mardi, 21 août 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

NITA Actu Niger 3 min

Entree camp Minusma et Barkhane Tombouctou

Une semaine après l'attaque jihadiste contre les camps de la Minusma et de la force française Barkhane à Tombouctou, de nouveaux tirs d'obus ce dimanche ont été tirés en direction de l'aéroport et d'un camp de l'armée malienne. Ces obus n'ont fait aucun dégât.

L’un des quatre obus est tombé à quelques kilomètres du camp militaire malien de Tombouctou. Les autres, loin de l’aéroport, où sont stationnés la force française Barkhane et les casques bleus de l’ONU.

Si ces tirs ont fait plus de peur que de mal, ils interviennent une semaine après la lourde attaque toujours à Tombouctou contre les camps de la mission de l’ONU et de Barkhane. Attaque revendiquée par les jihadistes du Groupe soutien aux musulmans et à l’islam (GSIM), qui avait causé la mort d'un casque bleu. Les tirs d’obus de ce dimanche seraient ainsi une manière pour les assaillants de dire « nous sommes toujours présents sur le terrain ».

Présents sur le terrain, et toujours prêts à en découdre. Les forces alliées (Barkhane, Minusma et armée malienne) prennent la menace au sérieux. « L’ennemi joue à l’invisible, procède à des attaques lâches. Nous ouvrons grandement les yeux », explique une source sécuritaire étrangère.

Sans rentrer dans les détails, la même source explique que le dispositif de sécurité est renforcé, avec un changement de stratégies. L'une de ses stratégies est d’aller chercher de plus en plus sur le terrain les jihadistes, avant qu’ils ne lancent des roquettes et obus. C’est que Barkhane a fait ce week-end dans la région de Tombouctou. Ce qui explique peut-être pourquoi les obus de ce dimanche ont été tirés à la hâte et sans précision.

Des tirs peu précis n'ayant occasionné aucun dégâts ni donc aucune panique à au sein de la population, finalement habituée à ces attaques comme l'explique cet habitant : « Heureusement, ils ne s'attaquent pas aux civils. Ils essaient de viser la base. Que voulez-vous? Les gens sont habitués à ces choses-là, ils les commentent, ils en rient même. »

RFI

 

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Présidentielle au Mali: la Cour constitutionnelle confirme la victoire d'IBK

20 août 2018
Présidentielle au Mali: la Cour constitutionnelle confirme la victoire d'IBK

La victoire d'Ibrahim Boubacar Keïta, surnommé « IBK » par la population, a été confirmée au Mali par la Cour constitutionnelle, qui a annoncé les résultats officiels du second tour de la...

Soumaïla Cissé se déclare vainqueur de la présidentielle au Mali

17 août 2018
Soumaïla Cissé se déclare vainqueur de la présidentielle au Mali

L'opposant malien Soumaïla Cissé a "catégoriquement rejeté" vendredi les résultats officiels de la présidentielle le donnant battu au second tour du 12 août, affirmant qu'il l'avait au contraire remporté face...

Présidentielle au Mali: Ibrahim Boubacar Keïta réélu avec 67,17% des voix

16 août 2018
Présidentielle au Mali: Ibrahim Boubacar Keïta réélu avec 67,17% des voix

Au Mali, le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta («IBK») remporte le second tour de la présidentielle avec 67,17% des voix. Son opposant Soumaïla Cissé obtient 32,83% des suffrages. Le taux...

Mali: le second tour de la présidentielle entaché par des violences

13 août 2018
Mali: le second tour de la présidentielle entaché par des violences

8 millions de Maliens étaient appelés à voter ce dimanche pour élire leur président. Le scrutin s'est bien déroulé dans de nombreuses localités, mais a tout de même été émaillé...

Vidéo d’exécutions au Cameroun: arrestation de 7 soldats

12 août 2018
Vidéo d’exécutions au Cameroun: arrestation de 7 soldats

Au Cameroun, les soldats impliqués dans la vidéo montrant les exécutions sommaires de deux femmes et leurs enfants dans l'extrême nord du pays auraient formellement été identifiés. Ils sont au...

Côte d'Ivoire: le PDCI se retire des discussions pour un parti unifié RHDP

10 août 2018
Côte d'Ivoire: le PDCI se retire des discussions pour un parti unifié RHDP

En Côte d’Ivoire, le PDCI, le parti d’Henri Konan Bédié a annoncé ce jeudi 9 août, son retrait du processus de mise en place du parti unifié RHDP. Ce projet...