samedi, 22 janvier 2022
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


mobilisation peuple malien 13 01 2022

La population  malienne a massivement répondu à l’appel des autorités de transition pour une mobilisation nationale contre les sanctions des chefs d’Etat de la Cédéao et de l’UEMOA. Ce vendredi 14 janvier 2021, des dizaines de milliers de manifestants ont pris part aux meetings organisés à Bamako et dans les principales villes du pays pour aussi soutenir les autorités de transition. Parallèlement, le Président de la transition, le colonel Assimi Goita, a validé ce vendredi, le Plan de riposte nationale aux sanctions adopté par le gouvernement.

« Le peuple malien debout comme un seul homme pour dénoncer les sanctions excessives de la CEDEAO et de l’UEMOA !» : c’est l’appréciation faite par les autorités de la transition malienne de la grande mobilisation populaire de ce vendredi 13 janvier 2021. A Bamako comme dans les autres grandes villes du pays, notamment, Gao, Tombouctou, Koutiala, Ségou, Ménaka, Bougouni, Sikasso, Kayes, Mopti,… les populations ont massivement répondu à l’appel à la mobilisation lancé par le gouvernement, au lendemain de l’adoption, le dimanche dernier à Accra, des sanctions supplémentaires par les chefs d’Etat de l’organisation régionale.

mobilisation peuple malien 13 01 2022 BIS4

Dans tout le pays, l’essentiel des organisations politiques et autres associations ont pris part aux manifestations.

A Bamako, c’est une véritable marée humaine qui a pris d’assaut la mythique Place de l’indépendance située en plein centre ville. « Vive le Mali souverain », « Le peuple malien uni et fier », « Vive les autorités de la transition », « Soutien à Assimi Goita », « Non à la Cédéao et à l’ingérence de la France », sont entre autres les slogans que scandaient les manifestants ainsi que les inscriptions sur des pancartes et des banderoles.

Le Premier ministre Choguel Maiga, accompagné pour la circonstance de plusieurs membres du gouvernement, s’est rendu sur place où il a prononcé un discours et livré un message de remerciement du chef de l’Etat dans lequel il a rappelé que le Mali ne se pliera pas à aucune exigence extérieure qui va contre la volonté populaire et les intérêts du pays tout en réitérant la disposition des autorités de transition au dialogue avec les organisations régionales et internationales. Le premier ministre malien a aussi assuré les maliens que le gouvernement est en train de prendre toutes les dispositions pour atténuer les conséquences des sanctions économiques prises par les dirigeants de la Cédéao. « Nous n’avons peur que de deux choses : Dieu et le peuple malien ! » a scandé le Premier ministre Maiga sous les vives acclamations des manifestants.

Plusieurs autres personnalités et figures politiques du pays ont également pris la parole au cours de cette manifestation qui a été très suivie sur le continent. « Démonstration monstre du peuple malien » ; « le Mali reprend sa souveraineté » ; « Les maliens sont sortis massivement dans les rues pour affirmer leur souveraineté, soutenir la transition et dénoncer les sanctions de la CEDEAO », « Le message est clair : de Sikasso à Meneka en passant par Segou et Kayes, le peuple souverain du Mali est sorti soutenir les autorités de transition et dire non à la Cédéao et à la France » : tels sont quelques commentaires qu’on peut lire sur les réseaux sociaux où les images des manifestations ont été largement relayées.

mobilisation peuple malien 13 01 2022 BIS8

Plan de riposte

Ce vendredi 13 janvier dans la matinée, le Président de la transition le colonel Assimi Goita a présidé un Conseil supérieur extraordinaire de la défense nationale qui avait pour principal objectif,  de valider le Plan de riposte du gouvernement aux sanctions de la CEDEAO et de l’UEMOA tout en restant ouvert au dialogue. « Il s’agit d’un Plan qui a été annoncé immédiatement après les sanctions inhumaines et illégales prises par la CEDEAO et l’UEMOA contre notre pays, le 9 janvier 2022 », a précisé le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Porte-parole du gouvernement, le Colonel Abdoulaye Maïga.

Le ministre porte-parole du gouvernement a précisé qu’il s’agit d’un Plan exhaustif qui « essaie de prendre en compte les priorités et les préoccupations de nos populations en termes d’approvisionnement en produits de première nécessité ». Aussi, a-t-il ajouté, c’est «un Plan transversal qui comporte plusieurs composantes : des questions diplomatiques, géopolitiques, économiques et financières ainsi que des questions sociales ».

mobilisation peuple malien 13 01 2022 BIS1mobilisation peuple malien 13 01 2022 BIS2mobilisation peuple malien 13 01 2022 BIS3

mobilisation peuple malien 13 01 2022 BIS5 mobilisation peuple malien 13 01 2022 BIS7

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

 

Commentaires  

-7 #1 Attamou 14-01-2022 21:51
La volonté populaire est une réalité au Mali.
La CDEAO, L'UMEOA et les Nations Unies ne devraient pas être aveugler par les 2 dizaines de militaires maliens qui canalisent plus de 20 millions de maliens qui aspirent à leur liberté totale, à leur l'indépendance intégrale, à l'indépendance malienne tout court.
Les temps ont changés, les temps changent, les temps changeront.
Le Mali tourne une nouvelle page de l'histoire Africaine. Cela a un prix, et le DIGNE peuple du Mali est prêt à le payer.
Nous nous devons, nous Africains à la base de soutenir le peuple malien contrairement à nos chefs d'états, vassaux de l'impérialisme international.
Vive le Mali qui se libère, et qui libère l'Afrique.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #2 Rabe 14-01-2022 23:12
Après 8 ans sans succès sur le sol malien, le président français veut faire du Mali un pays d’entrainement permanent pour troupes militaires européennes contre le terrorisme en réel. Et cela prend le nom de TAKUBA qui doit prendre le relai de Barkhane. l’Afrique de l’Ouest est la partie de l’Afrique avec le plus grand nombre de dirigeants qui sont formés, formatés pour intérioriser et accepter de rester des esclaves dociles vis-à-vis de l’Europe comme un avantage.

Cet état de soumission est garanti par quatre principaux piliers que sont le Sénégal, le Liberia, la Sierra Leone et la Côte d’Ivoire.
Léopold Sédar Senghor, Houphouët Boigny ont signé avec Charles de Gaulle des accords de développement en contre parti soutenir la France sur le continent.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #3 Mai dan kulki 14-01-2022 23:24
Voilà l’exemple d’un peuple digne et courageux. Au Niger nous avons une société civile aux intestins fragiles et une opposition moribonde. C’est lamentable qu’un groupuscule de soit disant sociétés civiles viennent publiquement nous dire qu’ils sont satisfaits de leur rencontre avec le président alors que tout le monde sait que ce même président dit quelque chose et fait son contraire depuis son investiture. Il veut tout simplement les faire endormir en cette période de crise. Cette société civile n’est plus crédible aux yeux des concitoyens. Le président n’a jamais posé un acte concret qui pourrait donner l’espoir aux nigériens. Le séisme s’approche et il faut rapidement calmer la société civile. Ça ne va pas marcher. Les nigériens jugent le président sur les actes qu’il a posé pas sur les promesses. Il a toujours fait l’éloge de la France et rien au monde ne va changer sa position vis à vis de son maître. Peine perdue pour la société civile nigérienne. Honte à vous!
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #4 Danilo3 15-01-2022 09:39
Citation en provenance du commentaire précédent de Mai dan kulki :
Voilà l’exemple d’un peuple digne et courageux. Au Niger nous avons une société civile aux intestins fragiles et une opposition moribonde. C’est lamentable qu’un groupuscule de soit disant sociétés civiles viennent publiquement nous dire qu’ils sont satisfaits de leur rencontre avec le président alors que tout le monde sait que ce même président dit quelque chose et fait son contraire depuis son investiture. Il veut tout simplement les faire endormir en cette période de crise. Cette société civile n’est plus crédible aux yeux des concitoyens. Le président n’a jamais posé un acte concret qui pourrait donner l’espoir aux nigériens. Le séisme s’approche et il faut rapidement calmer la société civile. Ça ne va pas marcher. Les nigériens jugent le président sur les actes qu’il a posé pas sur les promesses. Il a toujours fait l’éloge de la France et rien au monde ne va changer sa position vis à vis de son maître. Peine perdue pour la société civile nigérienne. Honte à vous!


Il faut d’abord bien comprendre ce qu’il se passe derrière ces manifestations payées par la junte. C’est plutôt au Mali que les gens sont arrosés à coup de l’ar Public pour manifester, insulter et tabaster des présidents. Honte à eux !
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #5 Mamou 15-01-2022 10:26
#4 Danilo3 15-01-2022 09:39

Honte plutot a toi, le premature avorton. C'est a cause des bons a rien comme toi que rien n'est plus possible dans ce pays ou une clique malhonnête et malfaisante fait la pluie et le bon temps quand des millions d'autres croupissent dans une misere abjecte.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #6 Danilo3 15-01-2022 10:42
Citation en provenance du commentaire précédent de Mamou :
#4 Danilo3 15-01-2022 09:39

Honte plutot a toi, le premature avorton. C'est a cause des bons a rien comme toi que rien n'est plus possible dans ce pays ou une clique malhonnête et malfaisante fait la pluie et le bon temps quand des millions d'autres croupissent dans une misere abjecte.


Renseignes toi avant de montrer ta profonde ignorance et limites en insultant. Tu fais pas mieux que ces moutons maliens qui soutiennent une junte avide de pouvoir, qui ne respecte rien comme parole donnée. Je le répète c’est une manifestation payée à coup de millions sur fonds du contribuable. Rien avoir avec une prétendue révolution. J’’ai des amis dans ce pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #7 Paf 15-01-2022 11:01
Je rappelle que lorsque le convoi français est passé à Tera comme naguère boulet et chanoine,il a pu entrer tranquillement au Mali.Aucune protestation là bas.
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #8 Nigérien 15-01-2022 12:05
La CEDEAO aide les terroristes et leur maître qu’est la France et non le peuple Malien. Ils n’arrivent jamais à aider aucun pays des invasions étrangères mais sont prêts à mettre un pays africain à genou à la demande de leurs maîtres occidentaux. Tas des traîtres et des inconscients. Vive le Mali libre et indépendant.
Le Mali se battra pour son indépendance malgré l’opposition de la France et de la CDEAO.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #9 Danilo3 15-01-2022 12:19
Citation en provenance du commentaire précédent de Nigérien :
La CEDEAO aide les terroristes et leur maître qu’est la France et non le peuple Malien. Ils n’arrivent jamais à aider aucun pays des invasions étrangères mais sont prêts à mettre un pays africain à genou à la demande de leurs maîtres occidentaux. Tas des traîtres et des inconscients. Vive le Mali libre et indépendant.
Le Mali se battra pour son indépendance malgré l’opposition de la France et de la CDEAO.


