jeudi, 25 février 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


AMADOU TADE Jun 16

Votre honneur,

Veuillez lire ici quelques réflexions d’un concitoyen très  friand, très assoiffé de ce pourquoi, vous, et certains autres concitoyens ont consacré toutes leurs études ; à savoir la consécration et la défense d’une JUSTICE SOCIALE.

Zeyna transfert argent bis

Mais permettez- moi de vous donner le sens quelque peut simpliste, que je donne à la valeur dite JUSTICE SOCIALE. En effet, pour moi, au risque de le tronquer inconsciemment, la JUSTICE SOCIALE est cette volonté unanime de cohabiter pacifiquement, chacun en reconnaissant ses propres limites, en les respectant et en respectant  mêmement  celles d’autrui.

La JUSTICE SOCIALE est le ciment sur lequel reposent, le RESPECT, la SOLIDARITE, l’ENTR’AIDE et, conséquemment, la PAIX SOCIALE.

La JUSTICE SOCIALE, cette valeur que chaque Loi fondamentale, à travers l’Humanité, consacre en priorité et s’évertue ou  s’égosille à respecter et à faire respecter.

Voyez-vous, la JUSTICE SOCIALE est nécessaire, voire indispensable pour vous et pour moi de vivre ensemble dans une relative harmonie, dans un souci permanent de PAIX, conditions sine qanuns  d’épanouissement humain.

Me limitant ici, car la « chose » est si dense qu’elle couvre  un large spectre de notre vie au quotidien.

Ainsi donc, Honorable Magistrat, Procureur de la République du Niger, vous détenez la clé de la stabilité sociale de ce peuple NATURELLEMENT PACIFIQUE, PAIX que viennent perturber ceux-là même charger de garantir la JUSTICE SOCIALE. Il s’agit de vous-mêmes et de nombreux d’autres nigériens qui ont, par vocation ou par hasard, choisi de se former dans ce domaine très délicat de l’arbitrage social.

Venons- en à l’essentiel.

Dans l’interview que vous accordiez au journal………,et publié dans Actuniger,  j’ai retenu et souligné certains arguments ou expressions qui ne rassurent guère quant à une réelle volonté de votre propre part, en tant que Procureur de la République en exercice, de vous démarquer des pratiques courantes, pratiques tout à fait nuisibles à la JUSTICE SOCIALE, assassinant même  celle-ci au point où aujourd’hui, la Justice est devenue cette fille convoitée dont les atouts ne sont reconnues que par ceux qui ont été bien servis, tandis que les autres, la traite de guenon et pour cause.

En effet, observons ce qui se passe et se dit après chaque procès : « Les juges sont corrompus, par les perdants ; le Juge a dit le Droit pour la partie victorieuse »

Question, Honorable Magistrat :

A  quand la fin de cette vision antithétique de votre Institution ?

Croyez-vous vraiment, un jour de votre propre existence, vos concitoyens, perdant et gagnants, reconnaitre vos verdicts à justes titres?

Enfin, quelle est votre propre appréciation de ce « Deux poids, deux mesures » toujours décriés à l’issue de vos délibérations ?

Honorables Magistrat, Monsieur le Procureur de la République, ils sont mille et milliers, les nigériens, prêts à vous poser d’autres questions plus intelligibles ; mais ils ont la frousse, cette peur bleue de votre Institution et de ses membres qui n’hésitent pas un instant à vous condamner, voire vous écrouer pour « Outrage à magistrat ou à agent,  dans l’exercice de ses fonctions. »

Aujourd’hui, j’en suis très conscient, cette publication peut me valoir toutes formes de menaces, toutes formes de représailles, INTOUCAHBLES que vous êtes tous (Juge, policier et Gendarme), or , vous le savez, tout le monde le sait , vous êtes loin d’être propres et très loin d’être les plus propres.

