samedi, 04 juillet 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


 Issoufou et Brigi blanc

Depuis le ralliement du MNSD à la majorité présidentielle, le paysage politique nigérien est en pleine recomposition. En vue : un remaniement ministériel pour lequel les négociations ont commencé. En voici les tenants et les aboutissants.

Zeyna transfert argent bis

1. Pourquoi un remaniement ?

Le bureau politique du Mouvement nigérien pour la société du développement (MNSD), alors deuxième formation d’opposition derrière le Moden Fa Lumana, vote le 13 août en faveur du ralliement à la majorité, devenant de fait son deuxième parti en termes de nombre de députés, derrière le PNDS (au pouvoir).

Il charge son président, Seini Oumarou, de conduire des négociations avec le chef de l’État, Mahamadou Issoufou, pour dessiner les contours d’un partenariat. Sous-entendu : Seini Oumarou est chargé de négocier un remaniement et d’obtenir quelques strapontins stratégiques.

2. Est-ce un changement soudain ?

Non. Le MNSD avait engagé dès juin un audit de ses activités, après ses échecs à la présidentielle et aux législatives et son ralliement en est la première conséquence. Alors que Mahamadou Issoufou tendait la main pour former un gouvernement d’union nationale au lendemain de la présidentielle, le MNSD s’est progressivement éloigné de l’opposition, au grand dam d’Amadou Boubacar Cissé, président de l’UDR-Tabbat, qui tentait de lui donner un second souffle.

Nombre de militants étaient en désaccord avec la stratégie d’opposition frontale à Mahamadou Issoufou. Seini Oumarou avait quant à lui du mal à digérer sa troisième place à la présidentielle. Il avait dû se désister derrière Hama Amadou au second tour, alors que celui-ci était incarcéré et que certains leaders de l’opposition espéraient que le candidat du Lumana laisserait sa place.

3. Comment se déroulent les négociations ?

Seini Oumarou n’a pas tardé à mettre la main à la pâte. Selon un proche du dossier, il a rencontré le chef de l’État aussitôt connu la décision de son bureau politique, avant que Mahamadou Issoufou ne prenne une courte période de vacances dans son village natal de Dandadji. Une simple entrevue préliminaire.

Le président a ensuite mis fin à ses vacances pour rentrer à Niamey dès le 22 août. Dès lors, les tractations ont débuté entre les deux hommes, qui se rencontrent « de façon régulière », « en tête à tête », confie-t-on au MNSD. Mais les discussions se font toujours dans un cadre informel entre les deux hommes. Aucune délégation n’a pour le moment été mise sur pied au PNDS ou au MNSD.

4. Quel niveau de remaniement ?

« Pour l’instant, il n’y aucune entente sur quoi que ce soit », confie un responsable de la majorité. Toutefois, les grandes lignes se dessinent. Une réduction du nombre de ministères a ainsi été envisagée, le nombre de portefeuilles passant ainsi en dessous de trente. À cette occasion, plusieurs strapontins seraient attribués au MNSD.

Mais, selon un proche du dossier, les partis alliés de la majorité de plus longue date ont d’ores et déjà fait part de leur mécontentement. Ils ont obtenu des portefeuilles après la présidentielle et n’ont aucune intention de les quitter. Parmi les « ministres des partis alliés » figurent notamment Ibrahim Yacouba (MPN Kiishin Kassa) aux Affaires étrangères, Albadé Abouba (MPR Jamhuriya), à l’Agriculture et l’Élevage, Moctar Kassoum (CPR), aux Domaines et à l’Urbanisme, et Magagi Laouan (ARD), à l’Action humanitaire et à la Gestion des catastrophes.

En revanche, selon un chef de parti, le PNDS a assuré à ces mêmes leaders de la majorité, lors d’une réunion qui s’est tenue deux jours avant l’annonce du ralliement du MNSD, que l’attribution des postes de Premier ministre et de président de l’Assemblée nationale, qu’occupent respectivement Brigi Rafini et Ousseini Tinni, ne serait pas remise en question. « Je vois mal quelqu’un du MNSD choisi pour conduire la politique du président », estime un responsable du PNDS, confiant.

