Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

armee tchadienne a gamboru au nigeria

Pour n'avoir pas voté Idriss Déby à la présidentielle du 9 avril, 49 militaires ont été déportés à Wour, dans le Tibesti, dans des conditions extrêmement difficiles. Des témoignages recueillis font état de mauvais traitements. Le procureur de la République a mené son enquête, notamment sur le cas de cinq militaires donnés pour mort. Mais ces cinq ont été montrés à la télévision bien vivants et le procureur assure qu'aucun militaire reçu dans son bureau n'a évoqué des sévices ou tortures. Le dossier a été classé sans suite. Retour sur ce 9 avril où des militaires arrêtés ont été conduits dans des locaux de la présidence. Au moins deux d'entre eux ont pu s'échapper.

Zeyna commission0

Oumar* est arrêté le 9 avril, le jour du vote des militaires. Il est conduit dans les locaux de la présidence. D’autres prisonniers sont là, la tête enveloppée par un tissu noir. Il s’entend dire : « Vous voulez d’un autre éléphant [d’un autre président, ndlr], eh bien nous sommes là et nous y resterons. » Suivent deux jours de tortures : courant électrique, fouet. « Si l’un de nous meurt, explique Oumar, on le jette à l’eau. »

Au seizième jour, le militaire parvient à déjouer l’attention de ses geôliers. « J’ai rampé dans un caniveau qui donnait sur le fleuve, se souvient-il. J’ai toujours des traces de torture sur le corps, je vis caché. »

Abacar*, lui, est arrêté le 9 aussi, mais avec dix-sept autres. « On nous a enfermés dans un conteneur, il y a eu quatre morts. On nous a fait inhaler du piment placé dans des sacs plastiques qui recouvraient nos têtes. Le mobile de notre arrestation est de ne pas avoir voté pour le président », assure-t-il.

Ce témoignage, ces quelques phrases que RFI s’est procurées, Abacar les a écrites avant d’être à nouveau arrêté, il y a deux mois. Disparu pour la seconde fois.

*Les prénoms ont été modifiés.



Commentaires

2
hoo
7 années ya
que Dieu vient en aide au tchad et au Niger
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
seignor
7 années ya
Toujours les francais, ils ne peuvent nous foutre la paix. ils cherchent et trouvent toutes les manigances pour destabiliser nos regimes, a travers leur outils concus pour la circonstances rfi, tv5, france24 etc... reveillez -vous Africains.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1013 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
487 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
266 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
419 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
308 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
315 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2259 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages