jeudi 18 août 2022

2869 lecteurs en ligne -

fraren

Lutte contre le terrorisme : le président français confirme la mort d’Abou Walid Al Sahraoui, chef de l’EIGS

SAHARAOUI

Le président français Emmanuel Macron a confirmé tard dans la soirée du mercredi 15 septembre 2021 (heure de Niamey), la mort d’Adnan Abou Walid Al Sahraoui, chef du groupe terroriste Etat islamique au grand Sahara (EIGS). Recherché depuis des années, le tristement célèbre terroriste était à la tête du groupe qui a mené plusieurs attaques meurtrières contre des positions militaires et des civils dans la zone des trois frontières et notamment au Niger. 

 

«Adnan Abou Walid al Sahraoui, chef du groupe terroriste État islamique au Grand Sahara a été neutralisé par les forces françaises. Il s’agit d’un nouveau succès majeur dans le combat que nous menons contre les groupes terroristes au Sahel. La Nation pense ce soir à tous ses héros morts pour la France au Sahel dans les opérations Serval et Barkhane, aux familles endeuillées, à tous ses blessés. Leur sacrifice n’est pas vain. Avec nos partenaires africains, européens et américains, nous poursuivrons ce combat ». Emmanuel Macron, président français.

 



Commentaires  

+5 #1 Zomo 16-09-2021 08:40
Un larcin de moins mais qui sera vite remplace. La mort de ces anges de satan ne changent rien a la situation securitaire de nos etats. le monstre du terrorisme est deja lache et il sera difficile a rattrapper sans sacrifice enorme que les saheliens ne sont pas prets a consentir comme ce fut le cas en irak. Si meme les militaires qui sont entraines au maniement des armes et aux strategies de guerre ne veulent plus combattre par peur de la mort, alors qui va stopper ces hordes sauvages qui deferlent sur nous?
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 nige. 16-09-2021 09:05
toute incendie s'arrête quand la source est attaqué et les flammes. Un individu ne peut pas entretenu des armes, des véhicule et des hommes pendant des décennies! Dieu est grand et omniscient!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Ganigabre 16-09-2021 09:11
Ceux qui l'ont tué ce sont eux les terroristes. Ils connaissent bien ses positions. Ils disent l'avoir tué vers le mois d'août et il a fallu que le gouvernement malien soit en négociation avec des Russes pour l'annoncer comme pour montrer que leur présence est utile. Suivez mon regard, je parle bien des français hypocrites. Ils sont en sourdine avec nos enemies et nous font croire qu'ils luttent contre le terrorisme.
Aux maliens, de ne pas reculer dans leur processus d'accord avec les Russes.
Non à la déstabilisation de l'Afrique de l'ouest.
Il faut diversifier le partenariat comme la Centrafrique l'a fait avec les russes.
La souveraineté de négocier avec qui l'on veut s'arrache et donc coupons ce nombril vieillot avec les colons français.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Ali 16-09-2021 09:12
C reçu.qui sera son remplaçant? Cmt il a eté mort? Ou s situe l'endroit de ses terrorristes? Pourquoi lutte contre le terrorisme e non lutter contre les terroristes?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Mohamed 16-09-2021 09:15
Ce qui est certain, c'est qu'il est déjà en train de griller en enfer pour des tourments éternels !
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 sarki yawa 16-09-2021 09:42
Citation en provenance du commentaire précédent de Mohamed :
Ce qui est certain, c'est qu'il est déjà en train de griller en enfer pour des tourments éternels !

se du forclore mon frère, le terroriste sont connus pour tous fabricants et le larvaires d armes.
un simple paysans villageois comment ils entretenir es des groupes armes en car[mot censuré]nts en véhicules nourriture, armements.......
réfléchissons un peu pour connaitre les vrais terroristes
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Blackmarket 16-09-2021 10:30
Ils arrivent toujours à buter les anciens collaborateurs dissidents :-?
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #8 Aleyno 16-09-2021 11:37
Aucune date, aucune précision de lieu où le combat a eu lieu, juste des simples vers, l'[mot censuré] de macroni nous prenne comme des bornés. Espèce de [mot censuré] rouge.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #9 assimi wagmer 16-09-2021 15:44
Je me demande qui va le remplacer au camping moussafir de dahkla.boubacar peut etre .son frere.
ha oui , le directeur de bab el badr est le proprio de moussafir , copain de ... gantz et ... nunez belda.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #10 assimi wagmer 16-09-2021 15:57
Le resaux hydrogene [mot censuré]kebougou du mali recherche des depositaire a segou deriere la caserne , contact rrha mnla papou et mamou hotel annexe de rails routes herbes arbres hydrogene petrole diamant or de la cellule des perspectives de l'anpe segou hombori douenzta.
une machine de foration horizontal automatiser permanent est en cour de livraison par la transaharienne , non juive , d'origine RUSSE , ESCORTER PAR WAGNER en direction de sidiki kaniboulle de la librairie liberter et pieci automobille 740gle neuve turbo d.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #11 emanuelle zyklon B 16-09-2021 16:43
La societer d'enfumage , oups , d'enfournage , manu descend zyklone bi , recrute des jihadistes competent , sans moto avec emeteur dans le chassis et surtout sans adresse a l'
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #12 Sani Saley 17-09-2021 13:50
Probablement il s'est rase et retourne a Paris.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com