jeudi, 19 septembre 2019
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

AbdoulMalik Issoufa

Monsieur le Ministre

Par la présente, je viens à vous pour un plaidoyer et une sollicitation.

En effet, Mr le Ministre, depuis quelques années, nous assistons à la publication d'une importante quantité d'œuvres littéraires, ayant pour auteurs des jeunes nigériens. Ceci doit nous réjouir. À l'heure où, une bonne partie de la jeunesse se détourne des lettres, et que les parents s'alarment et se plaignent du niveau d'expression de leurs enfants, l'avènement d'une génération de jeunes écrivains est confortatif et prometteur.

Une génération aussi ambitieuse doit être étatiquement encouragée, accompagnée et promue.

                         Monsieur le Ministre

C'est déjà un effort considérable et louable que d'écrire un livre. Mais, après avoir laborieusement écrit, l'écrivain doit entamer une autre bataille qui consiste à trouver une maison d'édition. Et, ceci n'est pas facile. Au Niger, les maisons d'édition contribuent beaucoup à la promotion des oeuvres littéraires nationales, il faut le leur reconnaître.

Cependant, malgré leur efforts, nombre de talents restent inconnus ou très peu connus. La difficile promotion des livres occasionnée par le peu d'intérêt qu'accorde la majorité des nigériens, même lettrés, aux ouvrages, n'est pas de nature à assurer un meilleur lendemain au profit de la littérature nigérienne, malgré le talent littéraire de ses acteurs. Face à cela, face à une situation aussi incommodante, une intervention étatique s'avère plus que nécessaire. Il faudrait agir.

Pour ce faire, les autorités actuelles, conformément à la politique nationale de renaissance culturelle, cher au Président de la République, l'État pourrait créer :

1°)  Une maison nationale d'édition,  sous le contrôle et la responsabilité de l'État,  qui aura pour mission :

*d'éditer les ouvrages d'auteurs nigériens, et étrangers, au besoin, suivant des critères préalablement établis et rendus publics

*de mener des réflexions sur les voies et moyens à même de faciliter l'écoulement des ouvrages publiés, quitte à les distribuer à des prix très abordables

2°) Un Prix dénommée " Prix de la renaissance culturelle pour la littérature en langue française " qui mettra en compétition des écrivains de nationalité nigérienne, à travers les ouvrages des uns et des autres.

                           Monsieur le Ministre,

 Un tel prix aura une vertu double. Premièrement, elle récompensera les belles plumes. En second lieu, elle suscitera l'émulation au sein de la jeunesse. Cette seconde vertu aura de surcroît le mérite de détourner les jeunes de certaines passions, au demeurant, futiles, dégradantes et dangereuses, sans qu'il me soit besoin de les énumérer.

                              Monsieur le Ministre,

Si la littérature n'est pas encouragé, alors la médiocrité, dans l'expression écrite et orale, aura droit de cité dans nos écoles et au sein de la jeunesse.

Monsieur le Ministre

Ressentez nos salutations les plus respectueuses

      AbdoulMalik Issoufa

Étudiant en Droit,  Homme de Lettres

 

Commentaires  

+1 #1 Goumar 27-04-2019 22:34
Bien fir
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Goumar 27-04-2019 22:34
Bien dir
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Sefoulaye 28-04-2019 03:56
Respect
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Citoyen 28-04-2019 07:12
Excellent
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 commando 28-04-2019 08:52
ce ministre est le plus nul de tous les ministres de la culture qui se dont succedes dans ce pays. il prend drd engagements d'achst de livres qu'il ne tient jamsis alors qu'il y a des fons budgtises pour cela. il prend l'atgent svec la complicite de sa drfm et le consacre a ses voya
ges et ses dinets quotidiens au restsurant tegsdez. depuis qu'il est la il pretend que ces fons ne sont pas loberes donc il n'achete pas les livres meme s'il vous a ecrit pour annoncer suon intrntion dr vous acheter des livrrd. je nr void pas comment ce nullard peut mettre en oeuvre la politique de renaissance culturelle du president de la republique.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 Mohamed.M. 28-04-2019 11:34
Bon courage AbdoulMalik, ces pistes de solutions que tu as bien défendu , nous espérons que le ministère les étudiera pour une bonne mise en œuvre.
On ne peut que vous soutenir. Bon vent!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Klyachko 28-04-2019 11:53
La renaissance culturelle est un concept clé car si l'on sait d'où l'on vient, on saura où l'on va. Malheureusement Assoumane semble absent dépassé par les évènements. Et pourtant la culture de ce pays est riche, pourtant de bons historiens (qui sont, qui ont été) actifs (à mon sens) comme André Salifou, Mamoudou Djibo,..des politologues, des sociologues, des polyvalents comme Monsieur Jackou (mes excuses pour les autres que j'aurais oubliés) existent et n'attendent qu'à être utile à leur pays. La fête tournante du 18 décembre à Zinder a par exemple été une occasion perdue pour révisiter l'histoire politique du Niger à travers de grands pionniers nigériens qui ont fait l'école primaire de Zinder ou qui bien qu'étant d'autres régions comme Diori représentaient Zinder...
Bref désolé Assoumane mais le port du casque ne peut être assimilé à une renaissance culturelle.

