NITA Fond Site Web 675 x 240

Rex Tillerson

Rex Tillerson, le chef de la diplomatie américaine, a appelé vendredi plusieurs pays du Golfe à alléger le blouc imposé au Qatar, estimant qu'il gênait la lutte contre Daesh dans la région.

 

Zeyna commission0

Le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson a appelé vendredi l'Arabie saoudite et d'autres pays du Golfe a alléger le blocus imposé au Qatar, affirmant qu'il gênait la lutte contre Daesh dans la région.

"Le Qatar a fait des progrès pour enrayer le soutien financier et expulser les terroristes de son pays, mais il doit faire plus et il doit le faire plus rapidement", a également déclaré le secrétaire d'Etat, lors d'une brève déclaration.

L'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn, l'Egypte et le Yémen ont rompu lundi leurs relations diplomatiques avec le Qatar, qu'ils accusent de "soutenir le terrorisme". Le petit pays du Golfe abrite une base militaire américaine stratégique, pièce maîtresse du dispositif des Etats-Unis au Moyen-Orient, notamment pour intervenir en Irak et Syrie. 

Des propos contradictoires avec ceux du Pentagone

Ces propos contredisent directement les déclarations d'un responsable du Pentagone faites à la presse quelques minutes avant la déclaration de Rex Tillerson. "A ce stade, il n'y a pas eu d'impact sur nos opérations", avait déclaré le capitaine de vaisseau Jeff Davis à la presse. Interrogé peu après par un journaliste de l'AFP sur les contradictions entre ces propos, il a refusé de répondre.

Rex Tillerson a été chargé par Donald Trump de désamorcer la dispute régionale, que le secrétaire d'Etat a qualifiée vendredi de "préoccupante pour les Etats-Unis, pour la région et pour les nombreuses personnes touchées". 

Le revirement de Trump

L'Arabie saoudite et ses alliés ont justifié lundi la rupture des relations par les liens qu'entretient, selon eux, le Qatar avec "des organisations terroristes et des groupes sectaires cherchant à déstabiliser la région, parmi eux les Frères musulmans, Daesh et Al-Qaïda". Ces pays reprochent aussi au Qatar son rapprochement avec l'Iran chiite, le grand rival régional de l'Arabie saoudite, chef de file des pays sunnites.

Après avoir initialement soutenu l'isolement du Qatar, le président américain Donald Trump a proposé "d'aider les différentes parties à régler leurs différends, y compris à travers une rencontre à la Maison Blanche si nécessaire". 

Avec AFP

Zeyna commission0



Commentaires

0
haidar
7 années ya
n'importe quoi le beurre et l argent du beurre,l'Amerique veut maitenant semer le d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2195 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
540 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
337 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
482 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
370 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2284 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages