mercredi, 30 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


USA Samuel Mebiame

Le fils de Léon Mebiame, ancien Premier ministre du Gabon (1975-1990), a été arrêté mardi à New York. La justice américaine accuse l'entrepreneur gabonais d'avoir versé des pots-de-vins à des officiels au Niger, en Guinée et au Tchad pour l'obtention de concessions minières.

Zeyna transfert argent bis

Samuel Mebiame a été arrêté à Brooklyn (New York) le mardi 16 août par des officiers fédéraux américains, rapportent le New York Times et le Wall Street Journal. L’entrepreneur gabonais, fils de l’ancien Premier ministre Léon Mebiame, est soupçonné de corruption.

Fonds spéculatif

Selon le New York Times, les procureurs accusent Samuel Mebiame d’avoir régulièrement versé des pots-de-vin à des responsables publics au Niger, en Guinée et au Tchad afin d’obtenir des concessions minières pour une structure liée à par un fonds d’investissement spéculatif américain.

Si l’identité de ce fonds n’est pas dévoilée dans la plainte en question, selon le quotidien new-yorkais, il s’agit de Och-Ziff Capital Management Group, qui gère plus de 39 milliards de dollars d’actifs.

Les procureurs américains estiment qu’en tant que consultant et « arrangeur » pour une co-entreprise entre Och-Ziff Capital Management Group et une compagnie enregistrée aux îles Turks-et-Caïcos (territoire britannique des Caraïbes), Samuel Mebiame aurait été impliqué dans plusieurs opérations illicites dans les trois pays africains sus-mentionnés.

Paiements et « belles voitures »

Parmi les allégations citées par la presse américaine figurent : au Niger, des paiements de plus de 1,3 million de dollars à une société détenue par des responsables publics, la fourniture de « belles voitures » et le règlement de frais juridiques ; en Guinée, les procureurs américains soupçonnent l’entrepreneur gabonais et ses associés d’avoir utilisé des documents à caractère officiel pour avertir des concessionnaires de l’existence de problèmes juridiques entourant leurs permis d’exploitation minière ; au Tchad, le fils de l’ancien chef du gouvernement gabonais est soupçonné d’avoir usé de méthodes illicites pour l’acquisition de permis sur des gisements d’uranium pour Och-Ziff Capital Management Group et ses partenaires.

Si les responsables du fonds d’investissement américain et l’avocat de Samuel Mebiame n’ont pas répondu aux sollicitations de la presse américaine, il faut noter que Och-Ziff Capital Management Group a confirmé plus tôt cette année être sous le coup d’une enquête du département américain de la Justice et de la Security and Exchange Commission, le régulateur boursier américain, pour soupçons de paiement de pots-de-vin au Zimbabwe, au Congo et en Libye.

Le fonds américain a annoncé avoir provisionné 400 millions de dollars dans l’anticipation d’une résolution négociée de cette procédure.

Coopération

Selon un communiqué diffusé le mardi 17 août, « le gouvernement de la Guinée et les autorités judiciaires pénales guinéennes suivent attentivement l’affaire Samuel Mebiame et mèneront toutes les investigations nécessaires pour aider les autorités américaines à faire la lumière sur les allégations en lien avec la Guinée ».

L’exécutif guinéen se dit « à la disposition des autorités américaines, avec qui il a déjà collaboré et continue de collaborer étroitement, pour apporter toute l’assistance nécessaire à la procédure en cours aux États-Unis ».

 

Joël Té-Léssia

Jeune Afrique

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

0 #1 Two Niger officials 19-08-2016 04:04
Tuesday's complaint said Mebiame admitted supplying cash and cars to two married Niger officials; an S-class Mercedes Benz sedan.

In Niger, Mr. Mebiame arranged for the unidentified Turks and Caicos company to make payments of more than $1.3 million to a company owned by two Niger officials. In interviews with United States officials, he said that sometimes his bribes included payments for “nice cars” and payments of legal fees.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #2 Dan Tahoua 19-08-2016 07:37
Aidez nous à comprendre cette n iem affaires de corruption. Si l'exécutif guinéen a réagi , au Niger on attend quoi pour le faire?
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Dan Niamey 19-08-2016 08:13
Au Niger, ceux qui bouffent indument ont perdu la parole: personne ne réagira. Passez votre chemin jusqu'au prochain virage. Ils trouveront la parole et vomiront ce qui est en travers de leur gorge.
Allons seulement...
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 mamaki 19-08-2016 10:00
motus et bouche cousue au Niger; de toutes les façons on a une idée des comptes ou transitent des milliards
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 LAT 20-08-2016 06:18
Je plains nos compatriotes impliqués dans cette trouble affaire. La justice américaine ne les lâchera plus. Insomnies en perspective pour les personnes citées !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 aché 20-08-2016 11:28
motus et bouche cousue ou plutot bouche qui mange ne parle pas!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Gnala 20-08-2016 11:42
Le nigerien oublie vite
hier ce sont les devise de 9 milliards CFA qui on passé par l'aeroport, ni vue ni connu. Affaire passée en douce.
maintenant c'est un nouveau probleme qui sort encore.
finissons avec les 9 miliards d'abord
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Le nigerien 20-08-2016 18:10
Ce regime est le plus pourri, le plus corromptu jamais egale
affaire de 9 milliards hier, aujourdhui affaire de plusieurs milliards et le peuple vegete dans la pauvrete . Ou est la justice nigerienne qui s'enpresse qu on parle d'opposant au regime et de coup d'etat.sheme on you guru
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Haba dan Niger 21-08-2016 10:06
Silence on pratique la corruption à grande echelle au Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Africain 21-08-2016 13:35
Une remarque:
Le Niger est un des pays soit disant les plus pauvres du monde; taux d'alphabétisation très très faible, santé de la population très médiocre, centre de soins sous sous équipés à tel point qu'aucun ministre digne de ce nom n'accepte de se faire soigner dans ces hôpitaux dont ils votent pourtant les budgets d'équipement.A titre de BIENVENUE A LA TABLE DE PARTAGE DU GÂTEAU tous les ministres reçoivent des millions de francs pour s'élever au dessus de la population qu'ils sont censés servir. DES QU' ILS SONT nommés. 1er acte de corruption officielle.
On ne parle pas la bouche pleine. ça fait MAL élevé.
TANT PIS pour CELUI ou CELLE qui ne RESPECTERA PAS CETTE CONSIGNE. Vous attendez toujours une réaction, VOUS ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 mes frères 22-08-2016 16:24
A la Conférence nationale Feu Ali Chaibou (paix à son âme) a dit qu'il ne fera pas d'obstacle au cours de l'histoire et qu'il demande à toute personne concernée civile ou militaire (y compris lui) de répondre à l'appel de la Conférence. Cela lui a permis de marquer en lettres ' son nom dans l'histoire. je pense bien que l'actuel président qui est aussi un Nigérien comme Ali Chaibou fera autant.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #12 Africain Kamite 22-08-2016 21:26
il es dit que:
les chinois qui n'acceptent plus la domination étrangère se sont réveillés et sont en train de conquérir le monde. ils investissent à tour de bras et surtout où vont leurs compatriotes en vacances.L'argent CHINOIS retourne en CHINE.
L'argent des juifs passe de main juive à main juive 18 fois avant de tomber dans une main étrangère.
ET, Nous, nous ne sommes même pas maîtres de ce que nous avons chez nous. Des gens venus d'autres continents décident de tout, puisque nos dirigeants leurs confient TOUT. La corruption, c'est l'élève qui copie son maître. Que devient le peuple pendant ce temps ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Discovery 25-08-2016 08:03
on attend alors.donné nous un nom
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 30/09/2020, 09:48
niamey-le-delegue-special-mouctar-mamoudou-demissionne-pour-briguer-la-presidence-du-conseil-de-ville Le Président de la Délégation Spéciale de Niamey, Mouctar Mamoudou,  a annoncé sa démission mardi...Lire plus...
Publier le 29/09/2020, 14:13
societe-civile-apres-6-mois-de-detention-mounkaila-halidou-maikoul-zodi-et-moudi-moussa-libres-en-attendant-le-delibere-de-leur-proces-en-appel Les 3 acteurs de la société civile Mounkaila Halidou, Maikoul Zodi et Moudi Moussa ont été libérés...Lire plus...
Publier le 29/09/2020, 10:07
journee-de-solidarite-coris-day-2020-coris-bank-niger-offre-des-vivres-et-du-materiel-a-plus-de-300-sinistres-de-harobanda-et-de-saga L’édition 2020 de la Journée de solidarité, « CORIS DAY », de Coris Bank International a été...Lire plus...
Publier le 29/09/2020, 08:48
communique-du-conseil-des-ministres-du-lundi-28-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 28 septembre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 28/09/2020, 14:47
togo-le-president-faure-nomme-victoire-tomegah-dogbe-a-la-tete-du-gouvernement Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé,...Lire plus...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...
Publier le 28/09/2020, 14:47
togo-le-president-faure-nomme-victoire-tomegah-dogbe-a-la-tete-du-gouvernement Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé,...
Publier le 27/09/2020, 21:31
fenifoot-le-francais-jean-michel-cavalli-va-s-engager-avec-le-mena-national Le technicien français Jean-Michel Cavalli vient d’arriver à Niamey où il va s’engager avec la...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 16:24
niger-des-partis-politiques-comme-s-il-en-pleuvait Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130...
Publier le 29/09/2020, 08:48
communique-du-conseil-des-ministres-du-lundi-28-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 28 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...

Dans la même Rubrique

Togo : le président Faure nomme Victoire Tomegah Dogbe à la tête du gouvernement

28 septembre 2020
Togo : le président Faure nomme Victoire Tomegah Dogbe à la tête du gouvernement

Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé, comme Premier Ministre. C’est la première femme à être nommée à la tête du gouvernement dans...

Mali : le diplomate Moctar Ouane nommé Premier ministre de la Transition

27 septembre 2020
Mali : le diplomate Moctar Ouane nommé Premier ministre de la Transition

L’ancien chef de la diplomatie malienne, Moctar Ouane, a été nommé ce dimanche 27 septembre, premier ministre de la transition. Après le président et le vice-président, il est la troisième...

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...