NITA Fond Site Web 675 x 240

Officier armee nigerienne

Suite à l’attaque perpétrée par des individus armés, hier vendredi 21 juin, contre une délégation du préfet de Bilma, au cours de laquelle le commandant Amadou Torda et six (06) de ses collaborateurs ont été enlevés par les assaillants, le corps sans vie d’un officier de la Garde Nationale du Niger (GNN) a été retrouvé à quelques kilomètres des lieux du drame. L’attaque a eu lieu à Agueur, à une quinzaine de kilomètres de Bilma, alors que la délégation préfectorale revenait de Dirkou où elle avait assisté à une séance de lecture du Saint Coran pour la paix et la cohésion sociale au Niger, à l’initiative d’une coalition d’associations locales. Cette attaque survient également à la veille du lancement officiel, par les autorités de transition, des travaux d’exploitation par la SONIDEP des blocs pétroliers « Bilma » et des rendus de la CNPC, une cérémonie prévue à Agadaem, dans la même zone où pullulent des bandits armés et des trafiquants de tout acabit. Cette région est également le théâtre d'opérations du Front de Libération Patriotique (FPL), un mouvement rebelle apparu en août dernier au lendemain du coup d’État contre Bazoum Mohamed, et qui a récemment menacé de s’attaquer aux installations pétrolières pour soutenir ses revendications dirigées principalement contre le régime militaire du CNSP.

  

Zeyna commission0

 

L’attaque n’a pas encore été revendiquée plus de 24heures après les faits alors que les recherches se poursuivent pour retrouver les assaillants ainsi que les membres de la Délégation du Préfet de Bilma, un département de la région d’Agadez, à l’extrême nord-est du pays. Selon des sources locales et sécuritaires, dans la journée du vendredi 21 juin 2024 dans la journée, le véhicule de fonction qui transportait le commandant Amadou Torda et six (06) de ses collaborateurs dont des officiers de la Gendarmerie et de la Garde nationale, a été attaqué par des individus armés non identifiés venus à bords de deux (02) véhicules. L’attaque a eu lieu à Agueur, à une quinzaine de kms de Bilma alors que la délégation préfectorale revenait de Dirkou où elle a pris part à une séance lecture du Saint Coran pour la paix et la cohésion sociale au Niger, à l’initiative d’une coalition d’associations locales.

Selon les mêmes sources, il y a eu échange des tirs et finalement, les assaillants qui étaient lourdement armés et qui, de toute évidence, avaient soigneusement planifié l’assaut, ont pris le dessus et ont réussi à enlever les membres de la délégation dont le Préfet.

Les opérations de recherche aussitôt lancées ont permis de retrouver quelques heures plus tard, le corps sans vie d’un officier, le lieutenant O.K.I, de la Garde Nationale du Niger (GNN).

Amplification des menaces sécuritaires

Il convient de noter que cette attaque intervient dans une zone désertique et très peu peuplée, à l’extrême nord-est du pays et faisant frontière avec la Libye et le Tchad, où les menaces sécuritaires se sont à nouveau amplifiées ces derniers temps. En plus des bandits armés et trafiquants de tout acabit qui opèrent dans la région malgré le dispositif militaire qui a été renforcé, c’est dans cette zone qu’est apparu en août dernier, un nouveau mouvement rebelle, le Front de libération de la patrie (FPL), qui s’insurge contre le régime des militaires du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (FPL). Dirigé par Mahmoud Sallah, qui était proche de l’ancien président Bazoum avant le coup d’Etat de juillet dernier, le FPL avait récemment menacé de s’attaquer aux installations pétrolières installées dans la région et exploitées par la chinoise CNPC afin de soutenir ses revendications pour la libération de l’ancien chef de l’Etat et le rétablissement de l’ordre constitutionnel.

En début de semaine, le Front a annoncé avoir mis sa menace à exécution en sabotant, dans la nuit du 16 au 17  juin, une partie du pipeline qui achemine l’or noir des champs d’Agadem vers la raffinerie de Zinder (SORAZ).

L’autre fait à souligner également, c’est que l’attaque est intervenue à la veille du lancement de officiel, ce samedi 22 juin,  par les autorités de transition, des travaux d’exploitation par la Société nigérienne du pétrole (SONIDEP) des blocs pétroliers « Bilma » et des « rendus de la CNPC », une cérémonie prévue à Agadaem, toujours dans cette même zone riche en ressources naturelles et en proie à l’amplification des menaces sécuritaires.