5. Quelle date ?

Plusieurs dates ont été envisagées, avec, au centre des interrogations, la présentation du projet de loi de finances, qui doit débuter à l’Assemblée nationale le 6 octobre et s’achever fin novembre. Un des scénarios prévoit que le remaniement se déroule avant l’introduction à l’Assemblée, au nom de la cohérence de l’action gouvernementale. Une seconde solution, moins probable, consisterait à retarder l’annonce du changement d’équipe gouvernementale jusqu’à novembre.

Sauf grosse surprise, selon un proche du dossier, le remaniement n’interviendra dans tous les cas « pas avant début ou mi-octobre », dans la mesure où les discussions ne sont encore qu’informelles et que les agendas du chef de l’État et du Premier ministre sont chargés jusqu’à fin septembre.

 

Jeune Afrique

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+3 #1 Le Fils du Niger 07-09-2016 21:56
UN TRAVAİL SALUTAİRE LE NOMBRE DE MİNİSTRES NE DEVRAİT PAS PASSE LE 30, VUE LA SİTUATİON DANS LAQUELLE EST PLONGE LE PAYS, LE NON PAYEMENT DES ENSEİGNANTS ET AUTRES. ON ESPERE EN REMANİEMENT QUİ APPORTERA DE BONS FRUİTS.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Kader 07-09-2016 21:58
On est foutu soubahanallah
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 zaliha 08-09-2016 05:37
Pour un simple plaisir d'écrire les se consacrent à digérer leur pensée. Kai mountoun
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 amadou foumakoye 08-09-2016 05:44
En tout cas que le bon dieu nous viennes en aide :sad:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Djol 08-09-2016 14:44
le second media du président de la Republique
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

NITA Banniere web 03

Top de la semaine

Publier le 03/07/2020, 21:25
covid-19-un-seul-nouveau-cas-importe-enregistre-ce-vendredi-03-juillet-2020 Le ministère de la Santé publique a annoncé que sur 155 tests réalisés ce vendredi 03 juillet...Lire plus...
Publier le 03/07/2020, 21:17
covid-19-les-meetings-politiques-autorises-sous-condition-de-respecter-le-port-des-bavettes  Le gouvernement nigérien a décidé de la levée de la mesure de suspension des meetings des partis...Lire plus...
Publier le 03/07/2020, 19:40
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-03-juillet-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 03 juillet 2020, dans la salle habituelle...Lire plus...
Publier le 03/07/2020, 17:26
mali-7-soldats-et-une-trentaine-de-civils-tues-dans-le-centre-region-de-mopti Sept (7) soldats maliens ont été tués le jeudi 2 juillet aux environs de 20H00 lorsqu’une patrouille...Lire plus...
Publier le 03/07/2020, 13:16
g5-sahel-quel-bilan-6-mois-apres-le-sommet-de-pau-par-tidiane-sahelien Le G5-Sahel a été  créé en 2014 sur la volonté des chefs d’Etat du Tchad, du Niger, du Burkina...Lire plus...
Publier le 28/06/2020, 23:20
presidentielles-l-ancien-chef-de-l-etat-salou-djibo-investi-candidat-du-pjp-doubara L’ancien chef de la junte militaire qui a dirigée le Niger de 2010 à 2011, Salou Djibo, a été investi...
Publier le 29/06/2020, 19:58
reamenagement-technique-du-gouvernement-bazoum-mohamed-laisse-son-maroquin-ministeriel Le Président de la République Mahamadou Issoufou a procédé ce lundi 29 juin 2020, à un léger...
Publier le 30/06/2020, 07:47
g5-sahel-a-nouakchott-les-chefs-d-etat-font-le-point-avec-macron-sur-les-engagements-pris-a-pau La capitale mauritanienne accueille ce mardi 30 juin 2020, un sommet des Chefs d’Etat des 5 pays...
Publier le 28/06/2020, 19:31
nation-des-acteurs-politiques-et-de-la-societe-civile-lancent-un-appel-citoyen-pour-sauver-le-pays-d-une-situation-porteuse-de-perils-graves A l’initiative de plusieurs acteurs politiques et de la société civile, issus de divers horizons, un...
Publier le 29/06/2020, 18:03
politique-l-opposition-s-engage-a-mener-toutes-actions-legales-pour-la-tenue-d-elections-democratiques-transparentes-et-sinceres-declaration Les principaux fronts de l’opposition politique nigérienne (FRDDR, FOI, FDR, FP) ont rendu public une...
Publier le 29/06/2020, 19:58
reamenagement-technique-du-gouvernement-bazoum-mohamed-laisse-son-maroquin-ministeriel Le Président de la République Mahamadou Issoufou a procédé ce lundi 29 juin 2020, à un léger...
Publier le 30/06/2020, 08:15
gouvernement-ce-qu-il-faut-retenir-du-dernier-reamenagement-de-l-equipe-de-brigi-rafini Le Président de la République Issoufou Mahamadou a procédé, lundi 29 juin 2020 dans la soirée, à un...
Publier le 28/06/2020, 23:20
presidentielles-l-ancien-chef-de-l-etat-salou-djibo-investi-candidat-du-pjp-doubara L’ancien chef de la junte militaire qui a dirigée le Niger de 2010 à 2011, Salou Djibo, a été investi...
Publier le 28/06/2020, 19:47
logements-sociaux-operation-rattrapage-pour-la-renaissance Le gouvernement a annoncé, vendredi dernier à l’issue du dernier conseil des ministres, avoir conclu...
Publier le 29/06/2020, 18:03
politique-l-opposition-s-engage-a-mener-toutes-actions-legales-pour-la-tenue-d-elections-democratiques-transparentes-et-sinceres-declaration Les principaux fronts de l’opposition politique nigérienne (FRDDR, FOI, FDR, FP) ont rendu public une...