Assumes bien ta nationalité malienne !
Si vous êtes capable d'organiser des assises nationales sur presque tout votre pays comme vous le dites et de manifester pour soutenir une junte qui veut s'accrocher au pouvoir pour 6 ans et 6 mois , pourquoi ne pas organiser ces élections dans les mêmes conditions.
Du n'importe quoi ! Vous rusez avec vos partenaires qui vous ont bien compris.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #10 Mai dan kulki 15-01-2022 15:45
Il faut d’abord bien comprendre ce qu’il se passe derrière ces manifestations payées par la junte. C’est plutôt au Mali que les gens sont arrosés à coup de l’ar Public pour manifester, insulter et tabaster des présidents. Honte à eux !
Il faut aussi arroser les nigériens à coups des milliards pour une marche de soutien au régime actuel pour comparer et comprendre que le peuple malien est derrière le colonel. Même dans le rêve ton président ne va pas rassembler autant des personnes. Le Niger a trop souffert pour continuer à soutenir ces indélicats.
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #11 iggns20202780 15-01-2022 15:51
merci menaka .
merci a tous les choffeur .
merci'assimi .
merci chiguel.
merci adama .
merci dicko .
merci actuniger .
merc le mali.
merci les maliens .
vous etes les meilleurs.
Citer | Signaler à l’administrateur
-9 #12 la douane au mali 15-01-2022 15:58
pourait elle s'accorder sur les tarifs de dedouanement avec les pays alentour constituant un grand potentiel d'echange.
je trouve que pour les importateur , un tracteur agricol peut etre transferer sans taxe dans certaine zone .
qu'en est il au mali .
bien sur je suis le premier interesser car j'exploite 8000 hectares en zone office du niger .
j'ai beaucoup de mal avec la qualiter chinoise
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #13 Nigérien 15-01-2022 20:31
Citation en provenance du commentaire précédent de Danilo3 :
Citation en provenance du commentaire précédent de Nigérien :
La CEDEAO aide les terroristes et leur maître qu’est la France et non le peuple Malien. Ils n’arrivent jamais à aider aucun pays des invasions étrangères mais sont prêts à mettre un pays africain à genou à la demande de leurs maîtres occidentaux. Tas des traîtres et des inconscients. Vive le Mali libre et indépendant.
Le Mali se battra pour son indépendance malgré l’opposition de la France et de la CDEAO.


Assumes bien ta nationalité malienne !
Si vous êtes capable d'organiser des assises nationales sur presque tout votre pays comme vous le dites et de manifester pour soutenir une junte qui veut s'accrocher au pouvoir pour 6 ans et 6 mois , pourquoi ne pas organiser ces élections dans les mêmes conditions.
Du n'importe quoi ! Vous rusez avec vos partenaires qui vous ont bien compris.


Notre priorité n’est pas les élections, c’est de reconquérir notre territoire d'abords, chasser les terroristes et leurs maîtres les Français, et ensuite les elections. A quoi servent ces élections truqués qui se passent en Afrique alors que notre souveraineté est menacé. Vous voulez les élections pour mettre à la tête du Mali votre larbin.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #14 Danilo3 15-01-2022 22:06
Citation en provenance du commentaire précédent de Nigérien :
Citation en provenance du commentaire précédent de Danilo3 :
Citation en provenance du commentaire précédent de Nigérien :
La CEDEAO aide les terroristes et leur maître qu’est la France et non le peuple Malien. Ils n’arrivent jamais à aider aucun pays des invasions étrangères mais sont prêts à mettre un pays africain à genou à la demande de leurs maîtres occidentaux. Tas des traîtres et des inconscients. Vive le Mali libre et indépendant.
Le Mali se battra pour son indépendance malgré l’opposition de la France et de la CDEAO.


Assumes bien ta nationalité malienne !
Si vous êtes capable d'organiser des assises nationales sur presque tout votre pays comme vous le dites et de manifester pour soutenir une junte qui veut s'accrocher au pouvoir pour 6 ans et 6 mois , pourquoi ne pas organiser ces élections dans les mêmes conditions.
Du n'importe quoi ! Vous rusez avec vos partenaires qui vous ont bien compris.


Notre priorité n’est pas les élections, c’est de reconquérir notre territoire d'abords, chasser les terroristes et leurs maîtres les Français, et ensuite les elections. A quoi servent ces élections truqués qui se passent en Afrique alors que notre souveraineté est menacé. Vous voulez les élections pour mettre à la tête du Mali votre larbin.


Les alpha, att et ibk sont donc élus par les autres : français et cedeao :lol:
Toujours le même discours c'est la faute aux autres. Discours haineux etc....
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #15 Danilo3 15-01-2022 22:19
A l'attention des vrais nigériens, faites très attention sur ce site où des étrangers interviennent avec des pseudos proches de l'environnement nigériens pour insulter les vrais nigériens.
A bon entendeur salut.
Ce type avec le pseudo " nigérien " est un malien qui vient "insulter " ou emmerder les nigériens avec leur histoires de peuples dignes etc.....alors que nous savons tous que l'argent et des sacs de riz ont circulé pour pousser les gens dans les rues. Rien à voir avec une vraie révolution comme les grosses gueules hurlent partout sur les réseaux sociaux pour nous baratiner. Ça marche pas comme ça. Assumez vos fautes dans la situation de votre pays, point barre. Arrêtez de pleurnicher. Vous êtes prêts à mettre les gens dans la rue pour qq sacs de riz, mais incapables de défendre un seul village. C'est désespérant.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #16 TOTO A DIT 15-01-2022 22:34
Quand nonobstant le dit embargo, la Russie, la Chine, la Mauritanie, la Turquie, la Guinée, l'Éthiopie,.....entre autres , décident de pas ne suivre cette injustice illigetime de la CEDEAO en maintenant leur vol vers Bamako, moins d'une semaine, WOILA que la France a travers son Air France fait du RÉTROPÉDALAGE ,en disant renégocier leur plan de vol vers le Mali : BANDIT SALAUD .... qui vous a dit ?

Et quand les quelques compagnies aériennes de la C'EST DAOH deviennent les dindons de la farce pour leur manque à gagner... La France leur fait des pieds au nez. :P
.Quand cette hypocrite et merdique France redécide de ravaler sa vomissure et quand TOTO A DIT partage , aller à la ligne n'est pas forcé Ooooo...
Selon un document signé de l’Agence nationale de l’aviation civile du Mali, Air France a renégocié la reprise de ses vols sur Bamako, avec l’accord des autorités maliennes. L’authenticité du document datée du 13 janvier 2022 n’a pas fait l’objet de démenti.

La compagnie française Air-France a jugé bon de renégocier ses heures de vol entre la capitale française et la capitale malienne.

Pour contourner les sanctions de la CEDEAO, Air-France opèrera désormais des vols directs en aller-retour entre la capitale française et Bamako.

Les vols avec escale à Ouaga ou Abidjan ou encore Dakar sont exclus des plans de vols de Air-France le temps que la CEDEAO lève ses sanctions.

A suivre...
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #17 TOTO A DIT 15-01-2022 22:46
Suite et fin
La ligne Paris-Bamako est l’une des plus lucratives du groupe Air-France KLM en direction de l’Afrique, selon de nombreux observateurs.

Les commentaires vont bon train notamment sur les réseaux sociaux après la diffusion du document de l’aviation civile malienne.

« Pendant que Air Côte d’Ivoire, Air Sénégal et Air Burkina, en bons toutous du colon, ont fermé leurs dessertes du Mali et perdent leur chiffre d’affaire, Air France a renégocié chap chap la reprise de ses vols sur Bamako…« , a commenté Nathalie Yamb, femme politique, activiste et militante suisso-camerounaise installée en Côte d’Ivoire.

Et TOTO A DIT aussi dit que les Africains décident de boycotter la compagnie air FRENCHIE, pour celles la mêmes qui ont accepté de les epauler quand d'aucuns accepter de les saboter , abandonner.....et ces compagnies aériennes sœurs et amis TURKISH AIRLINES, ETHIOPIAN AIRLINES, AIR MAURITANIA .....entre autres .....

Et qui n'est pas content... N'est ce pas son problème OOOOOOOOOO :P :P : il peut péter autant qu'il veuille, le Navire du Maliba avec son Commandant in Chief Assimi GOITA et son Copilote CHOGUEL MAÎGA , est en marche ..... PEEWWWW ....... PEEWWWW ..... prochaine destination .....
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #18 TOTO A DIT 15-01-2022 23:45
:sigh: :sigh: 8) :-* Quand le Professeur Sanoussi Bamani, acteur du mouvement démocratique affirme : «Il est impossible de tenir les élections en février 2022 et on doit être très ferme avec nos partenaires»....
Et que TOTO A DIT partage ......aller à la ligne demeure une option OOOOOOOO ......


.Ophtalmologiste de profession (retraité de l’IOTA et de la Faculté de médecine) et politique à ses «heures perdues», Pr. Sanoussi Bamani est un acteur du Mouvement démocratique malien. Il est en effet membre fondateur de l’ADEMA Association et de l’Adema PASJ ainsi que membre fondateur des Fare Anka Wuli (Forces Alternatives pour le Renouveau et l’Emergence). Mais dépité par la gouvernance du pays, comme beaucoup d’acteurs anonymes du Mouvement démocratique, il a pris ses distances de la scène politique. N’empêche que ce professeur émérite demeure un observateur averti de l’évolution du pays. Dans cet entretien, il nous livre son analyse sans complaisance de la démocratie, de la gouvernance politique, de la transition en cours, de l’insécurité, des relations franco-maliennes…

Interview ! Le Matin : Nous avons l’impression ces dernières années que vous vous êtes volontairement mis à l’écart de la vie politique active.

Est-ce juste?

Sanoussi Bamani : Je reste toujours un militant de la cause du Mali qui reste ma passion.
Impossible de rester à l’écart de la vie politique
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #19 TOTO A DIT 15-01-2022 23:54
Suite 1
quand son pays est attaqué de l’intérieur et de l’extérieur..

Qu’est-ce qui explique ce choix de prendre une distance avec la vie politique ?

Avec l’arrivée de IBK au pouvoir en 2013, je ne me reconnaissais plus dans la politique menée par lui et ses partisans. Le parti FARE avait décidé d’être dans l’opposition au cas où son candidat ne serait pas élu président. Je me sentais à l’aise dans l’opposition et j’ai passé 7 ans dans l’opposition pour combattre ce régime qui venait de s’installer grâce à la mansuétude de la junte militaire dirigée par Amadou Haya Sanogo et à l’immixtion des leaders religieux dans le jeu politique. Dans nos sociétés, la place naturelle des religieux est d’être au-dessus de la mêlée et d’arbitrer le jeu politique. Hélas, on a vu le résultat de ce compagnonnage IBK-Junte militaire-«Sabati 2012» qui a mené le Mali dans l’abîme.

Certains analystes pensent que notre pays en est là aujourd’hui parce que des intellectuels vertueux comme vous se sont éloignés de la politique ?

Beaucoup de cadres se sont éloignés de la chose politique à cause du comportement peu orthodoxe de nos hommes politiques qui se servent de la politique comme moyen d’ascension sociale en oubliant le peuple. Je comprends leur position, mais ne la partage pas. On n’a pas le droit de laisser son pays en des mains incertaines et peu vertueuses. C’est pourquoi je me bats au sein
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #20 TOTO A DIT 15-01-2022 23:58
Suite 2

de formations politiques crédibles comme les FARE qui avaient comme credo de faire la politique autrement. Le parcours de son président, Modibo Sidibé, m’a incité à le rejoindre pour la construction d’un autre Mali. Quand on veut bâtir son pays, on ne vient pas pour se servir mais pour servir sa patrie en mettant en œuvre l’idéal pour lequel on se bat depuis des années !

