mardi, 22 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


femme homme couple lit rire

Controverse autour d'un nouveau projet de code pénal introduit par le gouvernement pour examen au Parlement. Le projet de loi, sur la table des députés, propose un nouveau régime d'infractions déjà jugées révolutionnaires par la presse locale. S'il venait à être adopté, le vagabondage, le harcèlement ou même l'adultère seront désormais pénalisés. Tollé au sein des organisations de défense des droits humains et au sein du conseil de l'ordre des avocats.

Zeyna transfert argent bis

L'une des dispositions les plus controversées de ce projet de code pénal concerne la pénalisation de l'adultère. Pour l'ordre des avocats du Cameroun, le sujet est complètement anachronique. « Chaque personne a le droit de disposer de son corps, comme elle l'entend, même si cette personne est mariée. Bien évidemment, dans le cas du mariage, si la faute est commise, les règles prévoient un régime pour sanctionner l'adultère. Donc pénaliser l'adultère, cela nous semble, dans le contexte actuel, quelque peu anachronique », explique, maître Sylvian Souop, membre du conseil de l'ordre.

Les praticiens du droit s'étonnent de ce que le gouvernement n'ait pas consulté les acteurs de la scène politique et de la société civile, afin d'aboutir à une mouture un peu plus consensuelle. Du coup, le barreau avait appelé au retrait du texte du Parlement pour éviter au pays une fâcheuse régression. « Globalement, lorsque l'on regarde l'ensemble du texte, quand on maintient des dispositions obsolètes, quand on maintient des expressions obsolètes, lorsqu'on a une traduction en anglais qui ne reflète pas toujours la traduction en français, nous pensons que si tous ces problèmes-là ne sont pas résolus, si le texte est maintenu sans aucune modification, ce serait une régression », conclut Me Souop.

Face au tollé suscité par ce projet de code pénal, le gouvernement, un peu comme dans un exercice de rattrapage, a déjà ouvert quelques consultations, dont notamment  avec le bâtonnier de l'ordre des avocats.

Il y a un article qui porte sur le vagabondage, qui est interdit aussi, la mendicité, passible d'une peine d'emprisonnement, il y avait l'article qui traite de la liberté d'expression, qui pénalise aussi le métier de journaliste, c'est-à-dire qui rend plus facile le délit de diffamation. Il y en a tellement. Nous ne comprenons pas parce que l'exposé des motifs de ce nouveau code pénal est pour désengorger les prisons, mais on augmente le nombre de délit et le nombre de crimes qui poussent les gens en prison

Joshua Osih: «c'est un projet de loi liberticide»

 

RFI

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+2 #1 seynos 21-06-2016 16:57
C'est un très bon exemple à suivre par tous les pays surtout ceux constitués en majorité de musulmans car l'Islam interdit l'adultère et n'autorise la mendicité que dans des circonstances précises. Contrairement aux prescriptions de l'Islam, la mendicité est exercée comme une fonction, un travail qui doit faire vivre. SUBHANALLAH!
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #2 belga2 21-06-2016 17:45
pauvres types qui n'est pas mendiant auprs d'allah .et si allah qui detient tout ferme la porte a tous ces mendiants que nous sommes .ce n'est pas parce qu'on a fait l'ecole des kafrr qu'il faut se croire tout permis
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 seynos 22-06-2016 07:37
Citation en provenance du commentaire précédent de belga2 :
pauvres types qui n'est pas mendiant auprs d'allah .et si allah qui detient tout ferme la porte a tous ces mendiants que nous sommes .ce n'est pas parce qu'on a fait l'ecole des kafrr qu'il faut se croire tout permis

BELGA2

Il n'est pas interdit d'être mendiant d'ALLAH parce que c'est Lui même qui nous demande de le solliciter, Lui qui détient tout et qui a pouvoir sur tout.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Ado 23-06-2016 08:57
c'est très bien quelque soit le pays. la France a interdit la prostitution mais malheureusement elle accepte juridiquement les gays. c'est une contradiction morale.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 21:49
education-la-rentree-scolaire-decalee-du-1er-ou-15-octobre-pour-cause-d-inondations Initialement prévue pour le 1er octobre 2020, la rentrée scolaire 2020/2021 a été reportée par le...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...Lire plus...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...Lire plus...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...

Dans la même Rubrique

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...