vendredi, 18 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Bukola Saraki prete serment devant le Senat

Le président du Sénat du Nigeria, Bukola Saraki, est sous le coup de treize chefs d’accusation, allant de la possession illégale d’actifs à la fausse déclaration de patrimoine. Convoquée devant le juge, la troisième personnalité du pays a refusé de comparaître et c'est un mandat d'amener qui vient d'être délivré à la police pour aller la chercher.

 

Les accusations sont portées par l’Agence anticorruption qui épingle ainsi le président du Sénat sur certains de ses actifs - acquis entre 2003 et 2011 - qu'il aurait omis de déclarer. L'ancien gouverneur de l’État de Kwara aurait également acquis des actifs au-delà de ce que lui permet la loi et aurait des comptes à l’étranger. « On se réveille 13 ans après pour me demander des comptes. Il ne fait pas de doute que l’intention est malveillante », a réagi l’intéressé.

Cependant, face au refus de Bukola Saraki de comparaître devant la Cour, le juge a dû délivrer un mandat d'amener à la police. Le juge souligne qu’en raison de sa position, le président Bukola Saraki devait respecter la Constitution du pays qu’il a juré de servir.

Par ailleurs - signe que les temps changent - le président Muhammadu Buhari qui a axé une partie de sa campagne électorale sur la lutte contre la corruption et sur la probité politique, a aussitôt pris ses distances avec le numéro 3 du pays qui est de sa famille politique. Rappelons que depuis l’accession de Bukola Saraki à la présidence du Sénat, en juin dernier, les relations entre les deux hommes sont tendues et toutes les tentatives pour une rencontre ont été vaines. Il faut aussi dire que Bukola Saraki est à couteaux tirés avec son parti depuis qu’il s'est présenté à la présidence du Sénat, contre l'avis de ce dernier.

Le président Buhari et son vice-président, Yemi Osibajo, ont, quant à eux, rendu publics leurs patrimoines. Il est estimé, pour le président nigérian, à 136 000 euros et aucun compte à l'étranger.

 

RFI

Commentaires  

+1 #1 No Comment 22-09-2015 18:29
"... le président Muhammadu Buhari qui a axé une partie de sa campagne électorale sur la lutte contre la corruption et sur la probité politique, a aussitôt pris ses distances avec le numéro 3 du pays qui est de sa famille politique..." N'est pas grand qui veut ou le revendique, mais qui en est capable. Savoir faire passer la patrie et l'honneur devant les intérêts personnels sont les signes évidents de la grandeur d'un dirigeant. Le contraire n'est que petitesse, indignité, bassesse, ... et les nigériens n'ont jamais mérité d'avoir un tel dirigeant. Bon Dieu, pourquoi ce qui est possible au Nigeria ne l'est pas au Niger ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Mme Gaskya Rabagarda 22-09-2015 18:36
Le Pdt Mohamed Buhari Bawan Allah! Voilà quelqu'un qui est en position de force pour redresser notre grand voisin. La plus part de nos dirigeants africains ignorent cette pratique de mauvais et sadiques époux (hommes ou femmes) à l'exemple fut donné par un ancien Chef de Cabinet du temps de la 2ème Rép. Il suffit de laisser son conjoint (e) aller avec une/un complice et, enregistrer toutes les preuves pouvant irrévocablement inculper le/la cupide, sadique ou impudique dans ce manège masqué comme pour permettre à la vie masquée de continuer sous une forme normale. Copiées, multipliées et disposées inaltérablement; c'est ainsi que l'on les brandira comme L’ÉPÉE DE DAMOCLÈS sur sa tête afin de contraindre l'idiot (e) corrompu (e) à exécuter des choses inimaginables sur son peuple ou tout dévoiler à la masse populaire, via médias. Quel coup dur semblable à celui que subit l'idiot fuyard du Niger terré en France. Seuls des hommes probes, élèves d'Omar Ben Al Khattab, y tiennent droit.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Tahoua 23-09-2015 15:14
Un exemple a suivre. Le prdt Issoufou a échoué si non les Ouhomoud ,les Bazoum, les Zakaye les Oumarou Mainaissara et kalla devront répondre de ler acte
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 11:07
communique-de-presse-conjoint-trois-defenseurs-des-droits-humains-injustement-detenus-entament-leur-sixieme-mois-en-prison ● Moudi Moussa, Halidou Mounkaila et Maikoul Zodi sont des prisonniers de conscience qui doivent...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...

Dans la même Rubrique

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...

Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

28 août 2020
Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

A l’issue de leur second sommet extraordinaire sur la situation sociopolitique au Mali, qui s’est tenu par visioconférence ce vendredi 28 août, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont pris...