dimanche, 20 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


italie armee min

L'Italie avait annoncé, fin 2017, son intention d'envoyer des militaires au Niger afin de lutter contre l'insécurité. Paolo Gentiloni, le Premier ministre italien, avait précisé que cette décision faisait suite à une demande venue du gouvernement nigérien. Un premier contingent de 120 hommes devait partir pour le Niger en ce début d'année. Mais le gouvernement nigérien nie avoir été consulté à ce sujet.

Zeyna transfert argent bis

Si l'on en croit des sources officielles, la nouvelle de l'envoi de 470 soldats italiens au Niger, le gouvernement nigérien l'a apprise par une dépêche de l'AFP. « Nous n'avons pas été consultés ni informés. Nous étions surpris », confie une source gouvernementale au Niger à RFI.

Une autre source gouvernementale assure que le pays n'est pas d'accord pour accueillir cette force : « Nous avons indiqué aux Italiens par le biais de notre ministre des Affaires étrangères que nous ne sommes pas d'accord. »

Giuseppe Alvano, le ministre italien des Affaires étrangères, était en visite à Niamey le 3 janvier, il a rencontré son homologue avant d'inaugurer pour la première fois une ambassade italienne dans le pays. Pour l'Italie, l'envoi de soldats au Niger servira à « renforcer les mesures de sécurité sur le territoire, aux frontières et à soutenir la police ». Mais nos sources nigériennes affirment que pour l'entrainement, « nous avons ce qu'il faut avec les Américains, nous nous coordonnons aussi avec les Français ».

Ces sources confirment toutefois l'existence d'un dialogue et d'une coordination sécuritaire et technique avec l'Italie, mais tout cela n'implique en aucun cas le Niger pour l'accueil d'une telle mission.

Les députés italiens ont entériné le 17 janvier dernier le déploiement d'une mission militaire au Niger afin d'aider les autorités locales à renforcer le contrôle du territoire par lequel transitent des nombreux migrants en direction de l'Europe.

Les Libyens non plus n'ont pas été consultés

Les députés italiens ont également entériné, le 17 janvier dernier, le renforcement de la mission italienne en Libye. Rome possède une base militaire à Misrata, au centre du pays où stationnent 300 hommes. Elle possède également une base maritime à Tripoli et des forces de sécurités pour garder sa mission diplomatique. Les gardes du corps du Premier ministre libyen sont aussi des Italiens. L'Italie a le droit d'utiliser le ciel et les eaux territoriales libyennes. Elle a décidé de porter à 400, le nombre de ses hommes à Tripoli.

Décision qui fait des vagues en Libye comme au Niger. Le gouvernement de Tripoli qui avait autorisé la présence de 300 militaires italiens en 2016, a demandé une explication à l'Italie. Quant au gouvernement de l'est, il a profité de l'occasion pour accuser l'Italie de soutenir une partie des Libyens contre une autre.

L’Italie cherche à se positionner en Afrique

Selon plusieurs experts, l'Italie cherche aujourd'hui à se positionner en Afrique. Ces différentes initiatives expriment cette récente volonté de s'installer dans le Sahel et le Sahara sur le long terme.

Au début de l'année, lors de sa tournée africaine, le ministre des Affaires étrangères italien avait déclaré que les pays au sud du Sahara constituent en 2018 une priorité pour l'Italie.

Après l'ouverture de son ambassade à Niamey, l'Italie a ouvert son ambassade en Guinée et se prépare à le faire au Burkina Fasso.

L'Italie, confrontée au phénomène de la migration clandestine, fait tout son possible, pour diminuer les flux migratoires vers ses côtes. Avant d'arriver en Italie, les migrants traversent les pays de la bande sahélo-saharienne.

Zeyna transfert argent bis

RFI

 

Commentaires  

+6 #1 Mahamane Bakah 26-01-2018 14:04
Soit la France a intimé l'ordre à nos autorités de réduire le nombre de convives venus se repaître de notre pays, soit le montant à verser par les italiens leur donnant droit de débarquer, n'a pas convenu à nos princes. Quoiqu'il en soit je doute qu'un quelconque soucis en dehors des deux pré-cités ait motivé ce refus. On se connaît dey !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Nicolas Nazotin 26-01-2018 14:18
C'est une confusion ! Mais avec ce pouvoir corrompu, qu'est-ce qui prouve que les soldats italiens ne sont pas déjà au Niger !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Magagi Adam 26-01-2018 14:45
Qu'est ce que le Nigeria notre grand voisin attend...pour envoyer des troupes aussi
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Moutari Djibage 26-01-2018 19:23
C'est à l'Etat nigérien de renforcer nos militaires avec les armement digne de son nom, et non avec les forces étrangères. Quand on dit armement, on parle de tout les équipements nécessaires, les appareils des surveillance visuel lointain à des kilomètres bien déterminé, accompagné a des barrières en série.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Abderrahmane Abdallah BA 26-01-2018 19:39
C'est une attitude qui mérite d'être salué.
Les occidentaux cherchent à occuper pour une nouvelle colonisation qui ne dit pas son nom.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #6 Yahaya Mahamadou Moussa 26-01-2018 20:20
Non non ,plutôt la France refuse la concurrence mais Niamey n'est peut même pas dire non à une mouche
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #7 alfari 27-01-2018 00:23
Le Niger est un Etat souverain qui se respecte : il n'a des ordres à recevoir de personne.nos autorités ont pris cette décision en toute responsabilité
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #8 Char 27-01-2018 00:26
Bien dit alfari. Nous sommes des esprits libres et savons ce qui est meilleur pour nous.nous ne peut pas nous envoyer un contingent sans notre aval.ya un minimum en ça que je sache.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #9 Char 27-01-2018 00:26
Bien dit alfari. Nous sommes des esprits libres et savons ce qui est meilleur pour nous.nous ne peut pas nous envoyer un contingent sans notre aval.ya un minimum en ça que je sache.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #10 Hum 27-01-2018 01:10
Est-ce qu’il ont besoin de vous informer en avance?Le Niger est devenu un dépotoir pour les puissances étrangères, chacun vient essayer ses armes de dernière génération sur un territoire conquistador.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Kadri 27-01-2018 08:45
Citation en provenance du commentaire précédent de Magagi Adam :
Qu'est ce que le Nigeria notre grand voisin attend...pour envoyer des troupes aussi

L'exigence d'un test ADN de hama en etait la condition. A present les nigerians vont pouvoir debarquer sur les hauteurs de Tanout.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 zazou 27-01-2018 08:51
De qui se moque t'on? on a tous vu issoufou recevoir l'emissaire italien qui disait que 40% de l'aide au developpement de l'italie reviendrait au niger. Maintenant que les francais commencent a s'inquieter de la concurrence issoufou et sa bande de lache veulent nous faire croire qu'il negocie ou font de la resistance. Le mal est fait le jour ou le premier soldat etranger a pose le pied dans ce pays sans que les nigeriens en soient informes et consultes. Issoufou et sa bande en repondront un jour. Inch Allah.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #13 BRS 27-01-2018 10:26
ces militaires ne peuvent pas supporter les conditions climatiques du désert vaut qu'ils restent chez eux
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Ali 04-02-2018 18:38
Même les français et les américains doivent foutre le camp.nous n avons plus besoin d eux. Nous devons rehaussé le morale des nos soldats et les armer fortement.malgré leur présence on nous tue toujours.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 18/09/2020, 20:33
marathon-day-du-groupe-bollore-au-niger-l-edition-2020-en-solidarite-avec-les-victimes-des-inondations Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au...Lire plus...
Publier le 18/09/2020, 12:17
unicef-niger-en-fin-de-mission-la-representante-dr-felicite-tchibindat-felicitee-par-les-autorites-pour-son-travail-au-service-des-enfants Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au...Lire plus...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...

Dans la même Rubrique

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...

Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

28 août 2020
Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

A l’issue de leur second sommet extraordinaire sur la situation sociopolitique au Mali, qui s’est tenu par visioconférence ce vendredi 28 août, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont pris...