Pour contrer ces menaces et protéger les sites stratégiques installés dans la zone, les autorités militaires sont en train de déployer une nouvelle opération militaire dénommée « Laardu » et qui va mobiliser davantage de soldats pour contenir  les assauts des bandes criminelles organisées, trafiquants et autres mouvements rebelles.

A.Y.Barma (actuniger.com)



Commentaires

5
Abdoulaye
2 semaines ya
Quiconque fait le bien c'est pour lui même.
Les bandits criminels et terroristes responsables de ces attaques ne sont pas uniquement contre le CNSP mais contre le pays.
S.V.P éviter les commentaires trompeurs et le mensonge sur cette plateforme et ailleurs
Like J'aime like love haha 7 Répondre | Signaler ce commentaire
4
Abdoulaye
2 semaines ya
Comment est-ce que des individus aux intérêts égoïstes et criminels sans aucune pudeur ni crainte de Dieu osent s'attaquer aux autorités de leur pays.
L'argent sale qu'ils ont l'habitude de vivre avec a travers leur attaques et vols ne sera que de l'enfer pour eux ici-bas et dans l'au-delà.
Ces gens sont partis du camp des terroristes et des criminels.
Le Niger n'accepte pas, ne toléra pas aujourd'hui comme demain ces genres d'action criminelles.
Like J'aime like love haha 4 Répondre | Signaler ce commentaire
4
Sanda
2 semaines ya
Les autorités actuelles du Niger sont issues d'un coup d'état contre des institutions démocratiques. La violence et la force ont primé le droit. La violence est la réponse adéquate à cette irruption de l'armée sur la scène politique. Ce sont les prémices de ce qui attend les dirigeants du pays. Enlèvements et exécutions pour toute velléité de résistance. Crie au scandale !
Like J'aime like love 5 Répondre | Signaler ce commentaire
4
Nigerien
2 semaines ya
BM ou PNDS ne sera jamais au pouvoir. On vous a compris bande de bâtards. Tant que c'est pas vous au pouvoir, le Niger n'a qu'à brûler. Chegou dan iska. Bande d'hypocrites si l'enlèvement avait eu lieu à votre temps, vous alliez passe ça sous silence. Salop
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
3
Nigerien
2 semaines ya
BM ou PNDS ne sera jamais au pouvoir. On vous a compris bande de bâtards. Tant que c'est pas vous au pouvoir, le Niger n'a qu'à brûler. Chegou dan iska. Bande d'hypocrites si l'enlèvement avait eu lieu à votre temps, vous alliez passe ça sous silence. Salop
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Nigerien
2 semaines ya
BM ou PNDS ne sera jamais au pouvoir. On vous a compris bande de bâtards. Tant que c'est pas vous au pouvoir, le Niger n'a qu'à brûler. Chegou dan iska. Bande d'hypocrites si l'enlèvement avait eu lieu à votre temps, vous alliez passe ça sous silence. Salop
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Sanda
2 semaines ya
On se fiche royalement du PNDS et de toute la racaille politique du pays ! Le problème, c'est de vouloir faire des putschistes des officiers exemplaires pour le Niger. Que nenni ! De la pourriture qui enfonce le Niger et freine l'épanouissement des populations innocentes, victimes des soldats ignobles d'incompétence !
Like J'aime love 3 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Razak
2 semaines ya
N’est ce pas ce que la CSNP a fait contre les autorités et les institutions qu’ils devraient pourtant protéger? Ou est la différence entre les actions illégales de la CNSP et les actions illégales des rebelles ? Objectivement, il n’y a pas beaucoup de différences.
Like J'aime love 3 Répondre | Signaler ce commentaire
3
Ib
2 semaines ya
Rip :sigh:
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
6
Abdoulaye
2 semaines ya
Nous appelons nos vaillants forces de l'ordre de continuer le combat et de ne pas avoir de pitié envers ces escrocs.
Traquer les dans leur cachettes et ne les accorderez aucun répis.
Like J'aime love haha 3 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Razak
2 semaines ya
Oui, naturellement. Mais notre problème est que la hiérarchie de nos forces de défense est distraite à jouer la politique tout en oubliant leur responsabilité première. C’était prévisible que la situation sécuritaire allait se détériorer vu le bouleversement complet de notre écosystème sécuritaire par des gens qui semblent plus intéressés à jouer la politique et la propagande populiste.
Like J'aime love 2 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Smella
2 semaines ya
Filles chaudes vous attendent sur - - www.Top25.fun
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Ibrahim
2 semaines ya
Que Dieu protège les individus enlevés
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
nigsen
2 semaines ya
Nous avons une coutume au Niger ,qui est de ne pas prendre des menaces au sérieux jusqu'à ce qu'elles se manifestent. Le préfet de Bilma et des responsables de la gendarmerie,ce qui n'est pas peu, auraient dû,vu le contexte et la donne sécuritaires , ne pas lésiner sur les moyens d'escorte . On dira bien que c'est la fatalité et que c'est peut-être une ambuscade. Mais nous avons une armée qui doit se faire professionnelle et capable de déjouer tant que faire se peut les tactiques basiques de la guerre asymétrique .
Enlever des représentants de l'autorité est une victoire dont rêverait toute organisation terroriste ou criminelle.
Aussi,il est capital à l'avenir de ne pas "jouer" sur la protection de ces personnalités. Car laisser faire saperait le moral des administrés.
Une résistance ardue doit être opposée au prix de la vie.
Je présente mes condoléances à la famille du défunt,mort certainement en résistance, et tous mes encouragements aux familles des kidnappés.
Like J'aime like love 3 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Daouda
2 semaines ya
Des Nigériens qui tuent des Nigériens.
C'est grave et c'est triste.
On doit s'interroger le pourquoi comment tout ça arrive.
Il ne faut pas accuser les autres pardon.
C'est entre nous meme par le dialogue on doit trouver la solution.
Que Dieu protège le Niger et tous les Nigériens.
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Émile
2 semaines ya
Le cnsp a bien ouvert la boîte de Pandore sous les acclamations de certains Nigériens ! Trinquez à la victoire du cnsp maintenant ! Ce sera une victoire à la Pyrrhus. Dieu sauve les Siens !
Like J'aime love 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Noor
2 semaines ya
C’est désolant tout ça parce que Bazoum et le PNDS ne sont plus au pouvoir une Honte . Pourtant on a connu la misère véritable le pillage l’instabilité l’occupation on nous a enlevé nos droits et on a réduit le peuple Nigérien au silence depuis plus de 12 ans avec tout ça il n’y a pas eu de rébellion. Moi je dis la population on ne doit pas accepter ça c’est le combat de tous si on connaît déjà leurs chef on doit prendre sa famille en otage et l’obliger à se rendre maintenant ça fait 7 nigériens qu’il a tué pourquoi juste parce qu’on leurs a pris le pouvoir. C’est à Bazoum seulement qu’on a fait coup d’état au Niger c’est vraiment insupportable et si c’est les touaregs qui font ça on fait des descentes sur les agences des transferts d’argent ; des bus ; des stations….. car ils ne peuvent juste pas nous contraindre à l’instabilité et continuent de se faire de l’argent sur nous. On n’a pas à accepter encore une autre rébellion cette fois ci surtout égoïste .
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Sanda
2 semaines ya
Prends ton arme et venge tes soldats. Ce n'est que le début de la descente aux enfers. Vive le FPL ! Vive le Sahara ! Gardez votre Sahel.
Like J'aime like angry 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Black
2 semaines ya
Toi apparemment tu es psychologiquement instable tu as conscience qu’on a tué des personnes par des nigériens seulement pour Bazoum. Tu as un sérieux problème
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
nigsen
2 semaines ya
Il faut raison garder. Ce n'est pas un problème ethnique et ne deviez pas le débat.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Sanda
2 semaines ya
Je ne me réfère qu'aux rëgions naturelles !
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Noor
2 semaines ya
Donc pour un oui ou pour un non ils vont faire la rébellion ça veut dire quoi ça . Le Niger est en plaine guerre avec les terroristes que ces mêmes gens nous ont amené et maintenant il ajoute la rébellion c’est quoi ça ? Et les personnes qui justifient cet acte de crime contre notre propre pays le Niger que Allah vous rabatte sa colère que rien de bon entre dans votre vie on le sait et on vient de le confirmer le PNDS n’a jamais aimé le Niger. Le problème du Niger ce sont les politiciens qui ont vendu leurs âme au diable.
Like J'aime like 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Sanda
2 semaines ya
Vous êtes les champions du coup d'etat contre des institutions démocratiques et républicaines ! À chacun sa spécialité.
Like J'aime love 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT un
2 semaines ya
8) :-? ET TOI :eek: :eek: ?

