dimanche 2 octobre 2022

3211 lecteurs en ligne -

fraren

Situation en Guinée : le Président Alpha Condé aux mains des putschistes, le colonel Mahamady Doumbouya prend le pouvoir à la tête d’un Conseil national pour le rassemblement et le développement (CNRD)

Alpha Conde reverse par armee

Le coup d’Etat est confirmé en Guinée où ce dimanche 05 septembre après plusieurs heures de confusion et surtout d’échanges de tirs à Conakry la capitale, le colonel Mahamady Doumbouya, patrons des forces spéciales, a annoncé dans une vidéo en milieu de journée, l’arrestation du président Alpha Condé. Dans la foulée, il a annoncé la création d’un Conseil National pour le Rassemblement et le Développement (CNDR) ainsi que la dissolution de la Constitution et du gouvernement.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

L’annonce de la chute du régime d’Alpha Condé après onze (11) années au pouvoir est intervenue quelques instants après la publication d’un communiqué du gouvernement dans lequel, le ministère de la Défense nationale annonçait que « la situation est sous contrôle », après une demi-journée d’intenses combats et de confusion dans plusieurs quartiers de la capitale. « Ce dimanche, 5 septembre 2021, aux premières heures de la journée, Conakry, la capitale, a été le théâtre de tirs nourris de la part d'éléments du Groupement des Forces spéciales », avait annoncé le ministère de la Défense nationale avant de précisé que « les insurgés ont semé la peur et troublé la quiétude des paisibles populations avant de se diriger vers le centre-ville aux abords du Palais présidentiel. La Garde présidentielle, appuyée par les forces de défense et de sécurité, loyalistes et républicaines, ont contenu la menace et repoussé le groupe d'assaillants ». Et la même source de conclure que « les opérations de sécurisation et de ratissage se poursuivent pour rétablir l'ordre et la paix », tout en appelant  « les populations au calme et les invitent à la vigilance pendant toute la durée des opérations militaires ».

Quelques instants après, le nouvel homme fort du pays apparait dans une vidéo amateur dans laquelle, le colonel Mamady Doumbouya, en tenue de combat et entouré par ses hommes armées jusqu’aux dents,  affirmait que le président a été arrêté. Des images et des vidéos ont été relayées sur les réseaux sociaux et qui montraient effectivement le président Condé, hagard et silencieux,  emmené hors du palais présidentiel et encadré par des soldats armés et cagoulés qui lui donnait de « son excellence ».

A la tête du CNRD, le colonel Mahamady Doumbouya annonce les premières mesures de la junte qui a pris le pouvoir

Dans une allocution télévisée diffusée par la suite par la RTG, le patron des forces spéciales qui apparait cette fois arborant un drapeau guinéen et entouré par plusieurs soldats et officiers, annonçait véritablement la fin du régime d’Alpha Condé à qui il a reproché plusieurs griefs ayant plongé le pays dans une crise politique et socio-économique. Des griefs qui se résument, entre autre, par le non-respect de la constitution et des institutions, l’injustice sociale ou la mauvaise gouvernance et qui ont, selon le colonel Doumbouya, ont motivé la junte militaire à « prendre ses responsabilités ».

Le patron du Groupement des Forces Spéciales guinéennes (GFS) a par la même occasion annoncé la création d’un Conseil National pour le Rassemblement et le Développement (CNRD), la dissolution de la Constitution en vigueur et celle du gouvernement ainsi que la fermeture des frontières terrestres et aériennes du pays.

Dans son allocution, le chef de la nouvelle junte militaire a appelé les autres corps de l’armée à « l’unité » et aux citoyens guinéens « au calme ».

Aussitôt l’annonce de la chute de la maison Condé officialisée et malgré l’incertitude qui plane dans la ville avec les militaires positionnés dans plusieurs endroits stratégiques de la capitale, des images ont circulé montrant des populations en liesse dans certains quartiers de Conakry.

Arrivé au pouvoir en 2010, Alpha Condé, 83 ans, a été réélu en 2020 après avoir effectué deux mandats légaux selon la constitution mais après une révision controversée de la loi fondamentale.   L’opposition politique et une grande partie de la société civile réunies au sein du Front pour la défense de la constitution (FNDC) ont rejeté ce qu’ils considèrent comme « un passage en force » et organisé plusieurs manifestations qui ont fait des dizaines de morts.

Après Lansana Konté (1984-2008), Moussa Dadis Camara (2008-2010) et Sekouba Konaté (15 janvier – 21 décembre 2010), le colonel Mamady Doumbouya est le 4e  militaire à prendre le pouvoir en Guinée qui renoue ainsi avec ses vieux démons.

A.Y. Barma (actuniger.com)

  

.

