homme viennent expliquer dans quell cours de droit , prérogatives sont données à des terroristes blancs de venir zigouiller des AFRICAINS sur une terre Africaine, TOTO A DIT veut voir cette disposition légale....

Si à GUANTANAMO BAY, Des Terroristes ont été manœuvrés pourquoi nz pas rebeloter au Mali.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 TOTO A DIT 13-04-2022 20:39
Sauf aussi qu'à la grande déception de TOTO A DIT, ces 3 Européens interpellés, qui s'avèrent des ALLEMANDS ont été libérés...... TOTO A DIT ne comprend pas et partage....
Les trois Européens suspectés de “terrorisme” interpellés par l’armée malienne sont des Allemands membres d’une ONG présents dans le cadre d’un jumelage et ont été relâchés, a-t-on appris mercredi de source diplomatique européenne et auprès du ministère allemand des Affaires étrangères.

“Les trois personnes interpellées par l’armée malienne sont des Allemands membres d’une ONG, présents au Mali dans le cadre d’un jumelage”, a affirmé à un responsable diplomatique européen sous couvert d’anonymat.

“Je vous confirme que trois ressortissants allemands ont été arrêtés ce week-end à Diabaly. L’ambassade (à Bamako) a été en contact avec eux et leur a fourni une assistance consulaire. Tous ont été relâchés et se portent bien”, a affirmé mercredi un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, Christofer Burger, lors d’une conférence de presse. Il a ajouté que les trois Allemands n’étaient “pas dans le cadre d’une mission officielle allemande”, sans plus de détail.

L’annonce de leur arrestation est intervenue alors que la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock se trouve depuis lundi soir au Mali.

A suivre...
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 TOTO A DIT 13-04-2022 20:42
Suite et fin
Elle doit notamment y rencontrer le chef de la junte militaire, le colonel Assimi Goïta, au moment où Berlin envisage de retirer ses soldats du pays.

L’armée malienne a annoncé mardi soir dans un communiqué l’interpellation le 10 avril “de 5 suspects dont 3 ressortissants européens” lors d’opérations anti jihadistes à Diabaly, une localité à environ 300 km au nord-ouest de Bamako. Le communiqué ne précisait pas l’identité de ces “suspects” européens.

Le déplacement de Mme Baerbock, prévu jusqu’à samedi, l’emmènera aussi au Niger voisin, pays clé dans le redéploiement des forces militaires internationales au Sahel. Gouverné par une junte militaire depuis août 2020, le Mali est plongé dans la tourmente depuis 2012. La propagation jihadiste, partie du nord, s’est étendue dans le pays et a gagné le Burkina Faso et le Niger voisins.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Sani saley 14-04-2022 04:50
Merci Mali d’éliminer ces terroristes européens et Leurs complices idiots comes la CEDEAO et les ignorants qu’ils arment pour tuer des innocents
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com