Depuis 2012, le Mali est confronté à une crise institutionnelle qui est en partie à la base du chaos sécuritaire. Est-ce l’échec de notre modèle démocratique ?

Le putsch de 2012 avec la venue de Amadou Haya Sanogo au pouvoir est la conséquence de la piètre qualité de la classe politique adossée à une société civile aussi politisée qu’incompétente. Notre modèle démocratique demande à être revu : les partis politiques doivent s’assumer et accepter que la majorité gouverne et que l’opposition joue son rôle de veille démocratique. Il est essentiel de revoir la concentration des pouvoirs entre les mains d’un président de la République, certes élu au suffrage universel direct, qui contrôle presque toutes les autres institutions du pays. Il faut donner plus de force aux institutions et leur donner les moyens de jouer véritablement leur rôle au lieu qu’elles soient des appendices de l’institution président de la République (PR). Les contre-pouvoirs ne fonctionnent pas correctement par la volonté
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #21 TOTO A DIT 16-01-2022 00:04
Suite 3
des PR de contrôler toutes les institutions. Les sociétés civiles, qui normalement doivent avoir une grande place dans le fonctionnement de la démocratie, se sont politisées et font la cour assidûment au pouvoir. Impossible de s’en sortir

La démocratie malienne était pourtant citée en exemple dans le monde jusqu’en 2012 ?

La démocratie malienne était effectivement citée en exemple de 1992 à 2012 !

En cela, il faut saluer la bonne tenue de la Conférence Nationale de 1992 et des élections présidentielles, législatives et municipales en plus de la vitalité du Mouvement Démocratique, acteur de la Révolution de Mars 91.

L’ADEMA et le président Alpha Oumar Konaré notamment, sont indexés dans cette situation parce que n’ayant pas pris d’actes pour consolider le processus ?

L’Adema PASJ a fait les premiers pas de la démocratie au Mali avec l’élection de Alpha Oumar Konaré comme premier président démocratiquement élu. Il a travaillé dans des conditions de départ très difficiles avec la rébellion au nord et la guérilla au sud avec l’AEEM (Association des élèves et étudiants du Mali) et une frange de l’opposition qui n’acceptait pas sa défaite. Les troubles ont continué jusqu’en 1994 et c’est à partir de ce moment que le pays a connu des moments de stabilité. Il est injuste de vouloir accabler AOK.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #22 TOTO A DIT 16-01-2022 00:09
Suite 4
dans les faiblesses de gestion de la jeune démocratie naissante. Certains veulent accabler le pouvoir de l’époque d’avoir laissé la corruption s’installer. Elle existait déjà sous GMT (Général Moussa Traoré) au sein de l’armée et de la société. Mais, il faut être objectif et reconnaître que certains cadres de l’Adema n’ont pas donné des signaux de bonne gestion des biens publics.

Et depuis 2012, le pays a du mal à mettre en place un environnement politique apaisé, consensuel… A qui la faute ?

La faute à l’argent roi qui est venu s’installer en maître absolu et a pollué l’atmosphère politique. La boulimie des hommes politiques pour l’argent sale a fini par les décrédibiliser. La corruption et la mauvaise gouvernance ont détruit ce qu’il y avait de sain dans notre société.

Aujourd’hui, les regards sont tournés vers les autorités de la transition. Etes-vous pour ou contre sa prolongation (l’interview a eu lieu avant la phase nationale des assises nationales de la refondation ?)

Il faut être objectif et reconnaître que le pays ne peut plus continuer à être géré comme il l’est. L’insécurité qui était localisée au nord a fini par métastaser au centre du pays. Il est impossible de tenir les élections en février 2022 et on doit être très ferme avec nos partenaires pour qu’ils arrêtent de mettre la pression sur les autorités de la Transition.
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #23 TOTO A DIT 16-01-2022 00:14
Suite 5
Nous refusons de faire des élections bâclées qui vont nous ramener à la case-départ, celle des coups d’état ! Mais, il ne faut pas non plus que la Transition s’éternise. Raisonnablement on peut prolonger d’une année, jusqu’en 2023 .

Selon vous, quelles doivent être les priorités absolues pour les autorités de transition ?

Pour moi, les priorités absolues de la Transition doivent être de ramener la sécurité sur toute l’étendue du territoire en relisant l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale qui nous a été imposé et en donnant les moyens humains, matériels à notre armée pour mener cette mission. La lutte implacable contre la corruption doit permettre de modeler un nouvel homme politique malien .

Malgré les efforts consentis et la présence de plusieurs forces internationales alliées, l’insécurité s’étend progressivement à tous les pays. Que préconisez-vous pour l’enrayer et stabiliser le pays ?

Pour enrayer l’insécurité, l’expérience que nous vivons depuis 2013 avec l’arrivée de Barkhane, de la Minusma n’est pas la panacée : depuis 8 ans et les moyens colossaux injectés, l’insécurité s’est étendue vers le centre. Cet échec doit amener le Mali à revoir son partenariat et à chercher d’autres partenaires qui lui permettront d’avoir des équipements adaptés. Il faut donner les moyens à notre armée d’assurer ses missions régaliennes de défense du territoire.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #24 TOTO A DIT 16-01-2022 00:20
Suite 6 et fin
Le combat contre le terrorisme divise aujourd’hui les autorités maliennes et françaises avec des accusations de trahison de part et d’autre. Une rupture avec la France est-elle dans l’intérêt du Mali ?

