vendredi, 18 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Alassane Ouattara et sa femme Dominique en meeting electoral

Le président sortant de Côte d'Ivoire a été réélu pour cinq ans à la tête du pays, dimanche 25 octobre dès le premier tour du scrutin. Alassane Ouattara, 73 ans, récolte 2 118 229 voix, soit 83,66 % des suffrages, selon les résultats officiels annoncés ce mercredi par la Commission électorale indépendante. Le taux de participation est établi à 54,63 %. Une partie de l'opposition avait appelé au boycott.

 

Il n'y aura quasiment pas eu de match. La coalition au pouvoir était d'ailleurs assez sûre de l'emporter et avait prédit qu'il n'y aurait pas de deuxième tour. C'est ce qui est arrivé. Alassane Ouattara est vainqueur sans coup férir dès le premier tour. Dans la quasi totalité de la Côte d'Ivoire, et tout particulièrement dans le nord du pays, le président sortant n'a fait qu'une bouché de ses adversaires, qui auront plutôt été des sparring-partners que de véritables challengers sur le ring. Ils ont eu beaucoup de mal dans cette élection.

Il faut dire que le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) ne concourrait pas, puisque il avait rallié M. Ouattara dès le premier tour. Il faut dire aussi que le Front populaire ivoirien (FPI) fut, tout le long, englué dans des querelles internes entre Pascal Affi N'Guessan, qui souhaitait aller aux élections, et des partisans de la ligne « Gbagbo ou rien », qui appelaient au boycott. Il ne restait plus grand-monde face au président, qui a sans doute, de surcroît, bénéficié d'une prime au sortant. M. Affi N'Guessan est deuxième ; il obtient 9,29 % des suffrages. Kouadio Konan Bertin est troisième, avec 3,88 %. Les sept autres candidats, dont trois s'étaient retirés mais figuraient sur les bulletins, sont à moins de 1 %.

La Coalition nationale pour le changement (CNC), autre parti de l'opposition qui aura vécu le temps d'un feu de paille, a vu un à un ses membres jeter l'éponge. Essy Amara n'aura pas été jusqu'au bout de la démarche ; Mamadou Koulibaly a renoncé, expliquant que les conditions d'une élection transparente n'étaient pas réunies, imité en cela, en pleine campagne, par Charles Konan Banny, qui a lui aussi repris cet argument. L'appel au boycott lancé par une partie de l'opposition a-t-il été entendu ? Une chôse est sûre : la participation (plus de 80 % en 2010), n'a pas toujours été en rendez-vous cette année. Le taux de participation dépasse les 50 % (3 330 000 votants sur une liste électorale de 6 301 000). L'abstention est supérieure à 45 %.

Environ 34 000 soldats, dont 6 000 casques bleus, avaient été déployés pour assurer la sécurité du scrutin présidentiel de ce dimanche 25 octobre. L'élection s'est déroulée dans le calme. Ce climat, qui contraste avec les violences meurtrières de la crise postélectorale qu'a traversée le pays en 2010-2011, prévaut encore actuellement après l'annonce des résultats. Pour le président de la Commission électorale indépendante (CEI), « la crise de 2010 est derrière nous ». Alassane Ouattara, candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), va pouvoir poursuivre son ouvrage. Il faudra que les solutions de « Ado » soient à la hauteur de l'attente des Ivoiriens qui auront voté pour lui dimanche.

« Je voudrais féliciter tout le peuple ivoirien pour sa maturité et pour son comportement exemplaire. Ce scrutin permettra sans aucun doute de renforcer la cohésion nationale et de tourner définitivement la page de la crise que notre pays a traversée.

Déclaration du président ivoirien Alassane Ouattara, à la veille de l'annonce des résultats lors d'une visite à Henri Konan Bedié »

 

RFI

Commentaires  

0 #1 Lom 28-10-2015 11:46
to kaji...ja mou je gouri un homme prevu en vaut deux.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #2 Alheri 28-10-2015 13:17
Avec les deux réussites, Guinée et RCI, le fuyard ne va plus revenir en Afrique.
Quand, je vois qu'il n'y a que du cendre devant IM, j'ai envie de dire que les tomates sont cuites pour le Front Pourris des Racoleurs.
Incha Allah, la jeunesse consciente se donne rendez-vous en 2021.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 zangue 28-10-2015 13:57
Un coup ko . Après la Guinée et la Côte d'Ivoire, ce sera aussi un coup ko Incha Allah au NiGEr. Le président Issofou sera réélu. Cette épidémie de coup ko remettra les opposants à leur place.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Analyste 29-10-2015 09:05
Après les élections "un coup KO", viendra le temps de référendum "un coup KO" pour la modification des constitutions et la jeunesse consciente se désillusionnera. Le référendum un coup KO du Congo ne sera pas le seul d'ici 2021.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Guri System 02-11-2015 16:20
Citation en provenance du commentaire précédent de Alheri :
Avec les deux réussites, Guinée et RCI, le fuyard ne va plus revenir en Afrique.
Quand, je vois qu'il n'y a que du cendre devant IM, j'ai envie de dire que les tomates sont cuites pour le Front Pourris des Racoleurs.
Incha Allah, la jeunesse consciente se donne rendez-vous en 2021.


Les Moutons se suivent,mais n'ont pas le meme prix,donc la meme valeur. Ton Charlie ne pourra égaler ADO (dont la victoire pourrait etre crédible),sur n'importe quel plan. Quant à Condé (dont la "victoire" sent le vol àmille lieues, il n'est autre que le pendant et mentor de ton champion "Charlie". C'est le conseiller de ton "kay Na Turray" alias "RTV". Au fait, et-il revenu de sa balade indienne?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 11:07
communique-de-presse-conjoint-trois-defenseurs-des-droits-humains-injustement-detenus-entament-leur-sixieme-mois-en-prison ● Moudi Moussa, Halidou Mounkaila et Maikoul Zodi sont des prisonniers de conscience qui doivent...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...

Dans la même Rubrique

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...

Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

28 août 2020
Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

A l’issue de leur second sommet extraordinaire sur la situation sociopolitique au Mali, qui s’est tenu par visioconférence ce vendredi 28 août, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont pris...