Ta spécialité c'est de pianoter des âneries sur le virtuel ......

Non wonder ....

Il ne restera plus que d'ajouter LE
a ton nom
SANDA + LE ......

:-?
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Ibrahim
2 semaines ya
La solution shine adalchi. Laisser le système parents amis connaissances dans les recrutements amplifié par les précédents régimes. Prenez rien que les meilleurs qui que soient ils et dans tous les domaines. Peu sont devenus officiers inspecteurs commissaire ou je ne sais quoi par mérite. Adalci d'abord !!!!!!
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Émile
2 semaines ya
Tu peux t'offusquer de la survivance de pratiques malsaines dans une république dirigée par des officiers qui les réprouvaient selon leurs déclarations ! Cela signifie que les raisons de leur putsch étaient plutôt autres. Civiles ou militaires, les autorités nigériennes sont fréquemment en déphasage avec leurs vaillantes populations.
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Ibrahim
2 semaines ya
Comment vaincre l'ennemi alors que par mauvaise foi tu refuse comme les précédents régimes de t'entourer des meilleurs ?
Like J'aime like 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Ibrahim
2 semaines ya
Avec 1000 f 2000 5000 on le voit sur nos yeux les policiers laissent passer des véhicules. Leurs poches d'abord n'est ce pas ! Arrêtez ça !
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Mory
2 semaines ya
:D :D :D :D :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: ;-) ;-) ;-) ;-) 8) 8) 8) 8) MERCI FPL
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 semaines ya
TOTO A DIT dit si ces pingouins et protèles apatrides au service des autres pensent...c'est en s'en prenant à l'oléoduc ou attaquer des convois qui va ramener BOUZOUM L'ÉTRANGER QUI SE RÉCLAME DU NIGER AU POUVOIR qu'ils continuent à marcher et à rêver ....et attendre le jour où le soleil ☀️ se lèvera au Nord ....

Avec la patience et le temps , ils seront interceptés et zigouillés ....dans ce même Niger qui leur a tout donné ...

Et Marquez les mots de TOTO A DIT pour référence .... Même leur sponsor la Junte Française avait déjà joué et perdu ...

Pour preuve son il etait une emprise appelée Ambassade , n'était elle pas devenue un lieu de cachette où ce bout de singe 🐒 albinos s'appelant SYLVAIN ITTE avec sa tête de courge mangé des rations de chats de peur de sortir pour être envoyé comme un vulgaire colis de poste ...

Une première dans le monde , un ambassadeur devenu sans domicile fixe clandestin :lol: :D
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT un
2 semaines ya
8) :-| En guise de rappel et comme pour parler au nom de leurs frères d'armes du Burkina, du Niger, du Mali , le Capitaine Ibrahim Traoré ne disait il pas ....

"Nous, on ne fuit pas. On ne recule pas, on n’abandonne pas. Ils ont raconté ce qu’ils veulent. Tout le monde a compris que ce sont les ennemis de la Nation "?

8) TOTO A DIT à la différence d'un poltron Colonel DE GAULE qui à la vue des troupes allemandes marchaient sur Paris , detalait comme une girafe pour aller se terrer à Londres dans les hospices des femmes sous les tables des caferiats...

Et c'est ce peureux de fuyard , que les Français sans honte bue appellent leur Héros :D :D

Un ZÉRO FUYARD ...indeed... :lol: :lol:

Pendant que TOTO A DIT y est que cet EMILE, troll français du PEDÉ double sim Macron, dise depuis la création de la France la seule guerre qu'ils ont mené et gagné depuis quand leurs ancêtres gaulois portés des calebasses avec corne
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT un
2 semaines ya
Sous une autre 'note , de la crise Nigero Béninoise
Deux anciens Présidents du Bénin attendus à Niamey ce Lundi er quand TOTO A DIT partage...

Nicéphore Dieudonné Soglo et Boni Yayi, les anciens Présidents Béninois Nicéphore Soglo et Yayi Boni sont attendus ce lundi à Niamey où ils s’entretiendront avec les Autorités Nigériennes, afin de trouver une solution à la crise qui secoue les deux pays.