Je souhaite que le Mali conserve son partenariat avec la France dans le respect mutuel. La pression exercée par la France sur le Mali pour lui imposer certains partenariats et récuser d’autres est inacceptable. Il faut que la France comprenne que l’intérêt du Mali prime et notre souveraineté ne peut être remise en cause par qui que ce soit !

Que doit-on privilégier à l’avenir dans les relations franco-maliennes voire franco-africaines ?

L’intérêt du Mali et de l’Afrique c’est de nouer un partenariat gagnant-gagnant basé sur la fin de la France-Afrique, du F CFA.

La jeunesse africaine est maintenant très politisée et consciente de ses missions et devoirs. Elle refuse l’asservissement de ses dirigeants.

Quel est votre vœu pour 2022 ?

La paix, la sécurité sur toute l’étendue du territoire, la maîtrise de notre sol et de notre sous-sol et des dirigeants qui aient souci du bien public en luttant farouchement contre la corruption.

Et 8)
Et.... :-* Quelqu'un t'a t il forcé à lire.....? :zzz :zzz :zzz
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #25 TOTO A DIT 16-01-2022 00:38
:D :lol: Même si vous zappez TOTO A DIT, n'oubliez pas de retenir ce message du Doyen Professeurs. :
"Quand on veut bâtir son pays, on ne vient pas pour se servir mais pour servir sa patrie en mettant en œuvre l’idéal pour lequel on se bat depuis des années"

Pour dire Ooooo la politique n'est pas un fond de commerce où même les fonds de la défense nationale sont MANGÉS entre escrocs couillons d'État et chenapans margouillats avec comme message ARABAA....partageons....pour les militaires ....ils peuvent se faire massacrer même avec des armes inadéquats et munitions défectueuses.....quand ces TERRORISTES financiers font la fête et continuent à narguer le bas peuple sous leur Jetwiste ( justice ) Sous cap.... à ordre....
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #26 Zarathoustra 16-01-2022 07:47
Revenez dans un mois quand les pénuries auront commencer a se faire sentir, cette manifestation ne mobilisera même pas une poignée de maliens. Assimi Goita et ses camarades doivent très rapidement trouver une occasion de retourner a la table de négociation au risque de se voir lyncher par ces mêmes badauds qui les applaudissent aujourd'hui. A bon entendeur, Salut.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #27 Nigérien 16-01-2022 22:09
Citation en provenance du commentaire précédent de Danilo3 :
Citation en provenance du commentaire précédent de Nigérien :
Citation en provenance du commentaire précédent de Danilo3 :
Citation en provenance du commentaire précédent de Nigérien :
La CEDEAO aide les terroristes et leur maître .


Assumes bien ta nationalité malienne !
Si vous êtes capable d'organiser des assises nationales sur presque tout votre pays comme vous le dites et de manifester pour soutenir une junte qui veut s'accrocher au pouvoir pour 6 ans et 6 mois , pourquoi ne pas organiser ces élections dans les mêmes conditions.
Du n'importe quoi ! Vous rusez avec vos partenaires qui vous ont bien compris.


Notre priorité n’est pas les élections, c’est de reconquérir notre territoire d'abords, chasser les terroristes et leurs maîtres les Français, et ensuite les elections. A quoi servent ces élections truqués qui se passent en Afrique alors que notre souveraineté est menacé. Vous voulez les élections pour mettre à la tête du Mali votre larbin.


Les alpha, att et ibk sont donc élus par les autres : français et cedeao :lol:
Toujours le même discours c'est la faute aux autres. Discours haineux etc....


Tu as raison c’est notre faute de laisser les terroristes et leur maîtres s’installer chez nous et foutre le bordel. En 8 ans que la France est au Mali, le terrorisme a augmenté exponentiellement et le Mali a perdu Son territoire. Tu as raison c’est notre faute, on aurait du savoir qu’ils sont le problème et non la solution.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #28 Nigérien 16-01-2022 22:12
Citation en provenance du commentaire précédent de Danilo3 :
A l'attention des vrais nigériens, faites très attention sur ce site où des étrangers interviennent avec des pseudos proches de l'environnement nigériens pour insulter les vrais nigériens.
A bon entendeur salut.
Ce type avec le pseudo " nigérien " est un malien qui vient "insulter " ou emmerder les nigériens avec leur histoires de peuples dignes etc.....alors que nous savons tous que l'argent et des sacs de riz ont circulé pour pousser les gens dans les rues. Rien à voir avec une vraie révolution comme les grosses gueules hurlent partout sur les réseaux sociaux pour nous baratiner. Ça marche pas comme ça. Assumez vos fautes dans la situation de votre pays, point barre. Arrêtez de pleurnicher. Vous êtes prêts à mettre les gens dans la rue pour qq sacs de riz, mais incapables de défendre un seul village. C'est désespérant.


Mais too aussi tu n’es pas nigérien. Tu es français, tu crois qu’on ne le sais pas?
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #29 Nigérien 17-01-2022 00:31
Citation en provenance du commentaire précédent de Danilo3 :
Citation en provenance du commentaire précédent de Mai dan kulki :
Voilà l’exemple d’un peuple digne et courageux. Au Niger nous avons une société civile aux intestins fragiles et une opposition moribonde. C’est lamentable qu’un groupuscule de soit disant sociétés civiles viennent publiquement nous dire qu’ils sont satisfaits de leur rencontre avec le président alors que tout le monde sait que ce même président dit quelque chose et fait son contraire depuis son investiture. Il veut tout simplement les faire endormir en cette période de crise. Cette société civile n’est plus crédible aux yeux des concitoyens. Le président n’a jamais posé un acte concret qui pourrait donner l’espoir aux nigériens. Le séisme s’approche et il faut rapidement calmer la société civile. Ça ne va pas marcher. Les nigériens jugent le président sur les actes qu’il a posé pas sur les promesses. Il a toujours fait l’éloge de la France et rien au monde ne va changer sa position vis à vis de son maître. Peine perdue pour la société civile nigérienne. Honte à vous!


Il faut d’abord bien comprendre ce qu’il se passe derrière ces manifestations payées par la junte. C’est plutôt au Mali que les gens sont arrosés à coup de l’ar Public pour manifester, insulter et tabaster des présidents. Honte à eux !


Donc pour toi il faut payer les maline pour soutenir l’indépendance et la souveraineté de leur pays ? Quelle insulte
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #30 KAKA 17-01-2022 07:09
Citation en provenance du commentaire précédent de Danilo3 :
[quote name="Mai dan kulki"]Voilà l’exemple d’un peuple digne et courageux.

Il faut d’abord bien comprendre ce qu’il se passe derrière ces manifestations payées par la junte. C’est plutôt au Mali que les gens sont arrosés à coup de l’ar Public pour manifester, insulter et tabaster des présidents. Honte à eux !


Toi, tu dois etre un adepte de la secte rose pour tourner le dos a une manifestation de confiance a des dirigeants patriotes qui diffèrent des vassaux de la france qui sont a la tete des autres etats de la cedeao
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #31 Danilo3 17-01-2022 08:55
Citation en provenance du commentaire précédent de KAKA :
Citation en provenance du commentaire précédent de Danilo3 :
[quote name="Mai dan kulki"]Voilà l’exemple d’un peuple digne et courageux.

Il faut d’abord bien comprendre ce qu’il se passe derrière ces manifestations payées par la junte. C’est plutôt au Mali que les gens sont arrosés à coup de l’ar Public pour manifester, insulter et tabaster des présidents. Honte à eux !


Toi, tu dois etre un adepte de la secte rose pour tourner le dos a une manifestation de confiance a des dirigeants patriotes qui diffèrent des vassaux de la france qui sont a la tete des autres etats de la cedeao


Mon frère, les politiques et rose, je connais pas et je m’en fiche éperdument. Je vote même depuis plus de 20 ans.
Le jour où je recommencerai à voter c’est sûrement pour moi même.
Pour l’auâtre qui pense que je suis français. La France moi je connais, c’est d’ailleurs pas une priorité chez moi.
J’aime simplement mon pays peut être plus que toi et bcp d’autres ici car je paie mes impôts sur mes revenus tirés de mon travail. Voilà. C’est ça aimer son pays.
S’agissant du voisin mali, j’ai des amis là bas qui m’on rapporté que Choguel et les petits colonels ont acheté des gens pour marcher et insulter comme ils savent le faire.
Revenez dans qq semaines et vous verrez que les gens de Kati seulement. Renseignez-vous !!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #32 Illa 17-01-2022 15:24
Citation en provenance du commentaire précédent de KAKA :
Citation en provenance du commentaire précédent de Danilo3 :
[quote name="Mai dan kulki"]Voilà l’exemple d’un peuple digne et courageux.

Il faut d’abord bien comprendre ce qu’il se passe derrière ces manifestations payées par la junte. C’est plutôt au Mali que les gens sont arrosés à coup de l’ar Public pour manifester, insulter et tabaster des présidents. Honte à eux !


Toi, tu dois etre un adepte de la secte rose pour tourner le dos a une manifestation de confiance a des dirigeants patriotes qui diffèrent des vassaux de la france qui sont a la tete des autres etats de la cedeao

Il est soit un Francais ou un traitre qui soutient nos ennemies.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #33 Nigerien 17-01-2022 15:39
Citation en provenance du commentaire précédent de KAKA :
Citation en provenance du commentaire précédent de Danilo3 :
[quote name="Mai dan kulki"]Voilà l’exemple d’un peuple digne et courageux.

Il faut d’abord bien comprendre ce qu’il se passe derrière ces manifestations payées par la junte. C’est plutôt au Mali que les gens sont arrosés à coup de l’ar Public pour manifester, insulter et tabaster des présidents. Honte à eux !


Toi, tu dois etre un adepte de la secte rose pour tourner le dos a une manifestation de confiance a des dirigeants patriotes qui diffèrent des vassaux de la france qui sont a la tete des autres etats de la cedeao


Seul un français peut s'opposer à l'indépendance total du Mali et préfère une élection truquée et bidon qu'on partout en Afrique au detriment de la liberarion de Mali, de sa secutite et dela reconquete de son territoire. Les Farncais ont lamenttablement echoue au Mali, il est clai qu’ils sont incapable de combattre les terroristes, bien au contraire ils sont les amis de ces terroristes. Le Mali et l’afrique francophone seront libere, que tu le veuille ou pas. Vous nous enmmerdez avec vos elections, alors dis moi, est ce qu’il ya des lection au Maroc, en Arabie Saoudit, en Kuwait, etc.. mais pourtant ils sont mieux que nous. Meme nous on était mieux avant ces putains d’elections
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

BOOSTER CAN ACTU NIGER 800 800 pixels Plan de travail 1 1

Top de la semaine

Publier le 21/01/2022, 22:05
interdiction-de-la-vente-de-carburant-fraude-a-maradi-la-mesure-ne-passe-pas Les autorités de Maradi avec à leur tête le gouverneur  Chaibou Aboubacar, ont rencontré jeudi...Lire plus...
Publier le 21/01/2022, 18:18
mali-derniers-hommages-de-la-nation-a-l-ex-president-ibk-inhume-ce-vendredi-a-bamako Les autorités de la Transition ont rendu, ce vendredi 21 janvier 2022, un hommage national à...Lire plus...
Publier le 20/01/2022, 15:38
minusma-reprise-des-services-aeriens-au-mali-officiel Après plusieurs jours de suspension suite aux sanctions infligées au Mali par les chefs d’Etat de la...Lire plus...
Publier le 20/01/2022, 15:35
niger-plus-de-240-000-refugies-enregistres-dans-le-pays-representant-adjoint-du-hcr Le Représentant adjoint du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), M. Mamady...Lire plus...
Publier le 20/01/2022, 14:00
defense-promotion-des-d-officiers-des-fan-et-de-la-gendarmerie-nationaleLe Président de la République, Chef de l’Etat, SEMMOHAMED BAZOUM a signé un (1) décret portant promotion...Lire plus...
Publier le 20/01/2022, 13:45
mali-le-president-de-la-transition-confirme-la-relecture-de-certains-accords-militaires Dans le message à la nation qu’il a prononcé hier mercredi  à l’occasion du 61e anniversaire de...
Publier le 16/01/2022, 15:11
mali-l-ex-president-ibrahim-boubacar-keita-est-decede-famille L'ancien président malien Ibrahim Boubacar Keïta, qui a dirigé le Mali entre 2013 et 2020, est...
Publier le 18/01/2022, 18:53
insecurite-les-terroristes-font-regner-la-terreur-sur-l-axe-niger-burkina Dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15  janvier dernier, des individus armés venus en grand...
Publier le 20/01/2022, 13:50
mali-bamako-interdit-le-survol-de-son-territoire-a-un-avion-militaire-allemand Les autorités maliennes viennent d’interdire le survol de leur espace aérien  à un avion...
Publier le 20/01/2022, 14:00
defense-promotion-des-d-officiers-des-fan-et-de-la-gendarmerie-nationaleLe Président de la République, Chef de l’Etat, SEMMOHAMED BAZOUM a signé un (1) décret portant promotion...
Publier le 18/01/2022, 18:53
insecurite-les-terroristes-font-regner-la-terreur-sur-l-axe-niger-burkina Dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15  janvier dernier, des individus armés venus en grand...
Publier le 20/01/2022, 14:00
defense-promotion-des-d-officiers-des-fan-et-de-la-gendarmerie-nationaleLe Président de la République, Chef de l’Etat, SEMMOHAMED BAZOUM a signé un (1) décret portant promotion...
Publier le 16/01/2022, 15:11
mali-l-ex-president-ibrahim-boubacar-keita-est-decede-famille L'ancien président malien Ibrahim Boubacar Keïta, qui a dirigé le Mali entre 2013 et 2020, est...
Publier le 17/01/2022, 09:38
cominak-2-morts-et-plusieurs-blesses-suite-a-un-accident-de-travail Le samedi 15 janvier dernier, deux agents (2) sont décédés et plusieurs autres blessés suite à un...
Publier le 17/01/2022, 10:06
accident-mortel-sur-un-chantier-de-demantelement-de-l-usine-de-cominak-communique-de-presse Le samedi 15 janvier 2022, aux environs de 14 H 45, lors d’une opération sur le chantier de...

Dans la même Rubrique

Mali: derniers hommages de la nation à l’ex-président IBK, inhumé ce vendredi à Bamako

21 janvier 2022
Mali: derniers hommages de la nation à l’ex-président IBK, inhumé ce vendredi à Bamako

Les autorités de la Transition ont rendu, ce vendredi 21 janvier 2022, un hommage national à l’ex-Président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keita (IBK), décédé le 16 janvier...

Mali : Bamako interdit le survol de son territoire à un avion militaire allemand

20 janvier 2022
Mali : Bamako interdit le survol de son territoire à un avion militaire allemand

Les autorités maliennes viennent d’interdire le survol de leur espace aérien  à un avion militaire allemand transportant des soldats à destination de la base aérienne de Niamey pour un déploiement...

Mali : le Président de la Transition confirme la relecture de certains accords militaires

20 janvier 2022
Mali : le Président de la Transition confirme la relecture de certains accords militaires

Dans le message à la nation qu’il a prononcé hier mercredi  à l’occasion du 61e anniversaire de l’armée malienne (FAMA), célébré ce 20 janvier 2021, le Président de la Transition...

Burkina: après le Niger en 2021, la grippe aviaire refait son apparition dans plusieurs régions du pays

17 janvier 2022
Burkina: après le Niger en 2021, la grippe aviaire refait son apparition dans plusieurs régions du pays

Le gouvernement burkinabé a officiellement confirmé, en fin de semaine dernière, l'apparition dans le pays pour la troisième fois après 2006 et 2015, du virus de l’influenza aviaire communément appelé...

Mali : l'ex-président Ibrahim Boubacar Keïta est décédé (famille)

16 janvier 2022
Mali : l'ex-président Ibrahim Boubacar Keïta est décédé (famille)

L'ancien président malien Ibrahim Boubacar Keïta, qui a dirigé le Mali entre 2013 et 2020, est décédé dimanche à son domicile de Bamako. L'information a été confirmée par plusieurs membres de sa...

Mali : grande mobilisation populaire contre les sanctions de la Cédéao

14 janvier 2022
Mali : grande mobilisation populaire contre les sanctions de la Cédéao

La population  malienne a massivement répondu à l’appel des autorités de transition pour une mobilisation nationale contre les sanctions des chefs d’Etat de la Cédéao et de l’UEMOA. Ce vendredi...