Merci jeune homme pour ce cri du coeur synthétique.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 Attention 28-04-2019 15:23
Un prix, d accord mais pourquoi doit il s'appeler ainsi ? Vous avez eu le courage de défendre un point de vu pourquoi devez vous chatouiller le décideur? La force de un prix, c'est lorsqu'il transcende l'époque.
2. De nos jours les esprits libres se libèrent de l'État. Pourquoi ne pas plaider plutôt au niveau des mécènes pour qu'ils mettent à votre disposition une maison d'édition libre de toute influence ?
Ce n'est que mon humble avis...
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #9 Assoumana Malam Issa 28-04-2019 17:12
Mon cher concitoyen Mr Issoufa,
Votre démarche a une portée hautement intellectuelle et mérite une attention particulière de ma part et de ma modeste personne.
1) d'abord je vous promets d'examiner et de faire examiner vos propositions et de mettre en oeuvre celles qui le pourront dans les meilleurs delais;
2) Ensuite je vous invite à poursuivre dans cette logique constructive de faire parvenir vos cris de coeurs avec tant de pertinence et d'objectovite;
3) enfin je vous annonce que je suis prêt a vous recevoir a mon bureau aussitôt que vous le pouvez. Vous direz au personnel que vous trouverez a mon cabinet que je vous ai demandé de ce ir sans Rendez vous!
Que Dieu benisse le Niger!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 Assoumana Malam Issa 28-04-2019 17:47
Corrigé :

 à l’administrateur

+1#9 Assoumana Malam Issa 28-04-2019 18:12

Mon cher concitoyen Mr Issoufa,
Votre démarche a une portée hautement intellectuelle et mérite une attention particulière de ma part et de ma modeste personne. 
1) d'abord je vous promets d'examiner et de faire examiner vos propositions et de mettre en oeuvre celles qui le pourront dans les meilleurs delais;
2) Ensuite je vous invite à poursuivre dans cette logique constructive de faire parvenir vos cris de coeurs avec tant de pertinence et d'objectovite;
3) enfin je vous annonce que je suis prêt a vous recevoir a mon bureau aussitôt que vous le pouvez. Vous direz au personnel que vous trouverez a mon cabinet que je vous ai demandé de venir sans Rendez vous! 
Que Dieu benisse le Niger!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 Moussa Mahamadou 29-04-2019 07:07
Non à une renaissance qui, ne peut pas amener le gouvernement à honorer ses engagements signés avec plusieurs syndicats
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #12 Artiste zen 29-04-2019 09:09
Maison d'édition au Niger ? J'en doute fort.Que des maisons de presse. Faut bien verifier !
Je suis sidéré par la réaction du Ministre.
ActuNiger , ce n'est pas serein de votre part.Il me semble que vous avez vos artistes que vous soutenez et à qui vous donnez visibilité.J'ai dix ans de carriére artistique et littéaire avec plusieurs oeuvres et évènements à mon actif ; organisés dans ce pays.

C'est triste pour le Niger qui refuse de faire la promotion des jeunes écrivains surtout ceux là qui donnent meilleure visibilité au pays à l'exterieur. Une honte!
C'est grave si c'est un article en ligne qui fait parler un ministre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #13 Artiste zen 2 29-04-2019 09:12
Jeunes confrères nigériens , ce ministère n'a pas besoin de talents pour que vous soyez accompagnés.J'ai compris une chose, avoir leur coloration pour être acclamé et félicité.C'est tout.