Commentaires  

+2 #1 Tanko Issaka 05-09-2021 15:40
Regardez cette manière de s'asseoir devant les nouveaux maîtres des lieux. C'est un manque de respect. Il mérite être rappelé à l'ordre et à la discipline
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Tanko Issaka 05-09-2021 15:41
Citation en provenance du commentaire précédent de Tanko Issaka :
Regardez cette manière de s'asseoir devant les nouveaux maîtres des lieux. C'est un manque de respect. Il mérite être rappelé à l'ordre et à la discipline

Le mec est surpris il faut le comprendre. Il se croit toujours Président. Il n'est pas bien réveillé de son sommeil. Ca s'est passé un dimanche en plein 8H.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #3 Hum 05-09-2021 15:43
Il reste un autre vieillard de la Côte d'ivoire.
Ça va venir.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Momo 05-09-2021 15:44
ADO ou si tu préfères Alassane Dramane Ouattara, pour toi arrive aussi. Tout celui qui espère faire un 3e mandat en Afrique finira désormais ainsi.
La CEDEAO, allez vous faire foutre. On s'en fout de vos condamnations.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Heydey 05-09-2021 16:03
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin, elle se casse.
L'éternel opposant vient au pouvoir et devient dictateur. Il est tombé plus bas que terre. Il n' y aura même pas de larmes de crocodiles à lui verser. Notre Afrique va mal.
Quand aussi un ancien président se permet ici au Niger de se faire escorter par une garde présidentielle ici au Niger même. C'est la garde présidentielle qui dirige le pays alors!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 @ Maman Sayabou Issa 05-09-2021 17:19
Tu arrêtes de menacer les nigériens.

Personne n'a peur de toi parce que tu n'es qu'un tigre en papier.

Ton père ne menaçait pas nos pères, tu ne peux pas nous menacer.

Tu ne peux pas empêcher aux nigériens de parler.

Que ce qu'ils disent soit vrai ou faux, on veut les entendre.

Si ça te dérange qu'on dise que Bazoum a volé le pouvoir, eh bien tu es idiot. Parce que Bazoum a volé le pouvoir et on ne se taira pas.

Si ça t'empêche de dormir que les nigériens dénoncent que Mahamadou Issoufou, sa famille et ses partisans ont volé le Niger, eh bien tu ne dormiras pas. Nous allons toujours le dénoncer.

Moi-là, je souhaite juste que tu rentres dans mes
affaires, and you will see how I'm gonna debunk you.

You will see how I am gonna kick your ass.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 @ Maman Sayabou Issa - take 2 05-09-2021 17:43
Avant de taper sur un pauvre citoyen qui s'exprime sur un sujet qui lui tient à cœur, où étais-tu quand Bazoum a volé le pouvoir ? Où étais-tu quand Mahamadou Issoufou pillait les ressources du pays?

Où est rendu le dossier de la défense nationale ? Où sont les voleurs des argents publics ?

As-tu osé lever le petit doigt ? Qu'as-tu fait concrètement si ce n'est que menacer les nigériens qui osent s'exprimer.

Tu es une disgrâce.

@ Maman Sayabou Issa : tu incarnes toute la médiocrité de l'administration publique nigérienne.

Tu incarnes l'incompétence et la médiocrité qui caractérisent l'administration judiciaire nigérienne.

Empêcher les nigériens de s'exprimer : quelle honte de ta part !
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 @ Maman Sayabou Issa - take 3 05-09-2021 17:48
Tu as vu la posture assise et disgracieuse de Alpha Condé

Tu te rappelles de l'arrestation honteuse de Laurent et Simone Gbagbo : c'est ce qui vous attend toi, tes maîtres et les autres larbins.

Sooner or later, I guarantee you that you're gonna pay it off. Trust me.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #9 @ Maman Sayabou Issa - take 4 05-09-2021 17:58
Tu incarnes la corruption :

Toujours en train de menacer les plus pauvres et les plus faibles d'entre nous pour faire plaisir à ceux qui ont volé le pouvoir.

Ton tour viendra très bientôt . Tu verras le jour ou tes collègues ouvriront une information judiciaire contre toi pour défaillance morale, manquement à ton fudiciary duty namely : the duty of care, the duty of loyalty and the duty of obedience vis-à-vis of the Government of Niger.

Comme tous les autres tu prendras ce jour-là une mine de [mot censuré] battu. No dignity,
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 Abdou Ahmed 05-09-2021 18:07
Et puis après ce un autres Condé au pouvoir a la Merci de la France .
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 abdul 05-09-2021 21:26
voila le fruit d'une mauvaise gouvernace
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Madaoua 05-09-2021 21:49
La CE des Wawa sera un jour dirigé par militaires.
Les gens qui pensent placer des biens des peuples seront dessus.
Ah j’ai oublié qu’au Niger c’est Abba Issoufou qui dirige qui nomme les conseiller à la présidence. La justice divine sera sans pitié sur les mafia familiale le pétrole appartient au peuple j’ai oublié.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #13 weddubois 05-09-2021 22:34
L'histoire a donné raison a mon cher ISSOUF MAHAMADOU
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 TOTO A DIT 06-09-2021 01:36
:D :lol: Ne faudrait il au contraire dire qu'un putschiste ( Alpha Condé), CE CRÉTIN D'ETAT , est aux mains d'un CONTRE putschiste (lle soldat Mahamady .Doumbouya)?
Cette bête d'Etat n'avait il pas tazartché, par le tripatouillage de la constitution pour se cramponner au pouvoir et se retrouve aujourd'hui dans le questionnement de si je savais ... J'aurai dû m'inspirer de la misfortune du Soldat Tandja ( paix à son âme) et respecter les 2 mandats
Pour dire faudrait il parler légalement de COUP D'ÉTAT ou CONTRECOUP D'ETAT?
Comme le pense aussi le Dr Brahima FOMBA avec lequel TOTO A DIT est d'accord et partage ..et aller à la ligne reste choix oooooo :
COUP D’ÉTAT OU CONTRECOUP D’ÉTAT À ALPHA CONDÉ EN GUINÉE ?

La Guinée ne vivait-elle pas déjà sous le régime du célèbre coup d’Etat constitutionnel de Alpha CONDÉ, perpétré impunément à travers sa révision  inconstitutionnelle de la Constitution de Guinée?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 TOTO A DIT 06-09-2021 01:41
Suite et fin
Va- t-on  oublier, alors que cela ne date que d’hier seulement, que le coup d’Etat constitutionnel du Président Alpha CONDÉ s’inscrit parfaitement dans les standards de bannissement juridique fixés par le  Protocole de la CEDEAO et par la Charte africaine sur la démocratie et les élections, pour ne s’en tenir qu’à ces instruments juridiques de mise en quarantaine des procédés inconstitutionnels d’accès ou de maintien au pouvoir?

Ce que la CEDEAO, l’UA  et leurs Etats membres et ce que de façon générale  la  soi-disant communauté internationale, ont refusé, au mépris de leurs propres engagements  conventionnels, de condamner et surtout de sanctionner,  vient d’être corrigé  de facto , ce 5 septembre 2021, par les militaires guinéens.

Dans une large mesure,  l’indifférence  de ce  ce beau monde de  la communauté internationale à la morale démocratique de deux poids deux mesures et  cynique face à la misère démocratique du peuple de Guinée,  légitime le coup de force guinéen.

Dans le fond,  ce coup d’Etat militaire s’avère le contrecoup d’Etat  à un putschiste constitutionnel : le Président Alpha CONDÉ.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 TOTO A DIT 06-09-2021 01:48
8) :sigh: :roll: Et un éclairage est souhaité, c'est qui ce
Maman Sayabou Issa dont il est fait cas dans les post # 6 à 9 ....
TOTO A DIT ne comprend pas et cherche a comprendre..,
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 verite 06-09-2021 09:35
A Baoum Mohamed: La seule protection de ton régime et de ta personne ne pourra venir que du peuple et non des bidasses a la solde du pilleur de tombe issoufou. Alfa conde se croyait protege par une ceinture de bidasses qui ont vite rendu les armes car pas interesses de mourrir pour sauver sa peau. C'est valable pour tous ces officiers millionnaires ou milliardaires qui gravitent autour des dirigeants comme Bazoum. Si il veut etre en securite, alors qu'il se mette du cote du peuple et travaille pour lui. Point barre
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 jim 06-09-2021 10:19
Le concepteur de 1 coup KO a termine sa course dans les abîmes de la politique africaine.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 TOTO A DIT 06-09-2021 11:36
Quand le nouvel homme de Guinée, annonçait et queTOTO A DIT partage ooooooooo et depuis quand sharing devient un problème ?? Et ....... à la ligne reste un choix oooooo 8)

« la situation socio-politique et économique du pays, le dysfonctionnement des institutions républicaines, l’instrumentalisation de la justice, le piétinement des droits des citoyens, la gabegie financière […] ont amené l’armée républicaine à prendre ses responsabilités vis-à-vis du peuple de Guinée. »
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #20 Webdubois 06-09-2021 21:44
@TOTO A DIT
Attention
Attention
Attention
Un certain TOTO A DIT distille des mensonge via internet.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 Gandhi 07-09-2021 13:08
Il faut toujours savoir quitter les choses avant que les choses te quittent.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com