En quatrième de couverture de mon deuxième roman de littérature générale, intitulé Controverses, paru en 2006, je soulignais un extrait du texte relatif à la Justice et à l’acteur de justice, et on peut y lire ceci ; « Le Juge n’est Juge que lorsqu’il est capable de s’émanciper par rapport à ses propres pulsions ; le Juge, est celui-là qui, ayant choisi ce noble métier, s’est mis au service de sa communauté, par vocation et par conviction. Un tel juge  est forcément un Juge juste, un Juge conscient de ce que, le peuple, pour se développer a besoin de quiétude, de stabilité, de  paix et donc de JUSTICE. »

Bien entendu, cette opinion n’est que mienne ; mais elle se fonde sur un récurrent déni de justice , de mal justice, de mauvaise justice, que dis-je d’absence de justice ; toutes choses empuantissant l’atmosphère sociale de plus en plus irrespirable, de plus  en plus délétère et qui expliquent, ci besoin est, tous ces dérapages d’individus dépités, tous ces comportements révoltés conduisant à l’extrême pratique : le TERRORISME.

Restons chez nous, au Niger. Pas très loin, sur votre bureau, apparaissaient nettement des piles de dossiers. Que contiennent toutes ces chemises ? Que signifient ces couleurs de chemises ? Pourquoi tant de dossiers ?

Moi, j’ai les réponses :- La plupart de ces chemises contiennent des problèmes de gens indélicats.

                                        -Ces couleurs déterminent les dossiers, dans leurs ordres de traitement, ainsi que les privilèges dont bénéficieront  certains d’entre eux

                                         -Tant de dossiers, parce que l’Institution judiciaire a des tares dont les citoyens indélicats ont pris conscience et qui jouissent du privilège d’impunité par tous autres moyens.

Monsieur le Magistrat  c’est dire que vous êtes dans la nasse sinon, prouvez nous le contraire en :

Mettant en détention préventive immédiate tous ceux connus, qui possèdent un bien de l’affaire posée actuellement sur votre table ;

Dépêchez vos agents, aujourd’hui même, dans les différents quartiers de nos grandes villes ;ici à Niamey, en commençant chez moi ; avec pour cahier de charge, de répertorier toutes habitations, bâtiments privés, véhicules V8, et, par semaine demander aux propriétaires de justifier légalement, leurs acquisitions.

Si je devais continuer Monsieur le Magistrat, je vous demanderais de justifier vos biens personnels en regard de vos revenus légaux. Je vous le demande.

Voyez-vous, sous d’autres cieux, des magistrats se dépêcheraient de me démentir en me prouvant qu’ils sont des juges justes, par conséquent, me mettre aux arrêts pour diffamations avérées. Mais ici, chez nous, au Niger j’encoure les mêmes risques, cette fois par abus de pouvoir, car il est ab so lument interdit de soupçonner le JUGE NIGERIEN.

A la prochaine lettre Honorable Magistrat. 

Tadé Amadou

Commentaires  

+3 #1 Adamou Mahamadou 13-12-2016 01:55
Merci cher compatriot de votre lettre vous avez mon soutien pour que le peuple puisse trouve quelques reponses aux questions pauses dans un franc parler literaire qui merite reponse. Salut a toi d'avoir le courage de chercher a savoir afin d'eclairer les autres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Nigergagnant 13-12-2016 06:09
Merci beaucoup pour la pertinence de vos idées
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 tchatcho 13-12-2016 08:29
Très bonne initiative,.cette lettre devait être écrite depuis très longtemps mais comme il n'est jamais tard pour bien faire, merci beaucoup de ce courage patriotique. Je n'y vois pas de la critique pour critiquer mais de l'expression de se qui est dans la tete de tout le monde. Alors juges et justice nigériennes à vos marques.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 seynos 13-12-2016 10:24
Cher frère
Merci de votre lettre très pertinente
Si le Procureur lit cette lettre, il doit prendre conscience du danger qui guète la pais sociale au Niger et pour cela il doit accomplir sa part de responsabilité en traitant équitablement tous les dossiers à lui soumis et même s'auto-saisir par rapport à cette question d'enrichissement illicite qui est monnaie courante au Niger, un pays où le préposé de douanes dont le salaire et autres avantages ne dépassent guère 300 000 CFA par mois posséder des villas et des véhicules, un policier, un gendarme, agents de Ministères, souvent plantons ou chauffeurs de l'administration posséder autant de biens qu'ils ne peuvent pas justifier. Mr le Procureur, votre travail est compliqué
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 ok 13-12-2016 11:01
Dans tous le cas il y aura et cela sans faille le jugement divin. Les juges et dirigeants qui sont aujourd'hui in justiciables seront bel et bien à la barre comme le pauvre bucheron d'aujourd'hui. Patience seulement.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 torotito 13-12-2016 14:21
Bien dit bien écrit
je connais l'auteur,, ce n'est pas un téméraire,, mais quelqu'un qui peut dire à quiconque ce qu'il pense de lui. invitez le à une causette, Monsieur le procureur, il peut vous restituer pire que ça les yeux dans les yeux, c'est quelqu'un de grande conviction; bravo Taddé
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 NIGER ONE 13-12-2016 16:21
Citation en provenance du commentaire précédent de seynos :
Cher frère
Merci de votre lettre très pertinente
Si le Procureur lit cette lettre, il doit prendre conscience du danger qui guète la pais sociale au Niger et pour cela il doit accomplir sa part de responsabilité en traitant équitablement tous les dossiers à lui soumis et même s'auto-saisir par rapport à cette question d'enrichissement illicite qui est monnaie courante au Niger, un pays où le préposé de douanes dont le salaire et autres avantages ne dépassent guère 300 000 CFA par mois posséder des villas et des véhicules, un policier, un gendarme, agents de Ministères, souvent plantons ou chauffeurs de l'administration posséder autant de biens qu'ils ne peuvent pas justifier. Mr le Procureur, votre travail est compliqué

Dieu nous jugera tous. Merci compatirote pour la pensee positive. N'hesite pas dans les jours a venir a faire autant aux personnes du mr le PR, mr le PA.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 to ka ji 13-12-2016 17:48
Cette lettre est une des preuves que le nigérien se libère. Et c'est ce qui arrive quand on a ras le bol. Nos juges et notre justice nous font honte. Comment comprendre que des individus croupissent en prison des années sans jugement alors que les politiciens ne passent guère plus d'un an et dans des conditions de détention arrangées.
Bravo l'écrivain et a d'autres intellectuels de l'imiter.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Opposant 14-12-2016 07:34
Le procureur se lave et relève les défis ou alors démissionne immédiatement,
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Gaskiya 14-12-2016 08:29
les juges sont le premier mal d'un peuple: c'est eux qui créent le mécontentement de tout le monde. aujourd'hui, les rébellions et autres actes regrettables sont au manque de justice sociale - devant certaines frustrations l'homme peut tout faire; même l'irréparable. alors les juges rattrapez-vous.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Gonga 14-12-2016 14:54
C'est exact Gaskiya, s'ils disent le droit ils seront récompensés par Allah et s'ils taisent le droit ils seront châtiés conformément à la lourdeur de leur tort. Messieurs les juges pensaient à votre dernière demeure, éternelle sans "a djara". Qu'Allah nous ouvre les yeux amîne.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 Mohamed 14-12-2016 14:58
Très belle leçon au Gouvernant car le Procureur actuel n'est que Pro Gouvernement pas Procureur. Notre Justice est le résultat de tout le problème politique et social actuel au Niger. C'est cette justice qui est à la base du non respect de la constitution par nos dirigeants.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 DAN MARADI 15-12-2016 14:28
Bien dit. Je suis sur qu'il y'a des très proches du Président qui ont lu cette lettre et qui lui feront la proposition de te nommer à ce poste pour éplucher ces dossiers et ramener définitivement la paix sociale dans notre pays!? Du courage mon frère.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 GOUVERNANT 15-12-2016 15:27
Monsieur Tadé. Apparemment le contrat que tu as signé pour salir la justice, la police et la douane doit être alléchant?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 to ka ji 15-12-2016 15:51
Citation en provenance du commentaire précédent de GOUVERNANT :
Monsieur Tadé. Apparemment le contrat que tu as signé pour salir la justice, la police et la douane doit être alléchant?


Me nommant ainsi veut dire que vous me connaissez. Alors donc, suivez moi, surveillez moi pistez moi et quand vous vous conforteriez dans votre suspicion, prenez moi tout simplement. Merci tout de même et je VOUS conjure de sortir du clan.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 GOUVERNANT 15-12-2016 22:08
N'ayez pas peur mon frère. Juste pour connaitre l'homme que vous êtes; déterminé à ne pas renoncer à son engagement quelle que soit la situation. Du courage. Je ne vous ai jamais connu.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 lolna 16-12-2016 09:10
Voilà un exemple type "d'intellectuels" autoproclamés qui croient avoir compris quelque chose et qui viennent nous accoucher des salades et des confusions qui seront reprises par une ouaille de semi-alphabétisés : « eurêka, il a trouvé le nœud du problème ».
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 lolna 16-12-2016 09:11
Non Monsieur, un seul exemple, vous affirmez : « Procureur de la République du Niger, vous détenez la clé de la stabilité sociale de ce peuple NATURELLEMENT PACIFIQUE, PAIX que viennent perturber ceux-là même charger de garantir la JUSTICE SOCIALE. »
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 lolna 16-12-2016 09:12
En m’abstenant de commenter la construction syntaxique confuse de la phrase, je dirais sur le fond que le procureur de la république n’a rien à voir avec ce que vous appelez LA JUSTICE SOCIALE,
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 lolna 16-12-2016 09:12
ceci relève du domaine politique et économique c’est-à-dire comment un gouvernement distribue les ressources du pays entre les différentes couches de la société dans les domaines sociaux comme la santé ou l’éducation etc.. ; Ou bien même que les différences de revenus ou de salaires ne soient pas trop inégalitaires.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 lolna 16-12-2016 09:14
Le procureur de la république a son rôle principalement en matière pénale sur toute sorte d’infractions, crimes et délits, en être informé et au cas échéant d’aller les chercher lui-même et porter devant les tribunaux, ce n’est pas à lui de dire que tel groupe d’enseignants n’as pas eu ses émoluments ou que telle région n’a pas de dispensaires etc. Critiquons l’action du gouvernement mais de façon constructive et limitons nous à ce dont on a vraiment compris.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 Maharaz 19-12-2016 07:20
Voila qui pose un veritable defi au systeme judiciaire aux juges et aux justiciables....c'est des écrits pareils, pertinnents lucides et impartiaux qui nous aideront à mieux cerner nos veritables maux..pas les joutes politiques d'abruptis qui agissent au nom de politiciens immoraux....
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 Dogo Mayaki 19-01-2017 18:45
Juste, camarade de l´AEN! Merci d´avoir consacré une partie de ton précieux temps á rechercher ce qui peut faire avancer le Niger, mais, cependant, ne le perds pas á attendre la démission d´un fonctionnaire nigérien car nous sommes le seul pays où l´honneur est mis de còté dans la gestion des choses publiques! Courage!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 24/02/2021, 21:48
elections-la-secretaire-generale-de-la-francophonie-oif-condamne-les-violences-post-electorales-au-niger-communique Dans un communiqué publié ce mercredi 24 février 2021, la Secrétaire générale de l’Organisation...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 20:48
2e-tour-des-presidentielles-la-mission-d-observation-de-la-cedeao-exhorte-les-acteurs-a-recourir-aux-voies-legales-pour-regler-tout-contentieux-electoral-declaration Déclaration préliminaire de la Mission d’observation électorale de la CEDEAO au 2ème Tour de...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 13:08
niger-internet-bloque-suite-a-de-violentes-manifestations-postelectorales Les nigériens se sont réveillés ce mercredi sans accès à internet. Un black out qui concerne tous les...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 12:56
presidentielle-le-candidat-de-l-opposition-mahamane-ousmane-revendique-sa-victoire-avec-50-3-des-voix C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le...Lire plus...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 24/02/2021, 12:56
presidentielle-le-candidat-de-l-opposition-mahamane-ousmane-revendique-sa-victoire-avec-50-3-des-voix C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le...
Publier le 23/02/2021, 20:28
presidentielle-apres-sa-victoire-bazoum-felicite-ousmane-et-lui-tend-la-main-pour-faire-face-ensemble-aux-defis-majeurs-du-pays-declaration Après la proclamation des résultats provisoires du second tour de la présidentielle qui le donne...
Publier le 20/02/2021, 11:58
presidentielle-2e-tour-a-zinder-ousmane-cloture-sa-campagne-par-un-gigantesque-meeting C’est par une véritable démonstration de force de mobilisation populaire que le candidat de...
Publier le 23/02/2021, 17:13
presidentielle-bazoum-declare-vainqueur-du-second-tour-avec-55-75-des-voix-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamé ce mardi après-midi, les résultats...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 19/02/2021, 22:57
2e-tour-de-la-presidentielle-l-opposition-accuse-le-pouvoir-de-preparer-une-fraude-a-grande-echelle-faux-retorque-la-coalition-bazoum-2021-qui-crie-a-la-manipulation C’est ce vendredi 19 février 2021 à minuit que prend officiellement fin la campagne électorale pour le...
Publier le 23/02/2021, 15:35
elections-l-opposition-denonce-un-hold-up-electoral-et-exige-la-suspension-de-la-publication-des-resultats-par-la-ceni   Dans un communiqué publié ce mardi 23 février 2021, la direction nationale de campagne du...
Publier le 21/02/2021, 21:57
bazoum-mohamed-j-ai-des-raisons-de-croire-que-la-chance-sera-de-mon-cote Le candidat du PNDS Tarraya au second tour de l’élection présidentielle, Mohamed Bazoum, a accompli...
Publier le 23/02/2021, 16:57
elections-situation-tendue-a-niamey-en-marge-de-la-proclamation-des-resultats-du-second-tour-de-la-presidentielle De violents heurts ont éclaté ce mardi après-midi dans plusieurs quartiers de Niamey à quelques heures...

Dans la même Rubrique

NATION : Quel bilan pour issoufou ? (Par Kaougé Mahamane Lawaly)

3 février 2021
NATION : Quel bilan pour issoufou ? (Par Kaougé Mahamane Lawaly)

Arrivé au pouvoir en 2011, Issoufou Mahamadou, après deux mandats successifs, s’apprête à passer le flambeau à un « successeur démocratiquement élu ». Nul doute qu’il tiendra parole ! A quelques mois de...

Lettre interpellative à Mohamed Bazoum, candidat à l’élection présidentielle 2020-2021 relative à son intervention sur Africa 24 (Par Djibrilla Mainassara Baré)

29 janvier 2021
Lettre interpellative à Mohamed  Bazoum, candidat à l’élection présidentielle 2020-2021 relative à son intervention sur Africa 24 (Par Djibrilla Mainassara Baré)

  M.Mohamed Bazoum, J’ai suivi avec intérêt votre passage dans l’émission « L’Invité du jour», de la chaîne internationale Africa 24, notamment vos propos relatifs aux dispositions de la constitution relatives à...

LA POLITIQUE EN PHASE CRITIQUE AU NIGER (Par Moustapha Liman Tinguiri)

15 janvier 2021
LA POLITIQUE EN PHASE CRITIQUE AU NIGER (Par Moustapha Liman Tinguiri)

Une fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point spécialiste mais où chaque citoyen peut dire son mot. Il s’agit bien...

Il était une fois, Alpha Condé prédisait la mort de l’opposition politique (Par Moussa Diabate)

6 janvier 2021
Il était une fois, Alpha Condé prédisait la mort de l’opposition politique (Par Moussa Diabate)

Élu en 2010 avec des conditions criardes, une crise née du fait de l’inexpérience des commis de l’État remodelés en politiciens du jour. Alpha Condé a souffert de l’environnement politique...

20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

20 novembre 2020
20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

Le 20 novembre de chaque année marque la journée mondiale de l’enfance. Cette journée vise à rappeler l’importance de garantir et faire respecter les droits de chaque enfant, aujourd’hui plus...

Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

22 octobre 2020
Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de l’Hôtel des Finances devant abriter tous les services relevant du Ministère des Finances érigé en plein...