NITA Fond Site Web 675 x 240

FMI siege logo

Selon le Fonds monétaire international (FMI), cinq pays africains pourront afficher une certaine résilience face à la crise qu’engendre la pandémie du coronavirus sur l’économie mondiale. Parmi ces pays, le Niger qui arrive en seconde position juste derrière la Côte d’ivoire et dont la croissance pourrait rebondir à 8,1% l’année prochaine au cas où le Covid-19 est maitrisée en 2020.

Zeyna commission0

De belles perspectives pour l’économie nigérienne en ces temps de crise engendrée par la pandémie du Covid-19 et dont le choc n’épargne aucun pays. Malgré les effets de cette crise qui vont se traduire par une récession pour la plupart des pays, certains pays pourront afficher une certaine résilience et booster même leur taux de croissance dès l’année prochaine au cas où la pandémie est maitrisée cette année. C’est ce que prédit le FMI dans sa dernière projection sur les perspectives de l’économie mondiale et principalement des pays d’Afrique subsaharienne. Selon le Fonds, si la pandémie du Covid-19 se termine en 2020 et que l’année suivante serait celle de l’après- Covid-19, ces pays feront de la résistance et connaîtront un rythme de croissance très dynamique. Il s’agit respectivement de la Côte d’Ivoire, du Niger, de la république des Seychelles, de la Guinée Conakry et du Botswana.

Selon le rapport du FMI, la Côte d’Ivoire sera le premier pays africain à faire preuve de résilience avec un taux de croissance de 8,7% en 2021, suivie du Niger avec 8,1%, ensuite les îles Seychelles, 8 % et enfin la Guinée avec 7,6% et le Botswana avec 6,8 %. Selon les projections de l’institution de Breton Wood, ces perspectives reluisantes s’expliqueraient par une atténuation des chocs sur la croissance du PIB de ces pays qui est essentiellement tirés par le secteur primaire notamment l’agriculture ainsi que des investissements massifs dans certains secteurs stratégiques comme les infrastructures. Selon le FMI, malgré cette bonne dynamique conditionnée par la fin de la pandémie du coronavirus, les effets de la récession se feront sentir dans d’autres secteurs comme le tourisme, le commerce ou les transports. Des secteurs  qui ne contribuent relativement que peu dans l’économie nigérienne qui bénéficie d’une bonne d’investissements dans les infrastructures notamment énergétiques et les ressources naturelles. En dépit de cette dynamique prometteuse, le FMI prévient toutefois que  la pandémie du Covid-19 aura également des effets négatifs sur l’évolution de la dette publique dans ces pays. Ainsi, la dette publique de la Côte d’Ivoire va se situer à 31,5 milliards de dollars en 2020 et 30,8 milliards de dollars en 2021. 

A.Y.B (actuniger.com)



Commentaires

6
Bounkou
4 années ya
Dans tous les cas l'avenir c'est l'
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
10
Amadou Hama
4 années ya
Celui qui parle d'
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Issoufou Ibrahim Dad
4 années ya
Ma cha Allah ! In cha Allah nous vaincrons cette
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Bounkou
4 années ya
C'est inconcevable que nous ne puissions pas avoir notre centrale nucl
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Tanko
4 années ya
Si le niger est 2e en taux de croissance c'est que meme pour les autres pays tout est faux.quelle croissance nous qui avancons
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
macroeconomiste
4 années ya
Je ne vois pas de quelle economie parle le FMI dans le cas du Niger. Les economies informelles comme celle du Niger sont epargnees par le Covid et ca va de soi.A part le petrole pompe par les chinois, le pays ne produit rien et ne transforme rien qui a de la valeur ajoutee qu'il exporte a l'etranger. Une telle affirmation ne saurait etre l'eouvre du FMI.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Carlos
4 années ya
Le FMI est une institution cr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
7
Niger
4 années ya
M
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Hum
4 années ya
La situation de la dette publique du Niger (29,3 a 28,6 milliards de $) et de la Cote d'Ivoire (31,5 a 30,8 milliards de $) sont dans une meme fourchette pour la periode 2020/2021. :eek: :eek:
Nous sommes vraiment trop endette par rapport a nos moyens. :zzz :zzz
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Bahr Sabar
4 années ya
Tr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Soja
4 années ya
Le FMI se moque de ce regime. Un Adage dit qu'on ne meurt pad deux fois. C'est le cas du Niger qui a une economie morte. Le covid ne peut rien emporter car deja il n'y a rien au Niger. Un pays sans aucune industrie avec juste quelque societes familiale n'a pas d'economie. Les previsions du FMI sont une certittude parceque le leconomie du Niger est deja morte avant le covid. On n'a jamais entendu parler le minister sur les questions du developpement du secteur privee. Tout ce qui interesse le ministere des finances cest de collecter les resssources et les depenser mal. C'est tres dommage pour ce pays.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Gaya.gaskia@yahoo.fr
4 années ya
Bonjour,
L'article est tout simplement de la manipulation.
le Niger ne produit rien et n'exporte pas grand chose chose m
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Zoro
4 années ya
pourquoi s'en r
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Zoro
4 années ya
[quote name="Niger"]M
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Abdou BABALE Aboubacar
4 années ya
rien de concret. peut
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Nassirou Mounka
4 années ya
On leur demande un r
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Nigerizey
4 années ya
C'est vraiment notre grand souhait. Mais je pense il y a une escroquerie
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2556 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
565 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
358 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
503 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
395 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
382 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2286 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages