samedi, 04 juillet 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


ibk issoufou 0

En déplacement mercredi 2 septembre au Niger, après une visite la veille à Alger, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a évoqué les tensions en cours dans le nord du Mali et la situation autour de la ville d'Anéfis, contrôlée depuis la mi-août par le Gatia, une milice favorable aux autorités de Bamako.

 

L’occupation de la localité de Anéfis par des groupes armés pro-gouvernementaux dans le Nord Mali a largement été discuté par les deux chefs d’Etat. Pour la première fois, le président malien a demandé publiquement aux miliciens du Gatia (Groupe d'autodéfense touareg Imrad et alliés) de quitter la ville sans condition : « Il n’y a plus le cas d’Anéfis. Je vous ai dit que ceux qui ont indument occupé Anéfis pendant la procédure d’accord de paix ont été priés d’évacuer Anéfis sans condition et cela sera. Pas de cas Anéfis ». Les miliciens du Gatia avaient chassé d'Anéfis les ex-rebelles de la CMA, en violation de l'accord signé à Bamako par toutes les parties.

A ses côtés lors de la conférence de presse, le chef de l’Etat du Niger, Mahamadou Issoufou, qui a fait de la crise malienne une question de politique intérieure au Niger, est du même avis. « Après les accords de paix et de réconciliation au Mali conclus à Alger, il a été mis en place un comité de suivi de la mise en œuvre des accords. Je pense que la solution au problème d’Anéfis se trouve dans la mise en œuvre rapide de cet accord de paix. Et j’ai noté au cours des entretiens que j’ai eus avec le président, une forte volonté de l’Etat malien à mettre en œuvre ces accords. D’ailleurs, le président l’a dit tout à l’heure, il a ordonné que ceux qui ont occupé Anéfis se retirent, cela doit être fait ».

Impatience de la communauté internationale

Comme le démontrent les propos du président nigérien, l'injonction du chef de l'Etat malien s'accompagne aussi d'une certaine impatience de la communauté internationale sur la situation à Anéfis. Si mercredi, c'est le président Issoufou qui a appelé à la mise en œuvre des accords de paix, la veille, c'est l'Algérie, médiatrice en chef dans la crise malienne, qui avait appelé toutes les parties à appliquer de manière « fidèle et intégrale » l'accord de paix qu'elles ont signé. Il y a « urgence » avait alors souligné le président Bouteflika dans un communiqué rendu public à la fin de la visite du président IBK à Alger.

L'impatience, voire l'exaspération, s'exprime aussi du coté de certains partenaires européens du Mali qui estiment que l'occupation d'Anéfis en violation des accords signés n'a que trop duré. Dans la sous-région, la Cédéao compte sur un retour à la normale d'ici la fin de la semaine. « Ils savent qu'ils n'ont pas d'autres choix et qu'ils sont obligés de partir » confie l'émissaire de la Cédéao à Bamako. Si les hommes du Gatia n'obtempèrent pas rapidement, la pression va s'accentuer promettent les médiateurs qui comptent sur le retour du président IBK jeudi à Bamako pour faire bouger la situation.

« Un accord de paix n’a pas que des amis. Il y a forcément des perturbations, des petits sursauts. Cela n’entame pas notre sérénité. Nous saurons y faire face. »

Zeyna transfert argent bis

RFI

Commentaires  

+1 #1 Bamarade 02-09-2015 23:11
Je suis à 100% d'accord que les miliciens progouvernement malien quittent cette ville si c'est l'autorité de l'Etat malien qui va prendre place.Si non, je ne vois pas pourquoi ils vont quitter si c'est pour laisser la ville au rébelles profrançais et j'ai des doutes qu'il soit ainsi
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 chefu 03-09-2015 07:24
et kidal alors quand est ce que ca sera entirement controler par le gouvernement
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 bogoiri 03-09-2015 07:26
Depuis Niamey, IBK appelle les miliciens du Gatia à quitter Anéfis:c'est politique ou réellement du fond du cœur
Dans tout le cas pour moi c'est de l'hypocrisie sinon comment accepte t-il de coïncider une partie du territoire Malien aux rebelles sous prétexte d'un soit disant accord de paix .
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Coulbaly 04-09-2015 09:13
Les deux grands trafiquants de notre pétrole Les Presidents Issoufou et IBK du Mali.Leurs petits le Député Zilly et elhadji Mangale Tahirou.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

