samedi, 20 octobre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

NITA Actu Niger 1 min

massacre Cameroun

Au Cameroun, les soldats impliqués dans la vidéo montrant les exécutions sommaires de deux femmes et leurs enfants dans l'extrême nord du pays auraient formellement été identifiés. Ils sont au nombre de sept, ont été mis aux arrêts et sont désormais entre les mains de la justice militaire. Cette vidéo avait circulé sur les réseaux sociaux et suscité l'émoi au niveau international. Les autorités camerounaises avaient commencé par nier son authenticité, avant d'ouvrir une enquête.

 

Le communiqué du gouvernement, signé du ministre de la Communication, donne les noms et les grades des soldats impliqués dans cette vidéo. Sept personnels militaires finalement rattrapés par leurs actes et mis à la disposition de la justice au terme d’une enquête prescrite par le président Paul Biya, précise le communiqué.

En juin 2018, la diffusion de cette vidéo via les réseaux sociaux avait suscité un grand émoi auprès du public. On y voit deux femmes, présentées comme ayant été capturées dans un assaut contre les jihadistes de Boko Haram, l’une tenant une fillette dont l’âge a été estimé entre cinq et sept ans et l’autre portant un bébé dans le dos. Elles sont conduites au bout d’une piste par des hommes en tenue militaire et sont sommées de se mettre à genoux. Les soldats recouvrent ensuite leur tête de foulards, avant de les fusiller à bout portant. Les quatre victimes sont tuées net, même le bébé.

Face à la vague d’indignation suscitée par cette vidéo, le gouvernement avait dans un premier temps vigoureusement démenti et disculpé la responsabilité d’éléments de l’armée camerounaise. Un mois plus tard, cette position n’est donc plus d’actualité, le gouvernement parle d’exactions inacceptables perpétrées par des soldats égarés.

 

 

RFI

Commentaires   

+3 #1 HS 13-08-2018 07:00
S'ils ont tué les femmes présumées appartenir à Boko Haram, on peut penser qu'ils ont peut être des preuves, mais tuer des enfants innocents est inhumain et exécrable.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 ??? 13-08-2018 11:38
c'est certainement des malades mentaux....à un moment ces militaires qui mènent le combat face à un ennemi sans pitié deviennent incontrôlables...c'est la même chose qui arrive aux militaires qui ont fait des guerres en Irak, au Vietnam, en Afghanistan etc....

j’espère qu'ils seront sévèrement puni.....
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

FONAF 2018

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi aurait été torturé puis découpé par un médecin qui écoutait de la musique

18 octobre 2018
Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi aurait été torturé  puis découpé par un médecin qui écoutait de la musique

Des détails sordides sur son possible assassinat ont fuité dans la presse turque. Chaque jour son lot de révélations dans l’affaire du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, mystérieusement disparu depuis le...

NIGERIA: une humanitaire exécutée par une faction de Boko Haram

17 octobre 2018
NIGERIA: une humanitaire exécutée par une faction de Boko Haram

C’est le gouvernement nigérian qui a annoncé la mort d'une infirmière du Comité international de la Croix rouge, lundi 15 octobre. Hauwa Leman, 24 ans, faisait partie des trois humanitaires...

ELECTIONS LOCALES EN COTE D'IVOIRE: large victoire du parti présidentiel

17 octobre 2018
ELECTIONS LOCALES EN COTE D'IVOIRE: large victoire du parti présidentiel

Après les élections municipales et régionales de samedi, les Ivoiriens connaissent le nom de leurs maires et de leurs conseillers régionaux. La CEI a achevé de proclamer les résultats complets...

Burkina Faso: raid de la force Barkhane après l'attaque d'une gendarmerie

4 octobre 2018
Burkina Faso: raid de la force Barkhane après l'attaque d'une gendarmerie

Selon un communiqué de l'état-major français, la force Barkhane a mené un raid aérien dans la nuit du 3 au 4 octobre dans le nord du Burkina Faso. L'opération faisait...

Recrudescence des attaques de Boko Haram au Tchad

30 septembre 2018
Recrudescence des attaques de Boko Haram au Tchad

  Une attaque d'éléments de Boko Haram dans la nuit de vendredi 28 à samedi 29 septembre a fait six morts sur la rive nord du lac Tchad, et dix-sept...

Migrations : la mission militaire italienne au Niger débute finalement

27 septembre 2018
Migrations : la mission militaire italienne au Niger débute finalement

La mission militaire italienne au Niger, visant à aider les autorités locales à contrôler les flux migratoires, va finalement débuter, huit mois après avoir été votée par le Parlement italien,...