Dans la même Rubrique

Mali : 7 soldats et une trentaine de civils tués dans le centre (région de Mopti)

3 juillet 2020
Mali : 7 soldats et une trentaine de civils tués dans le centre (région de Mopti)

Sept (7) soldats maliens ont été tués le jeudi 2 juillet aux environs de 20H00 lorsqu’une patrouille de l’armée est tombée dans une embuscade à Gouari, dans le cercle de...

Mali : le mandat de la Minusma prorogé jusqu’au 30 juin 2021

1 juillet 2020
Mali : le mandat de la Minusma prorogé jusqu’au 30 juin 2021

Le Conseil de sécurité a décidé, lundi 29 juin 2020, de proroger pour un an, le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali...

Ghana : le président Nana Akufo-Addo investi par son parti pour briguer un second mandat

28 juin 2020
Ghana : le président Nana Akufo-Addo investi par son parti pour briguer un second mandat

Seul candidat en lice, le président Nana Akufo-Addo a été investi ce samedi 27 juin à Accra, candidat de son parti, le New Patriotic Party (NPP), pour les élections présidentielles...

Tchad : élevé au grade de Maréchal, le président Idriss Déby distingué pour ses victoires militaires

27 juin 2020
Tchad : élevé au grade de Maréchal, le président Idriss Déby distingué pour ses victoires militaires

Les députés tchadiens ont élevé, vendredi 26 juin, le président Idriss Déby Itno au grade honorifique de Maréchal de l’armée. Une distinction qui vient récompenser « ses victoires militaires » dont le...

Côte d’ivoire : le chef du commando de l’attaque terroriste de Kafalo capturé par l’armée (Ministre de la Défense)

22 juin 2020
Côte d’ivoire : le chef du commando de l’attaque terroriste de Kafalo capturé par l’armée (Ministre de la Défense)

Le ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko, a annoncé que le chef du commando qui a mené l’attaque terroriste de Kafolo, dans la nuit du 10 au 11 juin...

G5 Sahel : très attendu dans la Zone des trois frontières, le déploiement des soldats tchadiens n’est pas pour demain

21 juin 2020
G5 Sahel : très attendu dans la Zone des trois frontières, le déploiement des soldats tchadiens n’est pas pour demain

Annoncé en décembre dernier à Niamey puis confirmé en janvier lors du Sommet de Pau, en France, le déploiement des soldats tchadiens dans la Zone dite des trois frontières (Niger,...