vendredi, 22 mars 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Abdoulaye Wade 2019 02 13 at 223318

Arrivé il y a une semaine dans la capitale sénégalaise, l’ancien président sénégalais a multiplié les rencontres avec des représentants de l’opposition. Mais mercredi soir, Abdoulaye Wade a réitéré ses appels à attaquer les bureaux de vote pour empêcher la tenue de la présidentielle.

La rumeur s’est répandue via un tweet de Bougane Guèye Dany, candidat du mouvement Gueum Sa Bopp, recalé à l’épreuve des parrainages et désormais soutien d’Idrissa Seck. « L’ancien président [Abdoulaye Wade] reconsidère sa position sur la présidentielle du 24 février », a-t-il écrit le 13 février, au sortir d’un entretien avec le « Pape du Sopi », dans un grand hôtel de Dakar.

« Le président Abdoulaye Wade s’est montré très réactif, très engagé. Quand nous sommes revenus sur son appel à boycotter l’élection, il m’a affirmé que c’était une vieille histoire et qu’il avait envisagé une autre option », confirmait Bougane Guèye Dany à Jeune Afrique dans l’après-midi.

Mais il n’en fut rien. Pendant la semaine qui a suivi son retour à Dakar, l’opposition s’est pressée autour d’Abdoulaye Wade. Le candidat Ousmane Sonko, l’entourage de Khalifa Sall ou encore des émissaires d’Idrissa Seck ont, tour à tour, rendu visite à l’ex-président sénégalais. Mais Abdoulaye Wade reste sur sa ligne, et refuse de donner des consignes de vote. Il l’a réaffirmé, mercredi soir, à l’occasion du comité directeur du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), devant plusieurs centaines de militants et de cadres du parti.

Propos incendiaires

« IL SUFFIT DE PRENDRE UN PEU D’ESSENCE POUR BRÛLER LA LISTE DES ÉLECTEURS. ET CE N’EST PAS UN DÉLIT »

C’est coiffé d’une chéchia rouge et accompagné de son carré de fidèles lieutenants qu’Abdoulaye Wade a traversé la haie de photographes rassemblés à l’hôtel Terrou Bi, accueilli par  les « Gorgui ! » et « Sopi ! » scandés par les quelque trois cents militants présents. À la tribune, après quelques « leçons de grammaire et de mathématiques » dispensées devant une audience amusée, le patriarche de la politique sénégalaise a martelé son intention d’« empêcher pacifiquement cette élection, trafiquée par Macky Sall ».

Mais le pacifisme revendiqué fait long feu dans la bouche de l’ex-chef de l’État, qui réitère ses propos incendiaires de la semaine précédente, à sa descente de l’avion qui le ramenait à Dakar.  « Nous décidons de nous attaquer aux bureaux de vote pour qu’il n’y ait pas d’élection. Il suffit de prendre un peu d’essence pour brûler la liste des électeurs. Et ce n’est pas un délit. Ce sont des bulletins de fraude, qui participent à un système de fraude. Ce sont les devoirs des citoyens de les détruire », a-t-il déclaré.

Gêne des militants et cadres

Si les propos d’Abdoulaye Wade ont été salués par des applaudissements dans la salle, acquise à Gorgui, de nombreux partisans reconnaissent être mal à l’aise face au jusqu’au boutisme du leader du PDS. En début de semaine, certains cadres confiaient même à Jeune Afrique – en « off » – leur décision de « prendre leurs responsabilités et d’aller voter malgré tout ». D’autres, enthousiastes à l’idée de voir l’opposition se « réveiller avec le retour du président Wade », voulaient encore croire à un retournement de la position d’Abdoulaye Wade, et espéraient une consigne de vote de sa part.

À la sortie du comité directeur du PDS, mercredi soir, l’un des militants résumait une amertume visiblement partagée dans les rangs du PDS : « Macky Sall sera le seul à bénéficier d’un boycott de l’élection. »

 

Jeune Afrique

Ajouter un Commentaire

800x800 visuel min

IMG 20190108 WA0002

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Mali : au moins 21 soldats tués lors de l'attaque d'un camp militaire par des présumés jihadistes

18 mars 2019
Mali : au moins 21 soldats tués lors de l'attaque d'un camp militaire par des présumés jihadistes

Une attaque menée contre un camp de l'armée par des jihadistes présumés au centre du Mali a fait au moins 21 morts parmi les militaires. L'opposition exhorte le président Ibrahim...

Attaques terroristes dans deux mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande : au moins 49 personnes tuées

15 mars 2019
Attaques terroristes dans deux mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande : au moins 49 personnes tuées

Quarante-neuf personnes ont été tuées et quarante-huit autres blessées dans des attaques contre deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Le tireur présumé est un Australien qui se serait inspiré de...

Algérie: Abdelaziz Bouteflika renonce à un 5e mandat et reporte les élections

11 mars 2019
Algérie: Abdelaziz Bouteflika renonce à un 5e mandat et reporte les élections

Le président algérien a annoncé ce lundi 11 mars via une lettre publiée par l'agence officielle APS qu'il renonçait à briguer un cinquième mandat et que l'élection présidentielle du 18...

Alpha Kaba: en Libye, «on nous vend comme des bêtes sauvages»

11 mars 2019
Alpha Kaba: en Libye, «on nous vend comme des bêtes sauvages»

Il a passé deux ans et demi de sa vie en Libye. Violenté, torturé, réduit en esclavage. Le journaliste guinéen Alpha Kaba raconte son expérience dans un livre intitulé « Esclave des...

Tunisie : le ministre de la santé démissionne après le décès de 11 bébés dans une maternité

10 mars 2019
Tunisie : le ministre de la santé démissionne après le décès de 11 bébés dans une maternité

La mort de onze nouveau-nés entre jeudi et mardi dans une grande maternité publique de Tunis a choqué l’opinion publique tunisienne. Le ministre tunisien de la santé, Abderraouf Chérif, a...

Aérien : en plein vol, un airbus A380 d'Air France perd un réacteur au-dessus du Niger

10 mars 2019
Aérien : en plein vol, un airbus A380 d'Air France perd un réacteur au-dessus du Niger

Un Airbus A380 d'Air France, qui effectuait la liaison Abidjan-Paris, a été contraint à faire demi-tour après la panne d'un de ses quatre réacteurs. L'un des quatre réacteurs d'un Airbus A380...