vendredi, 20 juillet 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Tr./Opinion

SOUMAILA-ABDOU SADOU2

Parlons à présent du  rapport de l’agent public avec le bien public afin de clore cette série de contributions sur l’Administration Publique, qui nous a permis de soulever  non seulement les grands maux dont souffre celle-ci mais surtout de faire des ébauches de solutions à même de redémarrer  cette AdministrationPublique, moteur du développement de notre pays devenue  moribonde hélas.

cndp-bell

La dernière réunion du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP) a eu pour objet l’émission d’un avis simple sur les candidatsretenus au Poste du Président et du Vice-Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Ces candidats ont été sélectionnés à la suite d’un appel à candidature et un entretien avec une commission technique prévue à cet effet. Le résultat obtenu à la suite de ce processus technique et assez original est soumis à l’avis du CNDP avant d’atterrir sur le bureau du Président de la République, la seule autorité investit du pouvoir de nomination pour pourvoir à ces postes. C’est ainsi que le CNDP a émis un avis favorable en faveur du premier des candidats au poste de Président et un avis défavorable contre la candidature du premier des candidats au poste de vice-président de la CENI.

Adamou Issoufou

Le Conseil des Ministres de l’UEMOA a un introduit, en 2009, un changement qualitatif dans la gestion des politiques budgétaires et comptables des Etats membres à travers l’adoption « d’un paquet de directives »[1] dites « de deuxième génération ». Il s’agit, pour cette instance communautaire, d’engager une dynamique de modernisation sans précédent de la gestion publique en mettant la performance au cœur de l’action de l’Etat.

Issoufou adresse un message a la Preisdence

Dans mon article précédent « Devons-nous rappeler à Guri que la gestion de l’Etat est une science ! », j’ai souligné que le bilan de Guri est négatif.  En effet, lorsqu’on rapporte la somme des ressources financières mobilisées aux différents investissements et réalisations, ainsi qu’aux indicateurs socioéconomiques (IDH, taux de malnutrition, niveau de pauvreté, insécurité alimentaire…), le bilan général de Guri est déplorable.En revanche, tout n’est pas négatif dans ce bilan - et l’objectivité m’impose à souligner les quelques points positifs :

Soumaila ABDOU SADOU 21-09-2017-min

Un pays se construit sur la solidarité générationnelle, chaque génération a le devoir de passer le témoin à la  génération suivante afin que celle-ci puisse continuer ce combat permanent. Ainsi, chaque génération doit œuvrer au nom des futures générations. Aucun pays n’a intérêt à  faire abstraction de cette logique en brisant cette chaine de solidarité, car cela aura  sans aucun doute des répercussions dans son processus de développement.

Brigi Pr CNDP-min

Dimanche, le Gouvernement a tenté de réunir le Conseil national du dialogue politique (CNDP). C’est plutôt un échec qui aura été échafaudé, cette réunion ayant foiré, parce que l’un des protagonistes n’y était pas : l’opposition a brillamment « séché » la session, faute d’accord sur les « conditions » qu’elle avait posées, en réponse à une dépêche du PM qui l’invitait à cette séance.

Abdoulahi ATTAYOUB Couleur

Le Sahel est devenu en quelques années l’un des points de fixation de l'attention de la communauté internationale, donc du monde médiatique particulièrement. Connu dans les années 70 et 80 comme une zone de désolation dans laquelle sévissaient sécheresses et famines, le Sahel était alors essentiellement synonyme de misère et de souffrances. Cependant, depuis quelques années, on parle à nouveau du Sahel comme, cette fois, un enjeu géostratégique et une plaque tournante d’initiatives destinées à contrôler ou à influencer les équilibres qui se dessinent dans le monde.

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

IN MEMORIAM ! BOUKARY ADJI BANQUIER ÉMÉRITE, L’AUTRE HOMME DU CONSENSUS

9 juillet 2018
IN MEMORIAM ! BOUKARY ADJI BANQUIER ÉMÉRITE, L’AUTRE HOMME DU CONSENSUS

J’ai reçu en pleine figure la dévastatrice nouvelle très tôt la matinée du jeudi dernier. Je m’étais quelque peu inquiété de sa longue absence mais je me disais qu’il nous...

La leçon Grecque devrait ouvrir les yeux à nous aussi de la zone Franc…

30 juin 2018
La leçon Grecque devrait ouvrir les yeux à nous aussi de la zone Franc…

« Les Grecs ont inventé la démocratie, mais ils ont aussi inventé la démagogie ». Ainsi, s’exprimait Pierre Lellouche commentant le « NON » grec au référendum sur le plan des réformes proposées par...

Le statut du personnel de l’Administration Territoriale ou la fin de la dégénérescence de l’Etat au niveau déconcentré (Quatrième partie)

29 juin 2018
Le statut du personnel de l’Administration Territoriale ou la fin de la dégénérescence de l’Etat au niveau déconcentré (Quatrième partie)

L’année 2000 fut sans conteste marquée par l’arrivée au pouvoir de Mamadou Tandja, élu Président de la  République. Il inaugurait une nouvelle République, la cinquième de l’Histoire de notre pays,...

CES ZIMAS QUI NOUS GOUVERNENT !

25 juin 2018
CES ZIMAS QUI NOUS GOUVERNENT !

Cela fait exactement trois mois que les acteurs de la société civile croupissent dans les geôles du régime alors même que, a priori, rien ne justifie une détention pénitentiaire aussi...

LETTRE OUVERTE N° 4 : A SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU NIGER (PAR Mr. Mohammed Elhadji Attaher)

13 juin 2018
LETTRE OUVERTE N° 4 : A SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU NIGER (PAR Mr. Mohammed Elhadji Attaher)

Excellence, Monsieur le Président, Cette lettre ouverte vous est adressée par un chevaleresque fils usant sans  se lasser de sa plume pour contribuer et partager avec véhémence le cri d’un...

Minutes de réflexions, Le Fichier électoral biométrique pour 2021 … pourtant ça doit se faire !

1 juin 2018
Minutes de réflexions, Le Fichier électoral biométrique pour 2021 … pourtant ça doit se faire !

Monsieur Harouna MOUMOUNI MOUSSA, a été membre du Comité d’Experts commis par le CFEB (Comité du Fichier électoral Biométrique) pour aider dans le choix du prestataire devant mettre en place...