Et si vous n'êtes pas un passionné de votre art dans ce pays.Vous passez à côté.Démotivation ! Autre chose, ce ministère ne va jamais repondre à vos courriers bien qu'étant administratifs.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #14 Artiste zen 3 29-04-2019 09:13
De toute façon, Ministre x est venu , il est parti ; y dirige actullement.Prochainement Cosnus sera nommé.L'on ne récoltera que ce qui a été semé.

Abréviation du mot Monsieur ,s'il vous plaît , s'écrit : M.

Je pèse mes mots car j'en ai eu à rencontrer au moins trois ministres de cette baraque.Nul, aucun changement même qu'ils prennent engagements à mon égard!
Etonnant et triste , un des trois me lança au figure que je voyage à l'international , c'est pour faire du tourisme.Trés grave comme propos à tenir devant un artiste de surcroit de ''la plume''.

Bonne chance à tous les artistes nigériens déterminés à faire parler d'eux positivement et artistiquement.

Je termine en disant que certains devanciers - écrivains font honte à la culture ; à la nouvelle génération de la plume.

Que Dieu sauve la République !
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #15 Artiste zen 3 29-04-2019 09:46
Maison d'édition au Niger ? J'en doute fort.Que des maisons de presse. Faut bien verifier !
Je suis sidéré par la réaction du Ministre.
ActuNiger , ce n'est pas serein de votre part.Il me semble que vous avez vos artistes que vous soutenez et à qui vous donnez visibilité.J'ai dix ans de carriére artistique et littéraire avec plusieurs oeuvres et évènements à mon actif ; organisés dans ce pays.

C'est triste pour le Niger qui refuse de faire la promotion des jeunes écrivains surtout ceux là qui donnent meilleure visibilité au pays à l'exterieur. Une honte!
C'est grave si c'est un article en ligne qui fait parler un ministre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 Oussou 29-04-2019 11:16
En lisant des commentaires dans ce site où dans n'importe quel autre présentant les actualités du Niger, je suis toujours écœuré de savoir que mon pays est toujours et encore plongé dans la destruction et la désolation. Quand est ce que les plaignants seront satisfaits et quand est ce que les commentateurs seront joyeux ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #17 Chapeau 29-04-2019 13:27
Chapeau et respect à ce bel article.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #18 Ahmed Salah Salama 29-04-2019 13:31
Chapeau à vous parceque il est devenu rarement de rencontrer un jeune qui appelle pour la renaissance culturelle .on vous souhaite le meilleur nos frères nigériens .
Je vous salue chaleureusement de l'Egypte votre deuxième patrie.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #19 Nouhou garba A 30-04-2019 22:10
Merci d'avoir interpellé nos autorités sur un certain nombre de responsabilité.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #20 Montsiur 07-05-2019 15:43
Ce petit singe a un costume qui lui va très bien
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

DOC_UA19.jpg

Top de la semaine

Publier le 19/09/2019, 10:02
conseil-superieur-de-la-magistrature-nominations-et-affectations-des-magistrats-communique Le Conseil Supérieur de la Magistrature s’est réuni à Niamey, le mercredi 18 septembre 2019, sous la...Lire plus...
Publier le 17/09/2019, 23:58
le-president-issoufou-mahamadou-a-procede-mardi-au-lancement-des-travaux-de-construction-du-pipeline-international-niger-benin-a-koulele-agadem Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a procédé mardi, 17 septembre...Lire plus...
Publier le 17/09/2019, 10:34
le-gouverneur-issaka-hassane-karanta-donne-le-coup-d-envoi-de-la-rentree-scolaire-secondaire-a-niamey Le Gouverneur de la Région de Niamey Mr Issaka Hassane Karanta a donné le coup d’envoi de la rentrée...Lire plus...
Publier le 16/09/2019, 17:18
cpi-l-avis-d-appel-depose-par-fatou-bensouda L'Accusation notifie qu'elle a interjeté appel de la décision rendue oralement par la Chambre de...Lire plus...
Publier le 16/09/2019, 17:18
ligue-des-champions-l-afrique-representee-chez-les-francais Engagés cette semaine en Ligue des Champions de l’UEFA, le PSG, L’Olympique Lyonnais et le LOSC Lille...Lire plus...
Publier le 15/09/2019, 23:12
aden-karkara-le-depute-sani-attiya-met-sur-orbite-son-parti-politique La scène politique nigérienne s’agrandit encore d’un nouveau parti. Il s’agit de l’Alternance...
Publier le 17/09/2019, 23:58
le-president-issoufou-mahamadou-a-procede-mardi-au-lancement-des-travaux-de-construction-du-pipeline-international-niger-benin-a-koulele-agadem Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a procédé mardi, 17 septembre...
Publier le 15/09/2019, 18:44
birgi-rafini-preside-la-ceremonie-de-signature-de-la-convention-de-construction-du-pipeline-niger-benin Le Premier Ministre Birgi Rafini a présidé ce dimanche 15 septembre 2019 dans la salle des banquets de...
Publier le 16/09/2019, 17:18
cpi-l-avis-d-appel-depose-par-fatou-bensouda L'Accusation notifie qu'elle a interjeté appel de la décision rendue oralement par la Chambre de...
Publier le 15/09/2019, 23:12
aden-karkara-le-depute-sani-attiya-met-sur-orbite-son-parti-politique La scène politique nigérienne s’agrandit encore d’un nouveau parti. Il s’agit de l’Alternance...
Publier le 13/09/2019, 13:17
cds-rahama-me-boubacar-madougou-et-abdou-amani-enterrent-la-hache-de-guerre Les deux ailes qui se disputent jusque-là, la direction de la Convention démocratique et sociale (CDS...
Publier le 13/09/2019, 13:48
l-afrique-de-l-ouest-n-a-pas-besoin-d-une-force-antiterroriste-supplementaire Les dirigeants de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest doivent examiner les...
Publier le 17/09/2019, 23:58
le-president-issoufou-mahamadou-a-procede-mardi-au-lancement-des-travaux-de-construction-du-pipeline-international-niger-benin-a-koulele-agadem Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a procédé mardi, 17 septembre...

Dans la même Rubrique

Lettre ouverte à l’Honorable Député Oumarou Abdourahamane

10 septembre 2019
Lettre ouverte à l’Honorable Député Oumarou Abdourahamane

Ceux qui décident pour l’école publique doivent y inscrire leurs propres enfants, simple question de bon sens, de responsabilité partagée et d’équitabilité ! Cher honorable, cher concitoyen, cher frère Abder !

La gouvernance des partis politiques au Niger : Multipartisme ou multi-entreprise !!!

7 août 2019
La gouvernance des partis politiques au Niger : Multipartisme ou multi-entreprise !!!

  Le peuple nigérien a adopté lors de la conférence nationale souveraine tenue en 1991, le principe de la démocratie pluraliste. Ce choix est matérialisé dans le préambule de la...

Tribune pour des élections présidentielles idéelles au Niger

19 juillet 2019
Tribune pour des élections présidentielles idéelles au Niger

La date des élections présidentielles au Niger, fatidique, approche. Le peuple s'interroge : « Pour qui  voter ? ». Il y a aussi ceux qui sont découragés, déçus. À ceux-là, il...

Pour une intégration effective, l’Afrique a besoin de leaders convaincus

9 juillet 2019
Pour une intégration effective, l’Afrique a besoin de leaders convaincus

Malgré leur dispersion sur terre, leur diversité et leurs différences, les êtres humains dans leur existence, ne peuvent tout naturellement pas se passer de l’interdépendance. Malheureusement, l’histoire a montré qu’au...

Lettre citoyenne ouverte aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de participant au Sommet de Niamey sur la ZLECAf

9 juillet 2019
Lettre citoyenne ouverte aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de participant au Sommet de Niamey sur la ZLECAf

Excellences, Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement, Je suis très heureux, en tant que citoyen, de pouvoir vous accueillir dans notre capitale pour le Sommet de l’Union Africaine relatif...

Appel au Président Issoufou : pour une approche rénovée des dispositifs sécuritaires

13 mai 2019
Appel au Président Issoufou : pour une approche rénovée des dispositifs sécuritaires

Monsieur le Président, La recrudescence des actes de violence enregistrés ces derniers mois dans plusieurs régions du pays nous oblige à vous lancer cet appel afin d’attirer votre attention sur...

960x494px.jpg