NITA Banniere web 03

Top de la semaine

Publier le 03/07/2020, 21:25
covid-19-un-seul-nouveau-cas-importe-enregistre-ce-vendredi-03-juillet-2020 Le ministère de la Santé publique a annoncé que sur 155 tests réalisés ce vendredi 03 juillet...Lire plus...
Publier le 03/07/2020, 21:17
covid-19-les-meetings-politiques-autorises-sous-condition-de-respecter-le-port-des-bavettes  Le gouvernement nigérien a décidé de la levée de la mesure de suspension des meetings des partis...Lire plus...
Publier le 03/07/2020, 19:40
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-03-juillet-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 03 juillet 2020, dans la salle habituelle...Lire plus...
Publier le 03/07/2020, 17:26
mali-7-soldats-et-une-trentaine-de-civils-tues-dans-le-centre-region-de-mopti Sept (7) soldats maliens ont été tués le jeudi 2 juillet aux environs de 20H00 lorsqu’une patrouille...Lire plus...
Publier le 03/07/2020, 13:16
g5-sahel-quel-bilan-6-mois-apres-le-sommet-de-pau-par-tidiane-sahelien Le G5-Sahel a été  créé en 2014 sur la volonté des chefs d’Etat du Tchad, du Niger, du Burkina...Lire plus...
Publier le 28/06/2020, 23:20
presidentielles-l-ancien-chef-de-l-etat-salou-djibo-investi-candidat-du-pjp-doubara L’ancien chef de la junte militaire qui a dirigée le Niger de 2010 à 2011, Salou Djibo, a été investi...
Publier le 29/06/2020, 19:58
reamenagement-technique-du-gouvernement-bazoum-mohamed-laisse-son-maroquin-ministeriel Le Président de la République Mahamadou Issoufou a procédé ce lundi 29 juin 2020, à un léger...
Publier le 30/06/2020, 07:47
g5-sahel-a-nouakchott-les-chefs-d-etat-font-le-point-avec-macron-sur-les-engagements-pris-a-pau La capitale mauritanienne accueille ce mardi 30 juin 2020, un sommet des Chefs d’Etat des 5 pays...
Publier le 28/06/2020, 19:31
nation-des-acteurs-politiques-et-de-la-societe-civile-lancent-un-appel-citoyen-pour-sauver-le-pays-d-une-situation-porteuse-de-perils-graves A l’initiative de plusieurs acteurs politiques et de la société civile, issus de divers horizons, un...
Publier le 29/06/2020, 18:03
politique-l-opposition-s-engage-a-mener-toutes-actions-legales-pour-la-tenue-d-elections-democratiques-transparentes-et-sinceres-declaration Les principaux fronts de l’opposition politique nigérienne (FRDDR, FOI, FDR, FP) ont rendu public une...
Publier le 29/06/2020, 19:58
reamenagement-technique-du-gouvernement-bazoum-mohamed-laisse-son-maroquin-ministeriel Le Président de la République Mahamadou Issoufou a procédé ce lundi 29 juin 2020, à un léger...
Publier le 30/06/2020, 08:15
gouvernement-ce-qu-il-faut-retenir-du-dernier-reamenagement-de-l-equipe-de-brigi-rafini Le Président de la République Issoufou Mahamadou a procédé, lundi 29 juin 2020 dans la soirée, à un...
Publier le 28/06/2020, 23:20
presidentielles-l-ancien-chef-de-l-etat-salou-djibo-investi-candidat-du-pjp-doubara L’ancien chef de la junte militaire qui a dirigée le Niger de 2010 à 2011, Salou Djibo, a été investi...
Publier le 28/06/2020, 19:47
logements-sociaux-operation-rattrapage-pour-la-renaissance Le gouvernement a annoncé, vendredi dernier à l’issue du dernier conseil des ministres, avoir conclu...
Publier le 29/06/2020, 18:03
politique-l-opposition-s-engage-a-mener-toutes-actions-legales-pour-la-tenue-d-elections-democratiques-transparentes-et-sinceres-declaration Les principaux fronts de l’opposition politique nigérienne (FRDDR, FOI, FDR, FP) ont rendu public une...

Dans la même Rubrique

Mali : 7 soldats et une trentaine de civils tués dans le centre (région de Mopti)

3 juillet 2020
Mali : 7 soldats et une trentaine de civils tués dans le centre (région de Mopti)

Sept (7) soldats maliens ont été tués le jeudi 2 juillet aux environs de 20H00 lorsqu’une patrouille de l’armée est tombée dans une embuscade à Gouari, dans le cercle de...

Mali : le mandat de la Minusma prorogé jusqu’au 30 juin 2021

1 juillet 2020
Mali : le mandat de la Minusma prorogé jusqu’au 30 juin 2021

Le Conseil de sécurité a décidé, lundi 29 juin 2020, de proroger pour un an, le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali...

Ghana : le président Nana Akufo-Addo investi par son parti pour briguer un second mandat

28 juin 2020
Ghana : le président Nana Akufo-Addo investi par son parti pour briguer un second mandat

Seul candidat en lice, le président Nana Akufo-Addo a été investi ce samedi 27 juin à Accra, candidat de son parti, le New Patriotic Party (NPP), pour les élections présidentielles...

Tchad : élevé au grade de Maréchal, le président Idriss Déby distingué pour ses victoires militaires

27 juin 2020
Tchad : élevé au grade de Maréchal, le président Idriss Déby distingué pour ses victoires militaires

Les députés tchadiens ont élevé, vendredi 26 juin, le président Idriss Déby Itno au grade honorifique de Maréchal de l’armée. Une distinction qui vient récompenser « ses victoires militaires » dont le...

Côte d’ivoire : le chef du commando de l’attaque terroriste de Kafalo capturé par l’armée (Ministre de la Défense)

22 juin 2020
Côte d’ivoire : le chef du commando de l’attaque terroriste de Kafalo capturé par l’armée (Ministre de la Défense)

Le ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko, a annoncé que le chef du commando qui a mené l’attaque terroriste de Kafolo, dans la nuit du 10 au 11 juin...

G5 Sahel : très attendu dans la Zone des trois frontières, le déploiement des soldats tchadiens n’est pas pour demain

21 juin 2020
G5 Sahel : très attendu dans la Zone des trois frontières, le déploiement des soldats tchadiens n’est pas pour demain

Annoncé en décembre dernier à Niamey puis confirmé en janvier lors du Sommet de Pau, en France, le déploiement des soldats tchadiens dans la Zone dite des trois frontières (Niger,...