jeudi, 16 juillet 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Etat major Burkina min 

Selon des témoins, cinq hommes armés sont sortis d’une voiture et ont ouvert le feu sur des passants avant de se diriger vers l’ambassade…

Panique dans le centre de Ouagadougou. Des attaques armées étaient en cours ce vendredi matin dans le centre de la capitale du Burkina Faso, notamment près del'ambassade de France et de l’état-major des armées, selon un correspondant de l’AFP et des témoins.

Zeyna transfert argent bis

Cinq hommes armés sont sortis d’une voiture et ont ouvert le feu sur des passants avant de se diriger vers l’ambassade, selon des témoins. D’autres témoignages ont fait état d’une explosion  près de l’état-major des armées et de l’Institut français, à environ un kilomètre de là, toujours dans le centre de la capitale burkinabè.

Des échanges de tirs intenses

Un correspondant de l’AFP sur place a entendu des échanges de tirs intenses et vu un véhicule, celui des assaillants selon des témoins, en feu sur la chaussée. Des unités de gendarmerie et de l’armée se déployaient sur les lieux, a également constaté ce correspondant.

Des journalistes sur place ont tweeté des photos montrant un panache de fumée en plein centre de Ouagadougou.

L’ambassadeur de France appelle les Français à « rester dans un endroit sûr »

Nommé envoyé spécial de la France pour le Sahel, le diplomate Jean-Marc Châtaigner a qualifié les événements à Ouagadougou « d’attaque terroriste », sur Twitter. Il a appelé les Français à la « prudence absolue » et à « rester dans un endroit sûr ».

La capitale du Burkina a été ces dernières années à plusieurs reprises la cible d'attaques djihadistes visant des cibles fréquentées par les Occidentaux, et les attaques de groupes djihadistes contre des représentants de l’État (gendarmeries, écoles notamment) sont régulières dans le nord du pays, frontalier des zones instables du Mali.

Une rue de Ouagadougou min

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+2 #1 Conscience Prudente. 02-03-2018 15:16
L'on ne peut s'attendre à la stabilité sociopolitique où des individus insatiables du pouvoir, envoient des hordes de déstabilisateurs dramatiser la vie de leur peuple. Là où le bas blesse, les autorités semblent complices à toutes ces fuites des probables déstabilisateurs de la quiétude sociale. Tout semble qu'on accorde la possibilité aux malveillants de s'exfiltrer entre les mailles sécuritaires de nos pays pour fuir et renvoyer d'ignobles cadeaux aux paisibles citoyens. N'est-ce pas d'un seul brin d'allumette entre les mains d'un enfant inconscient, qu'un incendie se déclenche pour brûler toutes les cases du village? Pourquoi laisser un instigateur de Boko Haram, quittant le pouvoir, continuer de garder ses contacts avec des criminels? Pourquoi laisser l'ingrat chassé par la rue après 27 ans d'exercice du pouvoir, aller se terrer en RCI pour envoyer des soldats de fortune en terroristes islamistes venir déranger les hommes intègres du Burkina? Et, ce fugitif qui venu chercher le pouvoir aux présidentielles 2016, pourtant prévenu d'être arrêté et bien arrêté avant de le laisser fuir librement. Que Dieu nous protège de la malveillance de ces sans foi ni loi perdants du pouvoir.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Hum 02-03-2018 16:19
Que Dieu nous protège contre ces genre d évidemments , je ne peux imaginer ces genres de choses à Niamey où la population n est toujours pas instruite sur comment faire en cas d attaque et où les gens et même La Défense croiront à un coup d’état que d une attaque tellement les gens ont ça dans leurs têtes, au lieu de se cacher ils vont essayer de sortir jouer aux badauds et la sécurité au lieu d intervenir vont croire que c est un coup d état et se tarées dans leurs casernes pour attendre des nouvelles d en haut.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 zairois 02-03-2018 17:27
Citation en provenance du commentaire précédent de Conscience Prudente. :
L'on ne peut s'attendre à la stabilité sociopolitique où des individus insatiables du pouvoir, envoient des hordes de déstabilisateurs dramatiser la vie de leur peuple. Là où le bas blesse, les autorités semblent complices à toutes ces fuites des probables déstabilisateurs de la quiétude sociale. Tout semble qu'on accorde la possibilité aux malveillants de s'exfiltrer entre les mailles sécuritaires de nos pays pour fuir et renvoyer d'ignobles cadeaux aux paisibles citoyens. N'est-ce pas d'un seul brin d'allumette entre les mains d'un enfant inconscient, qu'un incendie se déclenche pour brûler toutes les cases du village? Pourquoi laisser un instigateur de Boko Haram, quittant le pouvoir, continuer de garder ses contacts avec des criminels? Pourquoi laisser l'ingrat chassé par la rue après 27 ans d'exercice du pouvoir, aller se terrer en RCI pour envoyer des soldats de fortune en terroristes islamistes venir déranger les hommes intègres du Burkina? .


Que Dieu nous protege des [mot censuré] comme toi.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Conscience Prudente 02-03-2018 18:35
Shégué dan Shégya! Pourquoi tu n'as pas mis l'autre dans l'encadré de ton pst? N'est-ce pas parce que tu es exactement prêt à te constituer comme les trois abattus à suite à l'ignoble attaque criminelle ce Vendredi 02/03/2018 à Ouagadougou dont on a balancé en ligne sur Actuniger? Hier sur RFI Haoussa, le SG du parti de ton dieu, a bel et bien dit qu'ils en ont assez et qu'ils réagiront proportionnellement aux actes à eux causés par le pouvoir de la 7ème République.Citation en provenance du commentaire précédent de zairois :
[quote name="Conscience Prudente."]...N'est-ce pas d'un seul brin d'allumette entre les mains d'un enfant inconscient, qu'un incendie se déclenche pour brûler toutes les cases du village? Et, ce fugitif qui venu chercher le pouvoir aux présidentielles 2016, pourtant prévenu d'être arrêté et bien arrêté avant de le laisser fuir. Que Dieu nous protège de la malveillance de ces sans foi ni loi perdants du pouvoir.
Vous attendant de pieds fermes, les dignes enfants du Niger, prouveront que ce pays ne sera jamais gouverné par le paranoïaque fuyard prêt à mettre ce pays à feu et sang. Incha Allah (swt), vous échouerez. Qu'Allah (swt) vous maudisse. Le Niger et son peuple lui refusera le pouvoir.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

CANAL RECRUTEMENT 10500F

Top de la semaine

Publier le 16/07/2020, 13:49
gabon-mme-rose-christiane-ossouka-raponda-nommee-premier-ministre Le Président Ali Bongo Ondima a nommé ce jeudi 16 juillet 2020, Mme Rose Christiane Ossouka Raponda au...Lire plus...
Publier le 16/07/2020, 12:20
le-president-issoufou-mahamadou-a-assiste-ce-jeudi-a-la-levee-du-corps-de-maman-abou-directeur-de-publication-de-l-hebdomadaire-le-republicain-et-pdg-de-la-nin Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, ce jeudi matin, 16...Lire plus...
Publier le 16/07/2020, 07:05
turquie-niger-commemoration-a-niamey-de-la-journee-nationale-de-la-democratie-et-de-l-union-nationale-et-hommage-aux-martyrs-du-15-juillet-2016 L’Ambassade de la République de Turquie au Niger a célébré le mercredi 15 juillet 2020 à Niamey, la...Lire plus...
Publier le 15/07/2020, 14:59
la-coalition-pour-le-sahel-le-tremplin-que-le-niger-attendait-par-adam-maiga Comparé au Mali et au Burkina, le Niger garde une stabilité relative même si une extension de la...Lire plus...
Publier le 14/07/2020, 22:57
covid-19-aucun-cas-et-aucun-deces-enregistres-ce-mardi-14-juillet Le ministère de la Santé publique ne rapporte aucun nouveau cas positif au COVID-19 dans le pays, ce...Lire plus...
Publier le 13/07/2020, 08:22
moden-lumana-une-cotisation-des-militants-pour-payer-la-caution-du-candidat-du-parti-a-la-presidentielle Les militants du MODEN Lumana/FA de Niamey ont lancé samedi dernier, une initiative visant à lever la...
Publier le 14/07/2020, 13:58
proces-de-la-journaliste-samira-sabou-un-mois-de-prison-et-1-million-fcfa-requis-par-le-parquet-le-delibere-fixe-au-28-juillet-prochain La journaliste Samira Sabou a comparu ce mardi 14 juillet 2020 au Tribunal de grande instance hors...
Publier le 10/07/2020, 20:01
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-10-juillet-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,  vendredi 10 juillet 2020, dans la salle habituelle...
Publier le 12/07/2020, 22:09
ppnu-sawyi-pour-la-3e-fois-dr-abdoulaye-traore-va-se-presenter-a-la-presidentielle Le Parti du Progrès pour un Niger Uni (PPNU Sawyi) a investi, dimanche 12 juillet à Niamey, Dr...
Publier le 13/07/2020, 14:48
zinder-18-personnes-mortes-calcinees-et-6-blesses-dans-un-accident-de-circulation-pres-de-takeitaDix huit (18) personnes ont été brûlées vives et au moins six (6) autres ont été blessées dans un...
Publier le 10/07/2020, 20:01
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-10-juillet-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,  vendredi 10 juillet 2020, dans la salle habituelle...
Publier le 13/07/2020, 08:22
moden-lumana-une-cotisation-des-militants-pour-payer-la-caution-du-candidat-du-parti-a-la-presidentielle Les militants du MODEN Lumana/FA de Niamey ont lancé samedi dernier, une initiative visant à lever la...
Publier le 13/07/2020, 14:48
zinder-18-personnes-mortes-calcinees-et-6-blesses-dans-un-accident-de-circulation-pres-de-takeitaDix huit (18) personnes ont été brûlées vives et au moins six (6) autres ont été blessées dans un...
Publier le 12/07/2020, 23:03
lutte-contre-le-covid-19-l-etat-d-urgence-reconduit-pour-3-mois-a-partir-du-12-juillet-2020 Le gouvernement a décidé, en conseil des ministres du vendredi 10 juillet 2020, de la prorogation pour...
Publier le 14/07/2020, 13:58
proces-de-la-journaliste-samira-sabou-un-mois-de-prison-et-1-million-fcfa-requis-par-le-parquet-le-delibere-fixe-au-28-juillet-prochain La journaliste Samira Sabou a comparu ce mardi 14 juillet 2020 au Tribunal de grande instance hors...

Dans la même Rubrique

Gabon : Mme Rose Christiane Ossouka Raponda nommée premier ministre

16 juillet 2020
Gabon : Mme Rose Christiane Ossouka Raponda nommée premier ministre

Le Président Ali Bongo Ondima a nommé ce jeudi 16 juillet 2020, Mme Rose Christiane Ossouka Raponda au poste de premier ministre, chef du gouvernement, une première dans l’histoire du...

Mali : émissaire de la Cedeao, Goodluck Jonathan en mission presque impossible à Bamako

14 juillet 2020
Mali : émissaire de la Cedeao, Goodluck Jonathan en mission presque impossible à Bamako

La Cedeao a désigné l’ancien président nigérian comme émissaire au Mali avec comme principal mission, de tenter de trouver une issue à la crise politique qui secoue le pays depuis...

Côte d’Ivoire : décès d’Amadou Gon Coulibaly, premier ministre et dauphin d’ADO (Officiel)

8 juillet 2020
Côte d’Ivoire : décès d’Amadou Gon Coulibaly, premier ministre et dauphin d’ADO (Officiel)

La présidence ivoirienne a confirmé le décès du premier ministre Amadou Gon Coulibaly ce mercredi 8 juillet 2020 à Abidjan. Selon le communiqué lu par le secrétaire général de la...

Mali : 7 soldats et une trentaine de civils tués dans le centre (région de Mopti)

3 juillet 2020
Mali : 7 soldats et une trentaine de civils tués dans le centre (région de Mopti)

Sept (7) soldats maliens ont été tués le jeudi 2 juillet aux environs de 20H00 lorsqu’une patrouille de l’armée est tombée dans une embuscade à Gouari, dans le cercle de...

Mali : le mandat de la Minusma prorogé jusqu’au 30 juin 2021

1 juillet 2020
Mali : le mandat de la Minusma prorogé jusqu’au 30 juin 2021

Le Conseil de sécurité a décidé, lundi 29 juin 2020, de proroger pour un an, le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali...

Ghana : le président Nana Akufo-Addo investi par son parti pour briguer un second mandat

28 juin 2020
Ghana : le président Nana Akufo-Addo investi par son parti pour briguer un second mandat

Seul candidat en lice, le président Nana Akufo-Addo a été investi ce samedi 27 juin à Accra, candidat de son parti, le New Patriotic Party (NPP), pour les élections présidentielles...