mercredi, 23 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Federica Mogherini

Après l'Union africaine, les Etats-Unis, la France et le Maroc, l'Union européenne a réagi dimanche 25 septembre à la proclamation des résultats définitifs de l'élection présidentielle par la Cour constitutionnelle du Gabon, qui a vu la réélection du président sortant Ali Bongo.

Zeyna transfert argent bis

La mission d'observation européenne avait déjà regretté que la Cour n'ait pas rectifié «de manière satisfaisante les anomalies observées». Et la réaction de la haute représentante pour les relations extérieures, Federica Mogherini, ne ménage pas le gouvernement.

Dans son communiqué, la diplomatie de l'Union européenne exprime une certaine amertume envers le gouvernement gabonais.

D'abord, Federica Mogherini et le commissaire à la Coopération internationale, Neven Mimica, « regrettent » le fait que la mission d'observation n'ait eu qu'un accès « très limité » au processus de traitement des contentieux électoraux. Et ce, dit le communiqué, « contrairement au protocole d'accord » signé avec Libreville. Elle regrette aussi que la mission de l'équipe de juristes dépêchés par l'Union africaine « n'ait pu être exploitée davantage ».

Dans ces conditions, estiment les hauts diplomates européens, le verdict est sévère : « La confiance du peuple gabonais concernant l'intégrité du processus électoral, dit leur texte, peut légitimement être mise en doute. »

L'Union européenne appelle les acteurs politiques à faire preuve de retenue et à refuser la violence. Elle estime que seule « une réponse politique » peut restaurer la confiance et « donner une véritable légitimité aux institutions ». Pour elle, il faudra à l'avenir réformer le système électoral gabonais dans le but de le « rendre plus crédible ».

Pour finir, l'UE formule le vœu que l'Union africaine et l'ONU recherchent avec le Gabon « une solution pacifique et juste ».


Réaction du PDG

Suite au communiqué des observateurs de l'Union européenne, le parti d’Ali Bongo n’a pas tardé à réagir.

« Nous sommes désagréablement surpris par l’attitude des observateurs de l’Union européenne qui tiennent à embraser le Gabon. »

 

RFI

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+9 #1 Afrique-mon-Afrique 27-09-2016 06:21
La reelection de Ali Bongo Ondimba est plus propre et reguliere que celle de Mahamdou Issoufou. Qu'ont dit l'UE, la France, Les USA etc suite au coup d'etat electoral qui a lieu au Niger ? Rien. Parce que Ali Bongo ne gere pas un pays soit disant au prise avec le terrorisme de boko haram, sa reelection est irreguliere. Dans quel monde vivons nous? Quand est ce que les africains vont cesser de se faire infantiliser ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #2 afriki 27-09-2016 06:24
:P Honte à l' européenne honte a l' africaine honte à l'ONU honte surtout aux chefs d'etats africains qui a cause de la france ne veulent pas participer a l'investiture de. Ali Bango. Pourtant tout le monde sait ce qui s'est passé au niger au Congo et au Tchad mais sces traitres africains y ont participer ahativement. L'afrique vit sous l'emprise de la france et c'est malheureux pour lesles africains. Je sais que la france va mettre tous les moyens pour destabiliser le gabon mais les gabonais doivent soutenir leur president car lui seul peut sauver le gabon de l'exploitation de la france. A cause de Elf et du bois gabonais la france deteste ali bango au profit de ping un gabonais. C'est regretable que ping appelle a la violence aux yeux de la soit communaute internationale parce qu'il a le soutient de la france. Vive la Russie et la Chine.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #3 afriki 27-09-2016 06:30
Debby si tu es digne fils de l'Afrique alors fait honneur à l'Afrique et participe à l'investiture de Ali Bango. Les élections au niger et au Gabon sont très révélateurs pour la jeunesse africaine.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 afriki 27-09-2016 06:44
Je comprend maintenant pourquoi boko haram a des armes sophistiquées comme nos armées ou même plus. Tous les chefs d'États africains qui ne participeront pas à l'investiture de Ali Bango sont sous domination française et ne comptons pas sur eux pour un quelconque développement de l'Afrique. . C'est maintenant que les africains reconnaissent leurs tigres en papier mâché.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 J PING PRO OCCIDENT 27-09-2016 07:43
Si occident est avec Mr jean ping Afrique est avec Mr Ali Bongo,
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 wane mutune 27-09-2016 11:14
Depuis que Ali Bongo a décidé entre autres mesures salutaires que le bois sera travaillé au Gabon avant d'être exporté pour créer de l'emploi au Gabonais, il est devenu la bête noire à abattre des européens dont la France en tête mais en complicité avec des Ping. Sur ce dernier et son clan à la solde des blancs, j'ai pas apprécié leur concept de gabonarité sur Ali à l'image de l'ivoirité sur Ouattara qu'ils ont utilisé pour chercher le pouvoir.
J'ai beaucoup apprécié le processus de délibération de la Cour constitutionnelle du Gabon qui a été suivi à la télévision en présence des représentants des deux candidats et d'observateurs, assorti d'un traitement détaillé des réclamations sous-tendues d'un temps de plaidoirie accordée aux deux bords. Ali mérite d'être félicité et encouragé car à en voir l'écart entre les deux candidats, c'est que le Président sortant n'a pas tenté de tricher outre mesure. L'attitude de Ping est décevante, lui qui a dirigé la Commission de l'UA.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Maiga 27-09-2016 11:28
Très pertinent Wane mutune. Pourquoi il faut faire croire au gens que irrégularité c'est seulement dans la province de Ali Bongo alors qu'il y a des localités favorables a ping ou on a enregistré plus de 100%. et ça la france et l'ue sont d'accord avec. Ces occidentaux sont malhonnêtes et ils réussissent toujours a nous détourner.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 chefu 27-09-2016 13:31
on a connu des élections au Niger avec un seul candidat et l autre en prison et Union Européen a trouver ca juste.au nom de la France Afrique.Mais ali bongo refuse leur jeu la ce pas bien.quel hypocrisie
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #9 Maiga 27-09-2016 19:00
Attention le cas du Niger c'est un cas jamais vu. Comment on peut permettre a un prisonnier d’être candidat? Normalement Hama devait être disqualifié .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Le Chien 28-09-2016 04:08
Et que pense l' Européenne des élections à Congo Brazaville et au Nuger ou les candidats arrivés en deuxième position sont en prison ou en exil? Que pense t elle des élections au Tchad, en Chine et en Russie? Bien Ali n'est ni un modèle ni un héros mais franchement en très lui et Ping qui se proclame élu avant même les dépouillement et se terre dans le confort que lui a donné des décennies de collaboration avec Aliet son père le choix des gabonais ne compte pas. C'est une jungle et Ali est le plus fort. Adieu Ping
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Maiga One 28-09-2016 11:58
Bonne chance Ali. Ping n'est qu'une marionnette qui veut semer le désordre au nom des intérêts français au Gabon. Essayons de discerner: de 2 maux il faut choisir le moindre! Les perroquets qui soutiennent la position de la France ou de l'UE n'ont rien compris. Imaginez une délégation de l'UA contester les élections en France ou aux USA. Sommes nous d'accord que nous sommes des sous hommes sans aucun égard? Il ne s'agit pas de soutenir Ali mais de condamner l'infantilisation de l'occident à notre égard. TOUT AFRICAIN CONSCIENT DOIT COMBATTRE UN COLLABO DU GENRE Ping AU NOM DE NOTRE DROIT A LA DIGNITE HUMAINE!!!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 05:21
l-aj-sem-niger-pose-les-jalons-d-un-cadre-de-dialogue-et-de-collaboration-entre-fds-et-acteurs-des-medias A l’issue d’une riche journée d’échanges acteurs des médias et forces de défense et de sécurité ont...Lire plus...
Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 21:49
education-la-rentree-scolaire-decalee-du-1er-ou-15-octobre-pour-cause-d-inondations Initialement prévue pour le 1er octobre 2020, la rentrée scolaire 2020/2021 a été reportée par le...Lire plus...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 21/09/2020, 21:49
education-la-rentree-scolaire-decalee-du-1er-ou-15-octobre-pour-cause-d-inondations Initialement prévue pour le 1er octobre 2020, la rentrée scolaire 2020/2021 a été reportée par le...

Dans la même Rubrique

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...