dimanche, 20 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Adama Barrow

C’est la surprise, la stupéfaction en Gambie. Alors que l’on donnait l’élection présidentielle jouée d’avance, le candidat de l’opposition a finalement remporté le scrutin. Il devance le président sortant, Yahya Jammeh au pouvoir depuis 22 ans. Une annonce célébrée par la population dans la capitale, à Banjul.

Zeyna transfert argent bis

« Adama Barrow est élu président de la République », selon le président de la Commission électorale en Gambie. Une annonce surprise intervenue dans l’après-midi ce vendredi. L’opposant, candidat de la coalition de sept partis d’opposition, totalise 263 515 voix contre 212 099 pour Yahya Jammeh et 102 969 pour le troisième candidat Kandeh Mamma. Adama Barrow remporte 45,54% des suffrages, selon des résultats officiels.

C’est donc une défaite historique pour Yahya Jammeh, avec 36,6% des voix, au pouvoir depuis 1994 dont on attend une allocution dans la journée. Il devrait reconnaître les résultats, selon le président de la Commission électorale. C’est en tous les cas un séisme politique pour le pays et une issue totalement inattendue pour cette élection que l’on disait jouée d’avance. Des scènes de liesse ont d'ailleurs suivi l'annonce des résultats notamment dans la capitale Banjul.

« C’est unique, ce n’est jamais arrivé ailleurs avant. C’est vraiment unique que quelqu’un qui a dirigé ce pays depuis si longtemps accepte sa défaite avant même que la Commission électorale ne l’annonce. C’est vraiment, vraiment, vraiment unique. C’est incroyable », pour le président de la Commission électorale gambienne, Alieu Momar Njie.

Scènes de liesse

Des scènes de liesse ont d'ailleurs suivi l'annonce des résultats notamment dans la capitale Banjul. L’histoire est en marche et des centaines de personnes célèbrent la victoire d’Adama Barrow avec des cris, des chants, des klaxons et des tambours. « Je ne vais pas pleurer aujourd’hui, confie un homme dans la foule. J’ai pleuré pendant 22 ans, durant tout le pouvoir de Yahya Jammeh. Aujourd’hui, je suis la personne la plus heureuse du monde ». « C’est une renaissance qui se déroule sous nos yeux, crie Lamine, 22 ans. Je n’aurais plus jamais peur, je suis libre, totalement libre ».

Si certains saluent Yahya Jammeh d’avoir, semble-t-il, reconnu sa défaite, les critiques sont vives, fortes, virulentes contre l’ex-président. Des voitures roulent sur une affiche géante de Yahya Jammeh, une affiche arrachée par la population. « Il y a eu trop de morts, notre vie était trop dure, explique Abdoulaye, un doyen. La Gambie doit revivre, nous ne voulons plus jamais de répression ». L’émotion est immense. Cette célébration, la fin du règne de Yahya Jammeh, était une chose impensable il y a encore quelques heures. La Gambie entre aujourd’hui dans la joie, la liesse, la vie, dans une nouvelle époque. C’est un jour historique et rien ne devrait pouvoir arrêter cette population qui respire pour la première fois depuis 22 ans l’air de la liberté.

Un nouveau président, une nouvelle Gambie, une nouvelle vie. Aujourd’hui, c’est le plus, plus, plus, plus beau jour pour tous les Gambiens. Pour moi, je peux dire que c’est le premier jour de ma vie.

Yahya Jammeh reconnaît sa défaite

Yahya Jammeh a reconnu sa défaite à l'élection présidentielle ce vendredi soir dans une allocution télévisée, et félicité l'opposant Adama Barrow. Pour sa toute première déclaration du président élu, celui-ci a salué «une nouvelle Gambie».

« Même si mon opposant l’avait emporté avec un vote d’avance, j’aurais accepté le résultats du scrutin », a déclaré ce vendredi Yahya Jammeh dans une allocution télévisée. Au soir des résultats de l'élection présidentielle que beaucoup pensaient jouée d'avance, celui qui a dirigé la Gambie pendant 22 ans a salué son adversaire, l'opposant Adama Barrow. « C’est une victoire très nette », a reconnu Yahya Jammeh, arrivé au pouvoir le 22 juillet 1994. « Vous, Gambiens, avez décidé que je devais partir. Vous avez choisi quelqu’un pour diriger votre, notre pays et je vous souhaite le meilleur », a-t-il dit.

Vainqueur inattendu de l'élection présidentielle gambienne face à l'homme qui détient les rênes du pays depuis 22 ans, Adama Barrow a salué un peu plus tôt une « nouvelle Gambie » dans une déclaration à l'Agence France-Presse. « Le message pour les populations gambiennes : il est temps de se mettre au travail. C'est une nouvelle Gambie, une nouvelle attitude, pour le changement et le développement de notre pays », a dit le président élu Adama Barrow dans un entretien avec l'AFP à Kololi, près de Banjul, le premier avec la presse depuis l'annonce de sa victoire. « Il y a de l'espoir », a-t-il ajouté.

Au soir de cette défaite, une question se pose : Yahya Jammeh va-t-il rester dans le pays ou bien partir ? En attendant, dans la rue, les Gambiens célèbrent la démocratie et leur nouveau président, Adama Barrow, ainsi que la fin de cette ère Jammeh. Les critiques sont d'ailleurs très vives : « Je veux qu'il soit jugé », explique Malick, un étudiant de 20 ans, qui n'a connu que le régime Jammeh. « Il doit répondre de ses actes, il ne peut pas quitter le pays », ajoute Abdoulaye, un ancien. La terreur des années Jammeh est dans toute les têtes.

 

RFI

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+1 #1 IM Demission 03-12-2016 08:05
Le peuple souverain finit toujours par vaincre. C'est juste une question de determination et de conviction.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...Lire plus...
Publier le 18/09/2020, 20:33
marathon-day-du-groupe-bollore-au-niger-l-edition-2020-en-solidarite-avec-les-victimes-des-inondations Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au...Lire plus...
Publier le 18/09/2020, 12:17
unicef-niger-en-fin-de-mission-la-representante-dr-felicite-tchibindat-felicitee-par-les-autorites-pour-son-travail-au-service-des-enfants Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au...Lire plus...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...

Dans la même Rubrique

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...

Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

28 août 2020
Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

A l’issue de leur second sommet extraordinaire sur la situation sociopolitique au Mali, qui s’est tenu par visioconférence ce vendredi 28 août, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont pris...