« Au regard de la crise qui prévaut entre le Niger et notre pays le Bénin, les Anciens Présidents encore en vie, Nicéphore Dieudonné Soglo et Boni Yayi, ont souhaité rencontrer les Autorités du Niger qui ont marqué leur accord », indique un communiqué rendu public par leurs cellules de communication.

Ils vont échanger avec « les Responsables Nigériens au plus haut niveau afin de contribuer à rétablir les relations cordiales, fraternelles et mutuellement avantageuses établies » entre les deux pays, souligne le communiqué.

A suivre
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT un
2 semaines ya
Suite et fin
Les deux anciens Présidents « invitent les peuples frères du Niger et du Bénin à demeurer en prière pour accompagner cette noble mission pour une sortie de crise heureuse ».

Le Bénin et le Niger sont en froid depuis le coup d’Etat militaire ayant renversé le président Mohamed Bazoum en juillet 2023. Au centre de la grande discorde : l’ouverture de la frontière/côté Niger et le chargement du pétrole nigérien dans les eaux béninoises au port de Sèmè Kpodji.

La tension est montée d’un cran, après l’arrestation de cinq ressortissants nigériens au port de Sèmè-Kpodji, accusés de « s’être introduits sur le site sans décliner leur identité ».

Deux personnes ont été relâchées dans un premier temps. Les trois autres jugées, condamnées à 18 mois de prison avec sursis, puis remises en liberté.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
la paix
2 semaines ya
a mon avis il est necessaire de proner la paix et la reconciliation nationale tres tot pour eviter la proliferation des conflits. il falait que les militaires au pouvoir souvrent aux civils et liberer BM et laisser les exiles retourner au pays
le niger sera debout en un seul bloc contre tous les bandits. pour le petrole le CNSP doit impliquer les populations riveraines dans la securisation des installations et eviter de chasser les agents issus de ces zones de societes petrolieres.
..........
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Niger mon beau pays
2 semaines ya
Tout changement positif dans ce pays passe avant tout par une transformation du nigérien. Il faut changerle Nigerien pour esperer changer le Niger. Le CNSP aurait du commencer par la. Sans cette transformation mentale du nigerien, point d'espoir de changement positif du pays. Le pays et ses hommes continueront a faire du surplace. Helas, le CNSP n'a pas ete capable de poser le bon diagnostic dont souffre le grand malade Niger pour apporter le remede adequant. Ils etaient presses de prendre le controle de tout pour repeter les memes tares que leurs predecesseurs a savoir se partager le butin. Pauvre Niger qui souffre et souffrira toujours de la pauvrete mentale, intellectuelle et morale de ses fils.
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Abdou
2 semaines ya
Très difficile de transformer le Nigérien ! Ça sera très long ! Tant que le nigérien se posera en victime complexée vis à vis de ses anciens maîtres ( TOTO à dit en est le parfait exemple ! ) ça n'avancera pas !!! :sigh:
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
nigsen
2 semaines ya
Il y a eu erreur depuis le 26 juillet 2023, et cela m'a toujours posé des questionnements. Pourquoi, après la mise en résidence de Bazoum ,lui a-t-on laissé la liberté de communiquer avec son téléphone ? Cela est inédit je pense bien. On a voulu donner un caractère humain a cet isolement en voulant respecter les droits de l'homme.Mais là où on estime la patrie en danger, il n' y a pas à se préoccuper de l'opinion internationale. Cela est à la source de biens de maux auxquels le pays est confronté actuellement. Les conversations téléphoniques de Bazoum avec les puissances occidentales a permis de peaufiner des plans d'attaque contre le Niger et a permis également de former les cellules rebelles qui, contrairement à leurs dires ,ne luttent que pour ramener un président mal élu et impopulaire jusque dans son propre camp.
Il reste au CNSP de ne plus se mettre des boulets aux pieds et de répondre à toute situation de la manière appropriée.
Israël se fait-il des scrupules...?
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Labize
2 semaines ya
C'est le raisonnement le plus insensé qu'il m'est donné de lire sur toutes les plateformes confondues.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
lila
2 semaines ya
et quand l armèe intervient pour mettre de l ordre ya toujours des complices qui defendent ces bandits armèes pour dire que l armèe a massacrer des paisibles citoyens;le plus souvent c est des natifs du milieu qui sont ces bandits armès c est le cas de boko haram
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2544 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
563 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
356 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
501 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
391 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
380 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2286 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages