dimanche, 20 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


soldatstchad

Annoncé en décembre dernier à Niamey puis confirmé en janvier lors du Sommet de Pau, en France, le déploiement des soldats tchadiens dans la Zone dite des trois frontières (Niger, Mali, Burkina), va devoir encore attendre. Selon la présidence tchadienne, l’armée va concentrer pour le moment ses efforts militaires dans le bassin du Lac Tchad contre Boko Haram.

Zeyna transfert argent bis

 

Le Tchad n’enverra pas de sitôt ses soldats à la frontière entre le Niger, le Mali et le Burkina où la situation sécuritaire s’est particulièrement dégradée il y a quelques mois, avec la multiplication d’attaques terroristes meurtrières contre les positions militaires et les localités situées dans la zone dite des trois frontières (Liptako-Gourma). C’est ce qu’a confirmé la Présidence tchadienne à l’issue d’une réunion, le jeudi 19 juin 2020, avec le commandant de la force Barkhane, ainsi que plusieurs diplomates et responsables militaires des deux pays,  sur le suivi des engagements pris lors du Sommet de Pau, en janvier dernier.

« La 4ème Réunion du Comité de suivi des engagements du Sommet de Pau consacrée à la lutte contre le terrorisme au Sahel s’est tenue cet après-midi (jeudi 19 juin,NDLR) sous la présidence du Chef de l’Etat Idriss Déby Itno. Il a été question essentiellement au cours des discussions de la participation du contingent tchadien au Fuseau Centre particulièrement affecté par l’action des groupes armés terroristes. Le Tchad concentre pour l’instant ses efforts militaires autour du Lac-Tchad ». Présidence Tchadienne. 

Très attendu dans la zone, le déploiement du contingent tchadien devrait intervenir depuis fin mars dernier comme l’a confirmé à plusieurs reprises, le ministre de la Défense, le général Mahamat Abali Salah. « Le déploiement d'un bataillon tchadien dans la zone des trois frontières est attendu. Chaque pays du G5 Sahel a un bataillon déployé dans une zone. Le Tchad a un bataillon à Wour, entre la frontière Tchad-Niger. Lors du sommet de Niamey, le chef de l'État a donné son accord pour le déploiement d'un bataillon supplémentaire dans la zone des trois frontières », avait d’ailleurs rappelé le ministre tchadien à l’issue de la réunion du jeudi dernier, avant de souligner que « le bataillon était prêt, équipé. Il était arrivé à Niger lorsque les problèmes du Lac ont surgit ». Selon les explications du général Mahamat Abali Salah, « ce même bataillon est donc déployé au Lac Tchad et les problèmes du Lac Tchad ne sont pas finis. Nous leur avons dit qu'on doit d'abord juguler cette situation. Le chef de l'État également a dit que si la situation se calme et qu'on a eu l'occasion, nous pourrions éventuellement déployer un bataillon réduit ».

Le Tchad va donc continuer à concentrer ses efforts contre Boko Haram. En attendant, les armées nationales du Niger, du Burkina et du Mali vont devoir composer avec les soldats de Barkhane, qui ont intensifié depuis leurs opérations dans la zone, et ceux de la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5 Sahel) dont on attend toujours la montée en puissance.

A.Y.B (actuniger.com)

 

Commentaires  

+12 #1 hum 21-06-2020 20:37
Comme quoi une nation de savoir se defendre seule au lieu de compter sur des forces exterieures qui peuvent avoir leurs propres problemes ou agendas.
Et la priorite de l'armee tchadienne, c'est defendre le Tchad, ce qui est normal mais pas de combattre pour des pays dont leurs budgets de la defense sont detournes.
Pourquoi, un soldat tchadien doit venir mourrir dans la zone des trois frontieres pour des pays dont au sommet de l'etat, on a fait le choix d'enrichir des personnes avec le budget de l'armee que de fortier le systeme de defense militaire? :zzz :zzz
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #2 Bouba Boubacae 21-06-2020 20:40
Bien normal elle est l'armée la plus redoutable dans cette guerre imposée aux sahéliens par l'Occident et ces complices pour un pillage systématique des ressources...bonne chance vaillants soldats tchadiens et tout mes encouragements aux soldats déjà engagés sur le terrain...paix aux âmes disparues tôt ou tard le sahel sera libre grâce a vous pas grâce a l'Occident incha allah!
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #3 Abdoulrazack Mahamadou Kelessi 21-06-2020 21:35
Je pense le Président Tchadien a bien pris les choses au sérieux que de venir porter main forte aux pays comme le Mali,le Niger,et Burkina ces pays feraient mieux se ressaisir. Détourner des milliards impunément et attendre l'appui d'un autre pays.trop facile..
Assumez vos responsabilités ou le peuple agira comme au Mali.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #4 Abdou Ahmed 21-06-2020 21:44
Vraiment honteux pour les présidents du Niger Mali et Burkina ils faut attendre les présidents tchadiens pour vous aider .
Notre gouvernement Nigériens pour détourner l'argent de la défense vous êtes des pros.
Honte à vous .
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #5 Koda 21-06-2020 21:45
C'est bien normal, au moment où le Tchad avait besoin d'aide pour le lac Tchad aucuns de nous pays n'ont rien envoyés.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 MAG 22-06-2020 06:13
Bonjour, bonne chance
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #7 Tchadienplus 22-06-2020 07:11
Bien vu Début. Pas question d'envoyer des soldats tchadiens aller défendre dans des pays hypercorrompus. Que foutre dans un pays où un philosophe peut devenir ministre de la défense et de surcroît détourner des fonds destinés à défendre le pays sans qu'il soit illico en prison de haute sécurité.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Nostradamus 22-06-2020 09:16
Des 4 pays a savoir le Niger, le Tchad, le Mali et le Burkina, ce sont principalement les armees des deux premiers qui ont fait la guerre sur leur territoire national. Ce sont les armees du Nigeret du Tchad qui ont une reelle experience de la guerre. La derniere grande guerre de l'armee Tchadienne avant la guerre contre Boko Haram fut celle de fevrier 2008 contre les rebelles venus du Soudan et qui ont ete defaits. Celle du Niger date presque de la meme periode contre les rebelles Touareg soutenus par la Libye. Si aujourd'hui le Niger compte sur le Tchad pour sa securite c'est qu'entre temps beaucoup de dommages ont ete faits a dessein contre cette armee par issoufou mahamdou et sa bande qui d'entree de jeu ont choisi de casser son moral et sa fierte, la devaloriser et la purger des elements aguerris par les precedentes guerres. Ceci a commence avec l'appel au secours de issoufou lance a Francois Hollande suite a un incident autour d'un site minier du nord que les SDF auraient pu gerer sans faute mais il fallait les humilier pour mieux les aneantir et le resultat on le connait. Idriss Deby aussi le sait. Le Niger post-issoufou doit regarder cette question dans son propre interet.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Hassan 22-06-2020 10:35
Oui défait suites a l'invention de l'armée française
Qui a neutralisé la rébellion tchadien avec sa puissance aérienne...etc
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #10 Nostradamus 22-06-2020 13:35
Citation en provenance du commentaire précédent de Hassan :
Oui défait suites a l'invention de l'armée française
Qui a neutralisé la rébellion tchadien avec sa puissance aérienne...etc


Tres juste. En effet, les helicos de Sarkozy ont canarde les colonnes rebelles des freres Erdimi dans le dos facilitant le travail aux troupes terrestres conduites par Deby et son CEM qui y a laisse d'ailleurs la vie. C'est malheureusement un episode tres revelateur de l'hypocrisie malsaine de la France depuis 1990 qui appelle a la democratisation des etats le jour et soutient les dictateurs africains la nuit.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #11 Kirja 22-06-2020 14:18
Itno n'enverra plus des soldats chez des laches, qui sont preoccupes de s'enrichir que de defendre les interets de leurs peuples. Merci Itno et tous les freres tchadiens. Courage . Si les chefs des armees Tchadiennes detournaient les fonds aloues a sa defense , vous pensez quelle sera ce qu'elle est aujourdhui?
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #12 TOTO A DIT 22-06-2020 17:01
Pour le partage.
Le 9 avril, en effet estimant que son pays était « seul à supporter tout le poids de la guerre contre Boko Haram », le Président Déby a déclaré que, « à compter d’aujourd’hui, aucun soldat tchadien ne participera à une opération militaire en dehors du Tchad ".

"Déby est très remonté contre les Nigérians, qui ne font rien en relais des Tchadiens sur le lac Tchad, et frustré que les Nigériens soient dans l’impossibilité de combattre en même temps sur leurs fronts Est et Ouest "

Bien que quelques jours après la déclaration de Déby, le
Ministère Tchadien des Affaires étrangères a précisé que N’Djamena n’avait « pas l’intention de se désengager de la Force Multinationale Mixte [FMM] de la CBLT, ni de la Force Conjointe du G-5 Sahel, moins encore de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations unies pour la Stabilisation au Mali. »

Et TOTO A DIT dit que chacun assure la sécurité de son propre jardin souverain , d'abord , avant qu'une sécurité mutualisée ne soit engagée, que chacun reste constamment sur ses gardes et alerte . UNE SÉCURITÉ ASSURÉE PAR LES AFRICAINS POUR LES AFRICAINS .... d'abord....
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 niger13 23-06-2020 02:03
Citation en provenance du commentaire précédent de hum :
Comme quoi une nation de savoir se defendre seule au lieu de compter sur des forces exterieures qui peuvent avoir leurs propres problemes ou agendas.
Et la priorite de l'armee tchadienne, c'est defendre le Tchad, ce qui est normal mais pas de combattre pour des pays dont leurs budgets de la defense sont detournes.
Pourquoi, un soldat tchadien doit venir mourrir dans la zone des trois frontieres pour des pays dont au sommet de l'etat, on a fait le choix d'enrichir des personnes avec le budget de l'armee que de fortier le systeme de defense militaire? :zzz :zzz

tres bien dit mon frere.....
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 niger14 23-06-2020 02:08
Papa idriss Deby.. protege bien le tchad.. laissent les lachent, inconscients gerer leur probleme.. Papa vous avez montrer aux monde que vous un president soucieux de lavenir de son pays.. fermez meme les frontieres.. Q'ALLah vous protege et vous longue vie..
vous etes lespoir de lafrique...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 18/09/2020, 20:33
marathon-day-du-groupe-bollore-au-niger-l-edition-2020-en-solidarite-avec-les-victimes-des-inondations Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au...Lire plus...
Publier le 18/09/2020, 12:17
unicef-niger-en-fin-de-mission-la-representante-dr-felicite-tchibindat-felicitee-par-les-autorites-pour-son-travail-au-service-des-enfants Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au...Lire plus...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...

Dans la même Rubrique

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...

Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

28 août 2020
Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

A l’issue de leur second sommet extraordinaire sur la situation sociopolitique au Mali, qui s’est tenu par visioconférence ce vendredi 28 août, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont pris...